Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences.

EN SAVOIR PLUS

Biennale du Comics

BBiennale du Comics

Les Bibliothèques Universitaires Lyon 3 lancent la première édition de la Biennale du Comics.

Organisée tous les deux ans en partenariat avec l’association BDCinéGoodies, elle explorera les manières dont les comics, dans toute leur diversité, peuvent nous aider à appréhender certaines grandes questions auxquelles nous sommes quotidiennement confrontés, qu’elles soient sociales, culturelles ou géopolitiques.

Du 29 avril au 3 mai 2024, participez à une grande diversité d’événements (rencontres, masterclass, projection-débat, ateliers de dessin…) autour de l’univers du comics et son influence dans la culture populaire et médiatique

Découvrez le programme de la Biennale du Comics et inscrivez-vous ici : https://bu.univ-lyon3.fr/biennale-du-comics

L’Amour et ses évolutions – Spécial St-Valentin – #Edition2

LL’Amour et ses évolutions – Spécial St-Valentin – #Edition2

>>> Réserve ta place ici 

En collaboration avec Le Pilo hôtel , le collectif Scène27 vous propose une soirée Talk / Débat sur « L’Amour et ses évolutions – Spécial St Valentin » #Édition2

À l’heure où le commerce de la saint Valentin prône l’amour et ses belles histoires, où les films à l’eau de rose sont toujours teintés de bons sentiments et où les émissions de téléréalité jouent la carte de la controverse, qu’en est-il des évolutions relationnelles entre homme et femme ? 

Hypergamie, féminisme, MGTOW, impact social, traditionalisme, autant de sujets complexes que cette thématique soulève.

LE PROGRAMME

Partie 1 : L’immersion !

19h00 – 20h30

  • Jeu de cartes P.O.V : Conçu sur mesure pour l’occasion, ce jeu te permettra de discuter de l’Amour à notre époque entre amis, collègues, partenaire ou avec des inconnus armé de ta boisson préférée dans une ambiance décontractée ️
  • Entrée en matière avec des stands autour du sujet :

** Un atelier inédit avec Clémence Delorme, illustratrice lyonnaise

** Une sélection de livres sur le l’amour et ses évolutions en partenariat avec une librairie lyonnaise

** Une expo photo sur l’amour réalisée par l’équipe Scène27

** Tattoo Flash , la tatoueuse  « Autour des Étoiles ☾ » sera là tatouer sur place ou écouter vos projets 🙂


Partie 2 : Les Talks

Assiste à 2 talks d’experts suivis de questions pour élargir ton champ de vision sur le sujet 🙂

20h30-21h00 : Premier Talk – « Pourquoi le mot « crush » réinvente notre manière d’aimer » de Christine Detrez – Sociologue et Vice Présidente de l’ENS

21h15-21h45 : DeuxièmeTalk – « Le désir et l’amour sont-ils toujours liés ? » de Camille Bataillon – Sexologue, auteure et podcasteuse

Samedi de la découverte : ateliers biologie végétale

SSamedi de la découverte : ateliers biologie végétale

Qu’est-ce que la science ? Que veut dire « être scientifique » ? Qu’est-ce que la démarche d’investigation ? Connaissez-vous le protocole de recherche des scientifiques ? Venez en famille et entre amis pour tester nos expériences, manipuler, expérimenter et s’amuser !

1h, 2h ou 3h … Venez quand vous voulez et aussi longtemps que vous le souhaitez ! La salle de Vaulx-en-Velin d’EbulliScience est ouverte au grand public ce samedi de 14h à 17h. Les médiateurs seront là pour guider les  visiteurs dans leurs découvertes.

À 15h et à 16h, nos médiateurs animent un atelier thématique autour de la biologie végétale.

 

©EbulliScience

>> Plus d’informations et billetterie :

Ebulliscience

Les Rencontres de Robotique autour du thème de l’archéologie

LLes Rencontres de Robotique autour du thème de l’archéologie

Les Rencontres de Robotique sont organisées chaque année par Planète Sciences Auvergne-Rhône-Alpes et la ville de Vaulx-en-Velin dans le but de faire découvrir le monde de la robotique au grand public. Cette journée festive propose à tous, curieux comme passionnés de robotique, d’assister à des matchs de robots, mais aussi de découvrir et d’expérimenter l’électronique, la programmation ou encore le pilotage des robots !

