UN AN DÉJÀ : POP'SCIENCES SOUFFLE SA PREMIÈRE BOUGIE !

Voir l'événement

Re-Générations

RRe-Générations

A l’occasion de la semaine du developpement durable, le CAUE ouvre exceptionnellement ses portes.

Venez participer seul, en famille, entre collègues entre amis à une grande partie de Re-générations !

Tentons tous ensemble de faire reculer la date du dépassement planétaire.

Plongez ensemble dans la construction d’ une ville, étudiez et venez débattre avec  vos voisins des différentes stratégies à mettre en place pour relever les défis écologiques soulevés par nos choix de société.

SITE DU CAUE RHONE METROPOLE

 

 

Prix du jeune chercheur 2018

PPrix du jeune chercheur 2018

 
Le Prix du Jeune Chercheur, créé dans les années 80 par la Ville de Lyon, vise à valoriser l’excellence de la recherche fondamentale et appliquée des laboratoires de l’Université de Lyon.

Pour exprimer l’intérêt qu’elle porte aux jeunes chercheurs/s et afin de mettre en lumière le potentiel et le travail effectué, la Métropole de Lyon, en partenariat avec l’Université de Lyon,  décerne chaque année trois prix de 5 000 € à de jeunes chercheurs, dans les trois grands champs thématiques suivants :  « bio santé et société », « sciences et ingénierie » et « humanités et urbanité ».

49 candidatures ont été reçues pour l’édition 2017 et ont été examinées par un jury présidé par Mme C. Goutaudier, responsable du collège doctoral de l’Université de Lyon. Pour l’édition 2018, les dossiers doivent être déposés avant le 31 mai.

La remise des prix cette année sera couplée au lancement inaugural de la 27e édition de la Fête de la Science et aura lieu le mardi 9 octobre en soirée à Lugdunum – Musée et théâtres romains

Pour en savoir plus, consultez le site :

Lyoncampus.fr

Prix jeune chercheur 2018 Métropole de Lyon et Université de Lyon

Simulation game : Jouez pour une étude scientifique

SSimulation game : Jouez pour une étude scientifique

Simulation game : participez en direct à une expérimentation scientifique en réalisant des missions de déplacements urbains.

Dans le cadre du projet de recherche « ERC MAGNUM »,  l’Ifsttar et l’ENTPE, réalise des études sur le comportement des usagers lors de  leurs trajets sur un réseau urbain.

Ces études sont réalisées au travers d’un « simulation game » qui est une plateforme de simulation en ligne sur laquelle des joueurs peuvent se connecter pour prendre en main des missions. Cette  session  se déroulera le 26 avril de 13h à 15h et de 16h à 18h.

Pour tout renseignement :  téléchargez les instructions

Pour participer, se connecter,  durant la plage horaire ci-dessus, à  http://mobility-game.com

Pour la réussite de cette expérimentation, une participation élevée est nécessaire : n’hésitez pas à  transmettre cette information à votre entourage ou vos réseaux.

En savoir plus

L’Observatoire de Lyon ouvre ses portes

LL’Observatoire de Lyon ouvre ses portes

UUn programme pour petits et grands

Au programme de cette édition 2018 des Portes Ouvertes de l’Observatoire de Lyon, des contes, des ateliers (fouilles paléontologiques, formation des planètes, fusées à eau, …), des conférences, un café-débat, des observations du Soleil, un concert ou encore une pièce de théâtre scientifique. 

Temps fort du week-end : la soirée d’observation où tous les instruments d’observation, dont l’impressionnant télescope de 1 mètre de diamètre, seront pointés vers le ciel. La Lune, Jupiter, Vénus ou encore Saturne se sont donnés rendez-vous ce soir-là.

Le programme complet est à venir sur le site de l’Observatoire de Lyon.

De nombreux partenaires scientifiques et culturels participent à l’événement :

  • le Planétarium de Vaulx-en-Velin,
  • Météo France,
  • Planète Sciences Auvergne Rhône-Alpes,
  • les clubs d’astronomie de la Région (CALA, SAL, CAML),
  • le Labo Junior Géophysique de l’ENS Lyon
  • et la compagnie de théâtre les Non-Alignés.

