Juillet 1969- Juillet 2019 : l'Homme marchait sur la Lune il y 50 ans !

Soirée de l’Observatoire de Lyon | Soirée spéciale « Lune »

SSoirée de l’Observatoire de Lyon | Soirée spéciale « Lune »

L’Homme a marché sur la Lune pour la première fois le 21 juillet 1969. A l’occasion de ce cinquantenaire, l’Observatoire de Lyon organise une soirée spéciale « Lune » : une conférence grand public, des ateliers et des observations seront proposés pendant cette soirée.

© Observatoire de Lyon

 

Un vendredi par mois, aux alentours du premier quartier de Lune, l’Observatoire de Lyon propose au public une soirée d’observations astronomiques. Ces soirées se font en partenariat avec la Société Astronomique de Lyon (SAL) et s’adressent à tous : petits (à partir de 7 ans) ou grands, passionnés ou néophytes.

 

La soirée du 12 juillet débutera à la tombée de la nuit par une conférence grand public Il y a 50 ans, Apollo 11 – passé et avenir de l’exploration spatiale habitée. 

Cette conférence sera donnée par deux chercheurs de l’Observatoire. Emmanuel Pécontal est chercheur au Centre de Recherche Astrophysique de LyonErwin Dehouck est chercheur au Laboratoire de Géologie de Lyon-Terre, Planètes, Environnement.

Puis, en fonction de la couverture nuageuse, les visiteurs pourront :

– Observer les astres dans le ciel grâce aux instruments d’observations de l’Observatoire et de la SAL.
 OU (si le temps est couvert) Visiter le site de l’Observatoire.

Enfin, deux ateliers vous seront proposés :

 Imaginer une base lunaire. Vous êtes un ingénieur de la NASA et vous avez pour mission de construire la première base lunaire pouvant accueillir des humains. Ce jeu de construction collaboratif vous fera découvrir toutes les facettes cachées de la Lune.

– Construire une carte du ciel. Vous pourrez fabriquer votre carte du ciel et devenir incollable sur les constellations visibles dans notre ciel tout au long de l’année.

Inscription obligatoire sur le site de l’Observatoire :

Soirée de l’Observatoire de Lyon

L’Univers peut-il être né à partir de rien ?

LL’Univers peut-il être né à partir de rien ?

La théorie quantique dit que c’est possible… mais c’est plus compliqué que ça.

Vous avez sûrement entendu parler de la théorie du Big-Bang, qui décrit comment l’Univers est « né » d’un amas de matière très dense et très chaud il y a environ 13,7 milliards d’années. Une dilatation progressive, comme un ballon qu’on gonfle.

Mais avant ? Qu’est-ce qu’il y avait avant le Big-Bang ?

Lire la suite sur :

Sciences pour tous

 

 

Semaine européenne de l’astronomie et de l’espace | Pour la 1re fois à Lyon !

SSemaine européenne de l’astronomie et de l’espace | Pour la 1re fois à Lyon !

European Week of Astronomy and Space Science – EWASS 2019

Le plus important colloque d’astrophysique en Europe se tiendra pour la 1re fois à Lyon et rassemblera 1200 à 1400 participants à la Manufacture des Tabac, Université Jean Moulin Lyon 3.
Les grandes instances internationales de l’astronomie, ESA, ESO, SKA… seront présentes.

Cet évènement n’a pas eu lieu en France depuis 1999. Des chercheurs de l’ensemble des laboratoires lyonnais ayant une thématique proche de l’astrophysique sont impliqués dans l’organisation de ce colloque international, organisé par le Centre de Recherche Astrophysique de Lyon – CRAL, avec l’aide de l’IPNL et du LGL-TPE, sous l’égide de l’EAS (European Astronomical Society). Ce congrès s’affichera comme une large vitrine de la recherche astrophysique française.

