Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences.

EN SAVOIR PLUS

Meet & Fabrik

MMeet & Fabrik

Meet & Fabrik est librement inspirée de l’exposition MégaGENIAL de l’Université de Sherbrooke au Québec. Meet & Fabrik L’EXPO se veut une manifestation inédite sur notre territoire pour permettre aux étudiants du site académique Lyon Saint-Étienne de montrer les innovations, maquettes ou prototypes développés dans le cadre de leur formation, de leurs projets personnels ou entrepreneuriaux.

>> Un rendez-vous pour petits et grands, pour explorer, échanger et s’inspirer

Pendant ces deux jours, assistez à des démonstrations menées par les étudiants, mettez-vous dans la peau d’un maker, imaginez le futur à travers des projets inspirants et découvrez comment l’innovation peut faire partie de notre quotidien. En parallèle de l’exposition, des conférences, animations et remises de prix viendront rythmer cet évènement inédit accessible à toutes et tous : professionnels, scolaires, étudiants, enseignants-chercheurs, petits et grands curieux…

Organisée par : Fabrique de l’Innovation de l’Université de Lyon

>> Pour plus d’information, retrouver le programme sur le site :

Meet & fabrik

Médiation des savoirs et espaces de fabrication | Séminaire Espaces-savoirs-identités

MMédiation des savoirs et espaces de fabrication | Séminaire Espaces-savoirs-identités

Médiation des savoirs et espaces de fabrication : retour sur des travaux de terrain dans le cadre d’un projet ANR SAPS (Sciences avec et pour la société), à l’Enssib.

Depuis plusieurs années des espaces de fabrication, parfois modelés sur le « Fablab » du MIT, connaissent un essor important en France et à l’international. Associés à différentes structures et animés par des acteurs d’horizons divers, ces espaces offrent la possibilité à des « makers » d’horizons variés d’apprendre à faire dans une triple logique : « une valorisation des compétences pratiques, le travail par projet et une focale sur les usagers et les usages des outils numériques » (Lhoste et Barbier, 2016). Différents travaux en Sciences humaines et sociales ont permis d’éclairer les dynamiques de savoir développées au sein de ces lieux de savoir. Parmi les pistes à approfondir reste celle des modes émergents de circulation, archivage et partage des savoirs au sein de fablabs conçus dans une optique d’inclusion et de citoyenneté.

L’Agence Nationale de la Recherche « Fablab-More : Médiation, Optimisation, Redocumentarisation et Enjeux de Savoirs » met en place une observation des processus de médiation des savoirs au sein d’un choix de fablabs et plus spécifiquement du rôle de la documentation dans ces processus. Un volet du projet est consacré à des observations des situations de circulation des savoirs, selon une approche anthropologique.
Cette séance proposera une focale sur la dimension spatiale et spatio-temporelle de la circulation des savoirs qui ressort des observations. La question spatiale sera abordée selon plusieurs échelles et comprendra une interrogation sur l’espace-territoire dans lequel s’inscrit les dispositifs de médiation observés.

>> Au programme :

  • 9h – 9h30 | Accueil café
  • 9h30 – 9h45 | Introduction, Susan Kovacs, professeure en Sciences de l’information et de la communication à l’Enssib et Angèle Stalder maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université Lyon 3
  • 9h45 – 10h45 : « Espaces de fabrication en tant qu’objet d’étude en SIC et en SHS :  médiations de/par l’espace et interculturalité »
    Anne Lehmans, professeure des universités en sciences de l’information et de la communication, INSPE de l’académie de Bordeaux
  • 11h00 – 11h30 | « La dimension spatio-temporelle des dispositifs de médiation : retour sur un travail de terrain au Tactilab de Villeurbanne ».
    Susan Kovacs,  et Angèle Stalder
  • 11h45 – 12h30 | « Retour réflexif sur une expérimentation autour de ‘la documentation de projet’ : posture des acteurs impliqués dans une recherche-action ». Angèle Van Hamme, fabmanageuse du Tactilab de VilleurbanneSusan Kovacs et Angèle Stalder

Pour en savoir plus :

Enssib

Ateliers BARCamp

AAteliers BARCamp

Le principe des ateliers BARCamp – Bienvenue à la Recherche – est de permettre aux doctorants ou jeunes chercheurs de présenter en une dizaine de minutes leur sujet de thèse à un public non initié et de valoriser l’activité de recherche auprès du public étudiant, dans un format moins conventionnel que les séminaires ou journées d’étude.

