Suite aux mesures sanitaires prises concernant l'épidémie de Covid-19, les évènements en présentiel sont annulés jusqu'à nouvel ordre. Pop'Sciences reste mobilisé pour vous informer sur l'actualité scientifique et proposer des rendez-vous en distanciel.

Demain, les animaux du futur

DDemain, les animaux du futur

Voyageant dans les mers, les forêts et les déserts du futur, découvrez des animaux à la morphologie et au mode de vie décoiffants : têtards de 40 mètres de long, poux-pieuvres, pingouins à propulsion, oursins-tueurs… Une conférence aux confins de la science et de la fiction, qui pousse autant à la rêverie qu’à la réflexion sur l’évolution du vivant.

Intervenant : Jean-Sébastien Steyer, paléontologue au Muséum national d’Histoire naturelle de Paris et au CNRS

Rencontre suivie d’une séance de dédicace à la boutique du musée

Plus d’informations sur le site du :

Musée des Confluences

Sortie nature « Les animaux mal-aimés » avec la LPO

SSortie nature « Les animaux mal-aimés » avec la LPO

En mai, cultivons notre jardin qu’il soit urbain ou de campagne ! 🌼

🌿 La LPO Rhône vous invite à Partir à la découverte de ces animaux qui ont une mauvaise réputation et changer les regards, surpasser ses peurs et ses à priori en apprenant à les connaitre. Une approche sensorielle et sociétale en extérieur. 🐸🕷️🐍

🌿 Rendez-vous à la Maison de l’environnement, la balade se déroulera dans le parc de Gerland.

🌿 Inscriptions : https://www.helloasso.com/associations/maison-de-l-environnement/evenements/sortie-nature-les-animaux-mal-aimes-avec-la-lpo

Chaos Danse 17e Édition | « O que importa é o caminho » + « Thermorégulation sociale »

CChaos Danse 17e Édition | « O que importa é o caminho » + « Thermorégulation sociale »

Dans le cadre du Festival Les Arts du Campus – Journées des Arts et de la Culture dans l’Enseignement supérieur 2019, nous avons fait pour vous une sélection des activités de culture scientifique à ne pas manquer …

Chaos Danse 17ème Édition / O que importa é o caminho + Thermorégulation sociale

O que importa e o caminho : Dans un corps à corps avec un piano volant, Joana Schweizer ne fait plus qu’un avec l’instrument. Thermorégulation sociale : Les recherches sur les comportements animaux ont inspiré les deux chorégraphes de la Compagnie Tiers Temps.

  • Mercredi 3 avril, à 19h19. Campus LyonTech-La Doua / Théâtre Astrée / 6 avenue Gaston Berger, 69100 Villeurbanne. Tarifs : 6€ à 12€. Gratuit pour les étudiants. Réservation sur theatre-astree.univ-lyon.fr

 

Les autres évènements CSTI du festival :

 

TOUTE LA PROGRAMMATION :

JACES

Stage nature de printemps (8-12 ans)

SStage nature de printemps (8-12 ans)

Pour les curieux et curieuses de nature, et si l’on partait à la découverte des animaux et des plantes de Lyon?

Ouvrez votre restaurant pour les pollinisateurs, découvrez les poissons du Rhône, réalisez votre peinture à base de plantes, découvrez les oiseaux du parc… 5 jours de découverte et d’aventure dans le parc de Gerland et à la Maison de l’Environnement !

Chaque jour des thèmes faune-flore différents pour découvrir les petites bêtes des champs, les animaux du Rhône et les arbres qui nous entourent à Lyon.

Les ateliers sont accessibles de 8 à 12 ans pour 15 enfants par jour maximum.

Horaires : accueil à partir de 8h30 / fin des activités à 17h
Lieu : Maison de l’Environnement, 14 avenue Tony Garnier (Lyon 7)
Tarif : 30€/jour ou 125€ les 5 jour

Prévoir pique-nique, boissons, goûters et tenue d’extérieur

Programme complet et inscriptions : http://www.maison-environnement.fr/stage-nature-de-printemps-2019/

Collections animales, zoos et exhibitions d’animaux dans l’Antiquité : Assyrie, Grèce et monde romain

CCollections animales, zoos et exhibitions d’animaux dans l’Antiquité : Assyrie, Grèce et monde romain

Les Grecs, notamment à l’époque hellénistique, et les Romains, surtout à partir du IIe siècle avant notre ère, ont importé des spécimens d’espèces lointaines et exotiques, tels le rhinocéros ou la girafe, à titre de curiosités. De telles importations d’animaux sauvages doivent être replacées dans une histoire de la longue durée des relations diplomatiques et économiques, notamment tributaires, entre centres et périphéries.

L’importation d’animaux lointains est une pratique attestée très tôt en Egypte et dans l’Orient ancien; au premier millénaire avant notre ère, des animaux exotiques ont ainsi été acheminés jusqu’au cœur de l’empire néo-assyrien, puis de l’empire achéménide, avant de l’être dans certains endroits du monde grec, puis romain.

Quels étaient les animaux concernés, d’où venaient-ils ? Pourquoi mettait-on autant d’énergie à les faire venir ? Peut-on parler à leur propos de véritables collections ? Existait-il quelque chose d’analogue à nos modernes parcs zoologiques ? Dans quels types de mises en scène utilisait-on ces animaux ? Pourquoi les faisait-on défiler dans de somptueuses processions, ou combattre dans l’arène au cours de sanglantes chasses-spectacles ?

Telles sont quelques-unes des questions auxquelles nous tenterons de répondre.

