POP'SCIENCES FORUM : du 27 novembre au 5 décembre | CONSULTEZ LE PROGRAMME !

Origines du monde : métaphysique et cosmos selon Platon, Aristote et Plotin

OOrigines du monde : métaphysique et cosmos selon Platon, Aristote et Plotin

Contrairement à un préjugé tenace, la métaphysique n’a pas pour vocation de se détourner du monde, mais, tout au contraire, son projet est de préserver le monde. L’abstraction qu’elle accomplit n’est pas le symptôme d’une fuite ou d’une incapacité à endurer le réel, dans sa positivité résistante, mais un effort systématique pour faire apparaître le monde autrement, pour manifester un ordre et une intelligibilité que l’expérience immédiate obscurcit.

L’enjeu, pour la métaphysique, est de restituer le monde à lui-même, à son essence véritable : cette essence, les Grecs la désignent par le terme de  » x6crµoç « , qui fait s’entrecroiser l’idée de totalité unifiée du réel et celle d’ordre et d’harmonie. Nous tenterons d’éclairer comment, à l’aurore et au crépuscule de la métaphysique grecque, trois penseurs emblématiques, Platon, Aristote et Plotin, tentent de manifester l’ordre intelligible du monde à partir d’un principe qui lui est extérieur : les Formes, l ‘Acte pur et l ‘Un.

Conférence-débat organisée par :  Société Rhodanienne de Philosophie* – Université Jean Moulin Lyon 3,

Animée par  : Laurent Lavaud, Professeur à l’ENS de Lyon.

*La Société Rhodanienne de Philosophie est partenaire de la Faculté de philosophie de l’Université Jean Moulin Lyon 3 et de l’Institut de Recherches Philosophiques de Lyon (IRPhiL).

Université Jean Moulin Lyon 3

[Pop’Sciences Forum] L’avenir de la nuit en ville

[[Pop’Sciences Forum] L’avenir de la nuit en ville

La nuit n’est pas un désert. Les frontières temporelles du rythme de nos vies s’effacent entre le jour et la nuit ; le bruit et le silence; le travail et le repos ; la civilité et la transgression…

New-York n’est certainement plus la seule ville qui ne dort jamais. D’un côté l’économie mondialisée s’empare de chacune des 24h de nos horloges comme autant d’opportunités de développer un “marché” ; de l’autre nous observons des tensions dans cet espace-temps nocturne, entre ceux qui dorment, ceux qui travaillent, ceux qui s’amusent et ceux qui souffrent. La nuit en ville est un objet de réflexion encore trop peu abordé, que le numérique vient encore davantage complexifier.  Nous proposons de questionner la nuit comme l’un des chantiers d’action et d’innovation pour nos villes de demain ! Quelle place à la lumière sans pour autant tuer la nuit ? La ville peut-elle et doit-elle continuellement rendre service à ses citoyens ? Quels impacts sur notre environnement et notre santé ? Cohabiter la nuit entre fêtards, travailleurs, vagabonds et dormeurs; un nouvel urbanisme nocturne peut-il apaiser les tensions ? …

popsciences-forum-commune-nuit

@Stephen-Leonardi

PROGRAMME

19H00 | Pop’Cast

LA PROMESSE DE JOURS SANS NUITS ? La pollution lumineuse en question

Plein feux sur les étoiles avec ce débat mêlant les aspects juridiques, biologiques et techniques de l’éclairage. Quels sont les effets de la lumière sur nos environnements nocturnes, nos comportements et ceux des animaux ? Faut-il instaurer un droit à la nuit ? Réflexions et débats sur la qualité de nuit, la vie nocturne et les nuisances lumineuses.

  • Invités : Thierry Lengagne, chercheur en biologie animale (Université Claude Bernard Lyon 1, Laboratoire d’Ecologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés); Hélène Foglar consultante (Athena-Lum), Jean-Michel Deleuil, géographe et professeur des universités (INSA de Lyon, laboratoire Triangle)
  • Animation : Samuel Belaud (Université de Lyon)

 

20H30 | Pop’Cast

PENSER LA NUIT POUR LA SAUVER. Quelle vie nocturne pour nos villes de demain ?