La prochaine édition se déroulera le samedi 19 mars sous une forme adaptée aux contraintes sanitaires.
En parallèle du concours de robotiques, vous découvrirez plusieurs animations, de 14h à 17h.

  • Expérimentez l’électricité mais aussi l’électronique ou la programmation, ces domaines scientifiques nécessaires à la conception des robots.
  • Manipulez des robots et décodez leur langage. Grâce au programme que vous aurez mis au point, le robot pourra accomplir sa mission
  • Appréhendez la relation entre l’Intelligence Artificielle (IA) et la robotique. Avec la Maison des Mathématiques et de l’Informatique (MMI)
  • Contemplez le ciel étoilé et recherchez les constellations d’anciennes civilisations aujourd’hui disparues. Avec le Club d’Astronomie de Lyon Ampère (CALA) et le Planétarium de Vaulx-en-Velin.
  • Découvrez de façon ludique les étapes et les objectifs de l’archéologie préventive.
    Avec des archéologues du Service archéologique de la Ville de Lyon (SAVL), de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux (MOM) et de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP).
  • Admirez les performances des robots lors de démonstrations proposées par des clubs et des professionnels de la robotique.

 Le règlement du concours qui se déroulera autour du thème de l’archéologie : les robots devront identifier des lieux possibles de fouilles afin de trouver des échantillons archéologiques. Ceux-ci seront ensuite ramenés à leur campement pour être analysés et les meilleurs d’entre eux seront exposés fièrement dans la galerie du musée.

De plus, une statuette mise au jour par une précédente expédition devra être mise à l’abri des intempéries en l’exposant dans la vitrine du musée et remplacée par une réplique sur son site original.

>> Toutes les infos concernant la Coupe de France de Robotique :

Coupe de robotique

La balade des connais’sens

LLa balade des connais’sens

Et si vous preniez le temps de redécouvrir vos sens ?

Depuis le début de l’année 2020, la crise de la Covid-19 nous invite à repenser notre rapport au monde, notamment en ce qui concerne les dimensions sanitaires, psycho-sociales (isolement, formes de sociabilité nouvelles) et sensorielles (confinements, distanciations, mesures « barrières ») de notre existence. Elle contraint également à modifier nos habitudes, nos pratiques, à revoir nos priorités, à interroger le présent et l’avenir.

Les Ethnomades – étudiant.e.s en Master 2 « Anthropologie Nouveaux Modes de Médiation »- et la MJC Monplaisir Lyon ont concocté pour vous un ensemble d’ateliers ludiques et participatifs, à travers lesquels vous êtes invité.e.s à re-créer du lien avec celles et ceux qui vous entourent et à prêter attention à la pluralité des rapports au monde.

> Au programme :

  • Atelier audio-viz : venez explorer les liens entre vos ressentis et vos sens en combinant des sons à des images.
  • Atelier qu’est ce que « bien manger » ? : quelles valeurs morales, nutritionnelles, affectives, éthiques, pratiques, sensorielles associons-nous à l’alimentation ? Venez discuter de ce que signifie pour vous le fait de « bien manger » autour d’un goûter haut en couleurs.
  • Atelier jeu vidéo : toucher, manipuler, bidouiller ! Expérimentez le jeu-vidéo d’une nouvelle manière en remplaçant votre manette par des objets du quotidien.
  • Atelier nuisances sonores : de l’amour à la haine il n’y a qu’un pas, venez donc découvrir comment se crée la limite entre un son agréable à l’oreille et une nuisance sonore et l’impact que cela peut avoir sur notre santé mentale.
  • Atelier créa : face à des objets divers et variés, crayons, peinture et instruments, laissez place à votre créativité pour exprimer par la musique et le dessin l’émotion qui vous sera donnée.
  • Atelier l’alcoolénous : boire ou ne pas boire, telle est la question ! Participez à une série de petits jeux pensés autour du partage d’expériences en lien avec les consommations d’alcool.
  • Atelier représentations : découvrez, par le dessin, les différentes représentations que l’on peut se faire des troubles psychiatriques et, discutez avec les créateurs de « The Live Drawing Project » du dessin comme moyen d’expression.

