Juillet 1969- Juillet 2019 : l'Homme marchait sur la Lune il y 50 ans !

Le parcours MACsup

LLe parcours MACsup

MACsup : un projet collaboratif entre étudiants, enseignants-chercheurs et artistes

Le projet MACsup est une expérimentation lancée en 2017 par le Musée d’art contemporain de Lyon et ses trois partenaires universitaires historiques, l’Université Claude Bernard Lyon 1, l’École Centrale de Lyon et l’École normale supérieure de Lyon, accompagnés par les Pratiques artistiques amateurs de l’ENSBA. Basé sur une envie commune d’imaginer une rencontre originale entre les processus de recherche scientifique et de création artistique, MACsup est un projet coopératif, transdisciplinaire et privilégiant une pédagogie active qui associe des étudiants, des enseignants chercheurs et des artistes.

Une dizaine de séances de travail d’octobre à mars conduisent à un weekend de restitution public au musée d’art contemporain. Les échanges sont riches, les apprentissages multiples et tous témoignent d’une expérience unique et originale. Le public est au rendez-vous, enthousiasmé par cette rencontre avec l’enseignement supérieur et la recherche dans le cadre du Musée d’art contemporain.

La saison 1 a été conduite par les artistes Félix Lachaize et Thierry Boutonnier avec les projet BAC+couches de poussière et RUBISco.
Jan Kopp et Félix Lachaize ont animé la saison 2 en concevant avec leur groupe Sur le chemin des Poudingues et le Percefac ; les étudiants et chercheurs de l’INSA ont rejoint le projet.

MACsup démarre sa troisième saison en octobre 2019 avec 3 artistes Jan Kopp, Nicolas Daubanes et Linda Sanchez avec de nouveaux partenaires universitaires qui se joignent à l’aventure, l’Université Jean Moulin Lyon 3 et EMLyon Business school, ainsi que l’association Singa Lyon (insertion des migrants).

Ce projet est possible grâce au soutien de la Région Auvergne Rhône-Alpes, de la Ville de Lyon, de la DRAC, de l’Université de Lyon (IDEX- CDproIP), du CNRS, et des établissements et laboratoires impliqués dans le projet.

Catalogue d’animations « 80 ans du CNRS »

CCatalogue d’animations « 80 ans du CNRS »

Le CNRS, ses chercheurs et ses laboratoires sont quotidiennement sollicités pour intervenir auprès d’un très large public à travers des conférences, ateliers, démonstrations… et ce dans tous les domaines. À l’occasion des 80 ans de l’organisme, ce catalogue d’animations scientifiques itinérantes compte apporter, au moins partiellement, des réponses à ces demandes, sur le territoire de la Délégation Rhône Auvergne du CNRS.

À l’occasion des 80 ans du CNRS, la Délégation Rhône Auvergne du CNRS a lancé un appel à participation auprès de ses laboratoires afin d’alimenter ce catalogue d’animations, mis aujourd’hui à disposition des établissements scolaires, structures culturelles, etc.
Sous forme de conférences ou d’ateliers, ces actions ont été élaborées par des laboratoires souhaitant se mobiliser afin de proposer un large éventail d’actions aux thématiques diverses et variées. Au total, ce sont plus de 30 propositions qui vous attendent, dans un catalogue remis à jour régulièrement pour programmer des actions tout au long de l’année.

Consulter le catalogue

Appel à candidatures pour formation au néo-latin

AAppel à candidatures pour formation au néo-latin

L’école thématique CNRS NEOLATINLYON, avec le soutien du Labex COMOD, lance un appel à candidatures pour son édition 2019. Les candidatures peuvent être envoyées jusqu’au mercredi 15 mai.

L’école aura lieu du 1er au 5 juillet 2019, à l’ENS de Lyon.

Cette école propose une formation intensive en néo-latin à travers l’étude de textes relevant de différentes disciplines (littérature, philosophie, droit, théologie, sciences). On définit comme « néo-latins » les ouvrages rédigés en latin depuis la fin du Moyen-Âge et jusqu’à nos jours, mais, dans le cadre de cette école, les périodes visées seront en particulier la Renaissance et l’Âge classique. Si pour le domaine du latin « classique », on dispose au niveau de l’enseignement universitaire de cursus systématiques et, de manière générale, de la possibilité de lire les « grands auteurs » à l’aide d’éditions scientifiques et de traductions récentes, pour le « néo-latin » l’offre de formation est plus restreinte et l’accès aux sources souvent plus difficile, car, bien que les recherches dans ce domaine soient en plein essor, de nombreux écrits de la Renaissance et de l’Âge classique ne bénéficient pas encore d’éditions et traductions modernes.

