Suite aux mesures sanitaires prises concernant l'épidémie de Covid-19, les évènements en présentiel sont annulés jusqu'à nouvel ordre. Pop'Sciences reste mobilisé pour vous informer sur l'actualité scientifique et proposer des rendez-vous en distanciel.

Numérique, en avant toutes !

NNumérique, en avant toutes !

Faire (re)venir les filles aux études informatiques… Aujourd’hui seulement 8% de filles poursuivent dans cette filière, contre 50% en 1990.

La mission égalité-diversité de l’Université Claude Bernard Lyon 1 s’associe à l’INSA Lyon, Polytech, l’IUT Lyon 1, la Fondation Blaise Pascal, Talents, du numérique, l’Institut Gaston Berger et le Département-composante Informatique de Lyon 1 pour 15 jours d’événements autour de la présence des femmes dans l’informatique et le numérique.

Cette manifestation se déroule dans le cadre de la Journée internationale des femmes, le 8 mars.

AAu programme

  • Conférence d’Isabelle Collet, experte de la question des femmes dans l’informatique | Intervention de Madame la Secrétaire générale aux affaires régionales de la préfecture de Région en préambule de la conférence.
  • Exposition d’art numérique et poétique de l’artiste suisse Camille Scherrer
  • Echanges et débats sur les femmes dans le jeu vidéo et l’E-sport ou l’Intelligence Artificielle | Intervention de Juliette Jarry,  Vice-Présidente Région chargée du Numérique, à la table ronde sur la mixité des équipes du numérique le 17 mars soir.
  • Ateliers pour apprendre à coder, un ciné-débat…
  • et bien d’autres moments pour réfléchir, échanger et faire bouger les lignes !

En savoir plus :

Université Claude Bernard Lyon 1

©Camille Scherrer

ANNULÉ | Les eaux du Jourdain et les nappes de Cisjordanie : origines des tensions…

AANNULÉ | Les eaux du Jourdain et les nappes de Cisjordanie : origines des tensions…

————————————–

ÉVÉNEMENT ANNULÉ

————————————–

Utilisation des eaux du Jourdain et des nappes de Cisjordanie : les origines des tensions entre le Liban, la Syrie, les territoires palestiniens et Israël

Série Réchauffement climatique et géopolitique de l’eau des pays du Sud et de l’Est méditerranéen

Dans les pays du Sud et de l’Est méditerranéen, le changement climatique va  inévitablement accentuer les désordres liés à la rareté de l’eau dont les réalités climatiques anciennes sont la cause. De ce fait, des tensions nouvelles entre les états de la région sont à prévoir avec, nous prévient Pierre Blanc, le risque d’un effondrement des régions les plus arides. Pour éviter le pire, des innovations techniques et économiques sont indispensables. Mais celles-ci ne pourront être mises en œuvre que dans la mesure où une véritable hydro-diplomatie favorisant la coopération entre les états puisse être pensée. Est-ce possible ?

Séance 2 (inversion avec la séance 3 annoncée sur le flyer)  (Association RAJA-TIKVA) : Mardi 24/03/2020 – salle Vilar : avec Jacques Fontaine, agrégé de Géographie et Maitre de conférences émérite de l’Université de Franche-Comté : L’utilisation des eaux du Jourdain et des nappes de Cisjordanie : les origines des tensions entre le Liban, la Syrie, les territoires palestiniens et Israël

L’eau : introduction

Le problème fondamental concernant l’eau – ressource ô combien vitale – dans cette région du monde est celui de sa répartition entre un Etat puissant et une population aujourd’hui sous domination de ce même Etat. La question est simple : comment répartir les ressources en eau entre 9 millions d’Israéliens et 5 millions de Palestiniens ?
Mais la réponse est d’une complexité extrême car, au-delà de la question géopolitique de la création d’un État palestinien et de sa coexistence avec l’État israélien, il ne s’agit pas de répartir l’abondance, mais la pénurie. D’autre part, les précipitations, le tracé des fleuves et rivières ainsi que les limites des aquifères souterrains n’ont que faire des frontières politiques. En effet, de par son climat – méditerranéen au nord et à l’ouest, semi-aride à l’est et aride au sud – la région palestino-israélienne souffre d’un déficit chronique en eau : Israël et Palestine (ainsi que la Jordanie voisine) font partie des 15 pays du monde les moins bien pourvus en eau et souffrent d’une pénurie permanente et grave.