 

Ce jeudi 21 mars, 2 doctorants vous présenteront leurs travaux :

  • Thomas De Sousa est en 2e année de doctorat au Laboratoire Interuniversitaire de Biologie de la Motricité (LIBM). L’objectif de sa thèse est de réaliser l’analyse biomécanique de tests de terrain évaluant les membres supérieurs pour parvenir à une meilleure compréhension du statut fonctionnel de l’épaule.
  • Mathias Goldberg est doctorant en 2e année au sein du Laboratoire Interuniversitaire de Biologie de la Motricité (LIBM). En parallèle de son exercice clinique en cabinet libéral, il réalise sa thèse sur les relations entre le sommeil et l’activité physique dans le but d’évaluer et d’intervenir sur le sommeil des sportifs.

Pour en savoir plus :

BU sciences Lyon 1

Publications clandestines et autoédition en RDA : tracts et samizdats

PPublications clandestines et autoédition en RDA : tracts et samizdats

Le séminaire du Centre Gabriel Naudé, laboratoire de recherche de l’Enssib, se propose d’inviter un jeudi par mois un chercheur ou une chercheuse à présenter ses travaux en cours ou tout juste achevées en histoire du livre et de l’imprimé, du Moyen Âge à nos jours.

Toutes les échelles, du micro au macro, toutes les approches, de l’histoire économique et sociale à l’histoire culturelle, de l’histoire politique à l’histoire religieuse, en passant par l’archéologie du livre et la bibliographie matérielle peuvent être mobilisées par les intervenants et intervenantes.

  • Séance du 4 avril 2024 : Hélène Camarade, professeure à l’université Bordeaux Montaigne : « Publications clandestines et autoédition en RDA : tracts et samizdats ».

Cette communication propose de revenir sur la production de tracts (feuilles volantes) et plus généralement de samizdats pendant la République démocratique allemande (RDA) entre 1949 et 1990. Le samizdat est une abréviation tirée du russe qui signifie « autoédition ». Il désigne les écrits autoédités en marge des circuits officiels de publication dans les pays d’Europe centrale et orientale à l’époque soviétique, notamment entre les années 1950 et 1990. Ces écrits paraissent en général dans la clandestinité ou la semi-clandestinité.
Nous verrons comment les samizdats permettent de contourner la censure et de faire entendre des voix dissidentes dans l’espace public contrôlé par le parti communiste, jusqu’à constituer un espace public oppositionnel de nature pluraliste qui prépare les bouleversements de 1989/1990. Nous évoquerons à cet égard la position particulièrement de la RDA en Europe centrale, située à côté de la République fédérale d’Allemagne, qui représente une véritable sphère publique de substitution en langue allemande.

Pour en savoir plus :

ENSSIB

 Pour en savoir plus sur le Centre Gabriel Naudé :

  Consultez le site web 

 

Cosmologie, comment en sommes-nous arrivés là ?

CCosmologie, comment en sommes-nous arrivés là ?

Soirée scientifique de l’Université Ouverte Lyon 1

Pour la prochaine soirée scientifique de l’Université Ouverte, nous retraçons l’histoire tumultueuse de la cosmologie, en quête de réponse sur les origines de notre Univers, avec Dominique Boutigny, directeur de recherche CNRS au Laboratoire d’Annecy de Physique des Particules.

