POP'SCIENCES FORUM : du 27 novembre au 5 décembre | CONSULTEZ LE PROGRAMME !

Appel à participation – Festival Pop’Sciences – Mai 2019 – Duchère

AAppel à participation – Festival Pop’Sciences – Mai 2019 – Duchère

Chercheur.es, doctorant.es, ingénieur.es, technicien.nes de laboratoire, animatrices-teurs, médiatrices-teurs, contributrices-teurs de Pop’Sciences !

Envie de présenter vos recherches ? De tester une nouvelle expérimentation ? D’appréhender comment nos concitoyens comprennent nos recherches ? Envie de transmettre à des jeunes ? Envie d’aller dans des quartiers moins habituels ?

Le Festival Pop’Sciences fait écho au portail web Pop’Sciences qui valorise toutes les actions de culture scientifique, dites « sciences-société », produites par l’Université de Lyon (UdL) et ses établissements.

Pour rendre concret les acteurs et actions valorisés, l’Université de Lyon organise tous les 2 ans un Festival Pop’Sciences sur 2 jours qui s’implante au cœur de la ville et propose de fédérer un large public autour des réponses de la science aux enjeux de société. Pendant ces deux journées sont diffusés des savoirs, la science est mise en débat et des rencontres ont lieu entre le monde de la recherche et les habitants sous des formats privilégiant l’échange et la discussion : conférences, ateliers, quiz, tables-rondes, world-café, café-débats, expositions, etc. De très nombreux établissements, organismes de recherche et laboratoires sont mis à contribution avec pour objectif de dresser le panorama de la recherche en train de se faire / et d’explorer par le prisme scientifique les grands enjeux sociétaux de demain.

 Lien vers les ressources du 1er festival Pop’Sciences 2017


Le Festival Pop’Sciences 2019 se tiendra les vendredi 17 et samedi 18 mai 2019 en plein cœur du quartier de la Duchère (Lyon 9e) : place Abbé Pierre.

Horaires précis d’ouverture du Festival aux publics : vendredi 17 mai 2019 : de 14h à 22h00 et samedi 18 mai 2019 : de 14h à 19h30.

Le thème : C’était mieux avant !?

 » Dix Grands Papas Ronchons ne cessent de dire à Petite Poucette, chômeuse ou stagiaire qui paiera longtemps pour ces retraités :  » C’était mieux avant « .
Quand les dictateurs avaient la main sur l’Europe ? Quand les pandémies ou les disettes dévastaient le monde ?

Ce petit manifeste, écrit par Michel Serres, philosophe, historien des sciences et homme de lettres français, aborde de nombreuses oppositions entre hier et aujourd’hui, sur tous les sujets qui intéressent notre quotidien et notre condition d’êtres humains vivant sur la planète Terre : les maladies, la vie et la mort, la propreté et l’hygiène, les femmes et les hommes, les outils, les voyages et les communications, la provenance alimentaire, les langues et les accents, la sexualité, la grandeur des espèces, les médias, etc.

L’Université de Lyon propose une exploration inédite et populaire de la recherche lyonnaise sous l’angle de cette phrase de « Grands Papas Ronchons » dans l’espace public qui devient le temps d’un festival populaire un laboratoire à ciel ouvert.

Les formes de rencontres avec les acteurs de la science et de la recherche sont multiples et variées :

  • Dans l’espace FORUM (une scène, des intervenants, un large public) : mini-conférences ou talks, cafés des sciences, émissions de radio, ciné-débat, les MT180…
  • Dans l’espace KIOSK (formules plus interactives, en plus petit comité) : le « scientific-dating » et le « bouche-à-oreille », des quizz et des jeux, des recherches participatives, hackathon, masterclass…
  • Dans l’espace LABS : stands avec petites expériences, démonstration, manipulations, ateliers…
  • Dans l’espace EXPOSITIONS : pour aller plus loin sur certains sujets…
  • Des dispositifs itinérants : des balades commentées avec un chercheur sur le quartier, des déambulations artistiques, des valise de chercheurs, dessinez ma recherche..