LLe festival biannuel de l’observatoire de lyon

Tous les deux ans, l’Observatoire de Lyon (Université Claude Bernard Lyon 1, CNRS/INSU, ENS Lyon) ouvre les portes de son site historique à Saint-Genis-Laval et propose de nombreuses activités scientifiques pour petits et grands. L’édition 2018, sur la thématique du Temps et de l’Évolution, se déroulera les 23 et 24 juin prochains. L’entrée est gratuite, sans inscription. Dès 3ans.

Pour plus d’informations, veuillez consulter la page dédiée sur le site de l’Observatoire de Lyon :

En savoir plus

 

Soutiens financiers

Le Labex LIO, l’Université Claude-Bernard Lyon 1, le CNRS/INSU, la ville de Saint-Genis-Laval, le Centre de Recherche Astrophysique de Lyon (CRAL), le Laboratoire de Géologie de Lyon (LGL-TPE).

La Société Française d’Astronomie et d’Astrophysique (SF2A) a également soutenu le projet d’une frise chronologique de l’Univers géante qui sera présentée pour la première fois lors des Portes Ouvertes 2018.

La ville intelligente et apprenante : un atout pour mieux vivre ensemble ?

LLa ville intelligente et apprenante : un atout pour mieux vivre ensemble ?

Avec

Hervé Rivano, Professeur des Universités à l’INSA de Lyon, responsable de l’équipe INRIA AGORA du laboratoire CITI, qui travaille sur les réseaux sans fils pour les villes connectées.

Julia Bonaccorsi, responsable du projet Identités numériques urbaines (IDENUM), Professeure en Sciences de l’information et de la Communication à l’Université Lumière Lyon 2, membre de l’Unité de Recherche ELICO.

Présentation et animation par

Anne-Marie Comparini, Présidente du Conseil de Développement de la Métropole de Lyon et Gérard Combe, Président des Amis de l’Université de Lyon.

Gratuit, ouvert à tous : inscription préalable indispensable. Informations et inscriptions en cliquant ici.

Présentation

L’idée de « Ville Intelligente » fait référence à l’utilisation des technologies de l’information et de la communication, rassemblées sous le terme « numérique » ou par l’anglicisme trompeur « digital », dans la conception, la gestion, la gouvernance et l’expérience de la ville. C’est la dimension urbaine de la révolution numérique et on retrouve les mutations qui interrogent la société dans sa globalité, avec une part nécessairement anxiogène et une part porteuse de progrès. Afin d’aller au-delà des apparences et du flou entretenu par des expressions trop marketing, il faut confronter ce contexte technologique au regard de l’usage que l’on veut en faire. La question n’est pas si telle ou telle technologie améliorera ou détériorera la société, mais comment en faire un progrès commun, quelles limites éthiques poser à leurs usages, comment accompagner et former chacun pour mieux vivre ensemble dans nos sociétés urbaines ?

Comme illustration de travaux de recherche par les équipes lyonnaises, sera présenté le projet IDENUM, qui porte sur les représentations visuelles de la ville à travers la production et la publication photographiques et textuelles en ligne centré sur les réseaux sociaux. Il vise à décrire et caractériser des pratiques de documentation et d’archivage du territoire urbain par la photographie, en les reliant aux projets individuels et collectifs, privés et publics qui lui donnent statut et qualité. L’originalité du projet est d’aborder ces systèmes informationnels et modes de représentation dans leurs dimensions techniques, sociales, spatiales et symboliques, à partir du cas spécifique du document photographique.

Intervenants

Hervé Rivano, Professeur des Universités à l’INSA de Lyon, dirige l’équipe Inria Agora du laboratoire CITI qui travaille sur les réseaux sans fils pour les villes connectées. Ancien élève de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, il a travaillé dans des équipes communes avec le CNRS, Inria, l’Université de Nice Sophia Antipolis et avec l’INSA, à Sophia Antipolis et à Lyon. Il s’intéresse aux approches combinatoires et algorithmiques appliquées à la conception et à l’approvisionnement des réseaux de communication (notamment réseaux mobiles urbains).

