CERTAINS EVENEMENTS NE PEUVENT PAS ETRE MAINTENUS POUR NOVEMBRE / CONSULTEZ LES SITES DES ORGANISATEURS

L’Homme [objet] : André Leroi-Gourhan | Collections & Patrimoine

LL’Homme [objet] : André Leroi-Gourhan | Collections & Patrimoine

Tout au long de sa vie, André Leroi-Gourhan a travaillé dans des disciplines très variées : géographie, ethnologie, zoologie, philologie, paléontologie, archéologie, histoire de l’art, ethnologie et dans des contextes également divers : orientalisme, sociétés extra-européennes, colonies françaises, préhistoire, etc. Depuis plus de 60 ans, les chercheurs continuent à s’approprier les résultats de la pluralité de ses recherches.

Une exposition qui s’est tenue en octobre-décembre 2016 à l’Université Jean Moulin Lyon 3, a présenté les plus belles pièces de collection de près de 300 objets ethnographiques de l’université, en montrant la modernité d’André Leroi-Gourhan et l’influence encore bien réelle de son œuvre aujourd’hui.

30 ans après sa disparition, 50 ans après ses derniers ouvrages (Le geste et la parole, et La préhistoire de l’art occidental), son héritage réside davantage dans l’appropriation de sa manière de voir la production des hommes que dans les conclusions qu’il en a lui-même tirées. Pour André Leroi-Gourhan, le propre de l’homme est de pouvoir étendre son être à travers ses objets techniques, par le phénomène d’« extériorisation ». Il se détache de sa condition animale, hors de son corps et de la génétique en développant des objets techniques qui prolongent la vie par « d’autres moyens que la vie ».

À l’image du travail d’André Leroi-Gourhan, l’exposition, au carrefour de nombreuses disciplines, invitait à s’interroger sur nos habitus à travers notre rapport à l’objet dans notre propre société, mais aussi à notre rapport à la société par ses objets.

Lire la suite :

L’homme (L’objet) : André Leroi-Gourhan

©Université Jean Moulin Lyon 3