TOUTE L’ÉQUIPE POP'SCIENCES VOUS SOUHAITE UNE BELLE NOUVELLE ANNÉE.

Ville et architecture pour les humains et les non humains

VVille et architecture pour les humains et les non humains

Dans le cadre des Mercredis de l’Anthropocène (saison 4) créés et mis en œuvre par l’Ecole urbaine de Lyon

Devons-nous questionner le modèle de la concentration urbaine et reconsidérer celui des périphéries multipolaires ou des cités jardins ?
Avons-nous à repenser les espaces habités pour qu’ils constituent des milieux de vie équilibrés sains et protecteurs pour tous ceux qu’ils abritent ?

Intervenants :

  • Bernard Kaufmann, maître de conférences en écologie et zoologie à l’Université Claude Bernard Lyon 1. Ses recherches conduites au Laboratoire Écologie des Hydrosystèmes Naturels et Anthropisés se focalisent sur l’écologie urbaine et l’écologie des invasions biologiques.
  • Pascal Rollet, architecte (agence Lipsky+Rollet), Professeur à l’École nationale supérieure d’architecture de Grenoble, et responsable scientifique de la Chaire Habitat du Futur aux Grands Ateliers.

Animation : Valérie Disdier, École urbaine de Lyon

Écouter le podcast

Architecture biomimétique : le nouveau souffle du bâtiment

AArchitecture biomimétique : le nouveau souffle du bâtiment

Pour ce nouvel épisode : biomimétisme & architecture. Ou quand nos constructions s’inspirent du vivant pour mieux s’intégrer à leur environnement.  

Deux frères, architecte et biologiste, unissent leurs efforts de recherche pour développer des solutions de construction et de rénovation des bâtiments moins énergivores et directement inspirés de la nature. Un entretien pour deviner en quoi le biomimétisme peut faire entrer l’architecture dans l’ère de la transition écologique et énergétique.

Qu’est ce que  le biomimétisme en architecture ? Dans quelles ressources naturelles nos invités puisent-ils leur inspiration ? En quoi la démarche biomimétique peut-elle révolutionner le secteur du bâtiment qui représente encore 30% des émissions nationales de gaz à effet de serre.

Léonard de Vinci conseillait à ses élèves d’aller « prendre leurs leçons dans la nature » ; pourquoi s’en priver ?

Abonnez-vous !


Cet épisode est coproduit avec Bioinspi

Le premier podcast en France qui vous raconte les histoires fascinantes sur la nature en vous éveillant au biomimétisme et à la bio-inspiration !

 

[Pop’Sciences Forum] Énergie. Une transition à petits pas

[[Pop’Sciences Forum] Énergie. Une transition à petits pas

Du 24 novembre au 1er décembre 2020, Pop’Sciences vous invite à comprendre les conditions de faisabilité de la transition énergétique.

Comment transformer en profondeur nos façons de produire, d’acheminer et de consommer l’énergie ? Quelles innovations sociales et scientifiques permettraient d’accélérer le mouvement ? Pourquoi les moyens de sa mise en œuvre ne font pas consensus ? Décryptez ces problématiques par le regard de différentes disciplines et expertises scientifiques.

Une programmation de culture scientifique, gratuite, ouverte à tous et à vivre à 100% en ligne.


🔀DÉBAT

📅Mardi 24 NOVEMBRE 2020   |   18H00

Sobriété énergétique. Faut-il tout ralentir pour accélérer la transition ?

Comment opérer une transition énergétique sous l’angle de la sobriété sans se heurter trop brutalement à des pratiques quotidiennes, sociales et économiques très ancrées ?

>>> Accédez à la réunion

Facebook

Invités

  • Nathalie Ortar, anthropologue, directrice de recherche au Laboratoire Aménagement Économie des Transports à l’ENTPE.
  • Natacha Gondran, enseignante-chercheuse en sciences et génie de l’environnement au sein de Mines Saint-Étienne et membre du Laboratoire Environnement ville société
  • Marc Jedliczka, fondateur de NégaWatt et directeur général de l’association Hespul

Animation : Raphaël Bourgois , rédacteur en chef d’A.O.C

Inscrivez-vous

 


💬 FOIRE AUX QUESTIONS

📅Mardi 1er DÉCEMBRE 2020   |   18H00

Télétravail, 5G, Netflix … Notre empreinte numérique est-elle soutenable ?

Rendez-vous pour 1h30 d’une conversations sous la forme d’une « foire aux questions scientifiques » autour de l’impact des activités numérique sur la consommation d’énergie et leur empreinte écologique.

Invités

  • Hervé Rivano, Professeur des Universités en informatique / INSA Lyon / Laboratoire CITI / École Urbaine de Lyon
  • Jean-François Trégouët, Maître de conférences en automatique / INSA Lyon / Laboratoire Ampère
  • Nicolas Stouls, Maître de conférences en informatique / INSA Lyon / Laboratoire CITI

Posez vos questions !