Culture, tourisme, travail, bruit… les dormeurs cohabitent de plus en plus avec la ville en continu. Cette ville qui, la nuit, change de visage. Ses quartiers se détachent les uns des autres et deviennent très imprégnés d’une ambiance nocturne qui leur est propre : le quartier clubbing, le quartier dortoir, le quartier zonard, le quartier en chantier, le quartier “coupe-gorge”, le quartier des restaurants, le quartier du tourisme “by night” … Quels sont les leviers culturels, économiques et sociaux à activer pour contrevenir à ces tensions entre fêtards, touristes, travailleurs, vagabonds et dormeurs ?

  • Invités : Marie Bonte, géographe et ATER (Université Jean Moulin – Lyon, Laboratoire PACTE); Emanuele Giordano, urbaniste et enseignant à l’Ecole d’urbanisme de Paris
  • Animation : en cours de confirmation

———-

22H00 | Théâtre

HORIZON(S) – Cie les Non Alignés

Dans le clair-obscur d’une nuit urbaine, sous le scintillement diffus des étoiles et de la voie lactée, nous embarquons tous ensemble à bord d’un vaisseau spatial spécialement conçu pour l’exploration des trous noirs, et nous partons à leur découverte et à la rencontre de leurs mystérieuses singularités.

Horizon(S) est un voyage imaginaire et onirique, rigoureusement bâti sur la physique des trous noirs. Mais il ne s’agit que d’une fiction. La vérité, comme d’habitude, sera bien plus étrange…

  • Conception : Jérôme Cochet et Arthur Fourcade, d’après Trous Noirs et Distorsions du Temps (Kip S. Thorne, 1994)
  • Lumières : Nolwenn Delcamp-Risse
  • Durée : 40 min

———-

En continu | Exposition

À partir d’une sélection de photographies de la nuit sur terre vue depuis l’espace, 3 étudiantes du Master Villes et Environnements Urbains proposent une déambulation à travers les différents champs scientifiques s’intéressant à la nuit. Sociologie, urbanisme, biologie, psychologie, histoire, lettres, sciences politiques … Comment et pourquoi nos chercheurs ont intérêt à se saisir de la nuit comme objet d’étude ? Peut-être afin de mieux la comprendre et de participer à la sauvegarde de cet espace-temps encore “un peu” préservé de la main de l’Homme ?

[Pop’Sciences Forum] S’emparer des lieux de la cité

[[Pop’Sciences Forum] S’emparer des lieux de la cité

Une journée pour reconsidérer notre manière d’habiter, de se réapproprier la cité, de partager les quotidiens et de mieux vivre ensemble dans nos quartiers.

Au cœur de nos cités, se dessinent de nouveaux projets de lieux pour encourager l’intelligence collective et l’ouverture sur l’extérieur. D’un côté, les initiatives militantes telles que le squat ou les Z.A.D restent en dehors des girons réglementaires et affichent des intentions alternatives et expérimentales d’innovation sociale. De l’autre, des initiatives soutenues ou consenties par les collectivités fleurissent : tiers-lieux, espaces de coworking, potagers communautaires, makerspace, cantines partagées… Ces “lieux” sont dans leur ensemble prétextes à susciter des débat, des moments de co-création ou de partage. Ils ambitionnent de pousser les habitants à devenir des acteurs de la cité … et non ses victimes. Ces expressions de l’innovation sociale sont-elles si nouvelles ? Participent-elles réellement de l’amélioration du vivre-ensemble ? Prenez place au cœur des Halles du Faubourg, un de ces nouveaux lieux hybrides, dont l’occupation est temporaire.

popsciences-forum-halles-faubourg-squat-fablab

@Tim-Wright

PROGRAMME

19H00 | Pop’Cast (émission radio participative)

HABITER DEMAIN. OPPORTUNITÉS ET LIMITES DU LOGEMENT COLLABORATIF

Ce plateau radio s’attache à rêver les prochains lieux de la cité et à penser notre manière de l’habiter. A quel modèle économique se rattacher, entre les objectifs marchands du logement classique et les aspirations collectives et non-marchandes d’une partie des habitants ? Quel modèle social soutenir, en évitant les effets de communautés et d’entre-soi ? Débats et réflexions sur nos manières d’habiter la ville et d’investir des lieux, à partir de retours d’expériences à Vienne, Lyon et ailleurs dans le monde.

