La problématique de reconstruction de la paix en République Démocratique du Congo face aux défis de l’impunité | Dr Mukwege, Prix Nobel de la Paix

LLa problématique de reconstruction de la paix en République Démocratique du Congo face aux défis de l’impunité | Dr Mukwege, Prix Nobel de la Paix

La Chaire UNESCO « Mémoire, Cultures et Interculturalité » de l’UCLy a le plaisir de vous inviter à une conférence ouverte au public. Nous aurons l’honneur de recevoir le Prix Nobel de la paix en 2008, celui que la presse surnomme « Docteur miracle » pour son combat à ses risques et périls en République Démocratique du Congo.

Depuis plus de 20 ans, le docteur Denis MUKWEGE soigne des femmes victimes de violences extrêmes en République Démocratique du Congo (RDC). En 1999 il créé l’Hôpital de Panzi à Bukavu (RDC) conçu initialement pour permettre aux femmes d’accoucher dans des conditions sanitaires correctes. La deuxième guerre du Congo éclate et son lot d’horreurs transforme la maternité en une clinique qui accueille des milliers de femmes victimes de sévices sexuels.

Son combat pour la dignité des femmes l’a conduit devant les plus hauts responsables politiques et à la tribune des plus importantes instances européennes et internationales ou il dénonce avec toujours autant de conviction, de force et de courage « le viol en tant qu’arme de guerre » et les compromissions et les atteintes à la démocratie en RDC qui rendent la situation instable.

C’est pour son engagement féministe, social et politique qu’il s’est vu remettre, en 2008, le prix Nobel de la paix qu’il a dédié « aux femmes de tous les pays du monde, meurtries par les conflits et confrontées à la violence de tous les jours. »

Plus d’informations :

Institut Catholique de Lyon – UCLy

Les Bobines du Sacré

LLes Bobines du Sacré

Dans nos sociétés actuelles, les religions prennent une importance toujours accrue. Sont-elles des facteurs de division ou de rapprochement ? Favorisent-elles le communautarisme ou le vivre ensemble ?

Pour répondre à ces questions, l’ISERL organise le Festival « Les Bobines du Sacré » du 19 au 30 mars 2019. Toutes les projections se font en présence de réalisateurs, de professionnels du cinéma, de spécialistes des sciences du religieux ou d’universitaires.

LabEx COMOD

 

 

Vulgarizators 6.0

VVulgarizators 6.0

Nous sommes en mars, un des plus beaux mois de l’année qui voit le réveil de la nature et qui nous apporte le printemps. Mais le printemps n’est pas le seul heureux événement de ce mois, jeunes gens avides de connaissance ! C’est aussi l’arrivée, tonitruante, retentissante et fracassante de la sixième édition de Vulgarizators !

Mais Vulgarizators qu’est-ce que c’est me diront les plus primos d’entre vous ?

Et bien Vulgarizators est un grand rendez-vous de vulgarisation où chaque année nous invitons 5 personnalités de la vulgarisation française à présenter chacune une conférence sur un sujet de leur choix, suivie d’une grande table ronde ou vous pourrez poser vos questions à vos vidéastes préférés !

Mais quand est-ce ? Qui vient ? Ou suis-je ? Où vais-je ? Dans quel étagère ?

Et bien cet événement aura lieu le 23 Mars en amphithéâtre Mérieux ! Il aura lieu l’après midi de 14h00 à 18h00 et il regroupera cette année encore 5 vidéastes ! Vous pourrez en effet y écouter une conférence du capitaine du Nexus VI, mais aussi de l’étonnant M.Phi, de la pertinente Castor Mother, des anonymes Viciss et Gull et de la fabuleuse Clothilde de Passé Sauvage !

Vous avez la possibilité de réserver une place dès maintenant sur le Weezevent. Vous aurez bien sur la possibilité de venir sans réservation le jour même, le Weezevent constitue seulement un moyen d’être sur d’avoir une place !

Bloquez donc votre après midi dès maintenant, nous vous y attendrons nombreux !

Oufs d’Astro – Biennale du ciel et de l’espace

OOufs d’Astro – Biennale du ciel et de l’espace

Du 1er au 18 avril 2019

Le Planétarium de Vaulx-en-Velin et ses partenaires organisent « Oufs d’Astro », 6e édition de la Biennale du ciel et de l’espace en Rhône-Alpes. Objectif : présenter la recherche « en train de se faire » et la rendre accessible à tous, de façon ludique et décalée.

