TRANSENVIR : la plateforme de l’Histoire Environnementale

TTRANSENVIR : la plateforme de l’Histoire Environnementale

APPEL À MANIFESTATION D’INTÉRÊT

Intéressé par les combats et sujets liés à l’écologie ? Passionné d’histoire ? Un peu des deux ? Alors cette proposition est pour vous !

La plateforme documentaire sur la transition environnementale TRANSENVIR.FR vous attend, pour que vous la consultiez ou que vous y participiez.

Le projet Transenvir vise à explorer l’histoire de la « transition environnementale » de nos sociétés contemporaines depuis les années 1950. Il a permis de mettre en place une plateforme documentaire collaborative avec des ressources : expositions virtuelles, cartes et iconographie, glossaire « ABCVert », notices biographiques, chronologie. Son but est aussi de mettre à disposition du grand public un échantillon des sources foisonnantes qui existent sur les thèmes des pollutions, des risques, du climat, des mobilisations, des politiques publiques, de l’évolution des modes de vies en lien avec les évolutions environnementales. Nous espérons que cela puisse alimenter les débats actuels et éclairer l’histoire du rapport à l’environnement dans nos sociétés.

Nous sommes donc intéressés par votre collaboration en tant qu’association / historien / militant / étudiant / passionné d’histoire / réseau d’enseignants à la fois pour vous inviter à :

  • utiliser notre plateforme et nous faire vos retours (celle-ci est encore en démarrage) ;
  • nous rencontrer pour que nous venions présenter le projet et la plateforme ;
  • nous proposer des sujets ou contenus qui pourraient alimenter la plateforme ;
  • nous suggérer des collaborations autour de l’histoire environnementale ;
  • nous proposer vos archives ou celles de votre association pour une mise en valeur historique.
  • Et puis n’hésitez pas à diffuser cet appel dans vos réseaux, à toute personne, association, labo, susceptible d’être intéressé !

Cette plateforme est animée par un collectif de chercheurs et chercheuses membres du LARHRA (http://larhra.ish-lyon.cnrs.fr/) et du RUCHE (https://leruche.hypotheses.org/).

Sa création a été soutenue par l’Agence Nationale de Recherche, et par un financement de l’IDEX Lyon.

Visitez la plateforme https://transenvir.fr/ et contactez-nous : helene.chauveau@universite-lyon.fr ; stephane.frioux@univ-lyon2.fr

REPORTÉ | ArchéoLyon 2020

RREPORTÉ | ArchéoLyon 2020

Compte-tenu de l’actualité et par mesure de précaution, l’édition 2020 d’ArchéoLyon est reportée à une date ultérieure.

Nous vous disons à très bientôt !

L’édition 2020 d’ArchéoLyon, généreusement accueillie par le musée des Confluences, est bâtie dans une belle logique interinstitutionnelle autour de fouilles et d’études récentes menées par les différents acteurs de l’archéologie lyonnaise. Elle présente les résultats de deux superbes fouilles réalisées en 2019, l’une à l’Antiquaille (par la société Évéha), l’autre dans le parc de la Visitation (par la société Archéodunum et le Service archéologique de la Ville de Lyon).

La première, fouille préventive associée à un projet immobilier, répond aux objectifs scientifiques définis par l’État (DRAC – Service régional de l’Archéologie). La seconde, fouille programmée (menée avec l’aide financière de l’État), a poursuivi les découvertes effectuées en 2015 sur un terrain municipal, en y touchant du doigt la grande histoire de l’Empire romain. L’Inrap nous offre en outre la primeur d’une découverte réalisée en 2020 dans le secteur du Point du Jour…

Témoignage de la diversité de nos recherches actuelles, ArchéoLyon 2020 accorde une place de choix à la présentation d’études en cours ;  il sera question de :

  • l’alimentation en eau de Lugdunum et de son exceptionnel réseau d’aqueducs
  • d’archéozoologie : l’ours était-il présent dans la ville antique ?
  • de vaisselle de verre et de faussaires au XIXe siècle – car l’archéologie englobe ces périodes récentes.

