#FDS2021 | Fête de la science – Édition 2021 : du 1er au 11 octobre – 30 ans !

##FDS2021 | Fête de la science – Édition 2021 : du 1er au 11 octobre – 30 ans !

La Fête de la science fête ses 30 ans !

Initiée par le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, la Fête de la Science est la plus importante manifestation dédiée à la recherche et à l’innovation. La 30e édition se déroulera partout en France en octobre.

📆  Du 1er au 11 octobre 2021

🚩 Sur la Métropole de Lyon et le département du Rhône

Comme en 2020, la Fête de la science s’adapte au contexte sanitaire et continue d’innover en proposant pour la première fois des animations 100 % numériques (ateliers, conférences live, visites virtuelles…) ou en présentiel et plus intimistes. La programmation spéciale « anniversaire 30 ans » est en cours…

Toutes les animations sont dédiées à la découverte des sciences et totalement gratuites.

Tentez l’expérience !

Toutes les informations par ici…

 

Dans la métropole lyonnaise et le département du Rhône, cet évènement est coordonné par Pop’Sciences – Université de Lyon avec le soutien financier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de la Métropole de Lyon, de la ville de Villeurbanne, et le soutien de l’État et de l’Académie de Lyon.

Ma thèse en 180 secondes

MMa thèse en 180 secondes

Concours international francophone lancé au Québec, Ma thèse en 180 secondes propose aux doctorants de présenter, devant un jury et un auditoire profane, leur sujet de recherche en termes simples et de façon vulgarisée. Chaque année, les regroupements universitaires participant présentent, après une finale locale, deux candidats à la demi-finale nationale.

Découvrez les présentations des lauréats de l’Université de Lyon des différentes éditions…

MMT 180 | Édition 2021

La finale locale 2021 Université de Lyon du concours s’est déroulée le mardi 23 mars dans le Grand amphithéâtre de l’Université de Lyon (UdL). Sans public en présentiel, elle a pu être suivie en direct par près de 300 internautes. Les 13 candidats, issus des établissements du site UdL ont présenté leurs sujets de thèse, entre humour et appréhension, avant l’attribution des trois prix du jury et du prix des internautes.

Le jury était composé de : Audrey Mazur-Palandre, Ingénieure de Recherche, ENS de Lyon ; Pascale Giraudon, Directrice de recherche, INSERM ; Thomas Breban, Bibliothécaire, responsable du département Sciences et techniques, Bibliothèque Municipale de Lyon ; Alexandre Valt, Directeur Recherche & Innovation, Nouvelles Générations d’Entrepreneurs ; Guillaume Lamy, Journaliste, Lyon Capitale.

Prix du jury

  • 1er prix : Éric Sergent  pour sa thèse en Sciences humaines et sociales sur Cimetières et sépultures en France, 1848-1914. L’art funéraire à travers les exemples de Paris, Lyon et Dijon , menée à l’Université Lumière Lyon 2 (laboratoire LARHRA). | A noter : Eric Sergent a également été sélectionné pour participer à l’édition 2021 de Sciences en bulles, collection de sciences illustrées en BD pour la Fête de la science.
  • 2e prix : Arsène Chemin, doctorant à l’Université Claude Bernard Lyon 1 – Institut Lumière Matière pour sa thèse intitulée Phénomènes de nucléation dans les plasmas générés par ablation laser.
  • 3e prix : Sihem Sayah, de l’Université Claude Bernard Lyon 1 – LMA plateforme nationale de l’IP2I, pour sa thèse Caractérisation des défauts ponctuels pour les miroirs hautes performances des détecteurs d’ondes gravitationnelles | A lire ou relire : l’article La traque des ondes gravitationnelles grâce aux supers miroirs que Sihem Sayah avait écrit pour Pop’Sciences.

Prix du public : prix des internautes

  • Valentin Baron, jeune Docteur à l’INSA Lyon – laboratoire CREATIS a par ailleurs remporté le prix des internautes après une très belle prestation autour de sa thèse Méthodes d’identification de sources acoustiques paramétriques par mesures d’antennerie. | A découvrir : Des bruits plein la thèse de Pierrick Chilloux, à la rubrique Visages de la science de Pop’Sciences, un duo art-sciences qui raconte les coulisses de MT 180…

>> Visionner les présentations :

MMT 180 | Édition 2020

La finale locale 2020 Université de Lyon du concours n’a pas pu avoir lieu, mais 14 doctorants avaient été sélectionnés.

