Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences.

EN SAVOIR PLUS

Parlez-nous de…Montluc entre Klaus Barbie et la guerre d’Algérie

PParlez-nous de…Montluc entre Klaus Barbie et la guerre d’Algérie

À l’occasion de la sortie du livre Une prison pour mémoire. Montluc de 1944 à nos jours, Frédéric Abécassis et Marc André dialogueront autour de la prison, des expériences carcérales et des transmissions mémorielles.

À rebours de l’approche compétitive véhiculée par différents groupes porteurs de mémoires, ils montreront comment cette prison lyonnaise traversée par les répressions guerrières du vingtième siècle (Seconde Guerre mondiale, guerres d’Indochine et d’Algérie) a également été un lieu de solidarités.

Pour en savoir plus :

Bibliothèque Diderot

Parlez-nous de….Le Saut d’Aaron

PParlez-nous de….Le Saut d’Aaron

Autour du roman de Magdaléna Platzová,
Le Saut d’Aaron , trad. Barbora Faure (éditions Agullo, 2021)

 

Dans l’Europe des années vingt et trente, déchirée par la guerre et la révolution, la jeune Berta Altmann cherche sa voie en tant qu’artiste et femme indépendante. Sa quête de liberté la conduit de Vienne à l’école du Bauhaus, de Weimar à Berlin et jusqu’à Prague. La confrontation intellectuelle avec les artistes de son temps la pousse à s’engager dans des combats esthétiques et idéologiques, à une époque où ceux-ci représentent des choix à la vie, à la mort.

C’est à travers l’objectif d’une équipe de tournage israélienne du XXIe siècle que le lecteur découvre le destin extraordinaire de cette femme, inspirée de la vie de Friedl Dicker-Brandeis (1898-1944), qui enseigna l’art aux enfants dans le ghetto de Terezín et fut assassinée à Auschwitz. Sans le savoir, les documentaristes israéliens libèrent la force obsédante de secrets longtemps enfouis.

La rencontre avec Magdaléna Platzová sera l’occasion d’entrer dans l’atelier d’une romancière tchèque contemporaine pleine de talent, d’évoquer la figure de Friedl Dicker-Brandeis, une artiste « pionnière de la modernité », ainsi que le camp et le ghetto de Terezín dont le souvenir hante la mémoire tchèque.

 

Intervenantes:

Magdalena Platzová est la fille de la dissidente tchèque Eda Kriseová et du réalisateur de documentaires Josef Platz. Élevée à Prague, elle a vécu à Washington DC et à New York, où elle a enseigné la littérature à l’Université de New York ; elle vit aujourd’hui à Lyon. Elle est l’auteure d’un livre pour enfants, de deux recueils de nouvelles et de trois romans, dont Le Saut d’Aaron, finaliste du prix Lidové Noviny du livre de l’année, salué par le journal Frankfurter Allgemeine Zeitung comme un roman qui « doit être compté parmi les meilleurs livres écrits par un écrivain tchèque contemporain ».

et Marie-Odile Thirouin, maître de conférences honoraire en littérature comparée.