Cette formation s’adresse donc à celles et ceux qui souhaitent s’initier ou améliorer leur compréhension (par la lecture, par la traduction) du latin de ces périodes. Le programme des quatre jours de formation comprend des ateliers de lecture encadrés par des leçons visant à assurer le cadre théorique indispensable à la compréhension des textes choisis, et à répondre, à partir d’exemples précis, à des questions plus générales : comment aborder un texte néo-latin, non seulement d’un point de vue philologique, mais aussi historique, conceptuel ? Quels sont les milieux culturels, intellectuels, scientifiques ou religieux de production de ces textes ? Comment se servir des notions d’histoire du livre et d’ecdotique pour mieux les comprendre ? Quel est leur rapport aux langues vernaculaires ?

Conditions d’admission

Public visé : personnel CNRS, étudiant(e)s en master, doctorant(e)s et post-doctorant(e)s, enseignant(e)s du secondaire, chercheur(e)s et enseignant(e)s-chercheur(e)s en littérature, philosophie, histoire, histoire des sciences, histoire des religions.

Pour les doctorants relevant des écoles doctorales ED 484 (3LA) et ED 487 de l’Université de Lyon, cette formation peut être prise en compte, avec l’accord du/de la directeur/directrice de thèse, dans le cadre de la « formation dans la spécialité ».

Niveau : Tous les niveaux de latin, sauf débutant, sont admis. Chaque candidat(e) précisera son niveau de latin dans son CV.

Les organisateurs transmettront aux participants les matériaux qui seront analysés dans les ateliers.

Nombre de places : le nombre des places étant limité, les candidat.e.s intéressé.e.s doivent envoyer par courrier électronique un bref CV et une lettre de motivation (en français ou en anglais) jusqu’au mercredi 15 mai 2019 aux adresses suivantes : neolatinlyon@sciencesconf.org et smaranda.marculescu@ens-lyon.fr (merci d’indiquer dans l’objet : « Neolatinlyon »).

Les dossiers seront étudiés par un comité de pilotage. L’hébergement et une partie des frais de repas des candidats retenus seront pris en charge par les organisateurs.

Comité scientifique

Raphaële Andrault (CNRS – IHRIM_UMR 5317), Martine Furno (Université Grenoble-Alpes, IHRIM-UMR 5317), Sylvie Laigneau-Fontaine (Université de Bourgogne, Dijon), Pierre-François Moreau (ENS de Lyon, Labex COMOD, IHRIM-UMR 5317) Tristan Vigliano (Université de Lyon II, IHRIM-UMR 5317) Smaranda Marculescu (ENS de Lyon, IHRIM-UMR 5317)

Université Ouverte : des rendez-vous tout au long de l’année

UUniversité Ouverte : des rendez-vous tout au long de l’année

L’Université Ouverte programme chaque année près de 200 conférences, visites et ateliers scientifiques en sciences et en santé à destination du grand public dans des thématiques aussi diverses que : biologie, chimie, mathématiques, informatique, physique, santé, sciences de la Terre, mais encore sciences et art, sciences et histoire et économie.

 

Université Ouverte – Université Claude Bernard Lyon 1 – Campus LyonTech-la Doua – Bâtiment Patio – 43 boulevard du 11 Novembre 1918 – 69622 Villeurbanne cedex

 

Université Ouverte

 

 

Projet Pangolin

PProjet Pangolin

Éveiller une conscience écologique en s’appuyant sur la connaissance des écosystèmes

Projet Pangolin_©Tom Bouyer

Le projet Pangolin, initié en octobre 2017, est un programme de vulgarisation scientifique à destination des enfants et jeunes adultes. Il a pour objectif de sensibiliser ce public aux questions de préservation de la biodiversité afin de les responsabiliser et surtout de leur donner la possibilité de devenir acteurs de la protection de l’environnement.

Au travers d’interventions bénévoles de 2h dans des classes, les animateurs-médiateurs proposent aux élèves de comprendre comment fonctionne un écosystème et comment ils peuvent, à leur échelle, participer à la protection de notre environnement, car ils sont convaincus que la clé de la responsabilisation passe par la compréhension des mécanismes qui régissent notre planète.

Pangolin

 

———————————————————————————————————————————

Pourquoi « Pangolin » ?

« Nous avons choisi l’espèce emblématique du pangolin pour nommer notre projet car elle est synonyme d’unicité et de résilience. Le pangolin est en effet le seul mammifère au monde recouvert d’écailles, ce qui lui permet de survivre dans des environnements difficiles et de se protéger des prédateurs. Il s’agit également de l’animal le plus chassé illégalement sur la planète. Les huit espèces de pangolin sont aujourd’hui toutes inscrites sur la liste rouge des espèces menacées de l’IUCN » . Salomé, Laura, Elodie.

