Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences.

EN SAVOIR PLUS

Frères des arbres

FFrères des arbres

Projection du documentaire « Frères des arbres, l’appel d’un chef papou », suivie d’un débat en présence du réalisateur Marc Dozier et du Chef Papou Mundiya Kepanga, l’un des gardiens de la forêt de Papouasie Nouvelle-Guinée

Chef papou originaire de la tribu des Hulis en Papouasie-NouvelleGuinée, Mundiya Kepanga est un enfant de la forêt né sur le tapis de feuilles d’un ficus séculaire. Avec poésie et tendresse, il partage son amour de la forêt mais dévoile également les ravages de la déforestation qui s’est dramatiquement accélérée dans son pays au cours des dix dernières années. Du Sénat à la COP21 en passant par l’Unesco, Mundiya invite à porter un nouveau regard sur la nature et les éléments. Avec beaucoup de simplicité, il porte un message dédié à tous les hommes de la planète : sa forêt est un patrimoine universel qui produit l’oxygène que nous respirons tous et qu’il faut sauvegarder. Un appel à protéger toutes les forêts primaires du globe qui nous rappelle que nous sommes, tous, les frères des arbres.

Intervenants :

  • Mundiya Kepanga, chef papou
  • Marc Dozier, Co-réalisateur

Frères des arbres

Parlez-nous de… la misère du XVIᵉ siècle à nos jours

PParlez-nous de… la misère du XVIᵉ siècle à nos jours

La misère a-t-elle engendré par le passé des économies particulières ? Quels étaient les dispositifs mis en place pour l’éradiquer ? Qui étaient ceux qui la subissaient et ceux qui en profitaient ? Quelle analyse en faisaient les différents groupes sociaux, et quel regard on posait sur les pauvres ? A quelle aune s’est mesurée la misère à travers l’histoire ?

C’est à toutes ces questions que Natacha Coquery et Alain Bonnet apporteront des éléments de réponse le mardi 13 décembre, lors d’une présentation de leur ouvrage à la Bibliothèque Diderot de Lyon.

Rencontre autour de l’ouvrage de Natacha Coquery et Alain Bonnet, Les marchés de la misère : contrôle, exploitation et représentation des classes miséreuses du XVIe siècle à nos jours (Mare & Martin, 2022).

Pour en savoir plus :

Parlez-nous de…

Spectacles de l’hypnose : expériences scientifiques et artistiques au XIXᵉ siècle

SSpectacles de l’hypnose : expériences scientifiques et artistiques au XIXᵉ siècle

L’exposition Spectacles de l’hypnose vise à montrer que l’hypnose n’est pas, au XIXe siècle, qu’un phénomène de mode. Elle constitue une véritable culture avec ses pratiques et ses acteurs, issus de toutes classes sociales : une culture spectaculaire, riche d’expériences scientifiques et artistiques.

Une exposition élaborée à partir de documents issus des fonds de la Bibliothèque Diderot de Lyon et de collections privées, déclinée en 7 panneaux thématiques :

  • Qu’est-ce que l’hypnose au XIXe siècle ?
  • Des thérapies spectaculaires : de Mesmer à Braid
  • Des thérapies spectaculaires : de Braid à Charcot
  • Face à la transe des Aïssaouas
  • L’hypnose et les arts
  • L’extase sous l’influence de la musique
  • Une séance d’hypnose musicale avec Lina de Ferkel ou Magdeleine G

Pour en savoir plus :

Bibliothèque Diderot

Parlez-nous de… ce que la musique fait à l’hypnose

PParlez-nous de… ce que la musique fait à l’hypnose

Rencontre musicale et performance autour de l’ouvrage de Céline Frigau Manning, professeure des universités en études italiennes à l’Université Jean Moulin Lyon 3 : Ce que la musique fait à l’hypnose. Une relation spectaculaire au XIXe siècle (Les presses du réel, 2021).

Intervenantes :

  • Céline Frigau Manning, professeure des universités en études italiennes, membre du laboratoire IHRIM, Université Jean Moulin Lyon 3 ;
  • Mireille Losco-Léna, professeure en Études théâtrales à l’ENSATT, membre du laboratoire Passages XX-XXI, Université Lumière Lyon 2 ;
  • Pauline Picot, docteure en études théâtrales, performeuse, chargée de cours à l’ENSATT et l’Université Lumière Lyon 2.

Pour en savoir plus, consultez le site de :

Bibliothèque Diderot

Ghost in the shell | Ciné-club scientifique

GGhost in the shell | Ciné-club scientifique

En partenariat avec le CNRS, l’Aquarium Ciné Café propose un cycle de rendez-vous associant projections de films et rencontres avec des scientifiques.

Dans un Japon futuriste régi par l’Internet, le major Motoko Kusunagi, une femme cyborg ultra-perfectionnée, est hantée par des interrogations ontologiques. Elle appartient, malgré elle, à une cyber-police musclée dotée de moyens quasi-illimités pour lutter contre le crime informatique. Une dystopie cyberpunk culte de Mamoru Oshii (1995).

