A la frontière de l’intensité

AA la frontière de l’intensité

Créée par des membres du groupe de recherche Intensity Frontier, un groupe de recherche de l’Institut de Physique Nucléaire et de Physique des Particules du CNRS, cette exposition photographique vise à partager le merveilleux de la physique des particules. Car pour voir l’infiniment petit, des machines gigantesques sont nécessaires, des objets uniques à la beauté étrange et fascinante…

Une maquette du détecteur CMS – solénoïde compact pour muons – du CERN, l’un des dispositifs ayant permis de découvrir le boson de Higgs, sera également présentée.

Des rencontres autour de l’exposition sont proposées par Antoine Cazes, chercheur à l’Institut des 2 Infinis de Lyon :

  • les lundis, 10, 17, 31 mai et le 7 juin, de 12h30 à 13h  | durée 30 min – limitée à 6 personnes – Sur inscription

En partenariat avec : Institut de Physique des 2 Infinis de Lyon – IP2I

En savoir plus :

A la frontière de l’intensité

Expositions environnementales et risques de cancer | Webinaire

EExpositions environnementales et risques de cancer | Webinaire

Bilan de 10 ans de recherche

A l’occasion des 10 ans de son Département Prévention Cancer Environnement, le Centre Léon Bérard propose un webinaire sur le thème des expositions environnementales et les risques de cancer. Un webinaire d’information grand public pour partager de façon dynamique les résultats de ces années de recherches.

Animé par : des professionnels du Département prévention cancer environnement du Centre Léon Bérard

> Au programme :

  • Étude Xenair : pollution de l’air et risque de cancer du sein
  • Environnement, pollution…
  • Bilan de 10 ans d’études et de recherches sur l’environnement, les pesticides, la pollution…

En savoir plus :

Webinaire

affiche du xebinaire-illustrations

 

De Berlin à Vladivostok : métissage et interculturalité dans les espaces littéraires contemporains

DDe Berlin à Vladivostok : métissage et interculturalité dans les espaces littéraires contemporains

L’Union soviétique se pensait comme un espace multiculturel, une union de peuples ayant dépassé leurs particularismes (langue, religion) au nom d’un espace interculturel commun. En Russie post-soviétique, comme dans les anciennes républiques (Daghestan, Tadjikistan), les traditions et les modes de vie qu’on aurait pu croire oubliés, sont revenus en force, se mêlant à une postmodernité venue de l’Occident, sur fond de criminalité généralisée.

Cette situation est décrite par une nouvelle génération littéraire, ayant hérité d’une double culture, traditionnelle et soviétique. Ce processus de double culture n’est pas nouveau, et on pourrait presque dire que la littérature russe est née d’un « métissage » de la culture slave (traditionnelle, populaire, orale) et des littératures européennes (français, allemande, anglaise). Pour de nombreux écrivains, l’Europe incarne encore la culture.
Mais aujourd’hui en Europe se forme un nouvel espace interculturel, celui des camps de migrants, où vivent ensemble, tant bien que mal, dans un étrange melting pot, des réfugiés de tous les pays et continents, de l’Inde au Sénégal, de l’Afghanistan à l’Estonie. Cet archipel a ses propres codes culturels, sa propre langue, ses propres valeurs.

> Programme du séminaire :

  • Métissage et interculturalité dans la littérature russe contemporaine.
  • Esthétiques du métissage : écritures contemporaines transculturelles dans l’espace germanophone.

En savoir plus :

Bibliothèque Diderot

Ondes gravitationnelles | Carte blanche aux chercheurs

OOndes gravitationnelles | Carte blanche aux chercheurs

©BU Sciences Lyon 1

Viola Sordini chargée de recherche CNRS à l’Institut de Physique des Deux Infinis de Lyon – IP2I a longtemps travaillé dans le domaine de la physique des particules, à la recherche d’indices pour la compréhension des phénomènes qui ne sont pas encore expliqués par le modèle actuel.

Toujours motivée par les mêmes questionnements, elle s’intéresse depuis 2019 aux Ondes Gravitationnelles.

La BU Sciences Lyon 1 lui donne carte blanche pour une présentation en toute convivialité !

> Pour suivre la présentation :

Carte blanche aux chercheurs

Pint of Science 2021

PPint of Science 2021

Et si on sortait la science et les scientifiques hors des murs du labo pour s’installer dans les pubs ?

Le concept de Pint of Science est inventé en 2012 par les Dr Michael Motskin et Dr Praveen Paul, deux chercheurs londoniens. En ouvrant les portes de leur laboratoire au grand public, ils découvrent un public curieux et fasciné par les sciences. Une question se pose alors : « Comment renouveler cette expérience? »

La prochaine édition du Festival Pint of Science se tiendra en soirée en ligne.

> Les sujets seront choisis dans les thèmes suivants :

  • Les merveilles de l’esprit (neurosciences, psychologie et psychiatrie)
  • Des atomes aux galaxies (chimie, physique et astrophysique)
  • Notre corps (sciences du vivant)
  • Planète Terre (sciences de la terre, évolution et zoologie)
  • Star tech (technologie et ordinateurs)
  • De l’humain aux civilisations (droit, histoire, politique)

> Déroulé type d’une soirée Pint of Science dans les bars :

Introduction de la soirée par les équipes
Première présentation de 20 min avec un petit temps de questions après
Animation/ Quiz avec la possibilité de gagner des goodies
Pause
Deuxième présentation de 20 min avec un petit temps de questions après
Annonce des gagnants des goodies
Fin de soirée et possibilité de discuter avec les intervenants

La programmation détaillée :

Pint of science

L’IN2P3 fête ses 50 ans

LL’IN2P3 fête ses 50 ans

Le 14 avril 1971, le décret de création de l’IN2P3 – Institut national de physique nucléaire et de physique des particules – paraît au Journal Officiel. Objectif ? Fédérer la recherche française en physique nucléaire et physique des particules ! L’IN2P3 fête 50 ans d’exploration scientifique de l’infiniment petit à l’infiniment grand.