  • Invités : Guillaume Faburel, urbaniste et professeur des universités (Université Lyon 2, Laboratoire Triangle, École urbaine de Lyon), Aurore Meyfroidt, géographe (laboratoire PACTE; Labex Intelligences des Mondes Urbains)
  • Animation : Samuel Belaud (Université de Lyon)

———-

20H30 | Talk-Rencontre

COMMENT HACKER LA VILLE ? AU-DELÀ DU MURMURE DES GAFAM …

À partir des nouveaux usages de la ville (vélos partagés, collectes de données, optimisation des mobilités, économies circulaires et de l’éphémère…) demandons-nous si “la ville à la demande” est une solution d’avenir ? Participera-t-elle à l’amélioration du vivre-ensemble ? Comment garder la main face à la montée en puissance des GAFAM sur les question de la gestion urbaine ? Google peut-il / doit-il gérer des villes ? (* GAFAM : Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft)

  • Invité : Michel Lussault, géographe, professeur des universités (École normale supérieure de Lyon) et Directeur de l’École Urbaine de Lyon

———-

09H00 – 18H00 | Atelier créatif

IMAGINER LES FUTURS LIEUX DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

Où seront les laboratoires de recherche en 2050 ? Comment concrétiser l’ambition des sciences citoyennes dans nos villes de demain ? Avec qui les chercheurs devront-ils conjuguer leurs travaux ? >> Plus d’informations et inscriptions ici

[Pop’Sciences Forum] Les labos dans la ville de demain

[[Pop’Sciences Forum] Les labos dans la ville de demain

Où seront les laboratoires de recherche en 2050 ? Comment concrétiser l’ambition des sciences citoyennes dans nos villes de demain ? Avec qui les chercheurs devront-ils conjuguer leurs travaux ?

futur lieux recherche scientifique - PopSciences

@Jesse Orrico

Étudiants, citoyens, chercheurs, associations, start-ups, vous êtes conviés à prototyper un tiers-labo idéal, à penser l’avenir d’une recherche scientifique plus ouverte et à expérimenter une méthodologie créative qui laisse la part belle à la coopération. Il s’agira d’imaginer ce lieu (ou ces lieux?) leur gouvernance, leur organisation, les usages et équipements associés. Quelles interactions penser avec les autres parties prenantes de sciences dites participatives ? A quelles règles et modes de fonctionnement se tenir ?

A la différence d’un hackathon ou d’un concours classique, les groupes ne produiront pas de prototypes « concurrents ». Cette journée a pour objectif de définir un « commun »; une maquette, une présentation et une vision collaborative de ce à quoi devrait se destiner la recherche scientifique. Les conclusions de cet effort d’intelligence collective seront ouverts et partagés. Ils seront destinés à enrichir les réflexions d’une large communauté d’acteurs qui s’interrogent sur le modèle de la recherche scientifique de 2050.

Inscrivez-vous ! (Formulaire ci-contre)

Après l’atelier, participez à la soirée d’ouverture du Pop’Sciences Forum « Du squat aux fablabs, s’emparer des lieux de la cité » !

Avec au programme, un plateau radio autour du logement collaboratif avec Guillaume Faburel et Aurore Meyfroidt ; suivi d’une rencontre avec Michel Lussault intitulée « Comment hacker la ville? Au-delà du murmure des GAFAM…« . Plus d’informations sur la page de l’événement.

Le moment 68 à Lyon en milieu scolaire, universitaire et éducatif : contestations, mutations, résistances, trajectoires

LLe moment 68 à Lyon en milieu scolaire, universitaire et éducatif : contestations, mutations, résistances, trajectoires

Centré sur Lyon et sa région ce colloque présente la particularité de s’intéresser à tous les degrés d’enseignement au « moment 68 » (Michelle Zancarini-Fournel), donc en amont et en aval des événements de Mai. La formation des militant.es, ainsi que le devenir enseignant des « soixante-huitard.es » seront donc également retracés dans ce colloque. Sans négliger les comparaisons, sera également étudiée l’application à Lyon de la loi Faure sur les universités.