La projection de Ghost in the shell sera suivie d’un échange avec Christophe Marquette, spécialiste de l’impression 3D pour la santé et directeur de la plateforme 3d.FAB, Raphaële Andrault, philosophe et historienne des sciences (IHRIM) et Jean-Baptiste Cabaud, écrivain et poète.

En savoir plus

 

L’espace, une nouvelle frontière

LL’espace, une nouvelle frontière

L’être humain ne se contente plus de regarder les étoiles, maintenant il se voit au milieu d’elles. Mais du rêve à la réalité, le voyage est loin d’être simple et nous aurons bien des problèmes à résoudre avant de fouler le sol de Mars.

La conquête de l’espace au XXe siècle a ouvert de nouveaux horizons. L’expansion de l’espèce humaine au-delà de notre planète semble irréversible. A quels défis l’humain sera-t-il confronté pour atteindre cette frontière ultime ? Des expositions, des ateliers, des conférences vous feront découvrir les grands enjeux biologiques, psychologiques, éthiques et environnementaux que soulève l’exploration humaine de l’espace.

Manifestation réalisée en collaboration avec  : le Centre National d’Études Spatiales (CNES), la Délégation Rhône Auvergne du CNRS, l’École Urbaine de Lyon-Université de Lyon, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), le Musée Cinéma & Miniature de Lyon, le Planétarium de Vaulx-en-Velin. Ainsi que : le Centre de Recherches en Neurosciences de Lyon (CRNL, CNRS/INSERM/UCBL), l’Institut de Physique des 2 Infinis de Lyon (IP2I, UCBL/CNRS), l’Institut de Planétologie et Astrophysique de Grenoble (IPAG, CNRS/UGA), le Laboratoire de Géologie de Lyon, Terre, Planètes, Environnement (LGL-TPE, CNRS/UCBL/ENS de Lyon), le Laboratoire Radiations : Défense, Santé, Environnement (U1296 INSERM ), le Laboratoire Santé Ingénierie Biologie de Saint-Étienne (U1059 INSERM).

> L’espace une nouvelle frontière | Exposition jusqu’au 3 janvier 2023

Embarquez pour un grand voyage dans le futur de l’exploration spatiale. La conquête de l’espace fait rêver mais elle soulève aussi des interrogations scientifiques, environnementales et sociétales majeures pour l’avenir de l’humanité. L’exposition abordera les défis à surmonter et les risques pour les humains engagés dans cette aventure incroyable.

Lieu : BU Sciences Lyon 1, Campus LyonTech-la Doua Villeurbanne

À quels risques s’expose l’astronaute ? | Conférence-débat le jeudi 24 novembre de 12h15 à 13h45

Intervenants : Marc-Antoine Custaud, Professeur au Centre de Recherche Clinique (CRC) du CHU d’Angers; Nicolas Foray, Directeur de recherche INSERM, Laboratoire Radiations : Défense, Santé, Environnement (U1296 INSERM) ; Laurence Vico, Directrice de recherche INSERM, Laboratoire Santé Ingénierie Biologie de Saint-Étienne (U1059 INSERM).

Modératrice : Guillemette Gauquelin-Koch, Responsable des Sciences de la Vie au CNES.

Lieu : Amphi de physique de la Faculté de médecine, Domaine Rockefeller ou à suivre en ligne : cliquez ici

Pour en savoir plus :

BU Lyon 1

Le Banquet | Art contemporain et temps de l’histoire

LLe Banquet | Art contemporain et temps de l’histoire

L’unité de recherche Art contemporain et temps de l’histoire expérimente un nouveau format de rencontre : Le Banquet.

Le colloque Contradiction, antagonisme et négativité, tenu à l’Ensba Lyon – École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon,  en mars 2022, se proposait d’explorer des stratégies et des pratiques culturelles contemporaines qui semblent réagir à la condition “post-historique” en mettant au travail la répétition, l’altérité radicale ou le négatif de la négativité. L’unité de recherche a travaillé en particulier sur la stase, le gag ou la suspension, formes qui peuvent apparaître dans les luttes sociales contemporaines comme des sortes d’antagonisme raté, une amnésie, ou pire, un renoncement à la lutte. Le colloque a proposé d’analyser ces formes présentes dans les stratégies artistiques contemporaines, comme une autre modalité d’antagonisme négatif, suggérant qu’il s’agit bien d’autres forces vitales, toutes dirigées à défendre l’exigence d’une autre forme de vie.

En raison du début de la guerre en Ukraine, il s’est avéré impossible d’inviter Oxana Timofeeva pour discuter avec elle de son livre The History of Animals : A Philosophy. Cette absence a développé au sein de l’unité de recherche, et grâce aussi aux travaux de Yann Annicchiarico et Michala Julinyova, une discussion sur la présence de l’animal comme limite et mise en suspens de la perception. L’unité de recherche se propose de développer ces thématiques lors de 3 banquets. Il s’agit d’organiser la pensée et la prise de parole en fonction des plats qui sont partagés.