> Suivez l’évènement sur : Facebook et  Instagram @Les_Ethnomades

affiche les ethnomades avec dessin représentant une personne entourée d'une plante et d'une guitare

Les ateliers de l’observatoire de Lyon

LLes ateliers de l’observatoire de Lyon

L’observatoire de Lyon propose de nombreux ateliers en géologie et en astronomie à destination du public scolaire, de la primaire au lycée. En voici quelques exemples.

 

Dans la peau d’un paléontologue

Cycle 2

Les élèves travaillent en petits groupes autour d’un bac de fouilles, en utilisant les outils du paléontologue. Ils recherchent des fossiles, tentent de les identifier et d’en déduire leur milieu de vie.

 

 

Le système solaire

Cycle 2

Chaque planète de notre système solaire est présentée aux élèves : ses particularités, sa couleur, sa taille, etc… Les élèves doivent ensuite retrouver quelle serait la taille de chaque planète si le Soleil faisait 15 cm de diamètre, et quelle serait la distance entre le Soleil et les planètes.

 

Qu’est-ce qu’un séisme ?

Cycles 2 et 3

Grâce à différentes expériences, les élèves tentent d’expliquer pourquoi il y a des séismes, comment ils se propagent et comment les scientifiques les mesurent.

 

 

 

Les phases de la Lune

Cycles 2 et 3

Il s’agit de faire comprendre aux élèves le mécanisme des phases de la Lune et des éclipses ainsi que les liens entre les mouvements Lune / Terre / Soleil et les phases de la Lune observables depuis la Terre.

 

 

 

Crédits photographiques : Eric Le Roux / Direction de la communication Université Lyon 1

Objectif Mars

Cycles 2 et 3

Cet atelier a été développé en partenariat avec le Jardin des sciences de l’université de Strasbourg.

Les élèves doivent remplir une mission : choisir une planète pour y installer une base scientifique. Après avoir étudié la planète en question et choisi le lieu d’atterrissage de la mission, chaque groupe doit construire une partie de la base de vie qui accueillera les scientifiques.

 

Pour connaître l’ensemble de notre offre, n’hésitez pas à consulter notre site internet :

Observatoire de Lyon : offres pour les scolaires

 

LLa salle de diffusion des savoirs

Les ateliers sont proposés sur le site de Saint-Genis-Laval et / ou sur le campus de la Doua dans la toute nouvelle salle de diffusion des savoirs qui intègre notamment une sphère de projection 3D, un outil pédagogique très efficace pour expliquer de nombreuses notions scientifiques aux élèves.

La salle d’ateliers… côté atelier !

L’entrée sur l’espace de la sphère de projection 3D

 

 

 

Revivez la Fête de la science 2020 depuis chez vous !

RRevivez la Fête de la science 2020 depuis chez vous !

Visites virtuelles, ateliers scientifiques, jeux, expositions en ligne… Pop’Sciences vous invite à revivre la 29e édition de la Fête de la science depuis chez vous, grâce à plus de 40 activités numériques pour toute la famille.

 

Plongez dans une enquête archéologique, partez à la découverte des mammifères du grand froid, percez les mystères de la chimie de la pâte à crêpe… Avec Pop’Sciences c’est la Fête de la science toute l’année !

 

La 29e édition de la Fête de la science s’est tenue du 2 au 12 octobre 2020 sous une forme réinventée. Ludique, gratuite et ouverte à tous, elle a proposé près de 250 activités variées, en virtuel et en réel dans plus de 20 communes du département.

 

Revivez la Fête de la science 2020

Retour en images ET EN VIDEOS sur L’édition 2020

Université de Lyon / ©Vincent Noclin

Université de Lyon / ©Vincent Noclin

PETIT CAMPUS : une collection de contenus scientifiques vulgarisés pour le jeune public.