Vous souhaitez participer au Festival Pop’Science ?

Cliquez sur s’INSCRIRE dans la colonne de droite.

Envoyer votre projet avant le 31 janvier 2019.

 

 

 

 

 

[Pop’Sciences Forum] Citoyens, la ville de demain nous appartient !

[[Pop’Sciences Forum] Citoyens, la ville de demain nous appartient !

Nos collectivités développent massivement des stratégies de “smart-city”, de “e-city” ou encore de “learning-city”, au service de villes dites plus intelligentes, flexibles et optimisées par le numérique. Dans le même temps des initiatives citoyennes fleurissent massivement dans nos quartiers, au sein desquels les habitants participent à la fabrique de leurs cités et mettent en oeuvre de nouveaux usages ou de nouvelles pratiques sociales.

Cette édition du Pop’Sciences Forum s’intéresse à ces nouveaux phénomènes de transformation de la ville et de la citoyenneté, encouragés par le développement du numérique. Nous sollicitons des expertises en urbanisme, en sociologie, en architecture, en informatique ou encore en sciences politiques, pour découvrir, débattre et imaginer la place que les citoyens peuvent avoir dans cette ville de demain. Entre habitants, travailleurs, chercheurs, aménageurs, élus et artistes, nous ouvrons 4 journées de débats. 4 chantiers éphémères de réflexions et de débat à propos de l’avenir des lieux de la cité, des formes d’habitabilité, de la mobilité, du big data, ou encore de la nuit.

La ville intelligente est une ville où le numérique nous invite à réinventer notre rapport à la cité, aux temps, aux espaces, aux connaissances et aux autres … Quelles opportunités pouvons-nous saisir pour mieux optimiser nos déplacements, nos interactions, notre bien-être, le coût de la ville, sa durabilité et sa gouvernance ?

POSONS LES BASES DU MÉTIER DE CITOYEN DE DEMAIN, IMAGINONS UNE VILLE INTELLIGENTE – OU PAS SI BÊTE – QUI ASSOCIE LE NUMÉRIQUE À D’AUTRES FORMES D’INNOVATIONS SOCIALES ET CULTURELLES.

PROGRAMMATION

INTERVENANTS   |   AFFICHE  PROGRAMME PDF

Affiche_citoyens la villle de demain vous appartient_popsciences_forum

Affiche_citoyens la villle de demain vous appartient_popsciences_forum

[Pop’Sciences Forum] Qui va payer la ville intelligente ?

[[Pop’Sciences Forum] Qui va payer la ville intelligente ?

Pop'Sciences forum - qui va payer la ville intelligente

@Viktor Forgacs

Le numérique et la gestion des masses de données sont de plus en plus saisis par nos villes comme des catalyseurs d’innovations et comme des outils d’optimisation des services qu’elles nous rendent.

Dans le même temps, le finances publiques locales ont un modèle en crise. Comment créer des conditions de financement des innovations sans que les collectivités ne perdent la main sur les services rendus ? Quelle place laisser aux entreprises du numériques qui proposent des solutions clés en main et peu onéreuses, en échange d’un accès aux données générées par les usagers ?

Étudiants, aménageurs, élus, entreprises, chercheurs, associations, citoyens … Votre interdisciplinarité facilitera la réalisation collective d’un manifeste pour une gouvernance et des modèles économiques innovants et durables.

Inscrivez-vous ! (Formulaire ci-contre)

Après l’atelier, participez à la soirée « BIG DATA, BIG CITY, BIG BROTHER » du Pop’Sciences Forum « !

Avec au programme, un plateau radio autour du BIG DATA EN VILLE avec Hervé Rivano, Sonia Ben-Moktar et Marine Albarede ; suivi d’un ciné-débat intitulé « IS BIG DATA WATCHING US ? » Plus d’informations sur la page de l’événement.

