Juillet 1969- Juillet 2019 : l'Homme marchait sur la Lune il y 50 ans !

Collections animales, zoos et exhibitions d’animaux dans l’Antiquité : Assyrie, Grèce et monde romain

CCollections animales, zoos et exhibitions d’animaux dans l’Antiquité : Assyrie, Grèce et monde romain

Les Grecs, notamment à l’époque hellénistique, et les Romains, surtout à partir du IIe siècle avant notre ère, ont importé des spécimens d’espèces lointaines et exotiques, tels le rhinocéros ou la girafe, à titre de curiosités. De telles importations d’animaux sauvages doivent être replacées dans une histoire de la longue durée des relations diplomatiques et économiques, notamment tributaires, entre centres et périphéries.

L’importation d’animaux lointains est une pratique attestée très tôt en Egypte et dans l’Orient ancien; au premier millénaire avant notre ère, des animaux exotiques ont ainsi été acheminés jusqu’au cœur de l’empire néo-assyrien, puis de l’empire achéménide, avant de l’être dans certains endroits du monde grec, puis romain.

Quels étaient les animaux concernés, d’où venaient-ils ? Pourquoi mettait-on autant d’énergie à les faire venir ? Peut-on parler à leur propos de véritables collections ? Existait-il quelque chose d’analogue à nos modernes parcs zoologiques ? Dans quels types de mises en scène utilisait-on ces animaux ? Pourquoi les faisait-on défiler dans de somptueuses processions, ou combattre dans l’arène au cours de sanglantes chasses-spectacles ?

Telles sont quelques-unes des questions auxquelles nous tenterons de répondre.

 

Intervenant : Jean Trinquier, maître de conférences en littérature latine à l’ENS-Paris, laboratoire AOrOc

Dans le cadre du cycle Jean Pouilloux organisé par la MOM

 

En savoir plus :

Maison de l’Orient et de la Méditerranée