Julia Bonaccorsi, Responsable du projet Identités numériques urbaines (IDENUM), professeure en Sciences de l’information et de la communication et directrice adjointe de l’Institut de la Communication à l’Université Lumière Lyon 2. Elle est responsable du Master Information-Communication, Médiations urbaines, savoirs et expertises et membre de l’unité de recherche ELICO EA 4147. Ses travaux de recherche portent notamment sur les dimensions sociales et symboliques des modes d’intelligibilité et représentations de l’urbain (visualisation de données, photographie).

Médecine et Numérique, une rupture fondamentale scientifique, sociale et anthropologique

MMédecine et Numérique, une rupture fondamentale scientifique, sociale et anthropologique

Conférence de la Confluence des Savoirs, qui fait intervenir, sur un sujet de société, un scientifique et un artiste.

Avec Mehdi Benchoufi, médecin, chef de clinique à l’hôpital Hôtel Dieu à Paris, agrégé de mathématique, président du club JADE et une création de la compagnie théâtrale « Il sera une fois ».

Gratuit et ouvert à tous, sous réserve d’inscription préalable sur le site de la Confluence des Savoirs en cliquant ici

Présentation de la Conférence

Il faut voir dans l’intelligence artificielle davantage qu’une nouvelle donne technologique dont il faudrait intégrer les opportunités : nous assistons à une rupture sur le plan social et anthropologique qui transformera notre système de santé rupture que l’on peut exprimer par 3 « c » :

Connectivité, avec la possibilité de mettre en relation instantanément quasiment tous points de la planète

Collectivité, avec la possibilité d’échanges directs et l’organisation de groupe de discussion

Calculabilité, avec la possibilité de disposer et de « digérer » des masses énormes de données, permettant en particulier de meilleures analyses prédictives et préventives

C’est la fin de l’unité de temps, puisque réel, de lieu, puisque distribué, et d’action, puisque anticipée.

Comment anticiper les mutations en cours, d’acter le principe de ce que nous entrons dans une ère de rupture technologique permanente afin de profiter des opportunités offertes par ses évolutions ?

Qui sera à la manœuvre de la conduite du changement ? :  Comment éviter une adaptation subie à des changements menés par les seuls acteurs technologiques dont la maîtrise des data et le savoir-faire algorithmique les imposent comme incontournables dans la santé de demain ?

Mehdi Benchoufi apportera son point de vue de médecin, agrégé de mathématiques, et de président du club Jade, Think-Tank national dédié aux enjeux socio-politiques du numérique.

La soirée sera complétée par une création impertinente et humoristique de la compagnie théâtrale « Il sera une fois ».

Mehdi Benchoufi, docteur en médecine et agrégé de mathématiques, est chef de clinique, Département d’Epidémiologie, à Hôpital Hôtel Dieu à Paris. Il est membre du Conseil numérique de l’AP-HP (Assistance Publique – Hôpitaux de Paris) et du Conseil scientifique de la Fondation pour la recherche médicale de l’AP-HP.

Il est le Fondateur et Président du Club JADE, Think-Tank dédié aux enjeux socio-politiques du numérique, notamment en ce qui concerne la démocratie collaborative, l’Europe et l’innovation. Le club est le promoteur de processus d’innovation notamment en matière d’e-santé.

Depuis seize saisons, la compagnie théâtrale lyonnaise « IL SERA UNE FOIS », collectif d’artistes professionnels du spectacle vivant, crée sur mesure évènements et interventions théâtrales en des lieux inattendus : musées, chantiers, rues, châteaux, hôpitaux, bibliothèques, entreprises… Elle privilégie la création de personnages insolites dont le comportement ludique doit accrocher le regard du visiteur, susciter un éclat de rire et peut-être l’envie de jouer ou de rêver…Ce comique spectaculaire ou subtil repose essentiellement sur une contradiction, un contraste, un décalage entre ce que l’on attend et ce qui se produit, entre ce qui devrait être et ce qui est…

Accueillez une journée de rencontre collégiens ou lycéens et doctorants

AAccueillez une journée de rencontre collégiens ou lycéens et doctorants

Vos collégiens ou lycéens s’interrogent sur les études supérieures, sur le monde de la recherche, sur les métiers scientifiques ?