Le colloque fait intervenir des chercheur.es, mais comprend aussi deux tables rondes réunissant des témoins et des acteur.trices. Par ailleurs, une exposition réalisée par les Archives départementales sera proposée à la visite pendant la durée du colloque.

En savoir plus

 

Ville à défendre – acte 1

VVille à défendre – acte 1

La ville ne doit pas répondre seulement à des enjeux de dynamisme économique mais également, et surtout, aux besoins de ses habitants et citoyens, qui doivent pouvoir s’exprimer en dehors d’élections qui n’ont lieu que tous les 6 ans. La participation des citoyens dans la construction de la ville doit être pensée de façon continue, tant à l’échelle de la rue – un premier pas nécessaire ?- qu’à celle de la métropole, sans oublier les publics qui ne s’expriment pas spontanément. Au cours de plusieurs interventions et une table-ronde nous explorerons ce qui suscite le sentiment « d’habiter la ville », ce qui favorise l’appropriation des espaces urbains par les citoyens et sur quels modèles démocratiques construire les villes de demain.

★ PROGRAMME ET INTERVENANTS ★

18h-20h

  • Conférence introductive | Guillaume Gourgues, maître de conférences en science politique à l’Université Lumière Lyon 2
  • Débat ouvert et participatif | Débora Swistún, anthropologue argentine, spécialiste des questions de droit à la ville | Plein la vue, collectif mobilisant les citoyens et dialoguant avec les collectivités autour de la publicité dans l’espace public | Habitons Mazagran, collectif d’habitants et d’architectes du 7ème arrondissement de Lyon | Kohero, réseau social pour démultiplier les initiatives positives à l’échelle locale

20h-22h

  • Prolongation des discussions autour d’un verre ou d’un dîner.

ÉVÉNEMENT GRATUIT MAIS INSCRIPTION NÉCESSAIRE


★ LE CYCLE VILLE A DÉFENDRE ★

L’actualité nous rappelle constamment les crises socio-économique et écologique dans lesquelles sont empêtrées nos sociétés. Aujourd’hui, les villes en tant qu’écosystèmes agiles sont le foyer d’initiatives locales imaginant de nouvelles réponses au désordre global.
Pour ce faire, les citoyens engagés, héros du quotidien, doivent pouvoir se réapproprier la ville. C’est ici que la citoyenneté, expérience de création mais aussi de résistance, exprime son plein potentiel. Ouishare conçoit ce cycle en partenariat avec l’École Urbaine de Lyon.

Nous considérons que la fabrique de la ville n’est pas l’apanage d’une élite mais bien un processus collaboratif où chacun a son rôle à jouer et sa parole à faire retentir. Penser la ville ensemble et partager le pouvoir avec tous, même les invisibles. Après les succès du Ouishare Fest 2017 « Villes de tous les pays, unissez-vous » et de l’étude Sharitories « L’économie collaborative au services des villes moyennes », Ouishare souhaite questionner les enjeux et moyens de réappropriation urbaine par les citoyens et donner à chacun la possibilité de prendre part à l’œuvre commune et faire communauté. C’est l’ambition du projet Ville à défendre.

à propos de ouishare

Alimentation durable : soyons sains du champ à l’assiette !

AAlimentation durable : soyons sains du champ à l’assiette !

132E ÉDITION DES UP CONFERENCES

Depuis 50 ans, la culture alimentaire des pays développés a beaucoup évolué. En cause, l’influence des politiques agricoles, des industries agroalimentaires mais aussi tout simplement les changements de nos modes de vie modernes qui ont un impact direct sur notre santé et notre planète. Face à ces constats, les populations se mobilisent pour revendiquer leurs droits à une alimentation saine et durable. Selon l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, une alimentation durable non seulement « protège la biodiversité et les écosystèmes, est acceptable culturellement, accessible économiquement, loyale et réaliste » mais est également « nutritionnellement adéquate et bonne pour la santé ». Vaste programme que les UP Conferences tenteront d’illustrer à travers la présentation de solutions innovantes et applicables au quotidien. Ce sera également l’occasion de répondre aux questions que se posent les consommateurs : qu’est qu’une alimentation durable, peut-on manger « sain » sans se compliquer la vie, comment retrouver une alimentation de la « fourche à la fourchette » ?