[Pop’Sciences Forum] L’avenir de la nuit en ville

[[Pop’Sciences Forum] L’avenir de la nuit en ville

La nuit n’est pas un désert. Les frontières temporelles du rythme de nos vies s’effacent entre le jour et la nuit ; le bruit et le silence; le travail et le repos ; la civilité et la transgression…

New-York n’est certainement plus la seule ville qui ne dort jamais. D’un côté l’économie mondialisée s’empare de chacune des 24h de nos horloges comme autant d’opportunités de développer un “marché” ; de l’autre nous observons des tensions dans cet espace-temps nocturne, entre ceux qui dorment, ceux qui travaillent, ceux qui s’amusent et ceux qui souffrent. La nuit en ville est un objet de réflexion encore trop peu abordé, que le numérique vient encore davantage complexifier.  Nous proposons de questionner la nuit comme l’un des chantiers d’action et d’innovation pour nos villes de demain ! Quelle place à la lumière sans pour autant tuer la nuit ? La ville peut-elle et doit-elle continuellement rendre service à ses citoyens ? Quels impacts sur notre environnement et notre santé ? Cohabiter la nuit entre fêtards, travailleurs, vagabonds et dormeurs; un nouvel urbanisme nocturne peut-il apaiser les tensions ? …

popsciences-forum-commune-nuit

@Stephen-Leonardi

PROGRAMME

19H00 | Pop’Cast

LA PROMESSE DE JOURS SANS NUITS ? La pollution lumineuse en question

Plein feux sur les étoiles avec ce débat mêlant les aspects juridiques, biologiques et techniques de l’éclairage. Quels sont les effets de la lumière sur nos environnements nocturnes, nos comportements et ceux des animaux ? Faut-il instaurer un droit à la nuit ? Réflexions et débats sur la qualité de nuit, la vie nocturne et les nuisances lumineuses.

  • Invités : Thierry Lengagne, chercheur en biologie animale (Université Claude Bernard Lyon 1, Laboratoire d’Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés); Hélène Foglar consultante (Athena-Lum), Jean-Michel Deleuil, géographe et professeur des universités (INSA de Lyon, laboratoire Triangle)
  • Animation : Samuel Belaud (Université de Lyon)

 

20H30 | Pop’Cast

PENSER LA NUIT POUR LA SAUVER. Quelle vie nocturne pour nos villes de demain ?

Culture, tourisme, travail, bruit… les dormeurs cohabitent de plus en plus avec la ville en continu. Cette ville qui, la nuit, change de visage. Ses quartiers se détachent les uns des autres et deviennent très imprégnés d’une ambiance nocturne qui leur est propre : le quartier clubbing, le quartier dortoir, le quartier zonard, le quartier en chantier, le quartier “coupe-gorge”, le quartier des restaurants, le quartier du tourisme “by night” … Quels sont les leviers culturels, économiques et sociaux à activer pour contrevenir à ces tensions entre fêtards, touristes, travailleurs, vagabonds et dormeurs ?

  • Invités : Marie Bonte, géographe et ATER (Université Jean Moulin – Lyon, Laboratoire PACTE); Emanuele Giordano, urbaniste et enseignant à l’Ecole d’urbanisme de Paris
  • Animation : en cours de confirmation

———-

22H00 | Théâtre

HORIZON(S) – Cie les Non Alignés

Dans le clair-obscur d’une nuit urbaine, sous le scintillement diffus des étoiles et de la voie lactée, nous embarquons tous ensemble à bord d’un vaisseau spatial spécialement conçu pour l’exploration des trous noirs, et nous partons à leur découverte et à la rencontre de leurs mystérieuses singularités.

Horizon(S) est un voyage imaginaire et onirique, rigoureusement bâti sur la physique des trous noirs. Mais il ne s’agit que d’une fiction. La vérité, comme d’habitude, sera bien plus étrange…

  • Conception : Jérôme Cochet et Arthur Fourcade, d’après Trous Noirs et Distorsions du Temps (Kip S. Thorne, 1994)
  • Lumières : Nolwenn Delcamp-Risse
  • Durée : 40 min

———-

En continu | Exposition

À partir d’une sélection de photographies de la nuit sur terre vue depuis l’espace, 3 étudiantes du Master Villes et Environnements Urbains proposent une déambulation à travers les différents champs scientifiques s’intéressant à la nuit. Sociologie, urbanisme, biologie, psychologie, histoire, lettres, sciences politiques … Comment et pourquoi nos chercheurs ont intérêt à se saisir de la nuit comme objet d’étude ? Peut-être afin de mieux la comprendre et de participer à la sauvegarde de cet espace-temps encore “un peu” préservé de la main de l’Homme ?

