Toute l'équipe de POP'SCIENCES vous souhaite une belle année 2019 !...

L’âge sombre de l’Univers

LL’âge sombre de l’Univers

300 000 ans après les fulgurances du Big Bang, avec le refroidissement dû à l’expansion, la matière baryonique (celle dont nous sommes faits) devient un gaz neutre et transparent. L’Univers plonge alors dans une obscurité glacée.

Le milliard d’années qui suit échappe à la portée de nos instruments : trop tôt, trop loin. Ainsi deux évènements majeurs qui ont dû se produire sur cette période nous échappent : l’apparition des premières étoiles, et, plus tard, la re-ionisation du gaz par leur rayonnement. Ceci est bien frustrant, car ces deux dates sont essentielles pour comprendre la formation des galaxies qui va suivre peu après.

Le conférencier décrira comment en 2018, à partir d’une mesure originale du spectre du rayonnement de fond cosmologique dans les ondes métriques, on a réussi à dater ces événements, confirmant au passage la validité d’une hypothèse émise dès 1952 par M. Woothuysen, à partir d’un raisonnement assez subtil.

Mais la réalité va parfois au-delà des attentes, et nous aboutirons à une surprenante conclusion…

Intervenant : Francois Sibille, astronome

 

Société astronomique de Lyon – SAL

 

L’astronomie #5 : La carte du ciel

LL’astronomie #5 : La carte du ciel

La MMI vous propose un cycle d’ateliers-conférences pour vous initier à l’astronomie.

Ce cycle vise à donner aux participants une culture générale sur l’astronomie, son histoire et son empreinte sur notre vie de tous les jours.

Les conférences sont indépendantes les unes des autres mais le cycle a une cohérence permettant aux participants débutants d’acquérir une bonne maîtrise des sujets traités.

La conférence du 18 juin 2019 est la dernière conférence du cycle et est intitulée « La carte du ciel ». 

 

Public : Adultes et enfants à partir de 12 ans

 

Consulter le programme sur le site de la MMI

L’astronomie #4 : L’astrolabe (2) – Utilisation

LL’astronomie #4 : L’astrolabe (2) – Utilisation

La MMI vous propose un cycle d’ateliers-conférences pour vous initier à l’astronomie.

Ce cycle vise à donner aux participants une culture générale sur l’astronomie, son histoire et son empreinte sur notre vie de tous les jours.

Les conférences sont indépendantes les unes des autres mais le cycle a une cohérence permettant aux participants débutants d’acquérir une bonne maîtrise des sujets traités.

La conférence du 12 février 2019 est la quatrième conférence du cycle et est intitulée « L’astrolabe (2) : Utilisation ». 

 

Public : Adultes et enfants à partir de 12 ans

 

Consulter le programme sur le site de la MMI

 

 

L’astrolabe (1) : Histoire et Construction

LL’astrolabe (1) : Histoire et Construction

La MMI vous propose un cycle de cinq ateliers-conférences pour vous initier à l’astronomie.

Ce cycle vise à donner aux participants une culture générale sur l’astronomie, son histoire et son empreinte sur notre vie de tous les jours.

Les conférences sont indépendantes les unes des autres mais le cycle a une cohérence permettant aux participants débutants d’acquérir une bonne maîtrise des sujets traités.

La conférence du 5 février 2019 est la troisième conférence du cycle et est intitulée « L’astrolabe (1) : Histoire et Construction ». 

 

Public : Adultes et enfants à partir de 12 ans

 

Consulter le programme sur le site de la MMI

L’astronomie #2 : les calendriers

LL’astronomie #2 : les calendriers

La MMI vous propose un cycle d’ateliers-conférences pour vous initier à l’astronomie.

Ce cycle vise à donner aux participants une culture générale sur l’astronomie, son histoire et son empreinte sur notre vie de tous les jours.

Les conférences sont indépendantes les unes des autres mais le cycle a une cohérence permettant aux participants débutants d’acquérir une bonne maîtrise des sujets traités.

La conférence du 8 janvier 2019 est la deuxième conférence du cycle et est intitulée « Les calendriers ». 

 

Public : Adultes et enfants à partir de 12 ans

 

Consulter le programme sur le site de la MMI

 

 

 

L’astronomie grecque

LL’astronomie grecque

La MMI vous propose un cycle de cinq ateliers-conférences pour vous initier à l’astronomie.

Ce cycle vise à donner aux participants une culture générale sur l’astronomie, son histoire et son empreinte sur notre vie de tous les jours.

Les conférences sont indépendantes les unes des autres mais le cycle a une cohérence permettant aux participants débutants d’acquérir une bonne maîtrise des sujets traités.

La première est dédiée à « L’astronomie grecque ». 

 

Public : Adultes et enfants à partir de 12 ans

 

Consulter le programme sur le site de la MMI

 

 

 

Où la vie peut-elle exister aujourd’hui dans le système solaire ?