Foire aux questions - Numérique et transition énergétique
Pour être alerté de la réponse apportée


CONTACTS


Programmation réalisée en collaboration avec :

 

Ils soutiennent la réalisation de ce programme :

Ma ville est-elle un zoo ? | Balade urbaine

MMa ville est-elle un zoo ? | Balade urbaine

Public : Dès 15 ans

Des collages sur les murs des pentes de la Croix-Rousse à l’exposition Symbioses au sud de la Guillotière, en passant par les gargouilles de l’église Saint-Nizier, Lyon fourmille de représentations d’animaux.

Les représentations des animaux dans la ville engagent-elles une réflexion éthique quant aux effets des pratiques humaines sur l’environnement ?
À quel point le fait de donner corps à un animal en peinture, notamment, participe de son existence ou de sa survivance ?
Ces images catalysent-elles des pensées orientées vers un horizon radieux ?

À travers ce parcours, observons les relations que nous entretenons avec le règne animal et les manières dont elles sont traduites et cultivées en image.

Cette balade numérique vous est proposée sous plusieurs formes : textes et audios.

 

Parcourez la balade, de chez vous ou dans la ville !

(cliquez sur l’image)

© Sylviane Blanchoz

Cette balade urbaine s’inscrit dans le cadre de la Fête de la Science 2020.

 

Labex ASLAN

Retrouvez les autres activités de la Fête de la science 2020 à revivre depuis chez vous

Journées européennes du patrimoine 2020

JJournées européennes du patrimoine 2020

Patrimoine et éducation : apprendre pour la vie !

Les Journées européennes du patrimoine, JEP, sont l’occasion de poser un autre regard sur le patrimoine à travers des visites et des balades urbaines inédites. Cela passe aussi par la découverte de lieux de science et la rencontre avec des chercheurs de tous horizons…

Nous vous proposons :

L’exposition Carnets de sciences en Terre du milieu sur l’univers du Seigneur des anneaux, vient compléter cette exploration. Ouverture exceptionnelle de la maison natale de Claude Bernard.

>> Renseignements au : 04 74 67 51 44 / 04 74 68 23 08 | Musee.claudebernard@agglo-villefranche.fr | Pas de réservation 

>> Mesures COVID 19 : port du masque obligatoire, jauge limitée, file d’attente à l’extérieur, parcours adapté, distanciation physique à respecter.

 

Toute la programmation des JEP en métropole lyonnaise et ailleurs :

JEP de la Métropole de Lyon

JEP nationales

Tony Garnier… Et maintenant ? | Collections & Patrimoine

TTony Garnier… Et maintenant ? | Collections & Patrimoine

En 1918, l’architecte Tony Garnier publie l’ouvrage La cité industrielle qui influencera plusieurs générations de concepteurs dans le monde entier. Il y projette une ville moderne où tous les équipements collectifs nécessaires à la vie d’une grande agglomération sont mis en place, jetant ainsi les bases de l’urbanisme contemporain. Mais il n’est pas seulement un concepteur, il est aussi un bâtisseur.

Ses principes de La cité industrielle sont testés, avant et après la Première Guerre mondiale, à Lyon. La production de cet architecte y est presque exclusivement concentrée, encouragée par le maire de l’époque, Édouard Herriot.

Cette exposition veut favoriser une prise de conscience plus forte de la valeur de ce patrimoine architectural et urbain, qui pourrait faire la fierté de la ville à l’image de celui d’Auguste Perret au Havre ou de Gaudi à Barcelone. Même s’il est partiellement protégé, il s’agit de lutter contre tout risque d’effacement, urbain comme symbolique. Ce travail photographique propose donc un regard contemporain de l’œuvre bâtie de Tony Garnier à Lyon. Il met en valeur à la fois sa beauté et sa fragilité, ainsi que son actualité du point de vue des propositions architecturales et urbanistiques.

Auteure : les photographies présentées sont issues du fonds réalisé par Anne-Sophie Clémençon, historienne des formes urbaines et de l’architecture, chercheure-photographe à l’Université de Lyon. Elle est associée au Laboratoire Environnement Ville Société (CNRS, ENS de Lyon), après avoir été chercheure au CNRS à l’École normale supérieure de Lyon. Depuis la fin des années 1970, elle documente les transformations urbaines de l’agglomération lyonnaise et, plus généralement, la culture architecturale et urbaine de nombreuses métropoles, constituant un fonds de plusieurs milliers d’images argentiques puis numériques. Elle a toujours associé à son activité de chercheure la photographie, qu’elle considère comme un langage indispensable pour comprendre et percevoir de manière sensible l’architecture.

Inauguration, table ronde et visites guidées à partir de septembre 2020.

Voir l’exposition en ligne :

Tony Garnier… Et maintenant !

A quoi pensez-vous ?

AA quoi pensez-vous ?