[Pop’Sciences Forum] Big Data, Big City, Big Mother

[[Pop’Sciences Forum] Big Data, Big City, Big Mother

Le temps d’une journée, posons un regard critique et constructif sur les enjeux, les opportunités et les limites des transformations de l’urbain par le numérique

De quoi la Digital City est-elle le nom ? Quel intérêt y’a-t-il à dématérialiser la ville ? Quels moyens mobiliser pour développer la smart-city ? Réfléchissons à comment accorder l’optimisation des coûts de cette « smart-city » avec la garantie de liberté des habitants et nos attentes en termes de services. Une journée pour étudier et débattre des articulations entre les espaces « virtuels » et d’autres qui seraient « réels », sans faux-semblant. Nous abordons tout autant la question du conditionnement des pratiques, que celles du financement et de la gouvernance des villes du futur. Venez débattre des conditions d’empowerment des citoyens ou de contrôle de ceux-ci.

popsciences-forum-tuba-lyon-big-data-big-brother

@EV

PROGRAMME

19H00 | Carte-blanche

LA VILLE DE DEMAIN, PLUTÔT “SMART” QUE “BIG MOTHER” !

  • Carte blanche à : Marie-Cécile Paccard, designer

———-

19H45 | Pop’Cast

BIG DATA EN VILLE : Opportunités et limites pour la vie privée et les biens communs.

À propos de la vie privée : qui sait quoi, sur qui et pourquoi ? Quelles sont les tensions existantes entre nos données exploitées par le secteur marchand, celles collectées par les et collectivités, et ce que nous exigeons des deux en termes de services ? Les amas de données infiniment collectés seront-ils bien gardés et par qui ? Doit-on craindre une gouvernance de nos villes par le big data ?

  • Invités : Sonia Ben Mokhtar, chercheuse en informatique (Laboratoire d’Informatique en Image et Systèmes d’information, INSA de Lyon); Marine Albarede, chargée de développement innovation, numérique et data (SCOP La Péniche); Frédéric Le Mouël, chercheur en informatique et télécommunication au sein du laboratoire CITI et Maître de Conférence à l’INSA de Lyon.
  • Animation : Matthieu Adam, post-doctorant (Laboratoire Aménagement Économie Transports, LabEx Intelligences des Mondes Urbains)

———-

21H15 | Ciné-débat

IS BIG DATA WATCHING US ? Black-mirror donne le change

À partir d’extraits choisis de la mythique série, appréhendez les projections dystopiques de plusieurs épisodes, à propos de la gouvernance par la data. Nos invités proposerons une analyse et une grille de lecture pour saisir les risques et opportunités liés à leur développement. Nous vous invitons à un débat pour démêler le vrai du faux sur ce à quoi la Digital-city ressemblera.

———-

09H00 – 19H00 | Atelier créatif

QUI VA PAYER LA VILLE INTELLIGENTE ?

Étudiants, aménageurs, élus, entreprises, chercheurs, associations, citoyens … cet atelier est l’occasion d’écrire collectivement un manifeste pour une gouvernance et des modèles économiques innovants et durables. Infos et inscriptions ici

 

[Pop’Sciences Forum] Réinventer nos déplacements

[[Pop’Sciences Forum] Réinventer nos déplacements

Une journée pour petits et grands. Imaginez les scénarios d’évolution du territoire, des infrastructures et des pratiques de la ville.