OOù la vie peut-elle exister aujourd’hui dans le système solaire ?

“La vie “à la mode terrestre” (bactéries, animaux …) nécessite trois caractéristiques environnementales pour prospérer : (1) de l’eau liquide, (2) de petites molécules carbonées comme CO2 ou CH4 , et (3) de l’énergie “noble” lui permettant de transformer les petites molécules en macromolécules complexes. Et au début, avant que la vie “sache” faire ces macromolécules, il lui a fallu les trouver toutes faites pour démarrer. […] »

« L’eau liquide existe dans de très nombreux sites dans le système solaire : Terre bien sûr, sous-sol profond de Mars, océans sous les “banquises” des corps de glace…Les petites molécules carbonées sont présentes partout. L’énergie “noble” est présente à la surface des corps (lumière), mais aussi en profondeur quand de l’eau liquide est en contact avec des roches. Et les macromolécules complexes sont fabriquées dans les comètes et les météorites (qui tombent sur les planètes et les satellites), et là où de l’eau liquide touche des roches.

Où y a t’il (et où y a-t-il eu) ces 4 conditions à la fois dans le système solaire ? Sur Terre, dans le sous-sol profond de Mars, dans les océans sous-glaciaires d’Europe et d’Encelade, et peut-être dans les océans profonds de Cérès et de Pluton. Il ne reste plus qu’à aller voir si une quelconque forme de vie s’y est développée.”

Pierre Thomas.

 

Club d’astronomie de Lyon Ampère

LSST : un télescope révolutionnaire… !

LLSST : un télescope révolutionnaire… !

LSST : un télescope révolutionnaire pour comprendre les secrets de notre Univers

“L’Humanité regarde les étoiles depuis toujours se demandant de quoi le monde est fait. […] »

« Il y a 25 ans, nous avons mis en orbite notre premier télescope spatial « Hubble » qui a radicalement changé notre vision de l’Univers. Nous savons maintenant que les galaxies s’éloignent de plus en plus vite les unes des autres sous l’influence d’une mystérieuse énergie noire.

Aujourd’hui, nous installons dans les montagnes Chiliennes « LSST »: le télescope le plus puissant jamais créé qui nous permettra d’observer en 3 nuits ce qu’Hubble aurait mis 125 années à acquérir. Cette aventure commencera dans deux ans et je vais vous présenter les défis que nous allons devoir relever pour observer et analyser 10 milliards de galaxies afin de comprendre de quoi est fait notre Univers et qui sait, peut être découvrir des choses inattendues. “  Mickael Rigault

 

Club d’astronomie Lyon Ampère 

Mission Juno

MMission Juno

Le satellite Juno est entré en orbite autour de Jupiter le 5 Juillet 2016 et collecte depuis une masse considérable de données : champ gravitationnel, champ magnétique, abondance d’ammoniaque, émissions polaires, photographies de haute qualité …

Notre compréhension de Jupiter est améliorée, raffinée, et même en partie changée par une telle précision d’observation. Lors de cette conférence, Florian Debras évoquera les contributions majeures apportées par Juno dans l’étude de Jupiter. Notamment, Juno permet de contraindre les vents jusqu’à plusieurs milliers de kilomètres de profondeur, ainsi que la composition globale de la planète jusqu’à son cœur (si tant est qu’il y en ait un).

L’apport de Juno n’étant pas limité à ces seuls aspects, il évoquera aussi la structure étonnante du champ magnétique, la beauté particulière des pôles de Jupiter et la composition de l’atmosphère, de la tâche rouge aux jets équatoriaux.

 

Société astronomique de Lyon

Fake news et théories du complot en astronomie

FFake news et théories du complot en astronomie

Le Planétarium propose des soirées placées sous le signe de l’échange et du débat : des rendez-vous entre grand public et chercheurs. Astronomes, historiens des sciences, physiciens, philosophes, parfois accompagnés d’artistes, partagent le fruit de leurs recherches au quotidien. Ils y racontent l’histoire de nos origines, exposent leurs propres représentations du monde, et rendent compte des dernières découvertes scientifiques.

Ces rencontres sont des moments d’échanges privilégiés, des lieux de débats et de réflexions, où se croisent spécialistes, curieux et amateurs autour de l’actualité de la recherche scientifique.

 

Jeudi 15 novembre à 20h

Fake-news et théories du complot en astronomie

Le saviez-vous ? L’Homme n’a jamais marché sur la Lune ! Quant à Mars, elle sera bientôt aussi grosse que la Lune dans le ciel…

Depuis quelques temps, internet et les réseaux sociaux sont parcourus d’idées toutes faites qui remettent en cause les faits les plus solides et les plus établis. Durant une soirée, revenons sur ces bruits qui courent et mettons-y un peu d’ordre…

Intervenant : Olivier Sanguy, rédacteur en chef de l’actualité spatiale à la Cité de l’espace de Toulouse.

 

Planétarium de Vaulx-en-Velin