Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences.

EN SAVOIR PLUS

Réapprendre le commun à l’épreuve de la vulnérabilité. La crise un levier d’espérance ?

RRéapprendre le commun à l’épreuve de la vulnérabilité. La crise un levier d’espérance ?

Face à la vulnérabilisation croissante de nos sociétés et institutions, 23 scientifiques (philosophe, neurologue, juriste, médecin, théologien, architecte, psychologue…) sont appelés à réfléchir sur les défis à venir du vivre-ensemble : transition écologique, refondation de la démocratie, reconstruction du lien social, du système éducatif au monde du travail.

Si les termes « vulnérabilité » et « vulnérable(s) », depuis leur usage en Sciences Humaines et Sociales dès la fin du 20e siècle, ont été souvent utilisés pour désigner des catégories déterminées de personnes et de groupes, ou des conditions spécifiques (âges de la vie, statut social, marginalisation économique…) les derniers évènements nous obligent à reconnaître la vulnérabilisation systémique de nos sociétés dans leur complexité grandissante : de la crise environnementale à la fragilisation des démocraties ; de la radicalisation des conflits (politiques, sociaux, religieux…) à la montée des inégalités dans et entre les pays.

L’originalité du projet porté par la Chaire est d’explorer et de mettre à l’épreuve de la société ce concept à la fois plus large et plus radical de vulnérabilité. Le premier colloque, « Vulnérabilité(s). Du cadre théorique aux enjeux pratiques », a permis d’évaluer la pertinence scientifique du concept à la croisée des champs disciplinaires et d’en mesurer les enjeux sociaux, le caractère éminemment opératoire.

Ce deuxième colloque de la Chaire Vulnérabilités entend réfléchir, toujours par une approche pluridisciplinaire, aux crises qui frappent nos systèmes de vie en commun et qui sont autant de manifestations d’une vulnérabilité partagée, ce qui met en relief un long et profond « déclin de l’institution » (Cf. F. Dubet, 2010) ; ce qui nous met face à une éclipse de l’institutio s’exprimant dans plusieurs « endroits » du vivre-ensemble : l’État, l’éducation, la santé, l’environnement, la famille, l’économie, le travail…

AAu programme :

  • Mercredi 25 octobre – 18h – 19h30 / Conférence inauguraleCarla Canullo, professeure de philosophie à l’université de Macerata (Italie), invitée du Collegium de Lyon, proposera une réflexion autour de La blessure qui sauve : la vulnérabilité entre crise et effondrement.

 

  • Jeudi 26 octobre – 9h – 17h45

9h – 12h20 : Comprendre la crise – où l’on parlera d’expérience historique de la crise, où l’on débattra de droit et de bioéthique, où l’on pensera les vulnérabilités systémiques en santé à l’heure de la médecine personnalisée, de la puissance spirituelle de la non puissance, des enjeux de la vulnérabilité au travail…

14h00 – 17h45 : Réapprendre à vivre ensemble – où l’on parlera de l’impact des crises sur le système d’éducation, où l’on dialoguera entre psychologie et sociologie pour partager les tendances et décrypter les représentations sociales de la vulnérabilité chez quelques travailleurs du social, où l’on explorera les régimes de  l’hospitalité, où l’on se se demandera comment la pratiquer…

>> Retrouver le programme détaillé et le formulaire d’inscription sur :

UCLY – Chaire Vulnérabilités

 

Les ateliers du samedi : Espionnage en cuisine

LLes ateliers du samedi : Espionnage en cuisine

La MMI vous propose un atelier à faire en famille (ou pas) sur des thèmes variés. Tous ces ateliers du samedi se mettront aux couleurs de la cuisine. Une belle occasion de passer une fin d’après-midi en faisant des mathématiques et de l’informatique de façon ludique et active ! En présence de chercheur.se.s et de médiateur·trice·s de la MMI.

  • Venez vous initier aux mystères de la cryptographie. Vous serez hackeur·se et vous tenterez de mettre à jour les codes secrets utilisés par les autres participant·es. Ou alors vous prendrez des mesures pour qu’on ne décrypte pas vos messages…

En savoir plus :

 ATELIER DU SAMEDI 

Atelier Mixteen : Initiation à la programmation

AAtelier Mixteen : Initiation à la programmation

Viens t’initier ou progresser en programmation, c’est facile et amusant !
Crée toi-même tes propres personnages d’animation et fais leur vivre les histoires les plus folles. La seule limite est celle de ton imagination ! Grâce à Scratch et son interface simplifiée, spécialement adaptée aux enfants et ados, tu apprendras à maîtriser le langage informatique et à développer des applications, mini-jeux ou mini-films d’animation sur ordinateur.Apprends à coder tout en passant un moment récréatif. Tu deviendras un‧e parfait‧e programmeur‧se en herbe. (Un métier plein d’avenir !)
  • De 7 à 15 ans

Plus d’informations :

MMI

Visite guidée : Du Grand Hôtel-Dieu à l’Université : médecine et sciences dans la ville

VVisite guidée : Du Grand Hôtel-Dieu à l’Université : médecine et sciences dans la ville

 

Le 19e a été un siècle de révolutions médicales et scientifiques, et notamment à Lyon. La médecine lyonnaise s’est longtemps développée à l’Hôtel-Dieu, où a émergé son enseignement au début du 19e siècle. La faculté des sciences, créée en 1835, et l’école de médecine, devenue faculté en 1874, ont rejoint le nouveau palais universitaire bâti sur la rive gauche du Rhône en 1896.

