Alimentation durable : soyons sains du champ à l’assiette !

AAlimentation durable : soyons sains du champ à l’assiette !

132E ÉDITION DES UP CONFERENCES

Depuis 50 ans, la culture alimentaire des pays développés a beaucoup évolué. En cause, l’influence des politiques agricoles, des industries agroalimentaires mais aussi tout simplement les changements de nos modes de vie modernes qui ont un impact direct sur notre santé et notre planète. Face à ces constats, les populations se mobilisent pour revendiquer leurs droits à une alimentation saine et durable. Selon l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, une alimentation durable non seulement « protège la biodiversité et les écosystèmes, est acceptable culturellement, accessible économiquement, loyale et réaliste » mais est également « nutritionnellement adéquate et bonne pour la santé ». Vaste programme que les UP Conferences tenteront d’illustrer à travers la présentation de solutions innovantes et applicables au quotidien. Ce sera également l’occasion de répondre aux questions que se posent les consommateurs : qu’est qu’une alimentation durable, peut-on manger « sain » sans se compliquer la vie, comment retrouver une alimentation de la « fourche à la fourchette » ?

LES INTERVENANTS :

Marie MICHEL
_____________
Gilles DAVEAU
_____________
Ruud HARTMANNS
_____________
Co-directrice du Groupement Régional Alimentaire de Proximité (GRAP)Formateur, auteur spécialisé en cuisinie biologiqueConsultant spécialisé en développement durable

COORGANISE AVEC :
Plus d’infos

L’incinération des déchets au sein de la Métropole de Lyon

LL’incinération des déchets au sein de la Métropole de Lyon

 

L’association Zéro Déchet Lyon organise une conférence publique sur la question de l’incinération dans la Métropole.

En 2016, la Métropole de Lyon a traité environ 540 000 tonnes de déchets, mais savons-nous vraiment quel est leur devenir ? Cette conférence aura pour objectif de répondre aux questionnements sociétaux concernant la gestion des déchets de la Métropole de Lyon en termes d’incinération. Dans le cadre du respect des objectifs fixés par la loi de Transition Énergétique, nous décrypterons les perspectives envisageables pour tendre vers une véritable réduction de l’incinération à outrance.

Après 5 mois d’étude sur cette thématique, dans le contexte de la fin de vie des incinérateurs et de l’obtention du label « Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage » en 2015 par la Métropole, Matthias Picard, en collaboration avec la Boutique des Sciences, vous présentera le bilan de son étude, notamment en termes de futures productions de déchets à échelle 2030 sur le territoire de la Métropole.

 

Hacking Health Lyon 2018

HHacking Health Lyon 2018

Vous avez rencontré une difficulté lors de votre parcours de soin, en ville, à l’hôpital ou à domicile ?
Vous avez identifié une problématique ou vous avez une idée de solution en santé ?
Vous souhaitez changer les choses et apporter votre contribution à des projets innovants ?

N’attendez plus et inscrivez-vous au Hacking Health Lyon ! Vous rejoindrez une équipe composée de professionnels de la santé, de patients, de designers, de développeurs et de toute personne motivée, réunies pour inventer la santé de demain.

Vous souhaitez déposer un défi ? Simple et rapide sur le Sparkboard dédié. Vous avez jusqu’au 15 octobre pour proposer votre projet.

Les objectifs de cet événement sont :

  • de permettre la rencontre entre les différentes communautés
  • d’accompagner des porteurs de projets motivés
  • d’imaginer et contribuer à la santé de demain.

 

La mobilité des jeunes fait-elle l’Europe ? | #FDS2018

LLa mobilité des jeunes fait-elle l’Europe ? | #FDS2018

Documentaire de Sébastien Legay – Production BANGUMI

« La mobilité des jeunes fait-elle l’Europe ? » une table-ronde et une projection du film Erasmus, notre plus belle année de Sébastien Legay.

