VOUS ÊTES CURIEUX DE SCIENCES ? PARTICIPEZ AUX COULISSES DE POP'SCIENCES !

Je m'engage !

Soirée de l’Observatoire

SSoirée de l’Observatoire

Quelles sont les dernières avancées scientifiques en astronomie ? Que peut-on voir au télescope ? Pourquoi a-t-on appelé « Grande ourse » la constellation qui ressemble à une casserole ?

Un vendredi par mois, aux alentours du premier quartier de Lune, l’Observatoire de Lyon propose au public une soirée d’observations astronomiques. Ces soirées se font en partenariat avec la Société Astronomique de Lyon (SAL) et s’adressent à tous : petits (à partir de 6 ans) ou grands, passionnés ou néophytes.

 

La prochaine soirée aura lieu le vendredi 10 mai de 20h30 à 23h !

Renseignements et inscriptions sur le site de l’Observatoire.

Radioastronomie millimétrique | Avec C. Lefèvre

RRadioastronomie millimétrique | Avec C. Lefèvre

La toute première image d’un trou noir a été obtenue avec l’Event Horizon Telescope (EHT), un réseau de huit radiotélescopes sur 4 continents différents, conçu à cet effet et qui inclut le télescope de 30 mètres de l’IRAM. Cette image dévoile l’ombre du trou noir supermassif situé au cœur de la galaxie M87. L’IRAM est un des instituts majeurs pour l’astronomie dans le domaine millimétrique. 

Charlène Lefèvre, radioastronome, vous présentera l’Observatoire NOEMA, situé sur le plateau de Bure dans les Hautes-Alpes. Le projet NOEMA, composé actuellement de 10 radio-télescopes de 15 m de diamètre chacun, est en plein développement.  Cette évolution technologique est cruciale pour étudier les objets astronomiques. Ce réseau de radio-télescopes, le plus puissant de l’hémisphère Nord, permet notamment d’observer les objets jeunes tels que les étoiles en formation et les galaxies lointaines, mais aussi les molécules formées dans les objets interstellaires. Dans un premier temps, la radioastronome vous détaillera des résultats obtenus avec NOEMA, puis comment un réseau de télescopes peut être étendu à l’échelle mondiale en utilisant des instruments répartis sur toute la Terre.

Ce mode d’observation appellé VLBI (pour very long base interferometry) est à l’origine de la première image spectaculaire d’un trou noir révélée en avril 2019 !

Intervenante : Charlène Lefèvre, chercheure à l’Institut de Radioastronomie Millémétrique – IRAM – de Grenoble

Organisée par : Société Astronomique de Lyon

Plus d’information sur le site de :

Société astronomique de Lyon – SAL

L’âge sombre de l’Univers

LL’âge sombre de l’Univers

300 000 ans après les fulgurances du Big Bang, avec le refroidissement dû à l’expansion, la matière baryonique (celle dont nous sommes faits) devient un gaz neutre et transparent. L’Univers plonge alors dans une obscurité glacée.

Le milliard d’années qui suit échappe à la portée de nos instruments : trop tôt, trop loin. Ainsi deux évènements majeurs qui ont dû se produire sur cette période nous échappent : l’apparition des premières étoiles, et, plus tard, la re-ionisation du gaz par leur rayonnement. Ceci est bien frustrant, car ces deux dates sont essentielles pour comprendre la formation des galaxies qui va suivre peu après.

Le conférencier décrira comment en 2018, à partir d’une mesure originale du spectre du rayonnement de fond cosmologique dans les ondes métriques, on a réussi à dater ces événements, confirmant au passage la validité d’une hypothèse émise dès 1952 par M. Woothuysen, à partir d’un raisonnement assez subtil.

Mais la réalité va parfois au-delà des attentes, et nous aboutirons à une surprenante conclusion…

Intervenant : Francois Sibille, astronome

 

Société astronomique de Lyon – SAL

 

Mission Juno

MMission Juno

Le satellite Juno est entré en orbite autour de Jupiter le 5 Juillet 2016 et collecte depuis une masse considérable de données : champ gravitationnel, champ magnétique, abondance d’ammoniaque, émissions polaires, photographies de haute qualité …

Notre compréhension de Jupiter est améliorée, raffinée, et même en partie changée par une telle précision d’observation. Lors de cette conférence, Florian Debras évoquera les contributions majeures apportées par Juno dans l’étude de Jupiter. Notamment, Juno permet de contraindre les vents jusqu’à plusieurs milliers de kilomètres de profondeur, ainsi que la composition globale de la planète jusqu’à son cœur (si tant est qu’il y en ait un).