Rendez-vous le 14 avril dès 14h : on y parlera histoire, découvertes scientifiques, mais aussi métiers de la recherche
En savoir plus :
>>> Suivre en direct sur Twitch : 50 ans de l’IN2P3

Forum santé innovation

FForum santé innovation

Affiche Forum santé innovation 2021Partenariats public/privé, coopérations universités /industries, politiques/scientifiques, incubations des start-ups, développement des biotechs, stratégies de croissance des grands groupes pharmaceutiques : la culture et l’écosystème de l’innovation en France ont-ils appris de la crise du Covid-19 ?

La crise pandémique « oblige » à prospecter de nouveaux territoires d’innovation, scientifiques bien sûr, mais aussi sociaux, entrepreneuriaux, de proximité.

Pour répondre à ces enjeux majeurs de la santé, connectez vous le 27 avril prochain et suivez en live le Forum Santé Innovation à Lyon.

Organisé par : La Tribune

>> Le programme :

  • Région : sur tous les fronts
  • Innovation : qu’apprend-on de la crise du Covid-19 ?
  • L’exemple de la cancérologie : un avant et un après Covid-19 ?
  • Entretien avec Pascal Boniface
  • Recherche et industrie : la France est-elle toujours un pays qui compte ?
  • Dialogue avec Jean-François Delfraissy
  • Gafam, les jeux sont-ils faits ?
  • E-santé : de belles promesses et de grandes questions
  • Environnement : le nouveau défi majeur
  • Keynote de Prosper Teboul
  • Prévoir : jusqu’où ?
  • Maladies psychiques : mal aimées, mal traitées, et pourtant elles font mal
  • Ségur un an après : qu’est-ce qui (n’)a (pas) changé ?

#FDS2021 | Fête de la science – Édition 2021 : du 1er au 11 octobre – 30 ans !

##FDS2021 | Fête de la science – Édition 2021 : du 1er au 11 octobre – 30 ans !

La Fête de la science fête ses 30 ans !

Initiée par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, la Fête de la Science est la plus importante manifestation dédiée à la recherche et à l’innovation. La 30e édition se déroulera partout en France en octobre.

📆  Du 1er au 11 octobre 2021

🚩 Sur la Métropole de Lyon et le département du Rhône

Comme en 2020, la Fête de la science s’adapte au contexte sanitaire et continue d’innover en proposant pour la première fois des animations 100 % numériques (ateliers, conférences live, visites virtuelles…) ou en présentiel et plus intimistes. La programmation spéciale « anniversaire 30 ans » est en cours…

Toutes les animations sont dédiées à la découverte des sciences et totalement gratuites.

Tentez l’expérience !

Toutes les informations par ici…

 

Dans la métropole lyonnaise et le département du Rhône, cet évènement est coordonné par Pop’Sciences – Université de Lyon avec le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de la Métropole de Lyon, de la ville de Villeurbanne, et le soutien de l’État et de l’Académie de Lyon.

L’art et la matière. Céramiques antiques et contemporaines

LL’art et la matière. Céramiques antiques et contemporaines

Exposition virtuelle – Un dialogue entre passé et présent

Céramiques antiques et contemporaines a pour ambition de faire dialoguer les productions des potiers de Vienna antique avec l’art de la céramique contemporaine. De l’Antiquité à nos jours, l’art de la céramique s’est développé sur les bords du fleuve. Elle demeure une source de recherche pour les archéologues et d’inspiration pour les artistes.

Cette exposition, conçue au sein des collections permanentes du Musée de Saint-Romain-en-Gal, se propose d’établir un dialogue entre les œuvres des potiers de l’antique Vienna et les créations contemporaines issues notamment de la poterie des Chals à Roussillon : que nous racontent toutes ces céramiques sur les techniques employées, sur le quotidien des hommes et des femmes de ces différentes époques et sur leurs préoccupations artistiques ?

Visitez l’exposition

Eleutheria ! Retour à la liberté

EEleutheria ! Retour à la liberté

À l’occasion du bicentenaire de la révolution grecque, célébrée le 25 mars 2021, le Musée des moulages (MuMo) dévoile sa nouvelle exposition pour la rentrée 2021, Eleutheria ! Retour à la liberté : découvrir et transmettre l’Antiquité depuis la révolution grecque.

La Révolution grecque de 1821, conclusion de la lutte pour l’indépendance de la Grèce face à l’Empire Ottoman, a ouvert les portes aux archéologues d’Europe qui (re)découvrent les trésors de la Grèce antique, connus jusqu’alors principalement par les textes anciens et les récits de voyageurs. Cet événement historique s’inscrit pleinement dans l’émergence de l’archéologie comme science au milieu du XIXe siècle. L’archéologie s’institutionnalise, développe de nouvelles méthodes de recherche et d’études des productions artistiques et techniques anciennes en redécouvrant des sites prestigieux.

L’exposition est l’occasion de découvrir par quels moyens le Musée des moulages a contribué à diffuser la culture de la Grèce antique en dehors de ses frontières modernes nouvellement acquises et d’en apprendre davantage sur les représentations du monde grec antique en Europe à cette époque.

Une programmation riche (conférences, ballades urbaines, ateliers pédagogiques, spectacles) en partenariat avec des étudiants en mode, communication, médiation et histoire de l’art viendra compléter l’exposition.

>> Pour plus d’informations et programme complet (à la fin de l’été) :

MusÉe des Moulages