Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences.

EN SAVOIR PLUS

Spectacles de l’hypnose : expériences scientifiques et artistiques au XIXᵉ siècle

SSpectacles de l’hypnose : expériences scientifiques et artistiques au XIXᵉ siècle

L’exposition Spectacles de l’hypnose vise à montrer que l’hypnose n’est pas, au XIXe siècle, qu’un phénomène de mode. Elle constitue une véritable culture avec ses pratiques et ses acteurs, issus de toutes classes sociales : une culture spectaculaire, riche d’expériences scientifiques et artistiques.

Une exposition élaborée à partir de documents issus des fonds de la Bibliothèque Diderot de Lyon et de collections privées, déclinée en 7 panneaux thématiques :

  • Qu’est-ce que l’hypnose au XIXe siècle ?
  • Des thérapies spectaculaires : de Mesmer à Braid
  • Des thérapies spectaculaires : de Braid à Charcot
  • Face à la transe des Aïssaouas
  • L’hypnose et les arts
  • L’extase sous l’influence de la musique
  • Une séance d’hypnose musicale avec Lina de Ferkel ou Magdeleine G

Pour en savoir plus :

Bibliothèque Diderot

L’espace, une nouvelle frontière

LL’espace, une nouvelle frontière

L’être humain ne se contente plus de regarder les étoiles, maintenant il se voit au milieu d’elles. Mais du rêve à la réalité, le voyage est loin d’être simple et nous aurons bien des problèmes à résoudre avant de fouler le sol de Mars.

La conquête de l’espace au XXe siècle a ouvert de nouveaux horizons. L’expansion de l’espèce humaine au-delà de notre planète semble irréversible. A quels défis l’humain sera-t-il confronté pour atteindre cette frontière ultime ? Des expositions, des ateliers, des conférences vous feront découvrir les grands enjeux biologiques, psychologiques, éthiques et environnementaux que soulève l’exploration humaine de l’espace.

Manifestation réalisée en collaboration avec  : le Centre National d’Études Spatiales (CNES), la Délégation Rhône Auvergne du CNRS, l’École Urbaine de Lyon-Université de Lyon, l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), le Musée Cinéma & Miniature de Lyon, le Planétarium de Vaulx-en-Velin. Ainsi que : le Centre de Recherches en Neurosciences de Lyon (CRNL, CNRS/INSERM/UCBL), l’Institut de Physique des 2 Infinis de Lyon (IP2I, UCBL/CNRS), l’Institut de Planétologie et Astrophysique de Grenoble (IPAG, CNRS/UGA), le Laboratoire de Géologie de Lyon, Terre, Planètes, Environnement (LGL-TPE, CNRS/UCBL/ENS de Lyon), le Laboratoire Radiations : Défense, Santé, Environnement (U1296 INSERM ), le Laboratoire Santé Ingénierie Biologie de Saint-Étienne (U1059 INSERM).

> L’espace une nouvelle frontière | Exposition jusqu’au 3 janvier 2023

Embarquez pour un grand voyage dans le futur de l’exploration spatiale. La conquête de l’espace fait rêver mais elle soulève aussi des interrogations scientifiques, environnementales et sociétales majeures pour l’avenir de l’humanité. L’exposition abordera les défis à surmonter et les risques pour les humains engagés dans cette aventure incroyable.

Lieu : BU Sciences Lyon 1, Campus LyonTech-la Doua Villeurbanne

À quels risques s’expose l’astronaute ? | Conférence-débat le jeudi 24 novembre de 12h15 à 13h45

Intervenants : Marc-Antoine Custaud, Professeur au Centre de Recherche Clinique (CRC) du CHU d’Angers; Nicolas Foray, Directeur de recherche INSERM, Laboratoire Radiations : Défense, Santé, Environnement (U1296 INSERM) ; Laurence Vico, Directrice de recherche INSERM, Laboratoire Santé Ingénierie Biologie de Saint-Étienne (U1059 INSERM).

Modératrice : Guillemette Gauquelin-Koch, Responsable des Sciences de la Vie au CNES.

