Juillet 1969- Juillet 2019 : l'Homme marchait sur la Lune il y 50 ans !

Les chercheurs du laboratoire DDL jouent carte sur table

LLes chercheurs du laboratoire DDL jouent carte sur table

Presque deux mois après le Festival Pop’Sciences, on vous parle d’une équipe de chercheurs qui y présentait leur jeu de société, [kosmopoliːt].

 

Jennifer KRZONOWSKI et Egidio MARSICO, membres du laboratoire Dynamique du Langage et de l’équipe à l’origine du jeu [kosmopoliːt], ils expliquent leur participation à l’édition 2019 du Festival Pop’Sciences, et leur collaboration avec un groupe de collégiens de La Duchère.

“L’idée, c’était de refaire le jeu avec les enfants, de leur faire découvrir les langues qui étaient parlées autour d’eux”

 

Poursuivre la lecture sur le site du LabEx ASLAN

Concours Ampère

CConcours Ampère

Participez au concours !

André-Marie Ampère était mathématicien (professeur de mathématique à l’école Polytechnique), chimiste (il a participé à la découverte du chlore et du fluor), philosophe et physicien. Sa théorie de l’électrodynamique a fortement contribué à la naissance de la théorie de l’électromagnétisme de Maxwell.

Les deux associations qui gèrent le musée Ampère, la  SAAMA et la SEE, lancent une commémoration  nommée Ampère2020 qui a pour but de rendre hommage à Ampère pour sa découverte du courant électrique en 1820. Pour cette commémoration  la Maison Ampère un concours destiné aux scolaires de toute origine et tout niveau . Ce concours demande une réalisation dans le cadre d’un travail collectif (établissement, classe, ateliers…) ou individuelle, encadrée par un enseignant.

Réalisez un dessin, une histoire, une vidéo, une petite pièce de théâtre, une affiche, ou bien une expérience qui montre combien Ampère était un grand savant et participez au concours qui commémore le 200e anniversaire de la découverte d’Ampère.
Les meilleurs réalisations seront récompensées !

La production ne portera pas forcément sur l’électricité elle-même, mais peut aussi illustrer l’aspect humain et historique.
Pour les enseignants c’est l’occasion d’organiser un travail d’équipe autour d’un projet original sans a priori pédagogique.
Par exemple, un groupe d’élève réalise une petite scénette autour de la découverte d’Ampère lorsqu’il observe l’expérience d’Oersted en 1820, ou bien des élèves illustrent par un dessin la vie sous l’Empire et montre les difficultés qu’Ampère rencontrait pour ces déplacements, la mise au point de ses découvertes, etc. Toutes les idées seront les bienvenues.

Pour vous aider, de nombreux documents très clairs sur Ampère et les découvertes en électricité sont accessibles aux élèves : cliquez ici.

Maison Ampère

Le parcours MACsup

LLe parcours MACsup

MACsup : un projet collaboratif entre étudiants, enseignants-chercheurs et artistes

Le projet MACsup est une expérimentation lancée en 2017 par le Musée d’art contemporain de Lyon et ses trois partenaires universitaires historiques, l’Université Claude Bernard Lyon 1, l’École Centrale de Lyon et l’École normale supérieure de Lyon, accompagnés par les Pratiques artistiques amateurs de l’ENSBA. Basé sur une envie commune d’imaginer une rencontre originale entre les processus de recherche scientifique et de création artistique, MACsup est un projet coopératif, transdisciplinaire et privilégiant une pédagogie active qui associe des étudiants, des enseignants chercheurs et des artistes.

Une dizaine de séances de travail d’octobre à mars conduisent à un weekend de restitution public au musée d’art contemporain. Les échanges sont riches, les apprentissages multiples et tous témoignent d’une expérience unique et originale. Le public est au rendez-vous, enthousiasmé par cette rencontre avec l’enseignement supérieur et la recherche dans le cadre du Musée d’art contemporain.

La saison 1 a été conduite par les artistes Félix Lachaize et Thierry Boutonnier avec les projet BAC+couches de poussière et RUBISco.
Jan Kopp et Félix Lachaize ont animé la saison 2 en concevant avec leur groupe Sur le chemin des Poudingues et le Percefac ; les étudiants et chercheurs de l’INSA ont rejoint le projet.

MACsup démarre sa troisième saison en octobre 2019 avec 3 artistes Jan Kopp, Nicolas Daubanes et Linda Sanchez avec de nouveaux partenaires universitaires qui se joignent à l’aventure, l’Université Jean Moulin Lyon 3 et EMLyon Business school, ainsi que l’association Singa Lyon (insertion des migrants).

Ce projet est possible grâce au soutien de la Région Auvergne Rhône-Alpes, de la Ville de Lyon, de la DRAC, de l’Université de Lyon (IDEX- CDproIP), du CNRS, et des établissements et laboratoires impliqués dans le projet.

Le monde en tête, la donation Antoine de Galbert

LLe monde en tête, la donation Antoine de Galbert

L’humanité entière se couvre la tête. Pour se protéger du soleil ou de la pluie, mais aussi parfois, de manière plus symbolique, pour exprimer une identité ou se prémunir de forces malveillantes. À travers le monde, guerriers, jeunes mariés ou encore monarques portent des coiffes pour se distinguer dans la société. Étonnants, parfois spectaculaires, ces couvre-chefs reflètent, par leurs formes et leurs matériaux, une grande diversité culturelle.