Qui auriez-vous choisi ?

Les 14 candidats :

  • BARON Valentin, Identification de sources acoustiques paramétriques par mesures d’antennerie
  • BESNARD Benjamin, Les prévisions nationales de la demande de transport de voyageurs
  • CAILLAUD Kilian, Synthèse et caractérisation de polymères dynamiques glycosylés à effet antibactérien
  • CHEMIN Arsène, Phénomènes de Nucléation de Nanoparticules dans de Plasmas Générés par Ablation Laser
  • DI FOLCO Maxime, Apprentissage statistique des interactions entre forme et déformation cardiaques
  • FIGL Marianne, Dépendance de la réplication virale à la glycolyse cellulaire
  • LEONCE Camille, Caractérisation des mécanismes moléculaires de la tolérance aux inhibiteurs de tyrosine kinase chez les patients présentant un adénocarcinome pulmonaire
  • MANTEL Marylou, Différences inter individuelles dans l’expérience olfactive, une approche interdisciplinaire
  • REQUEDAT Nicolas, La réception d’Athalie de Jean Racine dans les champs scolaires de sa rédaction à nos jours
  • SANCHEZ-CID Concepcion, Effet de la pollution environnementale par des antibiotiques sur le développement et la dissémination de résistances
  • SAYAH Sihem, Caractérisation des défauts ponctuels des miroirs hautes performances pour les détecteurs d’ondes gravitationnelles
  • SERGENT Eric, Cimetières et sépultures en France, 1848-1914. L’art funéraire à travers les exemples de Paris, Lyon et Dijon
  • SOHIER Thibaut, Mise au point d’une structure de protection contre les attaques physiques en face arrière sur puces sécurisées
  • ZROUNBA Clément, Étude et conception de liens optiques sur puce pour processeurs many-core

>> Visionner les présentations :

Crédits photographiques : Université de Lyon

 

Ma thèse en 180 secondes

MMa thèse en 180 secondes

Concours international francophone lancé au Québec, Ma thèse en 180 secondes propose aux doctorants de présenter, devant un jury et un auditoire profane, leur sujet de recherche en termes simples et de façon vulgarisée. Chaque année, les regroupements universitaires participant présentent, après une finale locale, deux candidats à la demi-finale nationale.

Découvrez les présentations des lauréats de l’Université de Lyon des différentes éditions…

MMT 180 | Édition 2021

La finale locale 2021 Université de Lyon du concours s’est déroulée le mardi 23 mars dans le Grand amphithéâtre de l’Université de Lyon (UdL). Sans public en présentiel, elle a pu être suivie en direct par près de 300 internautes. Les 13 candidats, issus des établissements du site UdL ont présenté leurs sujets de thèse, entre humour et appréhension, avant l’attribution des trois prix du jury et du prix des internautes.

Le jury était composé de : Audrey Mazur-Palandre, Ingénieure de Recherche, ENS de Lyon ; Pascale Giraudon, Directrice de recherche, INSERM ; Thomas Breban, Bibliothécaire, responsable du département Sciences et techniques, Bibliothèque Municipale de Lyon ; Alexandre Valt, Directeur Recherche & Innovation, Nouvelles Générations d’Entrepreneurs ; Guillaume Lamy, Journaliste, Lyon Capitale.

Prix du jury

  • 1er prix : Éric Sergent  pour sa thèse en Sciences humaines et sociales sur Cimetières et sépultures en France, 1848-1914. L’art funéraire à travers les exemples de Paris, Lyon et Dijon , menée à l’Université Lumière Lyon 2 (laboratoire LARHRA). | A noter : Eric Sergent a également été sélectionné pour participer à l’édition 2021 de Sciences en bulles, collection de sciences illustrées en BD pour la Fête de la science.
  • 2e prix : Arsène Chemin, doctorant à l’Université Claude Bernard Lyon 1 – Institut Lumière Matière pour sa thèse intitulée Phénomènes de nucléation dans les plasmas générés par ablation laser.
  • 3e prix : Sihem Sayah, de l’Université Claude Bernard Lyon 1 – LMA plateforme nationale de l’IP2I, pour sa thèse Caractérisation des défauts ponctuels pour les miroirs hautes performances des détecteurs d’ondes gravitationnelles | A lire ou relire : l’article La traque des ondes gravitationnelles grâce aux supers miroirs que Sihem Sayah avait écrit pour Pop’Sciences.