Du Grand Hôtel-Dieu à l’Université, du Discours sur la douleur de Marc-Antoine Petit aux radiographies d’Etienne Destot et à la criminologie d’Alexandre Lacassagne et d’Edmond Locard, suivez les traces laissées par les grands médecins et scientifiques, et embarquez, de la rive droite à la rive gauche, dans le siècle de Louis Pasteur et de Claude Bernard.

Cette visite s’appuie sur la documentation du département d’histoire de l’art de l’université Lyon 2 et les collections du Musée des Hospices Civils de Lyon, pour mieux vous emporter dans les petites et la grande histoire de la médecine et des sciences à Lyon.

 

>> Plus d’informations et inscription :

Only Lyon

 

 

Visite guidée : Le Grand Hôtel-Dieu et la Chapelle, entre arts et médecine

VVisite guidée : Le Grand Hôtel-Dieu et la Chapelle, entre arts et médecine

Découvrez l’histoire hospitalière, architecturale, médicale et artistique du Grand Hôtel-Dieu et de sa Chapelle

Le Grand Corps, les Quatre-Rangs, la façade et le grand dôme de Soufflot, le dôme de Pascalon… Du 15e au 19e siècle, le Grand Hôtel-Dieu s’est développé à travers des architectures marquantes de l’histoire des soins et du paysage lyonnais.

Dès le 15e siècle, le principal hôpital de Lyon fait partie d’une politique d’embellissement de la ville, et des nouveaux repères du pouvoir laïc émergent avec l’Hôtel de Ville, la loge du Change et l’hôpital de la Charité.
Reconnu dans l’Europe entière pour son organisation remarquable, le Grand Hôtel-Dieu a été témoin de l’évolution hospitalière et des innovations médicales, chirurgicales et pharmaceutiques, depuis la Renaissance.

La Chapelle de l’Hôtel-Dieu, construite au 7e siècle avec l’hôpital des Quatre-Rangs, restaurée au 19e siècle et lieu de baptême pour de nombreux enfants nés à l’Hôtel-Dieu, est progressivement tombée dans l’oubli. Depuis le début de sa restauration, entreprise en 2012 par les Hospices Civils de Lyon, on redécouvre son architecture baroque, la richesse de ses tableaux et de ses sculptures, et l’intérêt du décor peint en trompe-l’œil qui recouvre l’intégralité de ses murs et de ses voûtes.

Dans le Grand Hôtel-Dieu, « le corps peut guérir grâce aux soins prodigués et à la beauté de l’environnement ; l’âme du patient est enveloppée par une paix intérieure et spirituelle ; l’esprit s’ouvre à la recherche scientifique et à l’innovation architecturale » (Didier Repellin).

Cette visite s’appuie sur la documentation et les collections du Musée des Hospices Civils de Lyon, qui contiennent notamment caricatures, sculptures, dessins, peintures, estampes et de nombreux objets liés au Grand Hôtel-Dieu, pour mieux vous emporter dans les petites et la grande histoire d’un patrimoine hospitalier d’exception.

 

>> Plus d’informations et inscription :

Only lyon

 

BANQUET : exposition temporaire à la Cité de la Gastronomie

BBANQUET : exposition temporaire à la Cité de la Gastronomie

BANQUET, une délicieuse exposition sensorielle, installée depuis le 22 octobre 2022, est présentée jusqu’au 5 novembre 2023 dans la capitale de la gastronomie.

Pour fêter sa réouverture, la Cité internationale de la Gastronomie accueille Banquet, une grande exposition ludique, scientifique et goûtue ! Présentée pendant plusieurs mois à la Cité des sciences et de l’industrie, à Paris, cette exposition itinérante s’est installée logiquement à Lyon, la capitale de la gastronomie.

