Ressources

Homme - société

Article

Université de Lyon

RRegard psychosocial sur le processus d’implantation des médecins généralistes

Dans le contexte de baisse régulière du nombre de médecins généralistes par rapport aux spécialistes, la répercussion de cette répartition ne se traduit cependant pas de manière uniforme dans tous les territoires. Ainsi pour la région Rhône-Alpes, le bassin de vie roannais est le territoire qui affiche désormais les chiffres les plus faibles d’installation, aussi bien pour ses zones rurales qu’urbaines, malgré plusieurs atouts (présence à équidistance de 3 CHU, Lyon, Saint-Etienne et Clermont-Ferrand ; présence d’infrastructures pour favoriser la mobilité, etc.).

« Les conséquences de la désertification médicale sont un allongement pour le patient du temps pour un rendez-vous et parfois le renoncement à des soins. Cela entraine également une diminution de la qualité de soin et une dégradation des conditions de travail car les médecins sont surchargés d’activité et fatiguent, réduisent parfois en conséquence la durée des consultations, subissent un stress professionnel important pouvant aller jusqu’au burn out voire la cessation d’activité. …  »

Ce document de synthèse s’appuie sur le travail réalisé par Adrien Francillon lors de son stage en Master 2 Psychologie sociale et du travail (Université Lumère Lyon 2)
La synthèse complète est accessible en téléchargement sur Pop’Sciences.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur La boutique des savoirs