———————————————————————————————————————————

Ma thèse en 180 secondes | Édition 2019

MMa thèse en 180 secondes | Édition 2019

Concours international francophone lancé au Québec, Ma thèse en 180 secondes propose aux doctorants de présenter, devant un jury et un auditoire profane, leur sujet de recherche en termes simples et de façon vulgarisée. Chaque année, les regroupements universitaires participant présentent, après une finale locale, deux candidats à la demi-finale nationale.

La finale locale Université de Lyon du concours Ma thèse en 180 secondes (MT180), Edition 2019 s’est déroulée le 28 mars dans le Grand amphithéâtre de l’Université de Lyon. 14 candidats issus des établissements de l’Université de Lyon ont présenté leurs sujets de thèse, entre humour et appréhension, avant l’attribution des trois prix du jury et du prix du public.

Le jury de l’édition 2019 était composé de :

  • Benjamin Ménard, Maître de conférences à l’Université Jean Monnet ;
  • Jean Yves Cavaillé, professeur émérite à l’INSA Lyon et à l’Université de Tohoku (Japon) ;
  • Valérie Castellani, directrice de recherche au CNRS à l’institut NeuroMyoGène ;
  • Karima Benelhadj, coordinatrice du festival Pint of Science Lyon ;
  • Guillaume Lamy, journaliste à Lyon Capitale.

LES FINALISTES

C’est Amira Saoudi qui a remporté le premier prix du jury, pour sa thèse sur L’étude des phénomènes de mécanoluminescence dans les fibres textiles, menée à l’Université Claude Bernard Lyon 1. Derrière cet intitulé, elle s’intéresse aux solides qui produisent de la lumière après déformation.

Noëlle Remoué, doctorante à l’Université Claude Bernard Lyon 1, a quant à elle remporté le second prix du jury pour sa thèse intitulée Étude de la cicatrisation des plaies diabétiques neuropathiques dans un modèle animal  qui vise à optimiser la cicatrisation des plaies dues au diabète ! Elle a par ailleurs remporté le prix du public.

Enfin, Éléonore Mathis, de l’Université Claude Bernard Lyon 1, a remporté le troisième prix avec sa thèse Étude des mélanges thermodurcissable/thermoplastique pour applications composites. Contrôle des morphologies en relation avec les propriétés mécaniques. Son objectif : alléger les avions !

Amira et Noëlle participent à Paris à la demi-finale nationale le avril 2019, avant la finale internationale qui se tient à Dakar le 26 septembre 2019.

Crédits photographiques : Université de Lyon

Musée de sciences biologiques Dr Mérieux | Dossier enseignant

MMusée de sciences biologiques Dr Mérieux | Dossier enseignant

©Musée sciences biologiques Dr Mérieux

Le musée de sciences biologiques Dr Mérieux propose des interventions pédagogiques pour les scolaires de la moyenne section au post-bac : les élèves découvrent le monde des microbes et l’importance de l’hygiène (mains et éternuements).

Le musée propose également des visites à Lyon sur la thématique de la santé et de l’hygiène

Vous pouvez les découvrir sur le lien ci-dessous :

Musée Dr Mérieux | Dossier enseignant

 

Labomobils

LLabomobils

> Concept

Ebulliscience est une association qui propose des animations scientifiques ludiques basées sur la pédagogie active, pour découvrir la démarche d’investigation. Les médiateurs-trices d’Ebulliscience vous proposent de se déplacer avec leur matériel dans votre structure éducative. Nous adaptons notre offre à vos besoins et aux spécificités de votre territoire, en cohérence avec le Projet Éducatif de votre commune.


Ebulliscience

> Modalités

L’activité proposée peut prendre la forme de votre choix, que ce soit l’atelier unique d’une heure ou plus, à la réalisation de projets à plus longs termes. Nous intervenons durant toute la semaine sur toute l’année, excepté le dimanche. Pour plus de renseignements sur nos thématiques, veuillez consulter la plaquette labomobils.

Réservation et devis au 06 59 59 97 45 | horslesmurs@ebulliscience.com

Formation – démarche expérimentale et médiation scientifique

FFormation – démarche expérimentale et médiation scientifique

Forte de son savoir-faire reconnu, l’association ÉbulliScience® met à profit ses compétences en médiation scientifique, pédagogie active et expériences de terrain pour proposer des formations à la démarche d’investigation et à l’animation scientifique.