Lieu : Amphi de physique de la Faculté de médecine, Domaine Rockefeller ou à suivre en ligne : cliquez ici

Pour en savoir plus :

BU Lyon 1

Les Métiers de la MOM 

LLes Métiers de la MOM 

La MOM, Maison de l’Orient et de la Méditerranée, rassemble de nombreux métiers dans les domaines de l’archéologie et des Sciences de l’Antiquité, faisant appel à des disciplines à la fois diverses et complémentaires, peu connues du grand public.

« Les Métiers de la MOM » est une exposition destinée à faire connaître les activités de la MOM, mais surtout à mettre en lumière une sélection des différents métiers qui y sont exercés, ainsi que les compétences pluridisciplinaires qui concourent à ces activités.

L’exposition propose une série de panneaux, où l’anecdote et les illustrations rencontrent le discours scientifique, permettant un éclairage nouveau sur les acteurs de la recherche, et mêlant spécialités disciplinaires et métiers d’appui à la recherche.

L’exposition « Les Métiers de la MOM » est un projet développé par l’axe stratégique « Savoirs en société » piloté par Claire Giguet (Archéorient) et Alexandre Rabot (HiSoMA), en collaboration avec le pôle communication et médiation scientifique de la MOM, et les membres de la fédération.

> Pour en savoir plus :

MOM

©Jebulon, CC0, via Wikimedia Commons

Retrouver l’odorat

RRetrouver l’odorat

L’ENSBA Lyon, le CNSMD Lyon, l’ENSATT, la Cinéfabrique et les SUBS, têtes chercheuses de la création pluridisciplinaire, s’associent pour mettre en lumière les 4 artistes de la promotion 2022 du Post-diplôme Recherche et Création Artistique – Ensba Lyon : Maïa Broudic, Agathe Chevallier, Ariane Germain, Eva Habasque.

©Ariane Germain

Le Post-Diplôme Recherche et Création Artistique a pour objectif d’encourager le développement et la recherche transdisciplinaire en arts visuels, cinéma, danse, musique et théâtre. Quatre grands établissements supérieurs d’enseignement artistique se sont réunis depuis 2018 pour offrir un cadre idéal à la recherche transversale en art, pour faire avancer les enjeux de recherche, afin d’ouvrir autant que possible la réflexion et de décloisonner les pratiques. Les étudiant·es-artistes-chercheur·euses en Post-Diplôme sont amenés à élaborer un projet artistique par la mise en situation d’expérimentations favorisant l’émergence de formes originales et interdisciplinaires.

 

Ce dispositif éducatif bénéficie du soutien financier de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Parcours d’installations-performances à la rencontre des artistes du Post-diplôme Recherche et Création Artistique porté par la CinéFabrique, le CNSMD Lyon, l’ENSATT et l’Ensba Lyon, en partenariat avec les SUBS.

Pour en savoir plus :

Subs

Ensba

Design Designs Designers

DDesign Designs Designers

Découvrez l’exposition Design Designs Designers de l’Université Jean-Moulin Lyon 3 ! Cette exposition a pour intention d’explorer les différentes facettes du design en tant que mode de vie et de pensée qui touche tous les aspects de la vie des individus.

Au carrefour de très nombreux aspects de la vie : esthétique, économie, sociologie, communication, ingénierie, stratégie d’entreprise… le design permet d’aborder une variété de thématiques riches d’intérêt, montrant que le design est « partout » et fait « par tous ».

La démarche est avant tout collective et fédératrice, car elle réunit pour la première fois, dans le cadre d’un projet scientifique et culturel, quatre établissements d’enseignement supérieur du territoire : l’université Jean-Moulin Lyon 3, l’université Jean-Monnet Saint-Étienne, l’INSA Lyon et l’école supérieure d’arts appliqués La Martinière Diderot.

