Suite aux mesures sanitaires prises concernant l'épidémie de Covid-19, les évènements en présentiel sont annulés jusqu'à nouvel ordre. Pop'Sciences reste mobilisé pour vous informer sur l'actualité scientifique et proposer des rendez-vous en distanciel.

Sanctuaires ou maisons élitaires ? Regard ethnoarchéologique sur les « special buildings » de Göbekli Tepe

SSanctuaires ou maisons élitaires ? Regard ethnoarchéologique sur les « special buildings » de Göbekli Tepe

Les fouilles du site anatolien de Göbekli Tepe ont mis au jour une série de grands bâtiments de forme subcirculaire à ovale et dotés de piliers mégalithiques décorés, connus sous l’expression de « special buildings ».
Les plus anciens datent du 10éme millénaire avant J.-C. et ont manifestement été construits par des communautés de chasseurs-cueilleurs.
Ils ont très vite été qualifiés de « plus vieux temples du monde », interprétation cérémonielle qui demeure la plus partagée.

Intervenant : Christian Jeunesse , Professeur émérite à l’Université de Strasbourg

 

Un p’tit plongeon dans le Jura ?

UUn p’tit plongeon dans le Jura ?

La chaîne du Jura n’a pas toujours été un massif de moyenne montagne en climat tempéré. A d’autres périodes, ce fut une plaine aride, un fond marin ou un chapelet de petites îles tropicales.

A l’aide de cartes, de roches et de fossiles, il vous sera brièvement présenté l’histoire géologique du Jura.

Proposé par : Patrick Thollot, professeur agrégé, et Damien Mollex, chargé des collections, ENS de Lyon

 

Université Ouverte

 

                                                                   

 

Pour en savoir plus sur les ateliers scientifiques :

<UNIVERSITE OUVERTE LYON 1

Culture scientifique : un enjeu de démocratie ?

CCulture scientifique : un enjeu de démocratie ?

L’Académie des sciences prend ses quartiers à Lyon

Créée en 1666, l’Académie des sciences se consacre au développement des sciences et conseille les autorités gouvernementales en ce domaine. Indépendante et pérenne, placée sous la protection du président de la République, elle est l’une des cinq académies siégeant à l’Institut de France. 

L’Académie des sciences organise à Lyon, deux journées de rencontres, d’échanges et de réflexions. Cet événement s’inscrit dans le cadre d’une initiative intitulée L’Académie en région, dont l’objectif est triple : il s’agit d’une part de mieux faire connaître l’Académie et ses actions au-delà de son cadre institutionnel parisien, d’autre part de tisser ainsi des liens avec les structures de recherche et universitaires locales, et enfin de valoriser les talents en région, en particulier ceux distingués par l’Académie.

Le programme des journées s’articule autour de sessions s’adressant aux lycéens, aux scientifiques et au grand public.

Soirée grand public : jeudi 13 février – 19h | Conférence débat Culture scientifique : un enjeu de démocratie

Ouvert à tous – Entrée libre

 

Pour en savoir plus :

Académie des sciences

Jeudis MMI | Numériser le réel : acquisition et reconstruction de surfaces

JJeudis MMI | Numériser le réel : acquisition et reconstruction de surfaces

Comment aller au musée sans se déplacer, en explorant les objets sous toutes leurs coutures, depuis son canapé ?

Grâce aux progrès des techniques de numérisation, nous pouvons maintenant reconstituer avec une grande précision des objets archéologiques ou artistiques virtuellement. Dans cet exposé, nous verrons comment se passe l’acquisition laser des objets, et comment cette acquisition laser est transformée en une surface numérique manipulable sur un ordinateur. Finalement nous nous intéresserons à la restauration de statues archéologiques à partir de numérisations.

Cette conférence est proposée dans le cadre du nouveau cycle les « Jeudis MMI » qui propose chaque mois un exposé sur le thème de l’exposition Sous la Surface, les maths, à savoir les jeux vidéo, les films d’animation et la 3D, et/ou une visite de celle-ci par son commissaire, Olivier Druet (CNRS, Lyon 1). Les orateurs proviennent du monde académique ou industriel. 

 

Plus d’informations sur :

 

 

Où il repose, vous ne devrez pas le déranger ! Tombes et inscriptions funéraires au Proche-Orient ancien, IIe-Ier millénaires av. J.-C.

OOù il repose, vous ne devrez pas le déranger ! Tombes et inscriptions funéraires au Proche-Orient ancien, IIe-Ier millénaires av. J.-C.

Où il repose, vous ne devrez pas le déranger ! Tombes et inscriptions funéraires au Proche-Orient ancien, IIe– Ier millénaires av. J.-C.

Virginie Muller, maître de conférences en assyriologie à l’université Lyon 2,
responsable du Diplôme Universitaire en Assyriologie et Archéologie du Proche-Orient, laboratoire Archéorient – MOM

Le Proche-Orient, berceau de l’écriture cunéiforme, nous a livré plus d’1 million de textes de nature variée mais seulement une vingtaine d’inscriptions dites « funéraires », qui datent pour la plupart du IIème et du Ier millénaire av. J.-C.
Elles ont été rédigées sur différents supports trouvés dans les tombes : tablettes en argile ou en pierre, cônes, éléments architecturaux et divers objets. Ces inscriptions comportent le plus souvent la désignation du défunt, bien souvent royal, et de la tombe, ainsi que des malédictions et bénédictions plus ou moins élaborées.
Bien que peu nombreux, ces textes apportent un éclairage précieux à notre connaissance des tombes et des défunts, en particulier de leur rapport à la mort et à l’éternité.

Les mégalithes. Du mythe à la réalité

LLes mégalithes. Du mythe à la réalité

Intervenant : Frédérik Letterlé, conservateur du Patrimoine, laboratoire ArAr

Pour en savoir plus, consultez le site de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux :

MOM