Que se disent les animaux ?

QQue se disent les animaux ?

Le crocodile vagit, le grillon craquette, l’hyène rit, la mésange zinzinule… De nombreux animaux communiquent par des sons, mais que se disent-ils ?

Par des enregistrements et des expériences, menés dans les endroits parmi les plus reculés de notre planète, les chercheurs et chercheuses en bioacoustique explorent les signaux sonores des animaux.

Lors de sa conférence, Nicolas Mathevon exposera la diversité de ces mondes, depuis les pleurs des petits crocodiles à ceux des bébés humains en passant par les joutes sonores des éléphants de mer. Il décortiquera les informations portées par les vocalisations animales et soulignera la complexité de leurs communications, fournissant un éclairage inédit sur l’origine de notre propre langage.

Elisa Demuru présentera ses recherches qui visent à  explorer les effets de  l’expérience sociale dans les premières années de vie sur la communication chez le bonobo (Pan paniscus) en étudiant les gestes, expressions faciales et vocalisations émis au cours d’interactions ludiques. En effet, l’acquisition des compétences sociales, émotionnelles et mentales dépend d’une combinaison de facteurs physiques et sociaux qui doivent être présents dans les premières années de vie. Chez l’humain et les autres primates, le jeu est le principal contexte dans lequel les jeunes doivent gérer des relations sociales et peut être utilisé pour dévoiler les déficiences causées par un développement social perturbé.

Intervenants :

  • Nicolas Mathevon – professeur à l’Université de Lyon, membre de l’Institut universitaire de France, biologiste du comportement animal- Equipe de Neuro-Ethologie Sensorielle, CNRS, LabEx CeLyA (Centre Lyonnais de l’Acoustique)
  •  Elisa Demuru – Post doctorante – Laboratoire Dynamique Du Langage, CNRS – Université Lumière Lyon 2, LabEx ASLAN (Systèmes dynamiques complexes du langage), et Équipe de Neuro-Éthologie Sensorielle, CNRS, Université Jean Monnet, Saint-Étienne

Organisée par : Association des Amis de l’Université de Lyon

En partenariat avec : les LabEx ASLAN et CeLyA de l’Université de Lyon

————————————————–

A l’issue de la conférence, remise à Elisa Demuru du

Prix du Post doctorant étranger 2019 de l’Université de Lyon.

————————————————–

Suivre la conférence en direct

Vous pouvez poser des questions en envoyant un sms au  06 88 64 73 50

 

Pour en savoir plus, consulter le site de l’Association des Amis de l’Université de Lyon :

AAUL

 

 

Le langage : des origines à Twitter

LLe langage : des origines à Twitter

Depuis que des êtres vivants communiquent oralement sur Terre, une formidable vague de diversification a traversé les âges en accompagnant l’évolution des espèces. Aujourd’hui, le langage, tel qu’il se reflète dans une multitude de langues, est intimement lié à l’humanité. Pourtant une langue, l’anglais, semble massivement dominer la communication sur la planète.

Quelles conséquences cela a-t-il sur les autres langues ?

Cette question peut être replacée dans un ensemble d’interrogations plus vaste sur les processus d’émergence du langage et de transmission des langues. Le langage est-il inné ou acquis ? Comment évolue-t-il ? Comment et pourquoi des langues apparaissent ou disparaissent-elles ? Quelles conséquences les nouvelles technologies de communication ont-elles sur ces changements ?

«L’homme n’est pas le seul animal capable d’utiliser un langage pour exprimer ce qui est en train de se produire dans son esprit et capable de comprendre plus ou moins ce qui est exprimé de cette manière par un autre.»

En écrivant ces lignes en 1871, Darwin traduisait une réflexion qui touche chacun d’entre nous : d’où vient ma capacité à exprimer une pensée, à comprendre l’autre ? Le langage est-il le propre de l’espèce humaine ? Qu’est-ce qu’une langue ? Et « Twitter », c’est du langage ?

En quatre temps, découvrez des éléments de réponse à ces questions sur les origines du langage, sur l’impact des changements technologiques et sociaux sur la diversité et les usages des langues, ainsi que sur ce qui lie le langage humain à la communication à l’œuvre chez d’autres espèces.

  • Florence Levrero est enseignante-chercheure en communication animale, Neuro-PSI (Université Paris Sud, CEA, INRA, INSERM, CNRS, Université Jean Monnet Saint-Étienne) >Langage humain et communication animale : Quelles similitudes, quelles différences ?
  • Christophe Coupé travaille sur les origines du langage et de la cognition humaine, chargé de recherche au Laboratoire DDL (LabEx ASLAN/ CNRS, Université Lumière Lyon 2) >Aux origines du langage humain
  • Colette Grinevald est spécialiste des Langues en Danger et de leur revitalisation, professeure émérite de l’Université Lumière Lyon 2 et membre du Laboratoire DDL (LabEx ASLAN/ CNRS, Université Lumière Lyon 2) >Aujourd’hui des milliers de langues ; et demain ?
  • Jean-Philippe Magué travaille en sociolinguistique des réseaux sociaux numériques. Il est enseignant-chercheur de l’ENS de Lyon et membre du Laboratoire ICAR (LabEx ASLAN/ CNRS, ENS de Lyon, Université Lumière Lyon 2) >Les langues à l’ère de Twitter

Animation : Raphaël Ruffier-Fossoul (rédacteur en chef du mensuel Lyon Capitale)

Partenaires :

   newgiantlogo  

 

Découvrez d’avantage de ressources sur le langage, ses origines, ses mutations et ses pratiques sur le blog Et si on en parlait