PPETIT CAMPUS : une collection de contenus scientifiques vulgarisés pour le jeune public.

À l’occasion de la Fête de la science, l’Université Gustave Eiffel a proposé aux élèves et leurs professeurs des ateliers animés par plusieurs de ses chercheurs, sur le thème de la nature. Trois ressources pédagogiques PETIT CAMPUS inédites, conçues pour l’occasion, ont servi de support aux collégiens pour préparer la rencontre avec le chercheur ou la chercheuse.

Afin de répondre à une véritable attente de la part des jeunes, l’Université Gustave Eiffel a souhaité rendre accessibles ses travaux scientifiques auprès de ce public, en créant la collection PETIT CAMPUS. Ses contenus vulgarisés, à partir des dossiers thématiques de l’Université Gustave Eiffel, s’accompagnent de vidéos, de jeux, et de ressources pour les enseignants. Des sujets technologiques, innovants, sociétaux y sont proposés, répartis en 4 thématiques : mobilités, infrastructures, risques et environnement et territoires. L’occasion de permettre aux jeunes de s’approprier ces sujets et de développer leur esprit critique.

 

Les ressources pédagogiques PETIT CAMPUS conçues à l’occasion de la Fête de la science :

 

©EPICTURA

Ces ateliers ont été proposés dans le cadre de la Fête de la science 2020

Retrouvez toutes les ressources PETIT CAMPUS

Retrouvez les autres activités de la Fête de la science 2020 à revivre depuis chez vous

 

 

 

 

Un p’tit plongeon dans le Jura ?

UUn p’tit plongeon dans le Jura ?

La chaîne du Jura n’a pas toujours été un massif de moyenne montagne en climat tempéré. A d’autres périodes, ce fut une plaine aride, un fond marin ou un chapelet de petites îles tropicales.

A l’aide de cartes, de roches et de fossiles, il vous sera brièvement présenté l’histoire géologique du Jura.

Proposé par : Patrick Thollot, professeur agrégé, et Damien Mollex, chargé des collections, ENS de Lyon

 

Université Ouverte

 

                                                                   

 

Pour en savoir plus sur les ateliers scientifiques :

<UNIVERSITE OUVERTE LYON 1

Rencontres avec les jeunes chercheurs de l’Université de Lyon à Rillieux-la-Pape

RRencontres avec les jeunes chercheurs de l’Université de Lyon à Rillieux-la-Pape

Pour la troisième année consécutive, l’Université de Lyon organise jeudi 14 novembre 2019 des rencontres avec ses jeunes chercheurs et la population de Rillieux-la-Pape.

Dans la journée elles ont d’abord lieu avec des élèves des collèges de Maria Casarès et de Paul-Émile Victor. Les classes de quatrième de ces deux établissements rilliards auront de nouveau l’opportunité de se confronter à la réalité de la vie de doctorant et d’avoir ainsi une vision plus précise du monde de la recherche.

À partir de 17h et jusqu’à 20h, tous les parents et autres personnes intéressées pourront également discuter avec les doctorants dans la salle polyvalente du collège Paul-Émile Victor. Découvrir les différents métiers d’un laboratoire, le rôle que chacun y exerce, comment se déroule la journée type d’un chercheur en sciences humaines ou sciences expérimentales… Toutes ces questions pourront largement être abordées dans les échanges directs que le public aura avec ces jeunes interlocuteurs.

Venez nombreux !

Liste des jeunes chercheurs et des sujets abordés  :