 

En savoir Plus

Analyse « psycho-cinématographique » : STALKER (1979) d’Andreï Tarkovski

AAnalyse « psycho-cinématographique » : STALKER (1979) d’Andreï Tarkovski

Réalisés à l’aube des années 1980, The Thing et Stalker sont deux œuvres cinématographiques stylistiquement et philosophiquement très différentes, l’une originaire de l’Amérique de Reagan et l’autre de l’Union soviétique de Brejnev. Toutes deux pourtant, en racontant les aventures d’un petit groupe d’hommes perdus dans une nature sauvage, traitent en creux de l’idée d’une catastrophe susceptible de remettre en cause la survie de l’humanité. Nous proposons de revenir sur ces deux films au moment où, dans le réel, la menace d’une fin du monde tel que nous le connaissons se fait plus concrète.

Lors de chaque séance et en lien avec ces préoccupations, une heure sera consacrée à une analyse « psycho-cinématographique » du film abordé, appuyée d’extraits de celui-ci, suivie d’une heure de débat avec le public.

Seconde séance le jeudi 30 janvier : Stalker (1979) d’Andreï Tarkovski (https://fr.wikipedia.org/wiki/Stalker_(film,_1979)

Comme dans The Thing, étudié lors de notre précédente intervention, un bouleversement extra-terrestre ou peut-être cosmique aurait eu lieu, à l’origine de la situation dans laquelle le film se déroule. Il existe désormais une « Zone » aux pouvoirs et aux dangers méconnus, que les autorités interdisent d’accès. Des guides clandestins, les « stalkers », conduisent des personnes dans la Zone, au cœur de laquelle se trouverait la « Chambre », un endroit censé exaucer le vœu le plus cher de ceux qui y parviennent. Un stalker emmène deux hommes, le Professeur et l’Écrivain. Il leur impose des règles imprévisibles et mystérieuses afin de progresser dans cet espace revenu à l’état sauvage…

  • Série : Fins du monde ? Analyses psycho-cinématographiques de films
  • Intervenants : Frédéric Jars, J.-F. Buiré
  • Lieu : TNP (salle Laurent Terzieff)
  • Horaires : 19h à 21h

En savoir Plus

Les climats de la Terre

LLes climats de la Terre

Soirée scientifique de l’Université Ouverte Lyon 1

L’histoire des climats de la Terre est d’autant plus difficile à reconstituer que l’on s’éloigne dans le temps. Nous allons néanmoins plonger dans l’histoire de notre petite planète jusqu’à environ 4 milliards d’années.

Cette histoire est un écheveau de processus physiques dominants à différentes échelles de temps, mais toujours imbriqués. On peut représenter cette évolution comme une valse à quatre temps. Celui du milliard d’années, où c’est essentiellement l’évolution de la luminosité du Soleil qui l’emporte. Puis, à l’échelle de dizaines de millions d’années, c’est la tectonique des plaques qui, par son effet sur le climat et sur la teneur en CO2 atmosphérique, va jouer un rôle prépondérant. Enfin, le troisième temps de la valse classique est celui de la variation des paramètres orbitaux à des fréquences de la dizaine à la centaine de milliers d’années. Le quatrième et ultime temps est celui de l’Homme qui, en quelques centaines d’années à peine, s’est glissé au rang d’acteur majeur du changement climatique.

Dans cet exposé, nous vous convions à un voyage qui montre comment à ces diverses échelles de temps, le climat terrestre a pu être régulé et comment l’Homme déstabilise cet équilibre en un temps extrêmement court.

Intervenant :

  • Gilles Ramstein, Directeur de recherche CEA, Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement (LSCE), Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – CEA Saclay – CNRS

Conférence organisée par : l’Université Ouverte Lyon 1 en partenariat avec la Ville de Villeurbanne.

                            

En savoir plus

UNIVERSITE OUVERTE LYON 1

Bactéries mes amies ! A la découverte des bonnes bactéries de notre corps…

BBactéries mes amies ! A la découverte des bonnes bactéries de notre corps…

Retrouvons-nous enfants, parents, grands-parents et chercheur.e.s autour d’un jeu made in LabEx ECOFECT pour passer un moment ludique et convivial en apprenant davantage sur les « bonnes » bactéries que l’on a dans le ventre, mais aussi sur la peau ou dans la bouche…

Quelles sont ces bactéries ? D’où viennent-elles ? A quoi servent-elles ?… Autant de questions auxquelles nous essaierons de répondre tous ensemble.