Le XXe siècle a vu naître la cosmologie moderne avec l’émergence de concepts tels que l’expansion de l’Univers, la matière noire, puis l’accélération de cette expansion – depuis environ 6 milliards d’années – associée à l’énergie noire. En parallèle, l’élaboration de la Relativité Générale a fourni un cadre théorique pour la gravitation. Tout cet ensemble a formé un modèle cosmologique qui a décrit avec succès l’évolution de l’univers depuis le big-bang jusqu’à aujourd’hui.

Mais comment s’est construit ce modèle cosmologique ? Son histoire est tout sauf un chemin tout tracé. C’est plutôt le résultat d’un assemblage d’observations, de mesures et d’avancées théoriques qu’il a fallu mettre en cohérence. Et surtout, ce modèle ne donne pas toutes les réponses sur notre Univers. Ainsi, la nature de la matière noire et de l’énergie noire, qui représentent pourtant 95 % du contenu en énergie de l’Univers, reste encore inconnue aujourd’hui.

Lors de la cinquième soirée scientifique de l’Université Ouverte, Dominique Boutigny retracera l’histoire de la cosmologie, avec ses différentes découvertes et les scientifiques qui y sont associés. Avant d’aborder les défis pour la cosmologie du XXIe siècle et les objectifs des futurs grands relevés astronomiques tels que ceux issus de l’Observatoire Vera C. Rubin et du télescope spatial européen Euclid, qui vont tenter de lever un coin du voile sur les mystères qui persistent sur notre Univers.

Intervenant : Dominique Boutigny,  Directeur de Recherche au CNRS.

À lire aussi : Euclid : « on a livré des images extraordinaires à la communauté scientifique »

 

Les Soirées Scientifiques de l’Université Ouverte Lyon 1

Organisées avec le soutien de la ville de Villeurbanne, les Soirées Scientifiques de l’Université Ouverte Lyon 1 ont pour objectif de rendre les sciences accessible au plus large public, à travers des conférences sur des sujets en lien avec les recherches menées, entres autres, à l’Université Claude Bernard Lyon 1 et en région lyonnaise.

 

Pour en savoir plus :

Université Ouverte Lyon 1

 

Les métiers du livre et de la francophonie : le Québec en confluence

LLes métiers du livre et de la francophonie : le Québec en confluence

L’Enssib, École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques, en partenariat avec Decitre et Québec éditions, organise  le 14 mars 2024 un temps de rencontre et d’échanges autour de la thématique Sciences et Société, à travers le prisme des acteurs de la médiation (éditeurs et bibliothécaires) au Québec et en France.

10 éditeurs scientifiques québécois seront présents :

Écosociété ; les éditions du passage ; Les 400 coups ; Lux Éditeur ; Mémoire d’encrier ; La Montagne secrète ; La Peuplade ; Les Presses de l’Université de Montréal ; Québec Amérique ; Éditions du remue-ménage

Programme :

  •  8h30 – 9h | Accueil et petit-déjeuner
  • 9h – 10h | Présentation et échange sur le réseau québécois des bibliothèques, le métier de bibliothécaire, les passerelles entre le Québec et la France, les usages et façons de pratiquer.
    Animé par Marie D. Martel, professeure agrégée à l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information de l’Université de Montréal, Florence Salanouve, directrice de la valorisation de l’Enssib et Thomas Chaimbault-Petitjean, responsable missions internationales de l’Enssib.
  • 10h-11h30 | Présentation d’éditrices et d’éditeurs québécois, de leurs maisons et catalogues : Les 400 coups |  Écosociété | les éditions du passage | Lux Éditeur | Mémoire d’encrier | La Montagne secrète | La Peuplade | Les Presses de l’Université de Montréal | Québec Amérique |Éditions du remue-ménage
  • 11h30 – 12h30 | Table ronde animée par Fabrice Baumann, libraire animateur chez Decitrepro, et les éditeurs autour de thématiques qui font écho à l’actualité : la désinformation, les conditions d’égalité dans le monde du travail entre hommes et femmes, la science ouverte…
  • 12h30 – 15h | Buffet et mini-salon tenu par les éditeurs et éditrices québécois.ses, temps de rencontres et d’échanges, déambulation coups de cœur de Shirley Saver, libraire animatrice chez Decitrepro.