Plus d’informations sur le site du :

Musée des Confluences

Moments rares, festival des écoles & du collège de la duchère

MMoments rares, festival des écoles & du collège de la duchère

Pendant quinze jours, vous pourrez découvrir la plupart des réalisations artistiques des six écoles et du collège de La Duchère, tous les projets d’éducation artistique menés en partenariat avec des artistes de la
compagnie Les arTpenteurs, de la Compagnie Hallet Eghayan, du TNG, des Percussions Claviers de Lyon, du Conservatoire de Lyon, du Pôle Pic et de l’Université de Lyon avec le festival Pop’Sciences.

SPECTACLES, CONCERTS, EXPOSITIONS …

19 spectacles de chant, danse, musique, poésie, théâtre, plusieurs expositions et animations sont programmés à la MJC Duchère, dans les écoles, au collège V.Schoelcher, aux Échappées Belles, à l’Hameçon, au TNG, place Abbé Pierre pendant le festival Pop’Sciences. (17 et 18 mai).

Programme moments rares 2019.

Visite de Cosmograff’ avec des médiateurs scientifiques

VVisite de Cosmograff’ avec des médiateurs scientifiques

Découvrez l’exposition Cosmograff’ présentée à la fondation Bullukian en présence des médiateurs de l’association DéMesures qui a conçu de ce projet original de voyage à travers le système solaire avec le collectif d’artistes Superposition.

Cette visite est particulièrement recommandée aux familles avec des enfants (à partir de 8 ans).

 

Cosmograff’

CCosmograff’

Voyage dans le système solaire avec des artistes et des scientifiques

Vous avez raté le parcours Cosmograff entre le musée des Confluences et le l’ENS de Ltyon pendant la Fête de la Science ? Alors, courrez à la Fondation Bullukian pour le découvrir!

Cosmograff’, Voyage à travers le système solaire, est une exposition mêlant art et science et invitant les voyageurs à découvrir le système solaire comme ils ne l’ont jamais vu. Imaginée et réalisée pour la fête de la Science en octobre 2018, elle est le fruit d’un partenariat entre l’association de médiation scientifique DéMesures, le collectif d’artistes de rue Superposition, l’ENS de Lyon et le musée des Confluences. Guidés par les histoires, anecdotes et références scientifiques dispensées par Alain Coq, enseignant et médiateur passionné, les artistes LAHO, Osru, Idys et Laurent Claveau ont représenté les 8 planètes du système solaire avec une contrainte de taille : respecter les diamètres des planètes les unes par rapport aux autres. Ainsi, les visiteurs peuvent apprécier les tailles relatives des différentes planètes tout en ayant une représentation originale de ces astres. Chaque planète est accompagnée d’un panneau à caractère scientifique conçu par DéMesures, afin de donner quelques informations essentielles ou incongrues sur ces astres finalement mal connus. À l’origine, ces panneaux étaient placés entre le musée des Confluences et le site Monod de l’ENS de Lyon de façon à reproduire les positions des planètes dans le système solaire, le soleil étant figuré par le musée.

Samedi 4 mai de 14h à 18h, des médiateurs de DéMesures seront présents pour vous en dire plus sur le système solaire. Visite recommandée avec des enfants.

Cosmograff’ est présenté à la Fondation Bullukian en même temps que les photographies de Vincent Fournier qui invitent à une onirique conquête de l’espace.

 

Rendez-vous aux jardins

RRendez-vous aux jardins

Le jardin de l’ENS de Lyon ouvre ses portes dans le cadre de l’événement national  » Rendez-vous aux jardins  » : venez vagabonder dans le jardin de Gilles Clément !

L’objectif de cette manifestation est de faire découvrir à un large public la richesse et la diversité des parcs et jardins et de le sensibiliser aux actions mises en œuvre par le ministère de la Culture pour favoriser la connaissance, la protection, la conservation, l’entretien, la restauration et la création de jardins ainsi qu’à la transmission des savoir-faire, tout en s’attachant à mettre en valeur leur dimension artistique et culturelle.

Programme du vendredi 7 juin (public scolaire)

Programme du samedi 8 juin (grand public, enfants et adultes)

Rêverie appliquée

RRêverie appliquée

Romane, étudiante en 5e année de médecine, présente ainsi son projet…

©BU Sciences Lyon 1

« On a tous la tête un peu trop dans le guidon parfois, malmenés par moment par nos études exigeantes sur bien des plans, on a besoin de donner du sens à nos études, les rapporter à ce qui nous fait intimement vibrer. Pour ce faire, j’ai pris en photo des étudiants en médecine, de la 2e à la 6e année, et leur ai demandé de me raconter leur vie rêvée une fois qu’ils seraient médecins ». Romane Bordet

Venez découvrir les portraits en argentique de Romane et les rêves de ces futurs médecins.

BU Lyon 1

Le pouvoir insoupçonné de la musique sur notre cerveau

LLe pouvoir insoupçonné de la musique sur notre cerveau

Comment le cerveau perçoit-il la musique et comment la musique peut-elle stimuler le cerveau ? Quels peuvent être ses effets bénéfiques sur le cerveau, sain et pathologique, de l’enfant à la personne âgée ?

Les travaux de Barbara Tillmann, chercheuse au Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon, s’attachent à décrypter les mécanismes cognitifs et neuronaux permettant au cerveau humain de percevoir les structures musicales. Récompensée en 2004 par la Médaille de bronze du CNRS, elle obtient ensuite la Médaille d’argent du CNRS en 2016.

Cette conférence musicale exceptionnelle, avec la complicité de Valentin Guichard, pianiste, a eu lieu le 3 avril 2019 au Musée des Confluences, dans le cadre des 80 ans du CNRS.

Revoir la conférence en vidéo