Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences.

EN SAVOIR PLUS

Mystérieuses étoiles à neutrons

MMystérieuses étoiles à neutrons

©Pexels

Pourquoi les propriétés des étoiles à neutrons sont-elles si difficiles à prédire ? En quoi leur observation pousse les scientifiques aux limites des moyens actuels ? À quoi peuvent-elles nous servir ?

 

Après un petit rappel historique de la découverte fortuite des étoiles à neutrons en 1967, voici quelques questions actuelles à l’interface entre l’astrophysique et la physique de l’infiniment petit qui seront illustrées dans cet exposé.

 

Société astronomique de Lyon

Extraordinaires machines pour observer l’Univers

EExtraordinaires machines pour observer l’Univers

L’ESO, l’Observatoire européen austral, fête ses 60 ans ! Pour célébrer cet événement et revenir sur six décennies de recherches astronomiques dans lesquelles la France et Lyon se sont particulièrement investies, nous vous proposons une grande conférence exceptionnelle. Roland Bacon, astrophysicien au CRAL, ancien directeur de l’observatoire de Lyon et concepteur de l’instrument MUSE — un des plus demandés de la planète ! — vous présentera les coulisses des derniers grands projets de l’ESO.

 

« L’European Southern Observatory (ESO) est la plus grande organisation européenne pour la recherche en astronomie. L’ESO opère les plus grand télescopes optiques et radio du monde dans le désert d’Atacama au Nord du Chili. A l’occasion des 60 ans de l’organisation, je présenterai les grandes réalisations de l’ESO et les projets à venir (télescopes et instruments), ainsi que quelque unes des découvertes qui en ont résulté. »

 

Inscription obligatoire ici

Rencontres Montagnes & Sciences

RRencontres Montagnes & Sciences

Après une édition 100% en ligne, le festival du film d’aventures scientifiques est heureux de revenir en salle ! Après Grenoble, Valence, Chambéry ou encore Clermont-Ferrand, la tournée régionale de Montagnes & Sciences continue, pour proposer au public lyonnais un rendez-vous unique combinant défi scientifique et aventure en montagne.

Les Rencontres Montagnes & Sciences, c’est le festival de films d’aventures scientifiques en montagne qui vous offre une bouffée d’air frais. Au programme : une sélection de films d’aventures scientifiques, choisis pour leur qualité visuelle, scientifique et récréative. La projection sera suivie par des temps d’échanges avec des scientifiques locaux, des réalisateurs ou des spécialistes de certaines thématiques.

En savoir plus

Grands accélérateurs naturels et rayons cosmiques : une mine pour l’astrophysique

GGrands accélérateurs naturels et rayons cosmiques : une mine pour l’astrophysique

Composés à la fois de particules matérielles et de photons gamma, les rayons cosmiques (RC) bombardent la Terre en permanence. On les étudie directement dans l’espace et indirectement depuis le sol avec des outils bien spéciaux qui analysent les cascades de particules secondaires qu’ils produisent dans l’atmosphère.

Ils nous apportent de précieux éléments de connaissance sur l’Univers, dont nous verrons plusieurs exemples.

Le spectre d’énergie des RC est très différent de celui des étoiles, pour expliquer ce caractère dit « non thermique » il a fallu trouver des processus naturels capables d’accélérer des particules électrisées à des niveaux d’énergie inimaginables pour des machines faites par l’homme (Zevatron !), et d’autres qui génèrent les photons les plus violents de tout le spectre électromagnétique.

D’ailleurs, y-a-t-il une limite supérieure à l’énergie des RC ? Quelles sont leurs sources ? On commence a en avoir une idée, mais on attend beaucoup d’outils d’étude déjà en cours de construction, et d’autres encore seulement dans nos rêves.

Intervenant : François Sibille, ancien chercheur au CRAL

Pour en savoir plus :

SAL

Voyage sur les flots célestes

VVoyage sur les flots célestes

Une soirée de projection exceptionnelle, à la rencontre de ces nouveaux explorateurs qui scrutent les profondeurs de l’Univers pour cartographier le cosmos.

Le désir d’exploration de l’Homme s’est étendu vers l’espace. Des cartes ont été tracées, corrigées à mesure que la science progressait. Ces nouveaux voyageurs ont pour vaisseaux des télescopes terrestres ou spatiaux toujours plus puissants, qui repoussent plus loin les limites de la connaissance. L’astrophysicienne Hélène Courtois et son équipe internationale d’astronomes font partie de ces nouveaux explorateurs. En 2014, en travaillant sur une nouvelle carte du ciel, ils réussissent à cartographier pour la première fois le superamas galactique, Laniakea, dans lequel se situe la Voie lactée, révélant ainsi avec une précision inédite l’adresse terrestre dans le cosmos.

Au programme de la soirée :

  • Projection du film documentaire Voyage sur les flots célestes de François-Xavier Vives (89 min, France)
  • Suivie d’une discussion avec Hélène Courtois, astrophysicienne et cosmographe, professeure et vice-présidente de l’Université Claude Bernard Lyon 1, membre de l’Institut de Physique des Deux infinis (IP2I), animée par Sébastien Buthion, responsable communication du CNRS Rhône Auvergne.
  • Séance de dédicaces à l’issue de la rencontre

En savoir plus

Journées européennes du patrimoine : visites de l’Observatoire de Lyon

JJournées européennes du patrimoine : visites de l’Observatoire de Lyon

L’Observatoire de Lyon vous ouvre les portes de son site historique de Saint-Genis-Laval pour des visites guidées gratuites à l’occasion des JEP 2021 !

