Pop'Sciences Mag a reçu le prix de la "PLUME D'OR" lors de la cérémonie du Prix de la presse et de l'information territoriale 2021.

Découvrez le !

Dossier Vaccins | Lexique

DDossier Vaccins | Lexique

Quelques définitions auxquelles se référer

ADN : acide désoxyribonucléique. Cette molécule très longue est composée d’une succession de nucléotides (adénosine, cytidine, guanosine, thymidine) dont l’ordre d’enchaînement très précis correspond à l’information génétique héréditaire.

Anticorps : molécule biologique impliquée dans l’immunité et dont le rôle est de reconnaître un antigène étranger afin de le neutraliser.

Antigène : substance étrangère à l’organisme qui déclenche une réponse du système immunitaire visant à l’éliminer.

ARN : acide ribonucléique. Molécule constituée par l’assemblage de ribonucléotides (adénine, cytosine, guanine, uracile) essentiels dans le transport du message génétique et la synthèse des protéines.

Bactérie : micro-organisme présent dans tous les milieux, unicellulaire et sans noyau. Son génome est constitué d’ADN.

Fermenteur : encore appelé  » bioréacteur « , il s’agit d’une enceinte généralement en verre ou en inox dans laquelle on procède à la culture de micro-organismes ou de cellules. Les conditions du milieu, la température et le pH par exemple, y sont régulées.

Génome : Ensemble des chromosomes et des gènes (d’une espèce, d’un individu). Chez la majorité des organismes, le génome correspond à l’ADN présent dans les cellules. Cependant, chez certains virus (par exemple le virus du sida), le matériel génétique est de l’ARN.

Immunothérapie : thérapie qui consiste à administrer des substances stimulant les défenses immunitaires du malade contre des infections, certains cancers, des maladies dégénératives et/ou auto-immunes.

Infection : invasion de l’ organisme par un agent étranger, comme une bactérie, un virus ou un organisme parasite, provoquant un état pathologique.

Lymphocytes : variété de globules blancs de petite taille se trouvant principalement dans les ganglions lymphatiques et la rate. Ils jouent un rôle central dans le système immunitaire.

Macrophage : globule blanc chargé d’absorber et de détruire les corps étrangers.

Parasite : organisme vivant aux dépends d’autres organismes (ex : pou, tique).

Pathogène : microbe à l’origine d’une maladie.

Prophylactique : qui prévient la maladie.

Répliquer (se) : mécanisme de production de nouvelles molécules d’ADN (ou d’ARN pour certains virus) qui, dans le cas d’une infection, permet à un pathogène de se multiplier. Il y a création de nouvelles unités de ce pathogène.

Système immunitaire : ensemble des mécanismes de défenses de l’organisme. On appelle réponse immunitaire le déclenchement du système immunitaire face à une maladie.

Tuberculose : maladie infectieuse potentiellement mortelle due à une bactérie, dénommée bacille de Koch (BK), du nom du médecin qui l’a découverte en 1882, Robert Koch. Elle touche les poumons de façon privilégiée, mais peut toucher tous les organes (rein, cerveau, os).

Variole : appelée encore « petite vérole », cette maladie infectieuse très contagieuse et épidémique est d’origine virale, elle est due à un poxvirus (virus à ADN double brin). Eradiquée en 1980, la variole se caractérisait par de la fièvre ou encore des éruptions cutanées (« mouchetage de pustules »). La variole a été responsable jusqu’au XVIIIe siècle de dizaines de milliers de morts par an rien qu’en Europe.

Virus : particule microscopique infectieuse qui ne peut se répliquer qu’en pénétrant dans une cellule dite « hôte » et en utilisant la machinerie cellulaire de celle-ci.