Cette exposition sera accompagnée de nombreux événements tels que des master class, des journées d’étude et des visites guidées (voir ci-dessous) pour en apprendre plus sur le design et ses champs d’action.
Elle est inscrite au programme de la Fête de la science 2022.
Pour en savoir plus : 

PPour aller plus loin

VISITES GUIDÉES

Vous souhaitez en apprendre plus sur le travail des designers ? Les BU de l’Université Lyon 3 vous proposent, à partir du 18 octobre, des visites guidées hebdomadaires pour connaitre l’exposition dans ses moindres détails.

 >> Visites les mardis à 12h et les jeudis à 17h

Pour en savoir plus sur les créneaux disponibles et vous inscrire : Visites guidées de l’exposition

PATRIMOINE

Le campus des quais de l’Université Jean Moulin Lyon 3 a fait l’objet d’une rénovation de grande envergure entre 2016 et 2020. Ces travaux ont été l’opportunité de doter le campus d’une bibliothèque universitaire offrant un univers de travail de qualité, tant en termes d’espaces que d’équipements.

Dans le cadre de l’exposition Design Designs Designers, découvrez la Bibliothèque du Palais, lauréate du Prix de l’Espace Intérieur 2021 décerné par Livres Hebdo.

>> Visites guidées :

  • Jeudi 17 novembre 2022 de 12h à 12h30
  • Lundi 14 novembre 2022 de 17h à 17h30

Pour vous inscrire : Visite guidée de la bibliothèque

Fenêtre sur… Marina Tsvetaeva

FFenêtre sur… Marina Tsvetaeva

À l’occasion de la publication des actes du colloque international pluridisciplinaire « Marina Tsvetaeva et l’Europe », la bibliothèque propose une présentation de documents autour de Marina Tsvetaeva, dont des notes et messages manuscrits de la poétesse russe.

La communication d’Anna Lushenkova-Foscolo (Marge, Université Jean Moulin Lyon 3) dans ce recueil d’actes a permis de révéler la présence dans le fonds Russie et Europe médiane de notre bibliothèque d’une trentaine de petits textes autographes de Tsvetaeva, des lettres et des messages datant de 1938-1939 écrits à Paris juste avant son départ en URSS.

Ces documents manuscrits pour la plupart inédits sont extraits des collections de Mme Guislaine Yvanoff Limant (1942-2012), offertes à la bibliothèque en 2008.

©Bibliothèque Diderot

Pour plus d’informations :

Bibliothèque Diderot

 

La vie en tourbe

LLa vie en tourbe

Intitulée La ferme islandaise. Une archéologie des narrations de l’architecture en tourbe, l’objet de cette recherche est la torfhús (maison en tourbe), un mode de construction utilisé par les Islandais, de la colonisation de l’île jusqu’à la première moitié du 20e siècle.

En proposant une ethnographie de la torfhús par la récolte, puis l’analyse de récits et de pratiques diverses, cette thèse permet de percevoir quels sont les liens tissés entre le bâti vernaculaire et la construction de la nation islandaise et de l’islandicité.

[…] Les enjeux de la conservation du bâti en tourbe renvoient aussi sur les problématiques du tourisme, du changement climatique, de la politisation et de la mercantilisation du patrimoine culturel. Le matériau tourbe, quant à lui, nous permet de réfléchir à de nouvelles formes d’architecture écologique.

Pour restituer ce travail de terrain intimement lié aux personnes enquêtées (essentiellement islandaises) et à un matériau spécifique (la tourbe), le projet de La Vie en Tourbe propose de le décliner sous la forme de photographies, d’une installation et de divers outils de médiation (livre animé, jeu participatif, collecte de terrain etc…), comme un montage – scientifique et subjectif – où divers aspects de la pluralité de la maison en tourbe pourraient se télescoper.

Mise en exposition de la recherche doctorale de Sandra Coullenot, doctorante au Centre Max Weber, Université Jean Monnet, qui a soutenu sa thèse en anthropologie en février 2022 (dirigée par Michel Rautenberg -UJM / Centre Max Weber). Elle a souhaité faire découvrir au grand public l’objet de ses recherches passionnantes et les faire rentrer dans l’histoire islandaise à travers l’angle d’une forme d’habitat particulière : l’habitat en tourbe.