Lyon sera ainsi sous les projecteurs de l’astronomie pendant cette période pendant laquelle 9 événements ont été organisés spécialement pour le grand public et les scolaires.

Consulter le programme

Semaine européenne de l'astronomie-Juin 2019

Science et fake news : comment s’y retrouver ?

SScience et fake news : comment s’y retrouver ?

A l’aube du 50e anniversaire du premier Homme sur la Lune, une pléthore d’informations est accessible facilement sur la toile, des informations tout aussi sérieuses que complètement fantaisistes. D’où vient cette vague de « fake-news » qui demande vigilance et esprit critique pour démêler le vrai du faux ? Pourquoi maintenant ?

Est-ce que ce phénomène a des incidences sur la science « en train de se faire » ?

En parallèle du colloque mondial European Week of Astronomy and Space Science (EWASS), qui se déroule à Lyon du 24 au 28 juin 2019 et pour marquer les 50 ans de l’Homme sur la Lune, les 80 ans du CNRS et les 100 ans de l’Union Astronomique Internationale, le Planétarium de Vaulx-en-Velin et l’Observatoire de Lyon organisent une table ronde où l’on discutera de l’importance et des limites de l’un des outils les plus précieux en science : le doute !

Intervenants :

  • Hervé DOLE, Professeur à Institut d’Astrophysique Spatiale, Orsay Université Paris Sud et CNRS.
  • Nathanaël WADBLED, Chercheur en Sciences de l’Information et de la Communication, Université Paris 8 – Vincennes Saint-Denis.

Planétarium

Les Missions Apollo racontées par un astronaute

LLes Missions Apollo racontées par un astronaute

Dans le cadre du 50e anniversaire des premiers pas de l’Homme sur la Lune organisé par le Planétarium de Vaulx-en-Velin, le Planétarium vous propose de venir assister à une conférence donnée par Michel Tognini, astronaute.

Dans la nuit du 20 au 21 juillet 1969, Neil Armstrong annonçait au monde entier « C’est un petit pas pour l’Homme mais un bond de géant pour l’humanité » tout en posant son pied sur la Lune. Cette mission, Apollo 11, marqua la fin d’une longue course pour la conquête spatiale lors de la Guerre Froide, mais aussi le début d’une nouvelle série de missions destinées à la découverte lunaire jusqu’en 1972 avec Apollo 17.

Et qui de mieux qu’un astronaute pour parler de l’aventure de l’Homme sur cet astre ?

Michel Ange Tognini, astronaute à l’Agence Spatiale Européenne, a lui-même pu effectuer deux missions spatiales : Antarès en 1992 à bord de MIR, et STS-93 en 1999 pour le déploiement du satellite Chandra. Il vous donne rendez-vous au Planétarium pour une conférence qui met à l’honneur les différentes étapes des Missions Apollo et leur rôle dans la connaissance que nous avons aujourd’hui de la Lune.

Planétarium

50e anniversaire des premiers pas de l’Homme sur la Lune

550e anniversaire des premiers pas de l’Homme sur la Lune

Le 16 juillet 1969, la fusée Saturne V est lancée en direction de la Lune avec à son bord Neil Amstrong, Buzz Aldrin et Michael Collins. Ils sont tous les trois chargés de mener la mission Apollo 11 vers une date historique, suivie par des personnes du monde entier : celle où l’Homme a marché pour la première fois sur la Lune.

Cinquante ans plus tard, du 12 au 21 juillet 2019, le Planétarium de Vaulx-en-Velin vous propose de revivre l’émotion de ce grand événement, et de vous remémorer les différentes missions qui ont mené les Hommes sur la Lune.

PPROGRAMME

Soirée d’observation du ciel dans le jardin astronomique du Planétarium

Vendredi 12 juillet à partir de 21h

Dans le cadre de l’évènement On the Moon Again*, rendez-vous dans le Jardin astronomique du Planétarium et son Observatoire, télescopes et lunettes pointées vers le ciel pour observer les étoiles, les planètes… sans oublier la Lune, bien entendu.