Nous proposons de penser de nouvelles interactions entre les habitants, leurs déplacements, les modes de transports disponibles et les aménagements urbains à venir. Dans un contexte métropolitain et de numérisation croissante, comment une ville comme Rillieux-la-Pape peut-elle effacer ses frontières et ses aménagements ségrégants qui contraignent les mobilités, cloisonnent les quartiers et leurs habitants ? Quels leviers actionner pour de nouvelles mobilités plus durables et participant d’un meilleur “vivre-ensemble” ? Cet événement veut permettre de changer le regard des habitants et des usagers sur leur propre territoire et ainsi participer à l’appropriation collective de l’avenir de leurs environnements de vie.

popsciences-forum-rillieux-la-pape-mobilité

@Denys-Nevozhai

PROGRAMME

À PARTIR DE 14H30 | Labs, ateliers

  • ROBOSPECTIF. Invente un robot mobile pour demain
  • DATA PUSHER. L’utilisation de notre smartphone n’est pas sans conséquence !
  • WALL-E à RILLIEUX ! Développe un robot autonome et déplace toi sur la maquette de ta ville !

Conception, animation : ENTPE, Le TUBA, Les Bricodeurs, GPV Rillieux-La-Pape

———-

18H30 | Pop’Cast (émission radio participative)

3 UTOPIES POUR LA MOBILITÉ DE DEMAIN

Les  innovations technologiques et les nouveaux usages des modes de transports explosent (vélo libre service, véhicules autonomes, applications de transports partagés, GPS communautaires…). Ces innovations sont-elles réellement en phase avec les attentes de tous les usagers ? Ceux du centre-ville autant que ceux des périphéries ou des campagnes ? Osons un triple regard sur 3 autres formes d’innovations qui pourraient peut-être bien révolutionner nos mobilités : la dé-mobilité, les transports gratuits et le retour au village urbain.

  • Animation : Matthieu Adam, post-doctorant (Laboratoire Aménagement Économie Transports, LabEx Intelligences des Mondes Urbains)
  • Invités : Nathalie Ortar, anthropologue, directrice de recherche (Laboratoire Aménagement Économie des Transports, ENTPE); Emmanuel Ravalet, docteur en économie des transports et en études urbaines (Université de Lausanne) et chef de projet (Mobil’Homme); Florence Paulhiac, urbaniste et professeure (Université du Québec à Montréal)

———-

20H00 – 20h30 | Théâtre

PORTRAIT DE RILLIEUX LA PAPE

Une balade, le théâtre de la ville… Un comédien, une comédienne, se promènent à Rillieux-la-Pape, sentent le vent, touchent le béton, rencontrent, discutent, voient les habitants, juste le temps de passer, puis d’aller ailleurs, au prochain tournant, au prochain brin d’herbe, arrêt de bus, boutique, entreprise. Et emportent tout sur la scène, et le public ébahi va avec eux !… La balade, quelle comédie.

  • Par le Collectif X

———-

20H30 – 22H00 | Ciné-débat

LES IMAGINAIRES CINÉMATOGRAPHIQUES DES MOBILITÉS DE DEMAIN

Extraits choisi des films Zootopia, Koyanisqatsi, High rise et Waterworld.

La mobilité est le carburant des villes. Elle est ce flux incessant qui fait que nos cités fonctionnent et peuvent “tourner”. Le cinéma a largement participé à symboliser des cités fictives, utopiques ou non, qui dessinent les contours des imaginaires urbains et qui sont autant de pistes de réflexion pour construire cette fameuse ville de demain.

  • Invité : Geoffrey Mollé; doctorant en géographie urbaine à l’Université Lyon 2 (Laboratoire Environnement Ville société),

[Pop’Sciences Forum] S’emparer des lieux de la cité

[[Pop’Sciences Forum] S’emparer des lieux de la cité

Une journée pour reconsidérer notre manière d’habiter, de se réapproprier la cité, de partager les quotidiens et de mieux vivre ensemble dans nos quartiers.