>> Journée diffusée en direct sur la chaîne YouTube de l’Enssib

Pour en savoir plus :

Livre et francophonie

Métiers du livre et francophonie

©Decitre

Festival Science et Manga 2024 | Chat et manga, félin pour l’autre !

FFestival Science et Manga 2024 | Chat et manga, félin pour l’autre !

©BU Lyon 1

Les matous font leur festival à la BU Lyon 1. Deux passions dans l’air du temps se rencontrent à la BU, les mangas et les chats, pour la 14e édition du festival Science et Manga.

Avez-vous déjà passé plusieurs minutes à regarder des vidéos de chats en ligne ? Vous êtes-vous déjà surpris ou surprise à vous attendrir devant des objets quotidiens parce qu’ils étaient décorés de chats ? Ce festival est pour vous ! Vous allez apprendre comment les chats ont conquis le monde, pourquoi on trouve des chats sans queue au Japon, ce qu’est un maneki neko, bref, vous allez pouvoir assouvir votre passion pour les chats.

>> Au programme :

  • Du 12 mars au 21 avril 2024 – Exposition : Chat et manga, félin pour l’autre !
    BU Sciences La Doua / Galerie BU
  • 12 mars 2024 

> A 18h30 : vernissage de l’exposition | Hall de la BU Sciences La Doua

> A 19h – Projection film  Kiki la petite sorcière | BU Sciences La Doua / Salle de conférences

  • 14 mars 2024 de 12h15 à 13h45 – Conférence-débat Le chat : entre indépendance et interdépendance | BU Sciences La Doua / Salle de conférences

Pour en savoir plus :

Festival Science et manga

Quelles médiations pour l’EMI ?

QQuelles médiations pour l’EMI ?

L’Éducation aux médias et à l’information (EMI) apparaît comme un enjeu majeur des problématiques sociétales contemporaines. Avec le soutien du ministère de la Culture, l’Enssib et l’Inspé de l’Académie de Lyon organisent en 2023-2024 trois journées d’étude afin de favoriser la formation des professionnels à l’EMI.
ormation des professionnels à l’EMI. Après une première journée intitulée « L’EMI forme-t-elle des citoyens? », cette deuxième journée s’intéressera aux médiations en EMI.
La troisième journée aura lieu le 5 juin 2024 et explorera la notion de paysage informationnel.

Programme

  • 9h30-10h45 | La nature des médiations en EMI
    Conférence d’Amandine Kervella, maîtresse de conférences, chercheuse en Sciences de l’information et de la communication à l’ENPJJ de Roubaix et membre du laboratoire GERiiCO : « Penser l’EMI à travers les professionnel.les qui la mettent en œuvre : entre collaborations, confrontations … et compétitions ? »
  • 10h45 – 11h | Pause
  • 11h – 12h15 | Les questions didactiques et le rôle des partenariats entre différentes structures dans la construction de programmes pour l’EMI
    Conférence de Béatrice Micheau, maître de conférences en Sciences de l’information et de la communication à l’INSPE Lille et membre du laboratoire GERiiCO de l’Université de Lille
  • Pause déjeuner libre
  • 14h-15h30 | Dispositifs d’EMI et partenariats dans le champ scolaire et en bibliothèques
    Table ronde modérée par Nathalie Nouailles, doctorante en sciences de l’information et de la communication, Laboratoire LERASS,  Université Paul Sabatier. Avec la participation de :
    – Sandrine Marinot, documentaliste au lycée Édouard Herriot, Lyon
    – Charlène Paumier, documentaliste INSA de Rouen
    – Malika Laval, bibliothécaire à la médiathèque de Vaise, Bibliothèque municipale de Lyon
  • 15h30 -15h45 |Pause
  • 15h45- 16h30 | Présentation du numéro 1 de la revue Balisages sur la désinformation

 

Inscrivez-vous

 

logo

Des balances pour tout mesurer

DDes balances pour tout mesurer

©Lyon 1

La Bibliothèque universitaire de l’Université Claude Bernard Lyon 1 vous invite à assister à un atelier de physique !