Oufs d’astro a cette année pour thématique « L’Univers des extrêmes ». Eldorado de l’extrême aux dimensions incommensurables, l’Univers regorge d’objets aux conditions physiques qui dépassent l’entendement. Qui aurait cru que cet Univers était le théâtre de phénomènes violents et étranges, de lieux insolites ou inimaginables, dans lesquels « matière » et « énergie » peuvent prendre des formes d’exception, acquérir des propriétés incroyables ou encore dépasser les limites du possible ? L’Univers et ses extrêmes constituent une source inépuisable de questionnements pour les scientifiques d’aujourd’hui.

Au programme de la Biennale : grandes conférences, escape games scientifiques, labos de l’extrême, séance de planétarium spéciale « Monstres stellaires », rencontres avec des chercheurs et des youtubeurs, expositions et ateliers. Un festival d’astronomie pour tous !

Oufs d’astro, 6e Biennale du ciel et de l’espace est un événement organisé par le Planétarium – Ville de Vaulx-en-Velin, en partenariat avec le CNRS, le musée des Confluences, les Intergalactiques, Planète sciences Auvergne-Rhône-Alpes, le Club d’astronomie de Lyon Ampère, le Clubelek, Ebulliscience, le CEA, la SFP, et les Universités Claude Bernard Lyon 1, Grenoble-Alpes, et Savoie-Mont Blanc.

éévènements

>> Nuit de l’antimatière

Lundi 1er avril de 18h30 à 23h

Pour cette soirée exceptionnelle organisée autour d’un sujet de recherche de pointe, l’antimatière, 15 villes françaises proposent un programme riche et festif pour découvrir ce sujet fascinant. Le Planétarium de Vaulx-en-Velin participe à cet évènement incontournable avec conférences, ateliers, laboratoires et rediffusion de la Nuit de l’Antimatière au Grand Rex.

EN SAVOIR PLUS

>> Yuri’s Night

Vendredi 12 avril 2019, de 20h à 1h

Pour les 58 ans de la première sortie de Youri Gagarine dans l’un des milieux les plus extrêmes pour l’Homme, l’espace ; pour les 50 ans du premier pas de l’Homme sur la Lune, venez passer une soirée au Planétarium ! Costumés ou non, vous pourrez visiter les lieux comme vous ne les avez jamais vus, participer à des tables rondes, passer des heures dans la grande salle du Planétarium à naviguer parmi les étoiles. Vous pourrez ensuite les observer en vrai dans le télescope de l’Observatoire. Musique, jeux, danse, films seront au rendez-vous !

EN SAVOIR PLUS

>> EsPaCe games

17 et 18 avril, de 13h à 18h

Au Planétarium, l’espace et le temps se déforment. En certains lieux, l’Univers semble se refermer sur lui-même. Le visiteur est prisonnier d’une boucle à laquelle seules son astuce et la rencontre avec d’authentiques scientifiques lui permettront d’échapper.

EN SAVOIR PLUS

CConférences et rencontres

>> Les Explorateurs de l’espace

Lundi 1er avril à 18h30 dans le cadre de la Nuit de l’antimatière

Hélène Courtois et Michel Tognini sont deux voyageurs, mais de ceux qui savent se rendre au-delà de l’atmosphère. Que ce soit dans un observatoire ou en fusée, ils explorent le Système solaire et l’espace jusqu’aux confins de l’Univers pour en découvrir les secrets et vous les dévoiler lors de cette rencontre exceptionnelle.

Les Explorateurs de l’espace, c’est aussi un livre écrit par nos deux conférenciers, que vous pourrez vous procurer et faire dédicacer en avant-première nationale !

Avec Hélène Courtois, astrophysicienne à l’Université Claude Bernard Lyon 1 et Michel Tognini, astronaute à l’Agence spatiale européenne. Animé par Philippe Henarejos, rédacteur en chef du magazine Ciel & Espace.

EN SAVOIR PLUS

>> La Terre : Monde sublime, Monde fragile, Monde extrême pour demain

Mardi 9 avril à 20h

Dans l’Univers qui s’offre à nos yeux, la diversité et la complexité sont partout ! Galaxies, trous noirs, étoiles et planètes habillent cet immense territoire cosmique. La Terre demeure cependant bien singulière, comme en témoigne son observation depuis l’espace.

Notre Terre est en effet un monde habité, embelli par l’évolution de la vie et de ses possibles. Une planète qui est aujourd’hui sur le point de rompre son équilibre avec l’Homme qui n’a, pour l’instant, pas trouvé d’autre lieu pour s’établir… Peut-il encore sauver sa planète ?

Aurélien Barrau viendra éveiller notre conscience sur notre monde en devenir, rappeler qu’il est encore temps que l’on se batte pour lui, pour sa beauté, ses êtres vivants, sa spécificité dans tout le reste de l’Univers.

