Mélange numérique et santé à la Bibliothèque municipale Croix-Rousse | #FDS2018

MMélange numérique et santé à la Bibliothèque municipale Croix-Rousse | #FDS2018

  • ATELIER BIEN-ETRE
    Samedi 6 octobre, de 10h30 à 12h

Cet atelier est une invitation à la découverte de soi par le biais d’exercices qui favorisent la perception de son schéma corporel, la prise de conscience de ses ressentis et la découverte de ses richesses intérieures (pensées, ressources, savoir-faire et savoir-être).

Intervenante : Claudia Alves, Petit Havre de Zen

Public visé : à partir de 16 ans | Inscription obligatoire

Attention, il est souhaitable que chaque participant porte une tenue souple et apporte un plaid.

 

  • MAKEY MAKEY
    Samedi 6 octobre, de 14h à 16h

Venez découvrir la carte Makey Makey. Il s’agit d’un petit microcontrôleur électronique, qui permet de transformer n’importe quoi, comme des légumes, des fruits, une paire de ciseaux, en une extension de clavier pour jouer à un jeux vidéo. Une activité ludique à essayer en famille !

Intervenants : animateur numérique et bibliothécaire

Public visé : à partir de 8 ans | Inscription obligatoire

 

  • ATELIER DECOUVERTE DU DO-IN
    Samedi 13 octobre, de 10h30 à 12h

Le Do-In trouve son origine dans la médecine chinoise et est très proche du massage shiatsu. Mais sa particularité est qu’il se pratique sur soi-même et ne requiert aucune connaissance approfondie de l’énergie. Cela demande d’être à la fois détendu (comme quand on se fait masser) et actif (comme le masseur). Nous entrons dans ce que l’on peut appeler la relaxation active.

Intervenante : Claudia Alves, Petit Havre de Zen

Public visé : à partir de 16 ans | Inscription obligatoire

 

BIBLIOTHEQUE MUNICIPALE CROIX-ROUSSE

 

Consultez toute la programmation Fête de la Science 2018

en Métropole de Lyon et Rhône

 

Astronomie entre rêve et calcul

AAstronomie entre rêve et calcul

L’objectif de l’exposition est d’explorer la manière dont l’évolution des sciences fonde une vision du monde et modèle l’imaginaire d’une société.

L’astronomie est exemplaire à cet égard, car elle combine la technicité des recherches et la possibilité d’une observation des phénomènes célestes par chacun à l’œil nu, suscitant la fascination d’un public qui rêve aux mondes lointains, à la possibilité que la vie s’y soit développée et aux origines de notre univers.

Le principe qui a guidé l’élaboration de l’exposition est la confrontation de sources multiples pour appréhender la construction des imaginaires par la culture scientifique. Nous présentons donc non seulement les textes scientifiques et les instruments astronomiques, mais aussi la diversité des modalités par lesquelles la société se saisit des enjeux de l’actualité des sciences : dans le discours sérieux de la presse de vulgarisation, mais aussi sous l’angle du rire, à travers les caricatures parues dans les quotidiens, les publicités, la musique…

Un accent particulier a été porté sur l’importance de la fiction, qui fonctionne comme un outil privilégié pour diffuser des imaginaires scientifiques, qu’il s’agisse de romans d’aventures scientifiques sur le modèle de Jules Verne, de fantaisies satiriques, de fascicules pour la jeunesse (comme Les Grandes aventures du boy-scout dans les planètes), de romans populaires parus en feuilleton dans la presse, de pulps américains de science-fiction ou du premier cinéma (l’exposition présente entre autres une sélection de courts-métrages de Méliès).

L’investissement imaginaire des sciences se cristallise autour de phénomènes spectaculaires comme le passage des comètes, et explore plusieurs thèmes privilégiés : la lune, la planète Mars (avec le débat autour de l’existence de canaux à sa surface), les voyages interplanétaires, les extraterrestres…

En savoir plus sur l’exposition

Inauguration prévue le 23 janvier 2018 à 18h

Manifestation organisée dans le cadre de l’ANR Anticipation par Claire Barel-Moisan, Hugues Chabot, Christèle Couleau, Isabelle Vauglin.