Le premier invité, l’artiste albanais Lek M. Gjeloshi, le lundi 21 novembre, discutera de son installation Dans la fresque de la crucifixion de Visoki Decani, il n’y a pas d’OVNI, présentée cet été à Manifesta à Pristina, autour d’une entrée composée d’une demi-betterave posée sur une tranche de fourme de Montbrison et d’une noix nichée en son centre. Une discussion générale sur la négativité et la position de l’animal s’engagera autour du tableau de Brueghel Le Pays de Cocagne qui dépeint un pays idéal de gloutonnerie où les cochons viennent un couteau déjà dans leur peau pour servir leur lard. Le plat principal autour de cette discussion ne pourrait être qu’une porchetta entière à couper sur table. En guise de dessert, Yann Annicchiarico introduira la question des seuils entre les mondes tels qu’ils interviennent lorsque le Dodécaèdre de Platon rencontre des traces de papillons de nuit attirés par sa lumière. Le dessert sera une coquille d’œuf intacte remplie d’une crème anglaise déposée dans un blanc d’œuf monté en neige. La grappa qui clôturera le banquet sera alors également servie dans ces coquilles d’œufs.

Le banquet et les discussions sont introduites par Lucas Zambon et ses Réflexions agricoles avec Jean Giono : L’abondance, le blé et les chars d’assaut. La parole est distribuée par l’endimanché Maxime Juin, qui nous lit en fin de repas sa nouvelle La Sentinelle ou Les aventures extraordinaires de Jackson.

Pour en savoir plus :

Le Banquet

1983 : un tournant pour comprendre le monde d’aujourd’hui

11983 : un tournant pour comprendre le monde d’aujourd’hui

1983 est une année charnière sur le plan économique, politique et social. Revenir sur ce virage des années 80, c’est se poser la question du contemporain et de la dislocation du lien de solidarité qui unissait français et immigrés dans un contexte de crise économique grandissante et d’augmentation du chômage.

Cela pose aussi la question du « rendez-vous raté » (Beaud, Masclet) entre la gauche et les banlieues, en soulignant aussi la récupération des luttes des jeunes français issus de l’immigration et de leur marginalisation.

Intervenants :

  • Samir HADJ BELGACEM, maître de conférences en sociologie, Université Jean Monnet – Saint-Étienne,
  • Alice CARRÉ, conception et écriture du spectacle 1983,
  • Margaux ESKENAZI, conception et mise en scène du spectacle 1983.

Animée par  : Philippe DELAIGUE, maître de conférences en histoire du droit, Université Jean Moulin Lyon 3.

En partenariat avec : le TNP – Villeurbanne et le Collège de Droit de l’Université Jean Moulin Lyon 3.

Pour en savoir plus :

Université Jean Moulin Lyon 3

Reconstituer l’alimentation des populations du passé grâce à l’archéologie | Jeudi Alimentation – Santé – Société

RReconstituer l’alimentation des populations du passé grâce à l’archéologie | Jeudi Alimentation – Santé – Société

Les jeudis Alimentation – Santé – Société, des séances de discussion et de débat entre chercheur.es et acteurs.rices des transitions alimentaires, permettent de réinterroger la place de l’alimentation dans nos sociétés.

Après une introduction générale, il y aura 3 interventions : une sur la céramologie (Yona Waksman), une sur l’anthropologie biologique (Françoise Le Mort et Bérénice Chamel) et une sur l’archéozoologie (Jwana Chahoud).

Intervenantes :

  • Jwana Chahoud, Professeure Université Lyon 2, UMR 5133 Archéorient, MOM
  • Bérénice Chamel, chercheuse associée, UMR 5133 Archéorient, MOM
  • Françoise Le Mort, DR CNRS, UMR 5133 Archéorient, MOM
  • Yona Waksman, DR CNRS, UMR 5138 ArAr, MOM

Pour en savoir plus :

Jeudi Alimentation – Santé – Société

>> Les prochaines dates des séances du cycle :

La transition urbaine dans tous ses états

LLa transition urbaine dans tous ses états

À l’occasion des ses journées annuelles du LabEx Intelligences des Mondes Urbains – IMU – les participant⸱e⸱s échangeront autour de la thématique de la transition urbaine, les liens avec les praticien⸱ne⸱s et aborderont également le(s) futur(s) de la communauté IMU.

Intervenants en ouverture de la journée :

  • Pierre Veltz, professeur émérite à l’École des Ponts ParisTech ;
  • Chloé Vidal, docteure en géographie (ENS de Lyon) et adjointe à la Ville de Lyon.

> Le vendredi après-midi, une balade urbaine sur-mesure est programmée dans le quartier de la Confluence. 

Pour en savoir plus :

Programme