Suite aux mesures sanitaires prises concernant l'épidémie de Covid-19, les évènements en présentiel sont annulés jusqu'à nouvel ordre. Pop'Sciences reste mobilisé pour vous informer sur l'actualité scientifique et proposer des rendez-vous en distanciel.

La Société des Comics

LLa Société des Comics

La Société des Comics est une exposition scientifique sur l’univers du comic book, la première exposition à s’intéresser ouvertement à la dimension sociale des comics, qui vise à montrer en quoi les comics sont le reflet des grands changements sociaux et historiques de notre société.

Elle invite à s’interroger sur les évolutions de ces représentations sociales, historiques ou morales à travers les points de rupture dans l’histoire et l’industrie du comic. Miroir social extrêmement révélateur, le comic book révèle les thèmes forts de l’époque, les tensions et les paradoxes qui la travaillent mais aussi les attentes, les espérances qui agitent les esprits et les cœurs.

Superman, symbole d’un peuple qui s’éveille du cauchemar de la crise de 1929, Batman protecteur de Gotham city, Wonder Woman qui incarne la vision conservatrice des relations hommes-femmes, Captain America icône patriotique des américains dans le combat contre le nazisme, Black Panther représentant des communautés noires, Hulk victime de l’atome, tant de super-héros confrontés aux dérives et aux évolutions de la société humaine. Les « nouveaux » super-héros apparus dans les années 1960 marquent encore davantage cette prise en compte des évolutions de la société : la crainte liée au progrès technique (notamment au nucléaire), la guerre froide, l’accent mis sur les problèmes de racisme ou de drogue et plus récemment la prise en compte de l’homosexualité ou le terrorisme.

Cette dimension sociale des comics est abordée selon trois angles transversaux qui se complètent mutuellement :

  • la place de la science dans les histoires et univers développés dans les comics. Les comic books s’inscrivent pleinement dans une tendance que l’on retrouve dans tous les médias de masse, reflétant les espoirs et les peurs qui traversent une société, à une époque donnée. Bien que celle-ci soit parfois un peu « maltraitée », la science n’en demeure pas moins une inépuisable source d’inspiration narrative et visuelle. Elle est souvent le moteur de nombreuses intrigues (ex. origine des super-pouvoirs, voyages dans le temps ou dans des dimensions parallèles, etc.) ;
  • des questions proprement politiques (et géopolitiques) qui sous-tendent ces productions, donnant à voir notamment comment les États-Unis envisagent leurs rapports avec un monde de plus en plus multipolaire (ex.: les comics après le 11 septembre et le Patriot Act). Œuvre de propagande pour certains, les comics sont avant tout le thermomètre des relations des États-Unis avec le reste du monde de la seconde guerre mondiale jusqu’à nos jour ;
  • la manière dont un certain nombre d’évolutions et de faits sociaux ont pu être abordés dans les comics tout au long des XXe et XXIe siècles (ex. représentations de la femme, évolution des mœurs, racisme, etc.) et comment ils ont été reçus aux États-Unis. Les comics permettent de retracer l’évolution d’un certain nombre de valeurs et de débats propres à la société américaine. […]
Ce catalogue se veut la trace, illustrée et enrichie, de cette immersion fascinante dans la société des comics.

Cette exposition s’est tenue du 22 septembre au 29 novembre 2018 à l’Université Jean Moulin Lyon 3.

Lire la suite :

La Société des Comics

©Université Jean Moulin Lyon 3

Table-ronde (pro) – Des évaluations possibles des actions artistiques et culturelles – Bogotá-Lyon-Paris

TTable-ronde (pro) – Des évaluations possibles des actions artistiques et culturelles – Bogotá-Lyon-Paris

Table ronde, échanges, et présentation de programmes à l’oeuvre en Colombie et en France, à propos de l’impact des pratiques de médiation culturelle sur la mixité et l’intégration.

Le Périscope et IDARTES (direction à la culture de la ville de Bogotá), dans le cadre du projet franco-colombien “Músicas Híbridas”, s’associent à la Direction Culture, Sciences et Société de l’Université de Lyon.

Programme :

  • Etudier l’impact d’un « living-lab » (résidence d’artiste et de chercheurs au Centre Social Bonnefoi)
  • Présentation du programme CLAN de la Ville de Bogota
  • Présentation du programme Banlieues Bleues (Paris)
  • Intervention d’un duo de chercheurs franco / colombien : à propos des outils de mesure d’impact social dans les projets de médiations culturels

 

Inscriptions via le formulaire ci-contre