Conversations à distance avec Camille De Toledo

À l’heure de la pandémie, dans le cadre de la detective room et du cycle « Enquêter, enquêter mais pour élucider quel crime ? », la résidence de l’écrivain-chercheur Camille de Toledo se reconfigure. Elle propose, à partir du 9 juin, une série de rencontres et de conversations à distance.

La « Chambre d’enquête » devient la « chambre d’échos ».

Toutes les semaines, l’écrivain dialoguera avec un.e invité.e issu.e des différents champs de recherche : art, histoire, philosophie, littérature, architecture, urbanisme, anthropologie…Avec l’Ecole urbaine de Lyon, European Lab et la Fête du livre de Bron.

  • A partir du 9 juin 2020 • Comment la langue a recouvert le monde et ses animaux ? avec Anne Simon
  • A partir du 16 juin 2020 • Comment concevoir une architecture de l’hospitalité ? avec Sébastien Thiéry
  • A partir du 23 juin 2020 • Comment les modernes ont-ils mécanisé la nature en la « désanimant » ? avec Frédérique Aït-Touati
  • A partir du 30 juin 2020 • Comment partager les perspectives humaines et non-humaines ? avec Emmanuel Alloa
  • A partir du 7 juillet 2020 • Comment nous, les modernes, nous habitons nos corps et pourquoi il en va du corps comme du monde ? avec Denis Cellier

Découvrez le programme des premières conversations sur le site de :

École urbaine de Lyon

 

L’architecture du musée des Confluences vue par les équipes | Collections & Patrimoine

LL’architecture du musée des Confluences vue par les équipes | Collections & Patrimoine

Vaisseau spatial ou animal marin : l’architecture du musée des Confluences ne laisse pas indifférents ses visiteurs…

Visionner un reportage sur l’architecture, vue par les équipes du musée.
Une réalisation OnStage Production, disponible en exclusivité pour la durée du confinement.

visionner le reportage

Quand l’architecture imite la nature

QQuand l’architecture imite la nature

Des bâtiments inspirés d’architectures végétales pour favoriser la récupération de la lumière solaire, ce sont les réalisations proposées par Teva Vernoux et Nicolas Vernoux-Thélot, des frères respectivement biologiste et architecte.

La bio-inspiration consiste en l’observation des systèmes naturels pour donner certaines de leurs caractéristiques à des espaces, objets ou services. Et si l’on est aussi soucieux de développement durable, on sélectionne ses inspirations dans le but de protéger l’environnement : on parle alors généralement de biomimétisme.

Fascinés depuis toujours par le design des bâtiments, pour l’un, et par l’architecture des plantes pour l’autre, Teva Vernoux, chercheur et directeur du laboratoire Reproduction et Développement des Plantes, et son frère Nicolas, architecte et fondateur de l’agence In Situ Architecture, se sont tournés vers la conception biomimétique en architecture depuis une douzaine d’années. Comment faire des bâtiments dont l’empreinte écologique est la plus faible possible ?  La phyllotaxie, avec ses règles géométriques qui influencent la captation de l’énergie solaire, leur semblait être une voie prometteuse…

L’intégralité de l’article disponible sur :

CNRS LE JOURNAL

Architecture, ville, urbanisme : un dialogue à travers les sciècles

AArchitecture, ville, urbanisme : un dialogue à travers les sciècles

L’étude des églises médiévales de Lyon a fait apparaître une problématique nouvelle : l’interaction dialectique entre l’architecture religieuses et la ville. Héritière de l’Antiquité tardive, comme la cathédrale, ou implantation récente, comme Saint-Bonaventure, les églises jouent un rôle de moteur ou de frein dans le développement de la ville.

Elles constituent aussi des réserves frontières, libérées pendant les périodes de troubles et devenant pôle de développement. Elles sont enfin des marqueurs spatiaux qui, comme aujourd’hui, jouent un rôle aussi bien dans l’identité politique des communautés d’habitants (Renaissance à Saint-Nizier, néo-gothique XVIIe à la cathédrale) que dans l’organisation des circulations à l’échelle régionale et « internationale » (Saint-Jacquême et le pèlerinage à Saint-Jacques).

A l’inverse, le développement de la ville ne reste pas sans conséquence à la fois sur l’évolution de l’esthétique monumentale acquise (évolution de l’éclairage naturel de la cathédrale en fonction de l’évolution du quartier) et sur la perception de l’édifice ancien, autour duquel se retissent des récits de genèse complexes, comme à Saint-Nizier. Notre époque n’y échappe pas, et le phénomène est d’autant plus important pour nous qu’il inscrit l’édifice dans une perspective de tourisme ouvert sur le monde.

Intervenant : Nicolas Reveyron, professeur d’histoire de l’art et d’archéologie du Moyen-Âge à l’Université Lumière Lyon 2, laboratoire ArAr

En savoir plus :

MOM