Médailles du CNRS | Rodica Chiriac, ingénieure d’études en chimie des matériaux

MMédailles du CNRS | Rodica Chiriac, ingénieure d’études en chimie des matériaux

Ingénieure d’études et responsable de la Plateforme lyonnaise d’analyses thermiques au Laboratoire des multimatériaux et interfaces, Rodica Chiriac a reçu en 2018 la Médaille de Cristal du CNRS.

À l’occasion de cette distinction, elle évoque son métier…

 » Mes responsabilités sont une occasion extraordinaire d’être entourée de nombreux appareils ultra-performants, de mettre à profit les compétences acquises pendant ma formation d’ingénieur-chimiste et lors de mon doctorat, ainsi que d’apporter mon petit grain de sable à l’édifice de la recherche, qu’elle soit fondamentale ou appliquée !

J’ai fait appel à mon imagination et à ma créativité pour développer et optimiser deux couplages analytiques entre différents appareils. Un travail qui a porté ses fruits puisqu’un partenariat s’est créé récemment entre les constructeurs de ces appareils afin qu’ils soient commercialisés.

Pour les années à venir, j’ai en projet de développer de nouveaux couplages analytiques et d’apporter ainsi ma contribution au développement de l’analyse thermique qui intervient dans des domaines très variés.  »

 

 

Découvrir tous les portraits des médaillés :

Talents CNRS

INSA 5717

IINSA 5717

L’INSA Lyon fête en 2017 son 60e anniversaire …

Avant 1957 : « Au départ ce n’était qu’un grand pré. Une centaine d’hectares situés en bordure du Rhône, où les paysans menaient paître leurs bœufs et leurs moutons. Puis vinrent les militaires. » […]

D’abord terrains communaux, puis terrain militaire, le site de la Doua à Villeurbanne accueille ensuite l’hippodrome de Lyon. En 1957, le site est attribué au ministère de l’Éducation nationale : l’INSA s’installe en premier, inaugurant un campus où naît l’université Claude-Bernard-Lyon 1 en 1971.

Découvrez l’historique du site du campus LyonTech-la Doua : Avant l’INSA, il y avait quoi ?