Au cœur de nos cités, se dessinent de nouveaux projets de lieux pour encourager l’intelligence collective et l’ouverture sur l’extérieur. D’un côté, les initiatives militantes telles que le squat ou les Z.A.D restent en dehors des girons réglementaires et affichent des intentions alternatives et expérimentales d’innovation sociale. De l’autre, des initiatives soutenues ou consenties par les collectivités fleurissent : tiers-lieux, espaces de coworking, potagers communautaires, makerspace, cantines partagées… Ces “lieux” sont dans leur ensemble prétextes à susciter des débat, des moments de co-création ou de partage. Ils ambitionnent de pousser les habitants à devenir des acteurs de la cité … et non ses victimes. Ces expressions de l’innovation sociale sont-elles si nouvelles ? Participent-elles réellement de l’amélioration du vivre-ensemble ? Prenez place au cœur des Halles du Faubourg, un de ces nouveaux lieux hybrides, dont l’occupation est temporaire.

popsciences-forum-halles-faubourg-squat-fablab

@Tim-Wright

PROGRAMME

19H00 | Pop’Cast (émission radio participative)

HABITER DEMAIN. OPPORTUNITÉS ET LIMITES DU LOGEMENT COLLABORATIF

Ce plateau radio s’attache à rêver les prochains lieux de la cité et à penser notre manière de l’habiter. A quel modèle économique se rattacher, entre les objectifs marchands du logement classique et les aspirations collectives et non-marchandes d’une partie des habitants ? Quel modèle social soutenir, en évitant les effets de communautés et d’entre-soi ? Débats et réflexions sur nos manières d’habiter la ville et d’investir des lieux, à partir de retours d’expériences à Vienne, Lyon et ailleurs dans le monde.

  • Invités : Guillaume Faburel, urbaniste et professeur des universités (Université Lyon 2, Laboratoire Triangle, École urbaine de Lyon), Aurore Meyfroidt, géographe (laboratoire PACTE; Labex Intelligences des Mondes Urbains)
  • Animation : Samuel Belaud (Université de Lyon)

———-

20H30 | Talk-Rencontre

COMMENT HACKER LA VILLE ? AU-DELÀ DU MURMURE DES GAFAM …

À partir des nouveaux usages de la ville (vélos partagés, collectes de données, optimisation des mobilités, économies circulaires et de l’éphémère…) demandons-nous si “la ville à la demande” est une solution d’avenir ? Participera-t-elle à l’amélioration du vivre-ensemble ? Comment garder la main face à la montée en puissance des GAFAM sur les question de la gestion urbaine ? Google peut-il / doit-il gérer des villes ? (* GAFAM : Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft)

  • Invité : Michel Lussault, géographe, professeur des universités (École normale supérieure de Lyon) et Directeur de l’École Urbaine de Lyon

———-

09H00 – 18H00 | Atelier créatif

IMAGINER LES FUTURS LIEUX DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Où seront les laboratoires de recherche en 2050 ? Comment concrétiser l’ambition des sciences citoyennes dans nos villes de demain ? Avec qui les chercheurs devront-ils conjuguer leurs travaux ? >> Plus d’informations et inscriptions ici

Pop’Sciences Forum #2

PPop’Sciences Forum #2

CCitoyens, la ville de demain Nous appartient !

PROGRAMMATION   |   INTERVENANTS   |   AFFICHE  PROGRAMME PDF

Nos collectivités développent massivement des stratégies de “smart-city”, de “e-city” ou encore de “learning-city”, au service de villes dites plus intelligentes, flexibles et optimisées par le numérique. Dans le même temps des initiatives citoyennes fleurissent massivement dans nos quartiers, au sein desquels les habitants participent à la fabrique de leurs cités et mettent en oeuvre de nouveaux usages ou de nouvelles pratiques sociales.

Cette édition du Pop’Sciences Forum s’intéresse à ces nouveaux phénomènes de transformation de la ville et de la citoyenneté, encouragés par le développement du numérique. Nous sollicitons des expertises en urbanisme, en sociologie, en architecture, en informatique ou encore en sciences politiques, pour découvrir, débattre et imaginer la place que les citoyens peuvent avoir dans cette ville de demain. Entre habitants, travailleurs, chercheurs, aménageurs, élus et artistes, nous ouvrons 4 journées de débats. 4 chantiers éphémères de réflexions et de débat à propos de l’avenir des lieux de la cité, des formes d’habitabilité, de la mobilité, du big data, ou encore de la nuit.