Consultez le programme détaillé de la journée :

Service archéologique de la Ville de Lyon – SAVL

Infos pratiques :

Musée des Confluences

ArchéoLyon 2019

AArchéoLyon 2019

L’archéologie lyonnaise accompagne chaque année, sur la base des prescriptions émises par l’État, de nombreux projets de construction immobilière ou d’aménagement urbain. Ses chercheurs initient par ailleurs des projets scientifiques qui permettent de relire et d’exploiter, souvent dans un travail collaboratif et inter-institutionnel, les données réunies. Ces progrès dans la connaissance restent généralement opaques pour le public : il ne peut avoir directement accès aux chantiers à cause des délais de réalisation des fouilles et des contraintes de sécurité qui s’y imposent, et les études qui se déroulent en bureau ou en laboratoire ne lui sont que peu accessibles.

C’est pour partager ce renouvellement des connaissances que le Service archéologique de la Ville de Lyon (SAVL) s’est associé au musée des Confluences afin de proposer au public le rendez-vous annuel ArchéoLyon. Organisée en collaboration avec le Service régional de l’Archéologie (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes) et avec la participation de ces autres acteurs, public et privé, de l’archéologie préventive que sont l’Inrap et Evéha, la troisième édition de cette rencontre avec le public se tient le 16 mars 2019.

Le secteur de Vaise, qui a livré ces dernières années de très belles découvertes, et où l’occupation de l’Ile Barbe fait l’objet d’une relecture pluridisciplinaire, sera largement à l’honneur, tout comme Fourvière, qui n’a pas fini de réserver des surprises aux archéologues… Au-delà d’un zoom sur Lyon à l’époque de l’empereur Claude, en écho à l’exposition du Musée des Beaux-Arts, nous traverserons les siècles, à l’image de la richesse et de la diversité du champ des études ouvert à l’archéologie lyonnaise.

Téléchargez la plaquette de présentation d’ArchéoLyon 2019 (pdf, 2,5 Mo)

Service archéologique de la ville de Lyon

 

ArchéoLyon 2018

AArchéoLyon 2018

L’archéologie lyonnaise accompagne chaque année, sur la base des prescriptions de l’État, de nombreux projets immobiliers ou urbains. Ces chantiers mettent au jour un remarquable ensemble de découvertes, auxquelles le public n’a pas directement accès car les délais de réalisation des fouilles et les contraintes de sécurité l’interdisent le plus souvent.

Pour partager ces nouvelles connaissances, le Service archéologique de la Ville de Lyon (SAVL) s’est associé au musée des Confluences pour proposer au public, en collaboration avec le Service Régional de l’Archéologie (DRAC Auvergne-Rhône-Alpes), l’Inrap et les opérateurs privés, une deuxième édition d’ArchéoLyon.

Les découvertes récentes qui vous seront présentées vous emmèneront à travers les siècles de Vaise à Fourvière, en passant par les bords de la Saône et l’Hôtel-Dieu, au gré des découvertes réalisées sur les derniers chantiers.

Le SAVL vous accueille en même temps en famille autour de plusieurs ateliers, pour découvrir un rempart gaulois, les batailles navales, la domestication des animaux ou les cartes anciennes du territoire de Lyon.

Téléchargez le programme détaillé d’ArchéoLyon 2018 (pdf, 1Mo)

Service archéologique de la ville de Lyon

 

On vous raconte…

OOn vous raconte…

Une bataille pour l’Empire. Lugdunum 197 ap. J.-C.
Restitution publique de récentes recherches sur une bataille méconnue qui opposa deux armées romaines à Lyon

Cette bataille dont les répercussions furent sensibles pour Lyon comme pour les Gaules et l’Empire, restait cependant jusqu’ici fort mal connue. Entre décembre 2016  et juin 2017, quatre journées d’études ont permis de porter un nouveau regard sur cet épisode déterminant grâce au croisement des sources historiques et archéologiques, en réalité fort nombreuses mais dont certaines ont été récemment découvertes ou étaient restées inédites.

Matthieu Poux, professeur à l’université Lyon 2, laboratoire (ArAr), et Patrice Faure, maître de conférences à l’université Lyon 3, laboratoire HiSoMA (MOM) restitueront les avancées et les enjeux de cette recherche qui touchent aussi bien à l’histoire politique et militaire de l’empire romain sous les Sévères, qu’à l’histoire de Lyon et des Gaules à la fin du IIe et au IIIe siècles.

Grand amphithéâtre de l’Université Lumière Lyon 2 – Entrée libre sans réservation