L’apport de Juno n’étant pas limité à ces seuls aspects, il évoquera aussi la structure étonnante du champ magnétique, la beauté particulière des pôles de Jupiter et la composition de l’atmosphère, de la tâche rouge aux jets équatoriaux.

 

Société astronomique de Lyon

Ateliers géologie et astronomie | #FDS2018

AAteliers géologie et astronomie | #FDS2018

L’Observatoire de Lyon propose, dans le cadre de la Fête de la Science 2018, des interventions en classe dans le département du Rhône pour les élèves de primaire et de collège. Les enseignants peuvent choisir entre un atelier d’astronomie et un atelier de géologie.

L’Observatoire peut assurer, pour chaque journée, entre 4 et 6 interventions de 50 minutes sur le même atelier dans un même établissement du Rhône si celui-ci dispose d’une salle modulable, d’un vidéoprojecteur et d’une connexion Internet (une inscription par établissement).

Public visé : primaires, collégiens | Inscription obligatoire

 

Observatoire de Lyon

 

Consultez toute la programmation Fête de la Science 2018

en Métropole de Lyon et Rhône

Science et aliments au Lycée André Paillot | #FDS2018

SScience et aliments au Lycée André Paillot | #FDS2018

Scolaires : Jeudi 11 octobre de 9h à 17h | Inscription obligatoire

Public visé : collégiens, lycéens 

 

  • Des microbes dans l’alimentation ?

Venez découvrir et observer les différents microbes présents dans notre alimentation de tous les jours ! Quelle est leur utilité dans les produits alimentaires ?

Intervenants : enseignants, techniciens, formateurs, apprenants

 

  • Une petite visite aux abeilles ?

Venez rendre visite aux abeilles du lycée André Paillot. Découvrez leur habitat, leurs habitudes et leurs intérêts.

Intervenants : Nathalie Durant, enseignante responsable du rucher

 

  • Combien de sucre ?

Découvrez quels sont les aliments les plus sucrés? Les élèves devront réaliser le dosage des sucres en solution dans de l’eau ou dans les aliments et démontrer le principe de réfraction des sucres par le test de la paille cassée et des réfractomètres.

Intervenants : enseignants, techniciens, formateurs, apprenants

 

  • Le yaourt sous toutes ses coutures

Découvrez tous les secrets du yaourt. Comment est-il fabriqué ?

Le Lait : D’où vient-il ? Quels sont ses bienfaits nutritionnels ?

Les ferments : Qu’est-ce que c’est ? A quoi servent-ils ? Comment se développent-ils ? Observons-les au microscope !

L’acidité : D’où vient-elle ? Est-elle obligatoire ? Est-elle toujours la même sur tous les yaourts ? Mesurons la avec le pH-mètre !

La fermentation : Qu’est-ce que c’est ? A quoi sert-elle ? Quelles sont les produits que l’on peut faire avec la fermentation ? Réalisons une fermentation rapide du lait !

Le gout du yaourt : D’où vient-il ? Pourquoi les Yaourts n’ont ils pas tous le même gout ? Testons différents goûts !

Intervenants : enseignants, techniciens, formateurs, apprenants

 

Lycée André Paillot

 

Consultez toute la programmation Fête de la Science 2018

en Métropole de Lyon et Rhône

Exposition mycologique | #FDS2018

EExposition mycologique | #FDS2018

Pendant toute la semaine, des passionnés de champignons parcourent les bois et viennent vous montrer les trésors de nos forêts. Ne manquez pas cette exposition incontournable pour en apprendre plus sur les champignons : où poussent-ils, quelles sont leurs particularités, leurs fonctionnalités dans les écosystèmes…

Intervenants : les bénévoles de la Société Mycologique de Saint-Genis-Laval

Public visé : à partir de 3 ans | Entrée libre

 

Société Mycologique de Saint-Genis-Laval

 

Consultez toute la programmation Fête de la Science 2018

en Métropole de Lyon et Rhône

 

Les métiers scientifiques : ils sont tous passionnants et tous mixtes ! | #FDS2018

LLes métiers scientifiques : ils sont tous passionnants et tous mixtes ! | #FDS2018

A l’occasion de la Fête de la Science 2018, le Centre de Recherche Astrophysique de Lyon (CRAL), propose des rencontres entre scientifiques et lycéens afin de présenter à ces derniers la diversité des métiers présents dans un laboratoire de recherche. Des chercheurs, des ingénieurs en optique, en informatique, en électronique… échangeront avec les élèves, leur décriront leur travail au quotidien.