Les balances ne servent pas qu’à peser le sucre pour les confitures. Venez découvrir, à partir des appareils de la collection de physique, comment les physiciens les utilisaient dans le passé et comment ils s’en servent aujourd’hui.

Animé par :

  • Françoise Langlois, chercheure associée au Laboratoire Sciences, Société, Historicité, Éducation et Pratiques – S2HEP
  • Jean-Marie Biau

Pour en savoir plus :

BU Lyon 1

>> Voir les précédents ateliers : cliquez ici

 

Semaine du Cerveau – Édition 2024

SSemaine du Cerveau – Édition 2024

Venez découvrir votre cerveau

Pour sa 26e édition, la Semaine du Cerveau 2024 dans la Métropole de Lyon se place sous le thème : « Mon cerveau : une affaire sensible ». En effet, nos cinq sens ne se limitent pas à identifier les stimuli, mais leurs attribuent également une valeur émotionnelle. De plus, l’interprétation que fait le cerveau des informations qu’il capte dépend également de son niveau de conscience et de l’évaluation du stimulus pour le bien-être futur de l’individu. Par exemple, que se passe-t-il dans notre cerveau lorsque nous tombons amoureux lors d’une rencontre imprévue, ou bien lorsque que nous succombons à certaines addictions comme à la vue de notre téléphone portable ou d’un paquet de cigarettes ? Les mécanismes mis en jeu sont-ils les mêmes dans tous ces cas de figure ?

La mise en lumière par la recherche des mécanismes qui sous-tendent ces fonctions exige notamment une excellente connaissance de l’architecture neuronale, tant au niveau cellulaire qu’au niveau de la connectivité de l’ensemble du cerveau. C’est sur la base de ces connaissances issues de la recherche fondamentale que reposent en grande partie les approches thérapeutiques autour de pathologies comme la dépression, l’autisme ou la schizophrénie.

Les animations de la Semaine du Cerveau aborderont plusieurs de ces thèmes qui font l’objet de recherches particulièrement développées dans la Métropole de Lyon. Les rencontres se veulent interactives et nous comptons sur votre participation. Les chercheurs et chercheuses en neurosciences de notre communauté ont préparé des interventions destinées au grand public. Au nom du Comité d’organisation et de nos sponsors je les remercie chaleureusement pour leur engagement.

À toutes et à tous, bonne Semaine du Cerveau 2024

Rémi Gervais, Professeur émérite, Université Claude Bernard Lyon 1, Conseiller scientifique de la Semaine du Cerveau
Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon (Lyon 1 / CNRS / Inserm)

 

LLa programmation DANS L’AGGLOMÉRATION LYONNAISE (et au-delà…)

Retrouvez tous les détails de la programmation sur le site de la Semaine du Cerveau

Lundi 4 mars

Mardi 5 mars

Jeudi 7 mars

Samedi 9 mars

Lundi 11 mars

Mardi 12 mars

Mercredi 13 mars

Mercredi 13 et jeudi 14 mars

Jeudi 14 mars

Vendredi 15 mars

Samedi 16 mars

Lundi 18 mars

Jeudi 21 mars

  • Le cerveau aux rayons X | De 19h30 à 20h au Planétarium de Vaulx-en-Velin – Conférence
  • The Voices | À 20h30 à l’Aquarium ciné-café, Lyon 4e – Ciné-débat

Lundi 25 mars

Mercredi 27 mars

Jeudi 28 mars

 

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site :

Semaine du cerveau à Lyon et agglomération

PPour aller plus loin

Vous pouvez consulter les :

Ressources Pop’Sciences sur le cerveau et les neurosciences