Avec Aurélien Barrau, astrophysicien à l’Université Grenoble-Alpes, philosophe.

EN SAVOIR PLUS

>> Fake news et théories extrêmes sur le web

Lundi 15 avril à 17h

A l’heure des fake-news, post-vérités et autres extrêmes, comment travaillent ceux qui, chaque jour, tentent d’expliquer et de décrire le monde et les sciences sur la toile ? Quelle est la place des réseaux sociaux dans ces nouveaux liens avec le public ?

Animée par les youtubeurs des chaînes Florence Porcel, Hygiène Mentale, Lanterne Cosmique et Tania Louis.

EN SAVOIR PLUS

>> Explorer l’Univers avec Youtube

Mardi 16 avril à 17h

Passionnés par l’astronomie et la conquête spatiale, quatre youtubeurs viennent explorer avec vous le cosmos pour comprendre ses mystères, des plus subtils aux plus extrêmes !

Animée par les youtubeurs des chaînes Above Earth, Alice au pays des étoiles, Astronomots et the Sense of Wonder.

EN SAVOIR PLUS

 

RETROUVEZ LE PROGRAMME COMPLET DE OUFS D’ASTRO !

Science on Stage France

SScience on Stage France

Science on Stage France est une association hébergée par le  service Développement des usages du numérique pour l’enseignement et les savoirs (DUNES) de l’ENS de Lyon. Elle a pour but de promouvoir les pratiques innovantes en sciences (mathématiques, physique chimie, sciences de la vie et de la Terre, sciences de l’ingénieur et informatique) et d’encourager les échanges dans l’enseignement de ces disciplines à travers l’Europe.

Présidée par Philippe Jeanjacquot , professeur de physique chimie associé à l’ENS de Lyon , Science on Stage est un réseau européen pour les enseignants de sciences qui soutient depuis 2000 l’échange entre plus de 100 000 enseignants de STEM (Sciences Technologies Engineering Mathematics) dans toute l’Europe afin de partager les meilleures pratiques à travers des formations, des festivals nationaux et un festival européen.

Lors du festival Science on Stage France, 26 équipes de toute la France et de toutes les disciplines liées aux STEM vont échanger sur un forum autour des innovations pédagogiques. Les équipes sont constituées d’enseignants du primaire, du secondaire, d’universitaires et d’étudiants.

Le festival permettra à 11 de ces équipes d’être qualifiées pour participer au festival européen Science on Stage à Cascais au Portugal fin Octobre 2019. Ce festival regroupera 300 équipes de toute l’Europe.

Plus d’informations :

Festival national

Festival européen

 

Festival 24 : Justice et cinéma

FFestival 24 : Justice et cinéma

Des Rencontres, créées à l’initiative de l’Université Jean Moulin Lyon 3 et du Barreau de Lyon, qui permettent de faire découvrir, à travers le prisme de professionnels du droit et de parties prenantes du cinéma, une série de films et de documentaires illustrant des questions de droit et de justice.

Des temps de débat en présence de maîtres de conférences, professeurs, chercheurs en droit, en histoire, en sciences politiques sont proposés à l’issu de chaque projection. Une occasion d’apprendre à décrypter la part de fiction et la part de réalité dans les œuvres cinématographiques.

Festival 24

ArchéoLyon 2019

AArchéoLyon 2019

L’archéologie lyonnaise accompagne chaque année, sur la base des prescriptions émises par l’État, de nombreux projets de construction immobilière ou d’aménagement urbain. Ses chercheurs initient par ailleurs des projets scientifiques qui permettent de relire et d’exploiter, souvent dans un travail collaboratif et inter-institutionnel, les données réunies. Ces progrès dans la connaissance restent généralement opaques pour le public : il ne peut avoir directement accès aux chantiers à cause des délais de réalisation des fouilles et des contraintes de sécurité qui s’y imposent, et les études qui se déroulent en bureau ou en laboratoire ne lui sont que peu accessibles.

C’est pour partager ce renouvellement des connaissances que le Service archéologique de la Ville de Lyon (SAVL) s’est associé au musée des Confluences afin de proposer au public le rendez-vous annuel ArchéoLyon. Organisée en collaboration avec le Service régional de l’Archéologie (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes) et avec la participation de ces autres acteurs, public et privé, de l’archéologie préventive que sont l’Inrap et Evéha, la troisième édition de cette rencontre avec le public se tient le 16 mars 2019.

