Ressources

Biologie - santé

Article

Université Jean Monnet Saint-Etienne

CCommunication parents-jeunes chez les oiseaux

Image domaine public - source : pixabay

Les diamants mandarins, de petits oiseaux australiens, répondent au stress de leurs poussins en leur prodiguant des soins parentaux adaptés.

Lorsqu’ils sont stressés, les poussins produisent en effet des cris plus aigus, et leurs parents intensifient leur effort de soin. Ce résultat a été publié sur le site web de la revue internationale Behavioral Ecology par des chercheur-ses, de l’Institut des neurosciences Paris-Saclay, (CNRS/Université Paris-Sud) basés à l’Université de Saint-Étienne, du laboratoire CarMeN (Inserm/INSA de Lyon/Université de Lyon/Inra) et la Macquarie University à Sydney, Australie (Griffith Ecology lab).

Cette découverte, issue du travail de thèse d’Emilie Perez sous la direction de Clémentine Vignal de l’Equipe de Neuro-Ethologie Sensorielle (ENES-Neuro-PSI) et en collaboration avec deux équipes internationales est une avancée importante dans la compréhension de la communication parents-jeunes. En effet, bien qu’il soit connu que les oiseaux répondent aux cris de quémande de leurs poussins en leur apportant de la nourriture, les caractéristiques de ces cris qui permettent de renseigner les parents sur les besoins de leurs jeunes, étaient une question ouverte.

Lire la suite de l’article sur le site de l’Université Jean Monnet Saint-Etienne