La ville intelligente est une ville où le numérique nous invite à réinventer notre rapport à la cité, aux temps, aux espaces, aux connaissances et aux autres … Quelles opportunités pouvons-nous saisir pour mieux optimiser nos déplacements, nos interactions, notre bien-être, le coût de la ville, sa durabilité et sa gouvernance ?

POSONS LES BASES DU MÉTIER DE CITOYEN DE DEMAIN, IMAGINONS UNE VILLE INTELLIGENTE – OU PAS SI BÊTE – QUI ASSOCIE LE NUMÉRIQUE À D’AUTRES FORMES D’INNOVATIONS SOCIALES ET CULTURELLES.

Intelligence artificielle. Demain commence aujourd’hui !

IIntelligence artificielle. Demain commence aujourd’hui !

Évoquer les espoirs et promesses des Intelligences Artificielles n’est pas chose facile, tant les craintes vis à vis de leur développement sont fortes.

Pour ne pas alimenter la peur de perdre un jour notre indépendance intellectuelle, ou pour éviter de s’alarmer encore sur les risques d’utilisations frauduleuses et malveillantes de nos données personnelles, nous proposons de rêver … Revivez le grand débat de clôture du Pop’Sciences Forum et anticipez ce que l’IA peut nous offrir de meilleur !

Tant dans les domaines de la santé, de l’environnement que pour nos démocraties, les opportunités offertes par la recherche sont nombreuses (au moins autant que les risques !) pour améliorer nos modèles de vie, rendre notre quotidien plus juste, offrir davantage de libertés et développer la solidarité.

07:17 Carte blanche à Olivier Nérot

30:00 Débat, table-ronde :

Olivier Nérot | Docteur en Sciences cognitives et consultant en innovation

Jean Claude Dunyach | Auteur de Science-fiction, Docteur en mathématiques appliquées à l’utilisation des superordinateurs et ingénieur à Airbus depuis 1982

Sylvie Allouche | Maître de conférences en philosophie au Département Formation Humaine & Laboratoire de Biologie Générale, Institut Catholique de Lyon (EPHE, Université de Lyon)

Intelligence Artificielle. Demain commence aujourd’hui

IIntelligence Artificielle. Demain commence aujourd’hui

 

POP’SCIENCES FORUM

popsciences european lab forum intelligence artificielle

| LE GRAND DÉBAT DE CLÔTURE DE POP’SCIENCES FORUM

Évoquer les espoirs et promesses des Intelligences Artificielles n’est pas chose facile, tant les craintes vis à vis de leur développement sont fortes.

Pour ne pas alimenter la peur de perdre un jour notre indépendance intellectuelle, ou pour éviter de s’alarmer encore sur les risques d’utilisations frauduleuses et malveillantes de nos données personnelles, nous proposons de rêver …

Débattons et anticipons sur ce que l’I.A peut rendre meilleur !

Tant dans les domaines de la santé, de l’environnement que pour nos démocraties, les opportunités offertes par la recherche sont nombreuses (au moins autant que les risques !) pour améliorer nos modèles de vie, rendre notre quotidien plus juste, offrir davantage de libertés et développer la solidarité.

Pour en débattre, nous convions un plateau éclectique, pluridisciplinaire et enthousiaste !


jean claude dunyach pop sciences intelligence artificielleJean Claude Dunyach | Auteur de Science-fiction, Docteur en mathématiques appliquées à l’utilisation des superordinateurs et ingénieur à Airbus depuis 1982.
olivier nerot pop sciences intelligence artificielleOlivier Nérot | Docteur en Sciences cognitives et consultant en innovation
fabrice jumel pop sciences intelligence artificielleFabrice Jumel | Maitre de conférences à l’École supérieure de chimie physique électronique de Lyon
sylvie allouche pop sciences intelligence artificielleSylvie Allouche | Maître de conférences en philosophie au Département Formation Humaine & Laboratoire de Biologie Générale, Institut Catholique de Lyon/EPHE, Université de Lyon).
  • Animation : Samuel Belaud | Université de Lyon