Le secteur de Vaise, qui a livré ces dernières années de très belles découvertes, et où l’occupation de l’Ile Barbe fait l’objet d’une relecture pluridisciplinaire, sera largement à l’honneur, tout comme Fourvière, qui n’a pas fini de réserver des surprises aux archéologues… Au-delà d’un zoom sur Lyon à l’époque de l’empereur Claude, en écho à l’exposition du Musée des Beaux-Arts, nous traverserons les siècles, à l’image de la richesse et de la diversité du champ des études ouvert à l’archéologie lyonnaise.

Téléchargez la plaquette de présentation d’ArchéoLyon 2019 (pdf, 2,5 Mo)

Service archéologique de la ville de Lyon

 

Festival Européen Latin Grec 2019

FFestival Européen Latin Grec 2019

L’École normale supérieure participe activement à la 13e édition du Festival Européen Latin Grec 2019. Au programme : colloques, expositions, conférences et spectacles. 5 jours d’événements festifs et culturels consacrés à L’Iliade d’Homère et à la guerre de Troie.

Dirigé par une équipe constituée de professeurs de Lettres Classiques et de passionnés, le Festival Européen Latin Grec établit des partenariats dans de nombreux pays et invite au rassemblement autour de la culture classique et des Humanités.

Chaque année, le festival met à l’honneur un texte majeur de la littérature antique et propose une grande lecture publique à laquelle chacun est invité à participer ainsi que des événements variés soulignant les résonances entre culture classique et monde contemporain. Il aborde de très nombreux domaines : archéologie, BD, beaux-arts, cinéma, création contemporaine, culture populaire, gastronomie, histoire, humour, littérature, mode, musique, mythologie, numérique, patrimoine architectural, philosophie, sport, théâtre, etc.

Le Festival Européen Latin Grec poursuit les objectifs suivants : accentuer la visibilité des langues et cultures gréco-romaines, partager leur richesse avec le plus grand nombre, encourager les jeunes à leur étude, créer des liens symboliques et fraternels entre les différentes cultures du monde d’aujourd’hui.

En savoir plus, consultez le programme quotidien sur le site de l’ENS de Lyon :

mercredi 20 mars

jeudi 21 mars

vendredi 22 mars

samedi 23 mars

dimanche 24 mars

Comment définir le beau ?

CComment définir le beau ?

Lorsqu’une œuvre est dite belle, est ce que ce jugement peut faire l’objet d’un débat constructif sans tomber dans le subjectif ? De ce fait, est ce que le laid n’est pas qu’une autre forme d’apparition du beau ?

Le beau pourrait se comprendre comme valeur culturelle et un écho à sa propre personnalité. Mais alors, le beau comme le laid auraient-ils comme fonction la fascination pour attirer ou éloigner ? Ainsi, le beau serait alors que l’apparition stylisée d’un besoin relevant d’une connaissance culturelle et d’un ressenti personnel.

Intervenants : Tristan GARCIA, maître de conférences en philosophie, auteur; Cyril DEVÈS, historien des arts, chercheur et conférencier ; Carine FERNANDEZ, auteure, poète, enseignante en Lettres modernes
Animée par : Sandrine RABOSSEAU, enseignante, Faculté des Lettres & Civilisations, Université Jean Moulin Lyon 3

Cette table ronde a lieu dans le cadre de la programmation de Magnifique Printemps 2019, du 6 au 23 mars : rencontres et textes poétiques, table ronde, expositions, lectures : une déambulation dans ces mondes sensibles et une exploration des multiples facettes de la beauté.

En savoir plus :

Université Jean Moulin Lyon 3

Ce que les sciences doivent à la nuit

CCe que les sciences doivent à la nuit

Sociologie, urbanisme, biologie, psychologie, histoire, lettres, sciences politiques … Comment et pourquoi nos chercheurs ont intérêt à se saisir de la nuit comme objet d’étude ? Peut-être afin de mieux la comprendre et de participer à la sauvegarde de cet espace-temps encore “un peu” préservé de la main de l’Homme ?

À partir d’une sélection de photographies de la nuit sur Terre vue depuis l’espace, trois étudiantes du Master Ville et Environnements Urbains (VEU) proposent une déambulation à travers les différents champs scientifiques s’intéressant à la vie et aux ambiances nocturnes.

Exposition créée dans le cadre de : Pop’Sciences Forum « Citoyens, la ville de demain vous appartient ! » organisé du 17 nov. au 5 déc.2018 par l’Université de Lyon.

Conception : Camille Delbende, Eugénie Laporte, Héléna Roux (Master Ville et Environnements Urbains, Université de Lyon – LabEx Intelligence des Mondes Urbains) / Camille Michel, Samuel Belaud (Université de Lyon – Direction Culture, Sciences et Société)

Université de Lyon