Accueillez une journée de rencontre collégiens ou lycéens / doctorants, organisée par l’Université de Lyon.

L’Université de Lyon propose aux élèves de l’académie de rencontrer de jeunes chercheurs.

Pendant une demi-journée, ils discuteront successivement avec plusieurs doctorants de disciplines différentes.

 

Candidatez avant le 9 mars 2018.

Contact : isabelle.bonardi@universite-lyon.fr

Semaine du Cerveau : 20e édition

SSemaine du Cerveau : 20e édition

Le cerveau : 20 ans qu’on le célèbre !

Le cerveau est disséqué, interrogé, voir même illustré : le tout au cours d’une semaine entière qui le met à l’honneur depuis 20 ans chaque année au mois de mars. Et oui, la Semaine du Cerveau fêtera sa vingtième bougie du 12 au 18 mars 2018. Encore une occasion en or pour venir à la rencontre des acteurs de la recherche de demain pour échanger avec eux.

Deux thématiques seront à l’honneur cette année sur Lyon et sa métropole : Addictions et Percevoir le monde autrement. La perception se réfère bien sûr à  ce que nous voyons, entendons, sentons dans la vie quotidienne, mais aussi à ce qui permet de percevoir autrement. L’harmonie et la diversité de nos actions quotidiennes peut être perturbée par des addictions qui peuvent avoir des conséquences multiples.

En parallèle, et pour la première année, deux conférences en lien avec la Journée du sommeil programmée le 17 mars seront également proposées.

Consultez l’ensemble du programme sur le site national de la Semaine du Cerveau

 

La mort des soleils rouges

LLa mort des soleils rouges

Les étoiles naissent, vivent et finissent aussi par mourir en se transformant en étoiles rouges : géantes ou supergéantes rouges. La fin de ces monstres stellaires est à l’origine des plus majestueux et violent objet du ciel : nébuleuse planétaire, supernovae, pulsar ou trou noir. Cependant, les mécanismes en jeux lors de cette phase finale résistent toujours à la compréhension des scientifiques.

Grâce aux derniers outils de l’astronomie moderne, que se soit les super-ordinateurs ou les plus gros télescopes du monde, les astrophysiciens commencent à élucider certaines des énigmes posées par ces soleils rouges.

Cette conférence sera un plongeon au cœur des étoiles, mais aussi à leur surface, là où réside l’une des clés de compréhension de leur fin de vie. Nous explorerons la mécanique de ces astres, tenterons de les imaginer et de comprendre pourquoi et comment elles finissent par mourir. Cette mort si fondamentale puisqu’elle ensemencera le milieu interstellaire de tous les éléments chimiques synthétisés par les étoiles, atomes ou molécules, ceux-là même qui constituent aujourd’hui nos corps.

Intervenant : Julien Lambert, Docteur en astrophysique

Le Club d’Astronomie de Lyon Ampère organise depuis 1989 un cycle annuel de 6 conférences à destination du grand public en partenariat avec le Musée des Confluences.

Plus d’infos sur le site du CALA

Suivez le CALA sur Facebook

 

Olympiades de mathématiques

OOlympiades de mathématiques

L’épreuve des Olympiades de mathématiques pour la session 2018 se déroulera le matin du mercredi 14 mars 2018, de 8h à 12h10.
Ces Olympiades sont destinées aux élèves des classes de premières générales ou technologiques.

Ce concours académique et national a été créé en 2000-2001 par le ministère chargé de l’Education nationale. Il vise à développer le goût des mathématiques chez les élèves de première, toutes séries confondues.

Site des Mathématiques de l’académie de Lyon

EN SAVOIR PLUS ET INSCRIPTIONS