 

Intervenant : Jean Trinquier, maître de conférences en littérature latine à l’ENS-Paris, laboratoire AOrOc

Dans le cadre du cycle Jean Pouilloux organisé par la MOM

 

En savoir plus :

Maison de l’Orient et de la Méditerranée

 

Des Animaux et des Hommes | #FDS2018

DDes Animaux et des Hommes | #FDS2018

En famille, venez en apprendre plus sur les chantiers archéologiques et les trouvailles que l’on peut y faire : vous ferez de nombreuses découvertes autour des animaux ! En compagnie des archéologues et archéozoologues du Service archéologique de la Ville de Lyon et des animateurs des Francas, vous apprendrez qui étudie les os d’animaux et pourquoi, les différences qui existent entre un animal apprivoisé et domestiqué, quel est le rôle de l’Homme dans la transformation de certaines espèces… Après ce forum des enfants citoyens, vous ne regarderez plus les animaux de la même manière !

Intervenants :  Archéologues et archéozoologue du Service archéologique et animateur des Francas

Public visé : 9 – 13 ans | Inscription obligatoire

 

Service Archéologique de la ville de Lyon

Consultez toute la programmation Fête de la Science 2018

en Métropole de Lyon et Rhône

Que se disent les animaux ?

QQue se disent les animaux ?

Le crocodile vagit, le grillon craquette, l’hyène rit, la mésange zinzinule… De nombreux animaux communiquent par des sons, mais que se disent-ils ?

Par des enregistrements et des expériences, menés dans les endroits parmi les plus reculés de notre planète, les chercheurs et chercheuses en bioacoustique explorent les signaux sonores des animaux.

Lors de sa conférence, Nicolas Mathevon exposera la diversité de ces mondes, depuis les pleurs des petits crocodiles à ceux des bébés humains en passant par les joutes sonores des éléphants de mer. Il décortiquera les informations portées par les vocalisations animales et soulignera la complexité de leurs communications, fournissant un éclairage inédit sur l’origine de notre propre langage.

Elisa Demuru présentera ses recherches qui visent à  explorer les effets de  l’expérience sociale dans les premières années de vie sur la communication chez le bonobo (Pan paniscus) en étudiant les gestes, expressions faciales et vocalisations émis au cours d’interactions ludiques. En effet, l’acquisition des compétences sociales, émotionnelles et mentales dépend d’une combinaison de facteurs physiques et sociaux qui doivent être présents dans les premières années de vie. Chez l’humain et les autres primates, le jeu est le principal contexte dans lequel les jeunes doivent gérer des relations sociales et peut être utilisé pour dévoiler les déficiences causées par un développement social perturbé.

Intervenants :

  • Nicolas Mathevon – professeur à l’Université de Lyon, membre de l’Institut universitaire de France, biologiste du comportement animal- Equipe de Neuro-Ethologie Sensorielle, CNRS, LabEx CeLyA (Centre Lyonnais de l’Acoustique)
  •  Elisa Demuru – Post doctorante – Laboratoire Dynamique Du Langage, CNRS – Université Lumière Lyon 2, LabEx ASLAN (Systèmes dynamiques complexes du langage), et Équipe de Neuro-Éthologie Sensorielle, CNRS, Université Jean Monnet, Saint-Étienne

Organisée par : Association des Amis de l’Université de Lyon

En partenariat avec : les LabEx ASLAN et CeLyA de l’Université de Lyon

————————————————–

A l’issue de la conférence, remise à Elisa Demuru du

Prix du Post doctorant étranger 2019 de l’Université de Lyon.

————————————————–

Suivre la conférence en direct

Vous pouvez poser des questions en envoyant un sms au  06 88 64 73 50

 

Pour en savoir plus, consulter le site de l’Association des Amis de l’Université de Lyon :

AAUL

 

 

Le Mystère des géants disparus

LLe Mystère des géants disparus

Avant-première en présence des réalisateurs, de Pierre-Olivier Antoine, paléontologue, et du studio Fauns.

Après la disparition des dinosaures, il y a 66 millions d’années, d’autres animaux ont pris le relais et sont devenus, à leur tour, des géants. Ils ont progressivement colonisé la terre et les océans, avant de disparaître, le plus souvent mystérieusement. Parmi eux quatre animaux géants, qui restent encore largement des énigmes pour la science : le serpent Titanoboa, le requin Mégalodon, le rhinocéros géant et le paresseux géant.

Quatre paléontologues spécialistes de ces animaux mènent l’enquête jusque … dans le passé.
Des Amériques à l’Asie, en passant par l’Europe, bienvenue dans un monde qui s’est éteint il y a tout juste 10.000 ans : la Terre des Géants disparus !

Avec:Le Mystère des géants disparus

  • Eric Ellena et Paul-Aurélien Combre, réalisateurs
  • Pierre-Olivier Antoine, paléontologue
  • Et le studio Fauns

Plus d’infos sur le site du musée des Confluences

Abyssinie, l’appel du loup

AAbyssinie, l’appel du loup

Direction les hauts plateaux éthiopiens. Là-haut, sur les toits d’Abyssinie, vivent des loups au pelage roux, uniques au monde et particulièrement menacés. Vincent Munier a un but : se fondre dans le décor et approcher cet animal mythique.

Projection de documentaire Abyssinie, l’appel du loup, suivie d’une discussion avec Alexis Lécu, directeur scientifique et vétérinaire en chef du Parc zoologique de Paris et Vincent Munier, photographe (en attente de confirmation)

Plus d’infos sur le site du musée des Confluences