Pour en savoir plus :

Arts Recherche Territoires Savoirs

Nous, les fleuves

NNous, les fleuves

Nous, les fleuves, nous façonnons les paysages et fertilisons les terres. Sources de vie essentielles, nous sommes les berceaux de grandes civilisations et la majeure partie de l’humanité dépend de nos eaux.

L’exposition vous invite à suivre le cours d’un fleuve imaginaire. Au fil de l’eau, vous découvrez le mystère des sources, les couleurs des confluences, la force des flots et enfin les enjeux écologiques et géopolitiques des estuaires et des deltas.

Au cœur d’une scénographie immersive, pirogues, animaux aquatiques, personnages mythologiques, œuvres d’art et films documentaires vous plongent dans le royaume des eaux fluviales.

Plus d’informations sur le site du :

MUSÉE DES CONFLUENCES

Magique

MMagique

Entrez dans une forêt mystérieuse et laissez-vous surprendre par les magies du monde.

Des potions de la sorcière aux gestes du guérisseur, des incantations du chamane aux tours spectaculaires du prestidigitateur, des prédictions du devin au jeteur de sort, toutes les pratiques magiques cherchent à influencer le cours des événements et à répondre aux souhaits exprimés pour guérir, réussir, être aimé, communiquer avec l’au-delà… mais aussi se venger et ensorceler.

Au fil de l’exposition, spécimens de sciences naturelles, objets archéologiques et ethnographiques dialoguent, et nous montrent combien la magie est présente dans nos vies. Qui n’a jamais placé un objet « magique » dans sa poche pour qu’il lui porte chance ?

Plus d’informations sur le site du :

MUSÉE DES CONFLUENCES

Exposition Robert Doisneau, immersion dans la médecine des années 50

EExposition Robert Doisneau, immersion dans la médecine des années 50

Dans le cadre d’un partenariat prestigieux entre les Ateliers Doisneau (Paris), l’Université Claude Bernard Lyon 1 et la galerie de la Praye (Fareins), le musée Claude Bernard organise du 15 juillet au 9 octobre 2022 l’exposition Robert Doisneau, immersion dans la médecine des années 50.

Ainsi, pendant toute la période estivale, le public aura le plaisir de découvrir cette exposition belle et sensible. Une nouvelle collaboration entre l’art et la science qui n’est pas sans rappeler la passion de Claude Bernard pour la photographie.

A travers cette exposition, le musée Claude Bernard souhaite renforcer la passerelle entre le monde médical et le monde artistique à travers l’objectif de Robert Doisneau, l’un des plus grands photographes du XXe siècle.

L’exposition

L’exposition Robert Doisneau, Immersion dans la médecine des années 50  est une exposition photographique très touchante qui porte sur deux aspects de la médecine de cette époque.

Dans la première partie, le célèbre photographe suit le quotidien d’un médecin de campagne. À travers des photographies inédites, le visiteur est invité à découvrir le parcours du Docteur Rochas, médecin de campagne travaillant dans le  département de la Creuse. La seconde partie de l’exposition donne un aperçu original et insolite des soins dans le milieu hospitalier parisien des années 50. Le visiteur est littéralement plongé au cœur du bloc opératoire, entouré de médecins et d’infirmiers et découvre d’étranges instruments venus d’un autre siècle.

Le propos

Plus largement, cette exposition interroge sur les évolutions techniques et technologiques de la médecine, mais également sur les rapports médecin/ patient. Elle démontre à la fois la grande maîtrise technique du photographe Robert

Doisneau, ainsi que son « œil poétique », qui, avec une netteté déroutante, capte le moment précis de l’émotion. Cette exposition exceptionnelle a été conçue à l’initiative des Professeurs émérites Jacques Fabry et C. Gharib, en collaboration avec Madame Deroudille-Doisneau, fille de l’illustre artiste et de la galerie de la Praye, à Fareins. Elle rassemble 32 photographies et propose d’explorer une facette méconnue de Robert Doisneau, son intérêt marqué pour la médecine.

Pour en savoir plus :

Musée Claude Bernard