LES INTERVENANTS :

Marie MICHEL
_____________
Gilles DAVEAU
_____________
Ruud HARTMANNS
_____________
Co-directrice du Groupement Régional Alimentaire de Proximité (GRAP)Formateur, auteur spécialisé en cuisinie biologiqueConsultant spécialisé en développement durable

COORGANISE AVEC :
Plus d’infos

Hacking Health Lyon 2018

HHacking Health Lyon 2018

Vous avez rencontré une difficulté lors de votre parcours de soin, en ville, à l’hôpital ou à domicile ? Vous avez identifié une problématique ou vous avez une idée de solution en santé ? Vous souhaitez changer les choses et apporter votre contribution à des projets innovants ?

N’attendez plus et inscrivez-vous au Hacking Health Lyon ! Vous rejoindrez une équipe composée de professionnels de la santé, de patients, de designers, de développeurs et de toute personne motivée, réunies pour inventer la santé de demain.

Le 22 octobre à 17h, à la Faculté de Médecine Lyon Est, venez rencontrer les porteurs de défi et choisir votre projet pour le Hackathon !

Les objectifs de cet événement sont :

  • de permettre la rencontre entre les différentes communautés,
  • d’accompagner des porteurs de projets motivés,
  • d’imaginer et contribuer à la santé de demain.

 

Hacking Health Lyon

La mobilité des jeunes fait-elle l’Europe ? | #FDS2018

LLa mobilité des jeunes fait-elle l’Europe ? | #FDS2018

« La mobilité des jeunes fait-elle l’Europe ? » une table-ronde et une projection du film Erasmus, notre plus belle année de Sébastien Legay.

Cette table-ronde proposera de revenir notamment sur le programme ERASMUS, de partager des éléments de bilan, d’appréhender de manière sensible via le reportage des témoignages de cette expérience et d’échanger avec les intervenants autour de l’impact de cette mobilité sur la création d’une identité européenne.

Les intervenants sont :

– Monsieur Eric FROMENT, président fondateur de l’European University Association (EUA), professeur en sciences économiques, ancien conseiller pour les affaires internationales à l’AERES, chef de la mission Europe et affaires internationales à la DGES, ancien Président de l’Université Lyon 2 ;

 – Monsieur Jean MALBOS, responsable Europe et international à l’ITSRA (Institut de travail social de la région Auvergne) ;

 – Monsieur Jean-Luc LAMBOLEY (en attente de confirmation), professeur des Universités, humaniste, doyen de la Faculté d’Histoire, Géographie, Histoire de l’Art et Archéologie et Tourisme de Lyon. Promoteur de Bologne et coordinateur de l’équipe française des experts de Bologne.

Table-ronde mise en place avec l’aide du labex COMOD.

Cette table-ronde est proposée dans le cadre du lancement régional de la Fête de la Science en Auvergne-Rhône-Alpes qui se tiendra juste avant (dès 18h).
Si vous souhaitez recevoir une invitation au lancement régional, merci d’envoyer un mail à isabelle.bonardi@universite-lyon.fr

Les transitions agricole, alimentaire et énergétique des territoires

LLes transitions agricole, alimentaire et énergétique des territoires

Les associations Hespul et Solagro travaillent chacune sur la déclinaison du scénario négaWatt. En collaboration avec les acteurs des territoires, elles développent des projets innovants sur la transition énergétique et proposent des dispositifs d’animation pour faciliter la démarche des territoires à énergie positive d’ici à 2050.

Elles vous proposent une table-ronde afin de partager un temps d’échanges sur nos visions des territoires et les synergies que nous pourrions construire ensemble pour booster la transition énergétique.

En savoir plus : site de l’HESPUL