Cette table-ronde proposera de revenir notamment sur le programme ERASMUS, de partager des éléments de bilan, d’appréhender de manière sensible via le reportage des témoignages de cette expérience et d’échanger avec les intervenants autour de l’impact de cette mobilité sur la création d’une identité européenne.

Les intervenants sont :

– Monsieur Eric FROMENT, président fondateur de l’European University Association (EUA), professeur en sciences économiques, ancien conseiller pour les affaires internationales à l’AERES, chef de la mission Europe et affaires internationales à la DGES, ancien Président de l’Université Lyon 2 ;

 – Monsieur Daniel FRANDJI,  Maitre de conférences en sociologie à l’ESPE – Université Lyon 1 – laboratoire TRIANGLE (Action, discours, pensée politique et économique, CNRS / ENS de Lyon / Université Lyon 2 / Sciences Po Lyon / Université Jean Monnet Saint-Etienne) ;

 – Monsieur Jean MALBOS, responsable Europe et international à l’ITSRA (Institut de travail social de la région Auvergne) ;

 – Monsieur Jean-Luc LAMBOLEY (en attente de confirmation), professeur des Universités, humaniste, doyen de la Faculté d’Histoire, Géographie, Histoire de l’Art et Archéologie et Tourisme de Lyon. Promoteur de Bologne et coordinateur de l’équipe française des experts de Bologne.

Table-ronde mise en place avec l’aide du labex COMOD.

Cette table-ronde est proposée dans le cadre du lancement régional de la Fête de la Science en Auvergne-Rhône-Alpes qui se tiendra juste avant (dès 18h).
Si vous souhaitez recevoir une invitation au lancement régional, merci d’envoyer un mail à isabelle.bonardi@universite-lyon.fr

Les transitions agricole, alimentaire et énergétique des territoires

LLes transitions agricole, alimentaire et énergétique des territoires

Les associations Hespul et Solagro travaillent chacune sur la déclinaison du scénario négaWatt. En collaboration avec les acteurs des territoires, elles développent des projets innovants sur la transition énergétique et proposent des dispositifs d’animation pour faciliter la démarche des territoires à énergie positive d’ici à 2050.

Elles vous proposent une table-ronde afin de partager un temps d’échanges sur nos visions des territoires et les synergies que nous pourrions construire ensemble pour booster la transition énergétique.

En savoir plus : site de l’HESPUL

Congrès des Savanturiers à Lyon

CCongrès des Savanturiers à Lyon

LLE PROGRAMME DES SAVANTURIERS

Savanturiers – École de la Recherche est un programme éducatif développé par le Centre de Recherches Interdisciplinaires (CRI PARIS) et Lauréat de l’initiative présidentiel « La France s’engage ». Ce programme oeuvre principalement pour la mise en place de l’éducation par la recherche dans les écoles maternelles, primaires, collèges et lycées (ainsi que pour la mise en œuvre de projet de R&D en éducation).

L’éducation par la recherche
Le programme des Savanturiers invite les enseignants du primaire, collège et lycée, partout en France, en Europe et dans le réseau de la Francophonie, à mener un projet d’éducation par la recherche portant sur plusieurs champs d’investigation scientifique : neurosciences, climatologie, sociologie, etc. En amont et avec l’appui de l’équipe pédagogique des Savanturiers et d’un mentor chercheur affilié à une classe, les élèves conçoivent un projet, en définissent le cadre et les objectifs. Ils adoptent alors une véritable méthodologie scientifique : problématique – hypothèse et observables – expérience/investigation/simulation – interprétation – réponse – publication.

ÀÀ LYON : LES SAVANTURIERS DES VILLES

Depuis juin 2017, dans le cadre d’un partenariat noué entre l’UdL (via le LabEx IMU) et les Savanturiers, le programme s’est déployé sur l’académie de Lyon autour de la thématique des « Savanturiers des Villes ». Une douzaine de classes de l’académie, associées au même nombre d’enseignants-chercheurs du site, travaillent ensemble depuis un an sur des thématiques aussi diverses que « réaliser une ville moderne », « ma ville et mon école », « les déchets dans ma ville », etc.