Le week-end des 18 et 19 septembre 2021 aura lieu la 38e édition des Journées européennes du patrimoine. À cette occasion, nous vous proposons des visites guidées du site historique de l’observatoire à Saint-Genis-Laval pour vous plonger dans l’histoire de l’astronomie lyonnaise et découvrir un site inscrit aux monuments historiques.

Attention, les visites sont complètes ! L’inscription sur liste d’attente est disponible en cliquant sur le lien ci-dessous :

JEP à l’Observatoire de Lyon

Près de 300 activités seront proposées tout au long du week-end dans toute la métropole de Lyon.

>> Retrouvez le programme complet : www.grandlyon.com/jep.

 

Conférence théâtralisée : dessinons le grand atlas de l’Univers

CConférence théâtralisée : dessinons le grand atlas de l’Univers

Johan Richard, astrophysicien au Centre de recherche astrophysique de Lyon (CRAL) et le collectif Il sera une fois vous proposent une conférence sur la cartographie du ciel dans un format totalement inédit !

Des Babyloniens aux cartes astronomiques en passant par la carte chinoise de Dunhuang et les astronomes du monde musulman, cette conférence propose une rétrospective des grandes dates de la cartographie céleste.

Raconte-moi l’Univers

Visite théâtralisée de l’observatoire de Lyon

VVisite théâtralisée de l’observatoire de Lyon

Les inscriptions pour les visites théâtralisées de l’observatoire du mercredi 16 juin avec la compagnie « Il sera une fois » sont ouvertes !

Ces visites théâtralisées s’inscrivent dans le programme estival de l’observatoire « Raconte-moi l’Univers » dont vous pouvez retrouver le programme complet ici.

Venez découvrir l’observatoire de Lyon comme vous ne pensiez jamais le visiter ! La compagnie de théâtre Il sera une fois vous y attend pour vous raconter son histoire à travers plusieurs mises en scène… Venez (re)découvrir les lieux emblématiques de l’observatoire : sa bibliothèque, ses télescopes, son parc, etc. et laissez-vous guider par les acteurs de la troupe !

Informations et inscriptions

Comment nous avons trouvé la toile cosmique

CComment nous avons trouvé la toile cosmique

Pour notre septième conférence en direct (déjà !), nous accueillerons Roland Bacon, astrophysicien au CRAL et concepteur de l’instrument MUSE, qui vous proposera une conférence sur la toile cosmique, une thématique de recherche qui a récemment beaucoup fait parler d’elle dans les médias.

Intervenant : Roland Bacon, astrophysicien au CRAL, sera sur la chaîne Twitch de l’observatoire de Lyon pour une conférence en direct le mardi 18 mai à 18 h sur le thème de la toile cosmique.

Rendez-vous sur la chaîne Twitch de l’observatoire de Lyon le mardi 18 mai à 18 h !

Simulation cosmologique de l’Univers lointain crédits : Jeremy Blaizot, projet SPHINX

Comment nous avons trouvé la toile cosmiqueLa structure filamentaire du gaz dans lequel se forment les galaxies, plus communément appelée la « toile cosmique », est l’une des grandes prédictions du modèle du Big Bang et de la formation des galaxies. Malheureusement, notre connaissance de cette toile est limitée à quelques lignes de visée en direction des quasars les plus brillants qui agissent comme sondes lumineuses. Pouvoir observer directement la distribution du gaz dans les filaments de la toile nous donnerait des contraintes essentielles à nos modèles et nous aiderait ainsi à mieux comprendre comment les galaxies se forment et interagissent avec leur environnement.Voilà plus de 40 ans que nous cherchons à l’observer et nous avons aujourd’hui franchi une étape importante dans cette exploration de la toile cosmique en observant, pour la première fois, des filaments d’hydrogène dans le champ profond de Hubble. Pour réaliser cet exploit, nous avons conduit une campagne d’observations avec MUSE en cumulant plus de 140 heures de VLT avec MUSE pointé sur une unique région du ciel, située dans le champ profond de Hubble.Qu’est-ce que la toile cosmique ? Que prédisent les modèles ? Comment l’avons-nous observée et qu’avons-nous appris ? Je me propose dans cette conférence de vous raconter l’histoire de cette découverte et d’évoquer les conséquences pour notre connaissance de la formation et de l’évolution des galaxies.

– Roland Bacon
Pour voir les rediffusions des précédentes conférences en ligne de l’observatoire de Lyon, rendez-vous sur la chaîne YouTube de l’université Claude Bernard Lyon 1 !

Ondes gravitationnelles | Carte blanche aux chercheurs

OOndes gravitationnelles | Carte blanche aux chercheurs

©BU Sciences Lyon 1

Viola Sordini chargée de recherche CNRS à l’Institut de Physique des Deux Infinis de Lyon – IP2I a longtemps travaillé dans le domaine de la physique des particules, à la recherche d’indices pour la compréhension des phénomènes qui ne sont pas encore expliqués par le modèle actuel.

Toujours motivée par les mêmes questionnements, elle s’intéresse depuis 2019 aux Ondes Gravitationnelles.

La BU Sciences Lyon 1 lui donne carte blanche pour une présentation en toute convivialité !

> Pour suivre la présentation :

Carte blanche aux chercheurs