En cas de mauvaises conditions météo, l’évènement pourra être annulé ou reporté.

Tout public

Tarif : 10 euros plein tarif – 8 euros tarif réduit

Réservation conseillée au 04 78 79 50 13

En partenariat avec le Club d’Astronomie de Lyon Ampère et l’Association Planète Sciences Auvergne-Rhône-Alpes.

 

Objectif : Lune

Séance d’astronomie, du 12 au 21 juillet à 15h30

Séance spéciale sous le dôme du Planétarium : une immersion unique dans les paysages lunaires et retour en image sur les missions Apollo. Dépaysement assuré, de quoi bien commencer vos vacances… sur la Lune !

Tout public dès 8 ans

Réservation conseillée au 04 78 79 50 13

Billeterie en ligne

 

Les missions Apollo racontées par un astronaute

Conférence samedi 20 juillet à 20h

Dans la nuit du 20 au 21 juillet 1969, Neil Armstrong annonçait au monde entier « C’est un petit pas pour l’Homme mais un bond de géant pour l’humanité » tout en posant son pied sur la Lune. Cette mission, Apollo 11, marqua la fin d’une longue course pour la conquête spatiale lors de la Guerre Froide, mais aussi le début d’une nouvelle série de missions destinées à la découverte lunaire jusqu’en 1972 avec Apollo 17. Et qui de mieux qu’un astronaute pour parler de l’aventure de l’Homme sur cet astre ?

Michel Ange Tognini, astronaute à l’Agence Spatiale Européenne, a lui-même pu effectuer deux missions spatiales : Antarès en 1992 à bord de MIR, et STS-93 en 1999 pour le déploiement du satellite Chandra. Il vous donne rendez-vous au Planétarium pour une conférence qui met à l’honneur les différentes étapes des missions Apollo et leur rôle dans la connaissance que nous avons aujourd’hui de la Lune.

Entrée gratuite. Réservation obligatoire au 04 78 79 50 13

 

Expériences sur la Lune

Labo du 12 au 21 juillet à 14h30

Connaissez-vous la Lune ? Pourriez-vous facilement y vivre ?
Pour faire le point sur notre satellite , quelques expériences présentées par un médiateur scientifique vous permettront de découvrir son environnent. Un monde très proche de la Terre qui ne semble pas aussi accueillant qu’on pourrait l’imaginer.

Tout public dès 8 ans
Sans réservation. Accès gratuit en complément d’un billet d’entrée au Planétarium.

 

Stage micro fusées

15 et 16 juillet de 10h à 16h30

En partenariat avec le Planétarium, Planète Sciences Auvergne-Rhône-Alpes proposent aux jeunes de découvrir le rôle et le fonctionnement des fusées, pour pouvoir ensuite fabriquer les leurs, avant d’expérimenter différents paramètres de vol. Chaque journée se conclut par un incroyable moment : le lancement !

Enfants de 8 à 12 ans

Lieu : Espace Carco, Vaulx-en-Velin

Tarif : 100 euros / Réservation oligatoire

Plus d’informations sur le site de Planète Sciences Auvergne-Rhône-Alpes

Planétarium de Vaulx-en-Velin

Visite de Cosmograff’ avec des médiateurs scientifiques

VVisite de Cosmograff’ avec des médiateurs scientifiques

Découvrez l’exposition Cosmograff’ présentée à la fondation Bullukian en présence des médiateurs de l’association DéMesures qui a conçu de ce projet original de voyage à travers le système solaire avec le collectif d’artistes Superposition.

Cette visite est particulièrement recommandée aux familles avec des enfants (à partir de 8 ans).