Le congrès des Savanturiers à Lyon : le 12 juin à l’Université de Lyon

Traditionnellement, la dernière phase du programme, conformément à la méthodologie scientifique, consiste à publier et diffuser les résultats obtenus au cours de l’année, dans le cadre d’un congrès. Cette année, pour les classes et les enseignants-chercheurs de l’académie de Lyon, le congrès se tiendra à l’Université de Lyon. Chaque classe pourra y présenter ses résultats et organiser des ateliers autour de leurs travaux.

Les Savanturiers

Le Rhône, renaissance d’un fleuve

LLe Rhône, renaissance d’un fleuve

Venez assister à une projection d’un documentaire mettant en lumière la restauration du fleuve, à l’aune des récents travaux.

La projection, en lien avec le colloque IS Rivers, sera suivie d’un débat avec des gestionnaires et chercheurs impliqués dans ce projet de grande ampleur.

 

Pour plus d’information voir le siteL’Île du Beurre

http://www.cocottesminute.fr/_media/visuelfleuve.jpg?w=320

 

 

La révolution Blockchains à la portée des PME

LLa révolution Blockchains à la portée des PME

La Métropole de Lyon et l’Université de Lyon se sont associées afin de proposer un cycle de 8 conférences thématiques dans le cadre du « Diplôme d’Université Transformation numérique ».

La 7ème conférence aura pour thème « La révolution Blockchains à la portée des PME ? »

Cette conférence se déroulera en présence de Laurent Friscour (CEO de la société Postme.io) et sera animée par Pascal Boulon (responsable du DU transformation numérique).

Nous espérons vous voir nombreux !

Pour plus d’infos cliquer sur  LA REVOLUTION BLOCKCHAINS

Pop’Sciences fait son séminaire … Appel à participation

PPop’Sciences fait son séminaire … Appel à participation

A l’attention des contributeurs à Pop’Sciences

chercheurs, chargés de communication, enseignants, étudiants,

acteurs de la CSTI…

Afin de faire le point sur l’évolution du portail Pop’Sciences, de présenter les programmations à venir, de préparer le prochain festival, ce 2e séminaire nous donnera l’occasion de se rencontrer, se connaître, partager des idées, solliciter des suggestions d’intervenants, imaginer des partenariats, instruire des sujets précis.

L’occasion également de réfléchir sur nos pratiques, de nous informer des évolutions au niveau national et européen, de penser des coproductions et réponses communes à des appels à projets…

Date :  vendredi 29 juin de 9h à 17h

Organisé par la Direction Culture, Sciences et Société de l’Université de Lyon

Sur inscription : lien « S’inscrire » ci-contre

<Programme détaillé

9h00  9h15 : Accueil autour d’un café

9h15 – 10h00 : Bilan de la première année de la dynamique Pop’Sciences et perspective par Florence BELAEN et Patricia LAMY (DCSS)

10h00 – 10h45 : Intervention de Didier MICHEL, Directeur – Amcsti, Point de Contact National Horizon 2020 – Science avec et pour la société – : évolution de la Culture scientifique, Sciences et société et RRI, approche nationale et européenne

10h45 – 11h : Pause

11h00  12h30 : Présentation de 9 projets des acteurs du réseau Pop’Sciences.

Sous forme de Pécha-Kucha : 3 slides/ 10 minutes maximum de présentation du projet

Si vous souhaitez candidater pour présenter votre projet : isabelle.bonardi@universite-lyon.fr

12h30 – 14h : Buffet, business bistro

14h – 16h : Travail en ateliers, échanges de bonnes pratiques

  • Atelier 1 : Lien enseignement primaire, secondaire / enseignement supérieur (Animation Isabelle BONARDI – DCSS)

Comment mieux faire connaître les actions de culture scientifique proposées aux scolaires par les acteurs de l’enseignement supérieur et leurs partenaires culturels ? Qu’attend le monde de l’enseignements primaire et secondaire en la matière ? Que proposent les acteurs de l’enseignement supérieur ? Comment les acteurs de la médiation culturelle des sciences peuvent accompagner les réformes de l’enseignement secondaire : la réforme du bac (le grand oral), Parcours sup, etc.