Le but est de leur montrer par l’exemple que les études scientifiques et technologiques conduisent à des métiers passionnants, d’une grande diversité et dans des domaines très variés.

Les classes accueillies sur le site historique de l’Observatoire de Lyon feront également une visite de ce laboratoire de pointe et découvriront les développements instrumentaux qui y sont réalisés pour les plus grands télescopes actuels.

Nous insisterons sur le fait que ces métiers passionnants sont aussi TOUS mixtes, ouverts autant aux jeunes filles qu’aux garçons. C’est pourquoi, afin de donner aux jeunes filles les références féminines dont elles ont besoin pour se projeter dans ces métiers, nous veillerons à ce que les élèves rencontrent aussi des femmes scientifiques et ingénieures au cours de ces visites.

Durée : 2h

Intervenants : Isabelle Vauglin, chercheurs, chercheuses, ingénieurs, ingénieures du CRAL

Public visé : lycéens | Inscription obligatoire

 

Consultez toute la programmation Fête de la Science 2018

en Métropole de Lyon et Rhône

Le soleil, moteur du climat de la Terre ? | #FDS2018

LLe soleil, moteur du climat de la Terre ? | #FDS2018

A l’occasion de la Fête de la Science 2018, plusieurs chercheurs du Centre de Recherche Astrophysique de Lyon (CRAL) proposent de se déplacer dans les établissement scolaires pour faire découvrir aux élèves de collège et le lycée notre inestimable étoile : le Soleil. 

Le Soleil, merveilleuse machine de physique, source de vie, source d’énergie, est un objet de recherches actuelles, en particulier dans le domaine du climat.

AAnimations proposées

  • Si le temps est favorable, observation à la lunette solaire
    Si non, projection d’images du satellite SDO avec explications et commentaires (Accès internet alors nécessaire)
  • Conférence sur le Soleil : Quelle est sa source d’énergie ? Quelles sont les interactions avec le champ magnétique de la Terre ? Peut-il fournir aux hommes toute l’énergie dont ils ont besoin ? Peut-il être responsable des changements climatiques actuels sur Terre?

Le déplacement d’astronomes dans les classes permet de proposer cette activité à des élèves éloignés des centres urbains, ayant plus difficilement accès à la culture scientifique. Bien sûr, l’atelier pourra également être réalisé sur le site de l’observatoire de Lyon, à Saint-Genis-Laval.

Durée : 2h

Cette activité permet aux élèves d’approfondir les notions abordées dans leurs cours, de les ancrer dans la réalité en voyant des applications concrètes dans un domaine original, en lien avec le monde de la recherche.

Intervenante : Isabelle Vauglin

Public visé : collégiens, lycéens | Inscription obligatoire

 

CRAL – Observatoire de Lyon

 

Consultez toute la programmation Fête de la Science 2018

en Métropole de Lyon et Rhône

Incompréhension face aux étoiles | #FDS2018

IIncompréhension face aux étoiles | #FDS2018

 

 

 

 

 

Aujourd’hui nous savons que les étoiles se forment par l’effondrement gravitationnel de nébuleuses de gaz, les nuages moléculaires.

Ce paradigme est établi depuis des siècles et pourtant la formation des étoiles reste une des grandes questions de l’astrophysique contemporaine.

Pour y voir plus clair sur ce mécanisme, assistez à une conférence où un doctorant vous présentera les récents progrès effectués dans le domaine, ainsi que les outils utilisés par les astrophysiciens.

Intervenant : Benoît Commercon, Doctorant à l’ENS de Lyon

Public visé : à partir de 11 ans | Entrée libre dans la limite des places disponibles

 

SOCIETE ASTRONOMIQUE DE LYON

 

Consultez toute la programmation Fête de la Science 2018

en Métropole de Lyon et Rhône