Prix du public

  • Valentin Baron, jeune Docteur à l’INSA Lyon – laboratoire CREATIS a par ailleurs remporté le prix des internautes après une très belle prestation autour de sa thèse Méthodes d’identification de sources acoustiques paramétriques par mesures d’antennerie. | A découvrir : Des bruits plein la thèsede Pierrick Chilloux, à la rubrique Visages de la science de Pop’Sciences, un duo art-sciences qui raconte les coulisses de MT 180…

>> Visionner les présentations :

MMT 180 | Édition 2020

La finale locale 2020 Université de Lyon du concours n’a pas pu avoir lieu, mais 14 doctorants avaient été sélectionnés.

Qui auriez-vous choisi ?

Les 14 candidats :

  • BARON Valentin, Identification de sources acoustiques paramétriques par mesures d’antennerie
  • BESNARD Benjamin, Les prévisions nationales de la demande de transport de voyageurs
  • CAILLAUD Kilian, Synthèse et caractérisation de polymères dynamiques glycosylés à effet antibactérien
  • CHEMIN Arsène, Phénomènes de Nucléation de Nanoparticules dans de Plasmas Générés par Ablation Laser
  • DI FOLCO Maxime, Apprentissage statistique des interactions entre forme et déformation cardiaques
  • FIGL Marianne, Dépendance de la réplication virale à la glycolyse cellulaire
  • LEONCE Camille, Caractérisation des mécanismes moléculaires de la tolérance aux inhibiteurs de tyrosine kinase chez les patients présentant un adénocarcinome pulmonaire
  • MANTEL Marylou, Différences inter individuelles dans l’expérience olfactive, une approche interdisciplinaire
  • REQUEDAT Nicolas, La réception d’Athalie de Jean Racine dans les champs scolaires de sa rédaction à nos jours
  • SANCHEZ-CID Concepcion, Effet de la pollution environnementale par des antibiotiques sur le développement et la dissémination de résistances
  • SAYAH Sihem, Caractérisation des défauts ponctuels des miroirs hautes performances pour les détecteurs d’ondes gravitationnelles
  • SERGENT Eric, Cimetières et sépultures en France, 1848-1914. L’art funéraire à travers les exemples de Paris, Lyon et Dijon
  • SOHIER Thibaut, Mise au point d’une structure de protection contre les attaques physiques en face arrière sur puces sécurisées
  • ZROUNBA Clément, Étude et conception de liens optiques sur puce pour processeurs many-core

>> Visionner les présentations :

Crédits photographiques : Université de Lyon

 

Cours publics de l’Ecole urbaine de Lyon 2021

CCours publics de l’Ecole urbaine de Lyon 2021

L’École urbaine de Lyon lance une nouvelle série de cours publics consacrés aux questions urbaines et anthropocènes.

Dans une perspective de remise au cœur de la société des savoirs scientifiques, neuf enseignants-chercheurs présentent leurs travaux. Suivez les vidéos des cours, en direct et en différé sur la chaîne You Tube de l’Ecole urbaine de Lyon.

Programme général des cours 2021 | Présentations, calendriers, vidéos des 1res séances à retrouver sur le site de :

École urbaine de Lyon

Les enseignants-chercheurs intervenants :

Festival Science et Manga 2021 | Tout est virtuellement possible !

FFestival Science et Manga 2021 | Tout est virtuellement possible !

La bibliothèque universitaire Lyon 1 organise tous les ans un Festival Science et Manga. Le principe de ce festival est d’allier une thématique de recherche et de formation de l’université au manga dont les étudiants sont de grands lecteurs. A cette occasion, sont organisées plusieurs rendez-vous proposant exposition, conférence-débat,  ateliers…

En 2021, la 11e édition a pour thème : Tout est virtuellement possible !