De la cuisine à l’amuse bouche pour finir par le banquet-spectacle : le parcours de l’exposition est organisé en trois espaces. Investissez d’abord la cuisine, et glissez-vous dans la peau d’un apprenti cuisinier. Vous découvrirez les subtilités des temps de cuisson, du dressage des desserts ou encore le bon maniement des ustensiles… Puis direction l’amuse-bouche, où vous pourrez mener des expériences sensorielles. Place enfin au moment tant attendu : le banquet ! Vous serez embarqué dans un grand spectacle immersif, mêlant images projetées, mapping, sons et odeurs. Un incroyable repas, dont le menu a été imaginé par le chef Thierry Marx et par le scientifique Raphaël Haumont. L’occasion d’en apprendre davantage sur le repas de célébration, ses codes et son histoire à travers les cultures et les époques.

Cette exposition a été conçue et réalisée par la Cité des sciences et de l’industrie, en partenariat avec l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement (INRAE).

 

>> Plus d’informations :

Cité Internationale de la gastronomie

C’est tout rond

CC’est tout rond

Quand le théâtre et la science se rencontrent…  L’île logique propose aussi de la vulgarisation par des spectacles autour des sciences théoriques, des mathématiques, de la logique… Les clowns de la compagnie offrent des spectacles pour tous les âges, des tout-petits aux adolescents !

  • Mine est en retard, elle n’est pas encore là, vite elle doit se préparer pour rencontrer Mr Pi le cerceau et Melle Sphère la grosse boule. Tout ne tourne pas rond dans ces rencontres mais tout finit par rentrer dans la ronde pour terminer en chanson. Sur le thème du cercle et de la sphère, c’est une rencontre légère avec Mine et son univers clownesque.

Jusqu’à 4 ans

Plus d’informations

Ludothèque Mathématique

LLudothèque Mathématique

Et si les maths étaient un jeu ? Jeux de stratégie, de construction, de calcul, de logique, de hasard, casse-têtes et défis : venez découvrir un ensemble inépuisable de jeux et de récréations mathématiques à tester seul•e, en famille ou entre ami•es. Profitez à votre guise des jeux, avec les conseils bienveillants d’animateur•trices.

  • Accessible à toutes et à tous à partir de 3 ans. Les enfants doivent obligatoirement être accompagnés de leurs parents.

En savoir plus :

 LUDOTHEQUE MATHEMATIQUE 

 

CinéMaths : La Fièvre des Particules

CCinéMaths : La Fièvre des Particules

Cette année CinéMaths, les rencontres du cinéma scientifique engagé, fêtent ses 4 ans. Rendez-vous au Cinéma Comœdia pour apprendre et questionner les sciences grâce au 7ème art ! Le parti pris de Cinémaths : des beaux films de cinéma, des rencontres avec des chercheuses et chercheurs passionné•es, et une carte blanche au public pour son ressenti et ses questions. Depuis leurs débuts, ses rencontres sont animées par Olga Paris-Romaskevich, mathématicienne cinéphile, chargée de recherche au CNRS.  

Cette année, elle vous donne cinq rendez-vous au Cinéma Comœdia pour des rencontres autour des films touchant aux questions de l’urgence climatique (Marcher sur l’eau) à l’engagement citoyen (Bataille de l’eau noir), en passant par un documentaire sur la découverte du boson de Higgs (Particle fever) et des films de fiction sur l’enseignement (Madame Hyde) et la recherche de l’amour (I am your man).

  • La Fièvre des Particules suit dans l’intimité six brillants scientifiques cherchant à démêler les mystères de l’Univers, nous montrant à la fois les succès et les échecs de la plus importante et fascinante avancée scientifique du monde vers l’infiniment petit.

 

Tout public

En savoir plus :

 ciné mathématiques

 

Les Amuse-Bouches de la Chaire TrALIM #2

LLes Amuse-Bouches de la Chaire TrALIM #2

« Les Amuse-Bouches de la Chaire TrALIM » est un cycle de 4 séances de discussion et de débat entre chercheur.es et acteurs et actrices des transitions alimentaires, pour réinterroger la place de l’alimentation dans nos sociétés.

Amuse-Bouche n°2 – La mobilisation des acteurs dans les transitions alimentaires territoriale

Agriculteurs, acteurs publics, structures de l’économie sociale et solidaire, collectifs citoyens, syndicats professionnels… Les acteurs sont de plus en plus nombreux à engager des réflexions et des actions pour répondre aux problèmes de sécurité alimentaire et développer des projets innovants pour favoriser la démocratie alimentaire.

Ce deuxième amuse-bouche de la Chaire TrALIM permettra d’échanger avec des chercheur·es et de professionnel·es sur ces dynamiques en cours dans les territoires urbains et ruraux autour de la mobilisation des acteurs dans les transitions alimentaires.

Interventions de :
– Béatrice Maurines, sociologue-anthropologue à l’université Lumière Lyon 2
– Claire Lamine, sociologue à l’INRAE (institut national de la recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement)

Table ronde avec :
– Samuel Chabré, de la Ferme de la Martinière
– Émilie Juhant, chargée de mission Agriculture à la Communauté d’agglomération Privas Centre Ardèche