  • Atelier 2 : Former les chercheurs et doctorants à la Recherche et à l’Innovation Responsable (Animation Amalia VERZOLA – DCSS – projet européen NUCLEUS)

Quelles compétences doivent acquérir les chercheurs et doctorants des universités et grandes écoles pour travailler avec les acteurs de la médiation culturelle des sciences et aller à la rencontre des publics ? Inversement, comment impliquer la société le plus en amont possible dans leur cursus de formation ? Quels modules transversaux pourrions-nous concevoir ?

  • Atelier 3 : Les cycles de conférence pour le grand public (Animation Jean-Paul Nobécourt – Confluence des savoirs)

Comment rendre visibles les conférences sur le territoire ? Comment mutualiser les intervenants, planifier les cycles en favorisant les complémentarités et synergies, définir les thèmes à venir ? Comment faire évoluer les conférences pour prendre en compte les possibilités des nouvelles technologies (Vidéos, réseaux sociaux, etc …)

  • Atelier 4 : Patrimoine, les collections scientifiques (Animation Patricia LAMY – DCSS)

Quels projets pour le patrimoine scientifique lyonnais ? Quel état des lieux des inventaires ?  Que donne-t-on à voir au public et comment ?

16h30 – 17h : Conclusion de la journée

 

<Préparation du Festival Pop’Sciences

La veille du séminaire, le 28 juin, un atelier méthodologique est proposé aux acteurs qui souhaiteraient participer au prochain Festival Pop’Sciences qui se tiendra au printemps 2019 en proposant un projet impliquant des jeunes (cadre scolaires ou hors cadre scolaire). En présence et avec le rectorat de l’Académie de Lyon.

 Publics visés : les opérateurs de la culture scientifique développant ou souhaitant développer des actions avec et pour des jeunes, les enseignants du primaire ou du secondaire, des animateurs médiateurs.

Horaires et lieu : en fin d’après-midi/soirée (17h00 – 20h00) à l’Université de Lyon, 92 rue Pasteur, Lyon 7e

Le Festival Pop’Sciences investira le temps de 2 journées et d’une soirée, le quartier de la Duchère les 17 et 18 mai 2019 en proposant une programmation riche et variée : conférences, expositions, jeux, démonstrations, etc.

Voir le bilan du Festival 2017

Planète Collemboles

PPlanète Collemboles

La vie secrète des sols 

Connaissez-vous les collemboles, ces arthropodes semblables à de très petites crevettes ?

Ces petits animaux proches des insectes sont largement présents dans les sols, ainsi que dans la litière ou sur les fleurs. Ils ne mesurent que quelques millimètres, mais si on se donne la peine de se pencher sur leur habitat, on découvre un monde étonnant de diversité de formes et de couleurs. Comme l’ensemble de la « petite » faune des sols, les collemboles jouent un rôle important dans la fertilité de ceux-ci et leur présence, leur absence ou la composition de leurs communautés donnent des indications sur la qualité de l’environnement : ce sont de précieux bio-indicateurs.

L’exposition est le fruit de nombreuses années de prospection photographique réalisée dans différents milieux naturels pour vous permettre de découvrir ces petits acteurs bio-indicateurs dans des atmosphères artistiques et surréalistes.
L’œil et le savoir-faire du photographe, Philippe Lebeaux, mettent à leur juste valeur ces petits arthropodes invisibles, mais essentiels !

Regarder la vidéo La vie secrète des sols :

Pour en savoir plus sur l’exposition :

Site de la Maison de l’Environnement