>> Découvrez les vidéos sur la réalité virtuelle intégrées à l’exposition du Festival Science et Manga :

  • Mylène Pardoen, archéologue sonore, chercheure à la Maison des Sciences de l’Homme Lyon Saint-Étienne étudie et analyse les ambiances sonores du passé à partir de différentes sources et propose des modèles virtuels qui permettent de recréer les ambiances sonores comme par exemple celles des rues du quartier du Grand Châtelet à Paris au XVIIIe siècle.

Archéologie du paysage sonore : la réalité virtuelle pour vivre l’histoire

  • Florence Zara, chercheure à l’Université Lyon 1, au sein du Laboratoire d’Informatique en image et systèmes d’information, le LIRIS, travaille à la conception de simulateurs permettant l’apprentissage de gestes médicaux sans risques pour le patient. Elle explique dans cette vidéo comment la réalité virtuelle permet de reproduire le comportement des organes lors d’une ponction.

Simulateur d’apprentissage : la réalité virtuelle en médecine

  • Les recherches de Fanny Lignon, chercheure portent sur les jeux vidéo et leurs implications dans la vie réelle (celle des ados notamment). Elle s’intéresse notamment à des jeux comme Assassin’s creed . Elle travaille sur les représentations des hommes et des femmes dans les images, et en particulier dans les images de jeux vidéo. Elle explique que ce qui se joue dans les jeux vidéo est réel : quand un joueur ou une joueuse agit dans un monde virtuel, il ou elle fait vraiment quelque chose. Il construit des choses, il agit. Ce que l’on fait ou pas dans un jeu a donc des conséquences sur ce que l’on devient, sur ce que l’on pense.

Le virtuel est réel – La réalité virtuelle dans les jeux vidéo

  • La plateforme neuro-immersion dirigée par Alessandro Farné associe des outils immersifs de réalité virtuelle avec des outils classiques de neurosciences cognitives et cliniques afin d’explorer de nouvelles voies de connaissance des fonctions cérébrales.

Réalité virtuelle et neurosciences à Lyon (la RV à l’assaut de situations inédites)

Tout savoir sur le festival :

Science et Manga

 

 

Ma thèse en 180 secondes – Édition 2021

MMa thèse en 180 secondes – Édition 2021

Finale locale Université de Lyon

Ma Thèse en 180 secondes propose aux doctorants de présenter, devant un jury composé de chercheurs, journalistes, représentants de la CPU et du CNRS, et un auditoire profane et diversifié, leur sujet de recherche en termes simples.
Chaque doctorant doit exposer, en 3 minutes, de manière claire, concise et néanmoins convaincante, son projet de recherche.

3 prix du Jury et 1 prix des internautes seront décernés lors de la finale locale.

Concours international francophone lancé au Québec, Ma Thèse en 180 secondes est de retour en France pour sa sixième édition. Inspiré de Three Minute Thesis (3MT®), il est porté, en France, par la Conférence des présidents d’université (CPU) et le CNRS, et est décliné en local par les regroupements universitaires volontaires.

>> Découvrez les 13 candidats :

Ma Thèse en 180 sec

>> Suivre la finale locale en direct sur le Facebook de l’Université de Lyon

  C’était en 2019 :

EEt la suite : 1/2 finale et finale nationales, puis finale internationale

  • Les épreuves nationales du concours se dérouleront en deux étapes :

3 jours en avril 2021 pour la demi-finale avec l’ensemble des lauréats issus des finales locales. A l’issue des 3 jours, seize candidats seront sélectionnés pour accéder à la finale nationale.
En juin 2021 aura lieu la finale nationale avec les 16 candidats sélectionnés.

  • La finale internationale à l’automne 2021

Les lauréats des différents pays participant au concours Ma thèse en 180 secondes seront départagés par un jury prestigieux lors de la finale internationale en automne 2021 à Paris.

Plus d’informations sur :

mt180.fr

Les Mercredis de l’Anthropocène – Saison 5

LLes Mercredis de l’Anthropocène – Saison 5

C’est parti pour la Saison 5 des Mercredis de l’Anthropocène !

Ce rendez-vous hebdomadaire, créé et mis en œuvre par l’École urbaine de Lyon, vise à comprendre le changement global qui traverse nos mondes urbains. Chercheurs et spécialistes croisent leurs paroles et mettent au jour des solutions.

Nous vous invitons à profiter de la programmation nouvelle, qui débute avec un mois de mars très riche.