 

BepiColombo – A la découverte de Mercure

BBepiColombo – A la découverte de Mercure

La planète Mercure, la plus proche du Soleil, reste l’une des planètes les moins connues du Système solaire. Jusqu’à présent, seules deux sondes l’ont survolé, et une seule d’entre elles a pu l’explorer en détail. Il reste donc beaucoup à découvrir sur cette planète des extrêmes, dont la température oscille entre plus de 400°C le jour et -180°C la nuit.

En octobre dernier, les agences spatiales européenne et japonaise ont lancé la mission BepiColombo qui, après 6 ans de voyage, atteindra enfin Mercure et l’étudiera sous toutes les coutures. Composée de deux sondes qui se sépareront juste avant l’arrivée autour de Mercure, cette mission est conçue pour révéler bien des mystères…

Avec Nicolas André, chargé de recherche à l’Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie

Réservation conseillée au 04 78 79 50 13.

Soirée de l’Observatoire

SSoirée de l’Observatoire

Quelles sont les dernières avancées scientifiques en astronomie ? Que peut-on voir au télescope ? Pourquoi a-t-on appelé « Grande ourse » la constellation qui ressemble à une casserole ?

Un vendredi par mois, aux alentours du premier quartier de Lune, l’Observatoire de Lyon propose au public une soirée d’observations astronomiques. Ces soirées se font en partenariat avec la Société Astronomique de Lyon (SAL) et s’adressent à tous : petits (à partir de 6 ans) ou grands, passionnés ou néophytes.

 

La prochaine soirée aura lieu le vendredi 10 mai de 20h30 à 23h !

Renseignements et inscriptions sur le site de l’Observatoire.

EsPaCe games

EEsPaCe games

DDans le cadre d’oufs d’astro, Biennale du ciel et de l’espace

Au Planétarium, l’espace et le temps se déforment. En certains lieux, l’Univers semble se refermer sur lui-même. Le visiteur est prisonnier d’une boucle à laquelle seules son astuce et la rencontre avec d’authentiques scientifiques lui permettront d’échapper.

Pour cet événement, les scientifiques de 10 laboratoires de recherche rhône-alpins se mobilisent exceptionnellement pour venir à la rencontre du public et partager ces moments riches en émotion.

AA la recherche d’une nouvelle oasis

En 2039, la Terre est devenue un lieu extrême pour l’Homme : le réchauffement climatique provoque des froids intenses dans certaines parties du globe, des chaleurs insoutenables dans d’autres, ainsi que des tempêtes et des cyclones. Votre mission : trouver un endroit sûr pour assurer l’avenir de l’humanité.

Tout public dès 6 ans

LLa résistance s’organise !

Dans un monde imaginaire où le savoir est détenu par une autorité obscurantiste et totalitaire, un groupe de résistants tente de restituer de vraies connaissances scientifiques. A vous d’intégrer cette résistance, de rencontrer d’authentiques scientifiques et de découvrir les phénomènes extrêmes de la science d’aujourd’hui.

Tout public dès 10 ans

Accès gratuit, en complément d’un billet d’entrée « Visite complète » ou « Visite expos ».

En collaboration avec la Nième compagnie, avec la mobilisation exceptionnelle des scientifiques des laboratoires de la région Auvergne-Rhône-Alpes : l’Institut de physique nucléaire de Lyon (IPNL), le Centre de calcul, le Laboratoire d’Annecy de physique des particules (LAPP), le Laboratoire des matériaux avancés (LMA), le Laboratoire de physique subatomique et de cosmologie de Grenoble (LPSC), le Laboratoire souterrain de Modane (LSM), l’Institut Lumière Matière (ILM), le Centre de recherche en astrophysique de Lyon (CRAL), l’Institut national des sciences de l’Univers (INSU), l’Observatoire des sciences de l’Univers de Grenoble (OSUG), et la participation d’Ebulliscience, du Club d’astronomie de Lyon Ampère, du Club d’astronomie des Monts du Lyonnais et de la Société astronomique de Lyon.

Consultez le programme de Oufs d’astro, Biennale du ciel et de l’espace