Désir d’art, la collection africaine Ewa et Yves Develon

DDésir d’art, la collection africaine Ewa et Yves Develon

Durant près de cinquante ans, Ewa et Yves Develon ont constitué une incroyable collection d’objets d’Afrique, dont notamment des masques et des statues du Nigeria. Cette exposition vous présente les quarante premières pièces de leur donation ainsi que vingt prêts exceptionnels. Le parcours de l’exposition retrace l’esprit qui a guidé la constitution de cette collection, entre passions fulgurantes et recherche esthétique.

Plus d’informations sur le site du :

Musée des Confluences

Les Statues meurent aussi

LLes Statues meurent aussi

Projection du documentaire Les Statues meurent aussi de Chris Marker et Alain Resnais suivie d’une rencontre avec les collectionneurs et donateurs Denise et Michel Meynet
Animée par Merja Laukia, directrice des collections et des expositions

Plus d’informations sur le site du :

Musée des Confluences

Consultez les publications du musée des Confluences sur le portail Persée

CConsultez les publications du musée des Confluences sur le portail Persée

Au-delà d’une proximité géographique que souligne la passerelle Raymond Barre qui les relie, le musée des Confluences et l’École Normale Supérieure de Lyon partagent les mêmes ambitions autour de la recherche, de la transmission et de l’échange des savoirs.

Parmi les collaborations mises en place : la valorisation sur le web des publications scientifiques du musée. Ainsi, après un traitement documentaire et éditorial réalisé par Persée, l’ensemble de la revue scientifique du musée Confluences est aujourd’hui accessible librement et gratuitement en ligne.

A lire en intégralité sur le site du Musée des Confluences

Ce projet s’inscrit dans le cadre du partenariat avec l’ENS de Lyon, tutelle de Persée

Mini-série au Musée

MMini-série au Musée

Ce sont trois épisodes qui constituent la mini-série « Les grandes inventions, ça n’a pas de prix » du Musée des Arts et Métiers. Une façon originale et amusante de découvrir les collections du Musée.

Épisode #1 : Un appareil photo très, très vintage

Épisode #2 : Cambriolage au musée

Épisode #3 : Ceci n’est pas une boîte à bijoux

Les trois épisodes sont disponibles sur le site internet du Musée.

Mini-série et humour pour le Musée des Arts et Métiers

MMini-série et humour pour le Musée des Arts et Métiers

Ce sont trois épisodes qui constituent la mini-série « Les grandes inventions, ça n’a pas de prix » du Musée des Arts et Métiers. Une façon originale et amusante de découvrir les collections du Musée.

Épisode #1 : Un appareil photo très, très vintage

Épisode #2 : Cambriolage au musée

Épisode #3 : Ceci n’est pas une boîte à bijoux

Les trois épisodes sont disponibles sur le site internet du Musée.

Collections animales, zoos et exhibitions d’animaux dans l’Antiquité : Assyrie, Grèce et monde romain

CCollections animales, zoos et exhibitions d’animaux dans l’Antiquité : Assyrie, Grèce et monde romain

Les Grecs, notamment à l’époque hellénistique, et les Romains, surtout à partir du IIe siècle avant notre ère, ont importé des spécimens d’espèces lointaines et exotiques, tels le rhinocéros ou la girafe, à titre de curiosités. De telles importations d’animaux sauvages doivent être replacées dans une histoire de la longue durée des relations diplomatiques et économiques, notamment tributaires, entre centres et périphéries.

L’importation d’animaux lointains est une pratique attestée très tôt en Egypte et dans l’Orient ancien; au premier millénaire avant notre ère, des animaux exotiques ont ainsi été acheminés jusqu’au cœur de l’empire néo-assyrien, puis de l’empire achéménide, avant de l’être dans certains endroits du monde grec, puis romain.

Quels étaient les animaux concernés, d’où venaient-ils ? Pourquoi mettait-on autant d’énergie à les faire venir ? Peut-on parler à leur propos de véritables collections ? Existait-il quelque chose d’analogue à nos modernes parcs zoologiques ? Dans quels types de mises en scène utilisait-on ces animaux ? Pourquoi les faisait-on défiler dans de somptueuses processions, ou combattre dans l’arène au cours de sanglantes chasses-spectacles ?

Telles sont quelques-unes des questions auxquelles nous tenterons de répondre.

 

Intervenant : Jean Trinquier, maître de conférences en littérature latine à l’ENS-Paris, laboratoire AOrOc

Dans le cadre du cycle Jean Pouilloux organisé par la MOM

 

En savoir plus :

Maison de l’Orient et de la Méditerranée

 

Hugo Pratt, lignes d’horizons

HHugo Pratt, lignes d’horizons

Plongez dans l’univers d’Hugo Pratt, cet artiste qui a marqué durablement le paysage de la bande dessinée en donnant naissance à Corto Maltese, le marin romantique ; incarnation parfaite de l’anti héros.

À l’image de Corto, Hugo vécut intensément : de voyages, de lectures et de rencontres. Des thèmes qui sont autant d’escales dans un parcours d’exposition au long cours ; immersif, presque initiatique. Du « Grand Nord » au « Grand Océan », cette « littérature dessinée », ouverte sur le monde, dialogue avec les objets ethnographiques de collections présentés dans l’exposition.

Plus d’informations sur le site du :

Musée des Confluences

 

La collection de minéralogie

La collection des lépidoptères

LLa collection des lépidoptères

Les collections entomologiques constituent l’un des points forts du musée des Confluences. L’ordre des Lépidoptères rassemble un grand nombre d’organismes : plus de 160 000 espèces ont été décrites et il en existe encore bien d’autres à découvrir.

Avec Harold Labrique, chargé des collections Science de la Vie au musée des Confluences.

Plus d’infos sur le site du musée des Confluences

Découvrez l’ensemble de la programmation A midi au musée des Confluences

Visite commentée de l’herbier de l’université Lyon 1 – Journées du patrimoine

VVisite commentée de l’herbier de l’université Lyon 1 – Journées du patrimoine

L’herbier de l’Université de Lyon comporte plus de 4 millions de spécimens de tous les groupes botaniques venant du monde entier. Ce sont des collections historiques du XIXème siècle (Roland Bonaparte, petit neveu de Napoléon 1er, Michel Gandoger, Alexis Jordan). Du matériel sera exposé, des algues aux plantes à fleurs, et du matériel pédagogique sera présenté (flore en tableaux et modèles végétaux du XIXème, planches pédagogiques).

Durée de la visite 2h. Gratuit sans inscription. A partir de 5 ans.
Présence souhaitée dès le début des sessions.