Ressources

Biologie - santé / Histoire - géographie

Article

Université de Lyon

LLes origines lyonnaises de la radiothérapie anticancéreuse

Crédit image : Graeme Bartlett

La première radiothérapie anticancéreuse «validée par des publications et des faits pratiques incontestables » a été réalisée en juillet 1896 par le Lyonnais Victor Despeignes.

Le 25 mai 2016, Nicolas Foray, radiobiologiste et responsable du groupe de radiobiologie du Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon (Centre Léon Bérard / Inserm/CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1), a reconstruit une biographie de ce « premier radiothérapeute de l’Histoire » qui devrait être « une de nos gloires nationales ». Cette conférence fut l’occasion de découvrir certains faits méconnus qui amenèrent ce médecin hygiéniste à réaliser ce traitement unique né de la conjonction des idées pasteuriennes, de la découverte des rayons X et de l’aide technique probable des frères Lumière.

François-Victor  Despeignes  est  né  à Lyon le  14  février  1866,  au  14 de la  rue de  Bourbon,  actuelle rue  Victor-Hugo. Suite à des  études  en  médecine, il devient  externe en  1886, est accueilli  dans  différentes  sociétés  savantes  de  Lyon  dès  les  années  1890 et, comme  de  nombreux étudiants  en  médecine  de  Lyon,  intègre  un  laboratoire  de  recherche. Au sein du laboratoire  de  parasitologie  du  Professeur  Louis  Lortet, il  travail de 1890  à  1893 sur deux sujets majeurs de l’époque : la salubrité  des  eaux  de  ville  et la  tuberculose.

Suite de l’article sur Et si on en parlait