Proposé par :

  • Dominique Pontier, Professeure,
  • Charlotte Streicher,
  • Isabelle Raineteau-Weiss,

de l’Equipe coordinatrice du projet LabEx ECOFECT – Université de Lyon

En savoir plus :

UNIVERSITE OUVERTE LYON 1       

Carte blanche à 3D.Fab

CCarte blanche à 3D.Fab

La recherche s’invite à la BU Sciences Lyon 1.

La BU donne carte blanche à Christophe Marquette et à l’équipe de 3d.FAB (Fabric of Advanced Biology), la plateforme de prestation en impression 3D dédiée au domaine de la santé adossée à l’ICBMS (Institut de Chimie et de Biochimie Moléculaire et Supramoléculaire). Cultiver des cellules humaines, créer des tissus humains par impression 3D, les rendre manipulables par les chirurgiens et donc greffables, ce sont les activités du laboratoire 3d.FAB.

Durant cet atelier, vous pourrez toucher des tissus, voir des cellules, peut-être même regarder battre des tissus cardiaques.

Infos

La Nuit de la lecture : Logicomix

LLa Nuit de la lecture : Logicomix

A l’occasion de la Nuit de la Lecture, la BU Sciences vous propose une rencontre avec Alecos Papadatos, le concepteur des personnages et des dessins de Logicomix, un roman graphique sur la fabuleuse quête des fondements des mathématiques. 

Avec Apóstolos K. Doxiàdis et Annie Di Donna,ils sont parvenus à raconter en image la révolution de la Logique survenue au début du XXe siècle.
La rencontre, préparée par un groupe d’étudiants du département Génie Mécanique et Productique de l’IUT Lyon 1 est animée par leur enseignante Catherine Psilakis et par Pascal Robert, enseignant chercheur à l’Enssib, spécialiste de la bande dessinée.

Pour en savoir plus :

BU Lyon 1

Que sait-on de LUCA, le dernier ancêtre commun universel aujourd’hui ? | Soirée scientifique de l’Université Ouverte Lyon 1

QQue sait-on de LUCA, le dernier ancêtre commun universel aujourd’hui ? | Soirée scientifique de l’Université Ouverte Lyon 1

Tous les êtres vivants actuels sont-ils apparentés ? Et, si oui, est-il possible de faire un portrait-robot de leur dernier ancêtre commun, LUCA (acronyme de Last Universal Common Ancestor en anglais) ? Existe-t-il un arbre unique de la vie ? Et les virus en font-ils partie ?

Les progrès de la biologie ces dernières décennies, en particulier le séquençage des génomes, ont permis de répondre en partie à ces questions. LUCA et ses virus étaient sans doute très différents des organismes modernes, plus simples que ces derniers, mais déjà très complexes par rapport aux premières cellules apparues sur notre planète.

LUCA représente donc un jalon important dans l’histoire du vivant ; mieux le connaître permettrait de se rapprocher de l’origine de la vie et de clarifier les relations de parenté entre les trois domaines qui structurent actuellement le monde vivant : les bactéries, les archées et les eucaryotes.

En partenariat avec :  Ville de Villeurbanne

Pour en savoir plus :

Université Ouverte Lyon 1

                                                     

 

La douleur : idées reçues et malentendus

LLa douleur : idées reçues et malentendus

En marge de l’exposition Le médecin face à la douleur à voir à la BU Santé jusqu’au 23 février, nous vous invitons à assister à la conférence de Nicolas Danziger, neurologue et auteur du livre Vivre sans la douleur ? (Odile Jacob, 2010).

Pour en savoir plus :

BU Santé Lyon 1

Du carbone noir au carbone vert : comment s’adapter ?

DDu carbone noir au carbone vert : comment s’adapter ?

Soirée Scientifique de l’Université Ouverte Lyon 1

 

Catherine Pinel, Directrice de recherche CNRS, Institut de recherches sur la catalyse et l’environnement de Lyon (IRCELYON), Université Lyon 1

Dans un contexte international où la transition énergétique est l’une des questions sociétales au cœur des préoccupations des citoyens, la production de biens de consommation la plus vertueuse possible nécessite de trouver une alternative à l’utilisation des ressources fossiles. Si pour la  production d’énergie, des options non carbonées existent et sont largement étudiées, le choix est plus restreint concernant la synthèse des produits courants. Les possibilités apportées par l’utilisation de la biomasse ou des déchets seront discutées et des progrès récents seront présentés.

 

 

 

 

 

Consultez le programme des Soirées Scientifiques 2019-2020

Université Ouverte Lyon 1

Campus de la Doua – Bât. Patio – 43 bd du 11 Novembre 1918 – Villeurbanne