A suivre en ligne, en direct et en podcast

En partenariat avec : Rue89 Lyon

A vos agendas :

  • Mercredi 3 mars, de 18h30 à 19h30 | Explorer l’espace pour mieux habiter la Terre ?
  • Mercredi 10 mars, de 18h30 à 19h30 | Les villes ont-elles un corps ?
  • Mercredi 17 mars, de 18h30 à 19h30 | Fond et forme : déplier l’appréhension de la ville
  • Mercredi 24 mars, de 18h30 à 19h30 | Le (low)HighTech
  • Mercredi 31 mars, de 18h30 à 19h30 | L’écoute critique, une voie pour explorer l’espace urbain

Pour en savoir plus, consulter le site de :

École urbaine de Lyon

Magazine A°2021 : pistes de réflexion pour époque inédite

MMagazine A°2021 : pistes de réflexion pour époque inédite

Après le magazine A°2020 paru l’année dernière, l’École urbaine de Lyon poursuit le déploiement de sa politique éditoriale avec la publication d’un nouvel objet : A°2021, son nouveau magazine annuel, co-édité avec les Editions deux-cent-cinq, est un produit éditorial original, entre la revue et le fanzine, pour réfléchir aux grands enjeux contemporains.

Objet graphique et éditorial audacieux, destiné à montrer la variété des approches, il propose les textes de nombreux auteurs issus de domaines variés (scientifiques, littéraires et artistiques), qui permettent d’appréhender la notion d’Anthropocène.

On y retrouve des textes de fond, comme un entretien avec la géographe Christine Chivallon, des articles annonçant les problématiques des cours publics 2021 de l’École, des dossiers iconographiques, des aperçus de la diversité des formations qu’elle propose, ainsi que des articles consacrés à quelques-unes des thématiques abordées lors de A l’École de l’Anthropocène 2021.

Il s’agit ici de revisiter la pensée et les phénomènes sociaux, à partir de la reconnaissance de cette crise de l’habitabilité d’une ampleur inédite et de proposer des pistes de réflexion et d’action pour que nous inventions collectivement de nouvelles manières de co-habiter.

En savoir plus et découvrir le sommaire du magazine sur le site de l’Ecole urbaine de Lyon :

A°2021

 

A l’École de l’Anthropocène 2021 : les vidéos et podcasts

AA l’École de l’Anthropocène 2021 : les vidéos et podcasts

Revivez l’intégralité de la grande semaine de réflexion qui a eu lieu début janvier 2021 : débats sur le changement global et les mondes urbains anthropocènes !

Retrouvez les vidéos et podcasts des débats, cours publics, ateliers, portraits d’espaces, book-club et émissions de radios sur le site dédié :

A l’École de l’Anthropocène

 

 

Sciences, un métier de femmes | BD

SSciences, un métier de femmes | BD

©Leah Touitou

Montrer par l’exemple que tous les métiers scientifiques sont mixtes, décrypter les stéréotypes, dépasser les idées reçues, telle est l’ambition de notre journée Sciences, un métier de femmes qui, chaque année depuis 2017, rassemble près de 500 lycéennes de l’Académie de Lyon pour les convaincre d’avoir confiance en leurs capacités de réussir.

La désaffection des jeunes filles pour les filières scientifiques est préoccupante. Les jeunes filles ont du mal à se projeter dans les métiers techniques et scientifiques et à envisager de faire les études pour y parvenir parce qu’elles manquent de figures féminines de référence et parce que les idées reçues ont la vie dure. Cette journée de mars a pour vocation de faire tomber ces préjugés…

Lors de ces journées, spécifiquement destinées aux lycéennes de l’académie et leurs enseignant(e)s, celles-ci ont pu rencontrer des jeunes femmes travaillant dans des domaines technologiques et scientifiques variés, et discuter librement avec elles. Lorsque ces journées se déroulent en présentiel, des visites de laboratoires sont également organisées.

Depuis 4 ans, à l’occasion de ces rencontres, une bande dessinée a été réalisée (en 2017 par Ben Lebègue et depuis 2018 par Leah Touitou, illustratrice et scénariste jeunesse).

Voir la BD 2017

Voir la BD 2018

Voir la BD 2019

Voir la BD 2020

Journées organisées par : association Femmes et Sciences, CRAL, laboratoire ICAR, LabEx ASLAN