  • Charline ROY fait une thèse à l’Institut NeuroMyoGène (CNRS/Inserm/Université Claude Bernard Lyon 1) en biologie moléculaire et cellulaire. Elle travaille sur des petits vers pour comprendre le vieillissement musculaire chez l’homme.
  • Laura BON travaille à l’Institut des Sciences Cognitives – Marc jeannerod (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1) – Sa thèse en neuropsychologie a pour but d’aider les schizophrènes à se réinsérer.
  • Aurélien COUSSAT fait une thèse dans le Centre de Recherche en Acquisition et Traitement de l’Image pour la Santé (CREATIS : CNRS/Inserm/Université Claude Bernard Lyon 1/INSA de Lyon/ Université Jean Monnet Saint-Etienne). Son but : optimiser la quantité de rayons pour la radiothérapie.
  • Joey LABOUR fait une thèse dans le Centre de Recherche en Acquisition et Traitement de l’Image pour la Santé (CREATIS : CNRS/Inserm/Université Claude Bernard Lyon 1/INSA de Lyon/ Université Jean Monnet Saint-Etienne). Son but : améliorer la résolution de l’imagerie médicale.
  • Amin LAAFAR fait une thèse en chimie-environnement au laboratoire DEEP : Déchets Eaux Environnement Pollutions à l’INSA de Lyon. Son sujet précis : dépollution des sols pollués par les hydrocarbures.
  • Florence PEROLD travaille à l’Institut de recherche sur les cellules souches et le cerveau, le « Stem cell and Brain Research Institute » (Inserm/Université Claude Bernard Lyon 1/INRA/CNRS). Dans sa thèse en biologie moléculaire et cellulaire elle s’intéresse au processeur qui permet à une cellule différenciée (un neurone, une cellule musculaire, etc.) de redevenir une cellule souche pluripotente, qui a la capacité de se différencier en tous types cellulaires.
  • Audrey DUJARDIN travaille au Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon (Inserm/CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1 : Centre Léon Bérard) dans l’équipe « épigénétique et cancer ». Elle essaie pendant sa thèse de comprendre la fonction d’une protéine épigénétique. L’épigénétique est la science qui s’intéresse aux modifications qui ne sont pas directement codées par la séquence d’ADN d’une cellule, mais qui ont un impact dans l’expression des gènes.
  • Amélie DESCHAMPS fait sa thèse dans le laboratoire « Environnement, ville, société » à l’Université Jean Moulin Lyon 3 en géographie urbaine. Les plantes en ville : une affaire de tous !, tel est son sujet de thèse.
  • Rodolphe PELISSIER, doctorant en Virologie/immunologie au Centre International de Recherche en Infectiologie, le CIRI (lnserm/CNRS/ENS de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1). Il travaille sur les mécanismes de haute pathogénicité du virus Nipah.
  • Lénaïc CADET travaille au Laboratoire d’Étude des Mécanismes Cognitifs de l’Université Lumière Lyon 2. Sa thèse en sciences cognitives et psychologie aborde le sujet des émotions et de la réalité virtuelle : quelles différences entre les adultes et les enfants ?
    Son étude porte sur les émotions et sur le sentiment de présence en réalité virtuelle chez les jeunes adolescents (10-14 ans). Elle veut comprendre, grâce à cette étude, la façon dont ce type d’expérience peut générer des émotions, des comportements (mouvements) et des souvenirs (mémoire). Le but est aussi de contribuer à l’élaboration d’une charte d’utilisation adaptée à la réalité virtuelle afin de protéger les jeunes utilisateurs à la manière de la charte PEGI pour les jeux vidéo.
    Lénaic recherche des participants âgés de 10 à 14 ans pour son étude. Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à en parler avec elle. Pour en savoir plus.
  • Sarah MASSOL travaille au Laboratoire d’Étude des Mécanismes Cognitifs de l’Université Lumière Lyon 2. Sa thèse en sciences cognitives et psychologie aborde le sujet des émotions et de la manière dont elles affectent la mémoire des enfants ?
    Son étude porte sur l’effet des émotions sur la mémoire chez les enfants âgés de 8 à 11 ans. Cette étude vise à mieux comprendre le fonctionnement cognitif des enfants ainsi que le développement de leur mémoire et de leurs émotions. Pour cela, les participants doivent réaliser des tâches comportementales sur ordinateur (mémorisation d’images émotionnelles ou neutres) avec mesure de l’activité cérébrale grâce à l’électroencéphalographie, mesure non-invasive et totalement indolore.
    Sarah recherche des participants âgés de 10 à 14 ans pour son étude. Si vous êtes intéressés, n’hésitez pas à en parler avec elle. Pour en savoir plus.