>

objectif

  • Découvrir la pédagogie active et la démarche d’investigation
  • Être en capacité d’animer une activité scientifique
  • Concevoir des cycles de séances à contenu scientifique et technique
  • Prendre plaisir à faire des sciences
  • Adapter la démarche d’investigation à d’autres domaines de l’animation

> Modalités

Nos formations sont destinées aux animateurs-trices, directeurs-trices d’accueils de loisirs ou toute personne qui souhaiterait découvrir l’animation scientifique et mettre en place des cycles de séances adaptées à son public et contexte de travail.

Nos formations ont lieu dans nos locaux à Vaulx en Velin ou au sein de l’école Olympe de Gouges dans le 8ème arrondissement de Lyon. En fonction de vos contraintes, nous pouvons également nous déplacer dans votre structure.

Pour faciliter la mise en place des activités scientifiques à l’issue de la formation, il est également possible de constituer des kits de matériel qui seront remis aux participant-e-s.

 

  • Formation d’initiation à l’animation scientifique et à la démarche d’investigation

Cette formation s’articule en deux temps et dure au total deux journées complètes (qui peuvent être réparties en plusieurs demi-journées si nécessaire) :

Découverte de la démarche d’investigation : ce temps permettra aux participant-e-s de découvrir la démarche d’investigation, la pédagogie active et les activités de découvertes scientifiques que propose EbulliScience®. Un travail de réflexion autour du rôle du-de la médiateur-trice scientifique sera également effectué et permettra de comprendre comment accompagner le public dans ses expérimentations.

Concevoir et animer une activité scientifique : cette deuxième partie permettra aux participant-e-s de préparer une animation scientifique et se mettre en situation de l’animer face aux autres participant-e-s de la formation qui joueront le rôle de public. Des retours seront faits sur les mises en situation pour les évaluer et proposer des pistes d’amélioration.

Enfin, les participant-e-s prépareront individuellement ou en groupes un scénario d’activités pour un cycle de plusieurs séances adaptées à leur public et contexte de travail.

 

  • Formations sur-mesure

La durée ainsi que le contenu de nos formations peuvent être adaptés en fonction des objectifs poursuivis.

Des formations courtes (à partir d’une demi-journée) peuvent être proposées pour permettre une découverte de l’animation scientifique.

Dans le cas d’une formation plus longue, il sera possible de faire un retour sur la pratique après la formation d’initiation pour permettre aux participant-e-s de revenir sur les activités scientifiques qu’ils-elles ont pu mettre en place face à leur public et les éventuelles difficultés rencontrées.

Pour les personnes qui auraient déjà une certaine connaissance de l’animation scientifique ou qui aurait suivi notre formation d’initiation, des formations thématisées peuvent être mises en place comme par exemple : Art et Sciences (Photographie et cinéma, Son et musique), Chimie, Architecture, Electricité et énergies, Numérique…

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande spécifique !

 

 

  • Sensibilisation à l’animation scientifique et à la démarche d’investigation

Des actions de sensibilisation à l’animation scientifique et à la démarche d’investigation sont également mises en place avec des habitant-e-s de quartiers Politique de la Ville.

Les outils que nous développons dans le cadre de la formation sont repris et adaptés pour ces ateliers. A travers la manipulation d’expériences et des mises en situation d’animation, les participant-e-s peuvent découvrir l’animation scientifique, développer leur esprit critique et leurs connaissances en sciences, mais aussi s’approprier des expériences scientifiques pour être capable de les diffuser autour d’eux-elles (et notamment à leurs enfants). Pour certain-e-s d’entre eux-elles, ces ateliers peuvent agir comme un levier leur permettant de retrouver une dynamique professionnelle.

 

ebulliScience

Salle de découvertes scientifiques

SSalle de découvertes scientifiques

> Ateliers de découvertes scientifiques

L’association Ebulliscience dispose d’une salle de découvertes scientifiques ouverte sur réservation aux particuliers, scolaires et groupes afin d’appliquer la démarche d’investigation. Vous pouvez aussi éventuellement coupler cette découverte à une thématique parmi celles proposées : air, eau et objets volants, électricité et énergies, orientation et magnétisme, leviers et balances, lumières et couleurs, informatique débranchée, compter la science, architecture et chimie des aliments.

> Objectifs

  • Entrer dans la démarche expérimentale en se mettant dans la peau d’un chercheur ou d’une chercheuse.
  • Mettre en pratique un raisonnement basé sur l’observation, les hypothèses et les expériences
  • Faire des sciences en s’amusant, à son rythme.

Sur réservation | Tarifs et horaires sur le site internet :

Ebulliscience