Suite aux mesures sanitaires prises concernant l'épidémie de Covid-19, les évènements en présentiel sont annulés jusqu'à nouvel ordre. Pop'Sciences reste mobilisé pour vous informer sur l'actualité scientifique et proposer des rendez-vous en distanciel.

Conférences : la science décrypte films et musiques

CConférences : la science décrypte films et musiques

Le confinement est une période propice à la découverte de films ou à l’écoute de musique. Le musée des Confluences propose le visionnage de deux conférences sur ces thèmes, plébiscitées par le public : l’une pour repérer les aberrations scientifiques des grands films de science-fiction, la seconde pour comprendre le bien-être procuré par l’écoute de notre album préféré.

« La science au cinéma, ou comment repérer les aberrations dans les films » – 56 min
Conférence du 16 janvier 2018 en partenariat avec le CALA (Club d’Astronomie de Lyon Ampère). Animée par Arnaud Vericel, doctorant au Centre de Recherche en Astrophysique de Lyon.

visionner la conférence

 

« Le pouvoir insoupçonné de la musique sur notre cerveau » – 1h40
Conférence du 3 avril 2019 en partenariat avec le CNRS animée par Barbara Tillmann, chercheuse au Centre de recherche en neurosciences de Lyon, médaillée du CNRS et Valentin Guichard, pianiste.

visionner la conférence

Océan

OOcéan

Le 8 juin, depuis chez vous, interrogez-vous sur le devenir de l’Océan au travers d’enquêtes, d’échanges et de nombreux témoignages d’experts, scientifiques et passionnés.

En écho à la Journée mondiale des océans, explorez les richesses dissimulées des fonds marins et passez en revue les raisons de croire en leur préservation. Rendez-vous pour un temps de rencontres et conférences, la découverte d’un nouveau podcast et du dernier numéro de Pop’Sciences Mag.


Rencontres/conférences : Faut-il laisser l’Océan au repos ?

RDV le 8 juin à 17h30. Événement retransmis en direct sur Facebook, YouTube et Pop’Sciences. Pour dialoguer et poser vos questions directement aux intervenants, inscrivez-vous dès maintenant !

Le confinement généralisé a offert une trêve aux écosystèmes marins. Pendant quelques semaines, le bruit des moteurs, les chantiers offshore, la surpêche ont drastiquement baissé en intensité. Difficile de penser au monde d’après sans réinventer notre rapport aux écosystèmes marins et à l’usage que nous faisons de leurs richesses. L’occasion de sceller un nouveau pacte avec l’Océan.

  • 17h30 : Pollutions plastiques des océans. Insoluble problème ? Avec Henri Bourgeois Costa, Fondation Tara Océan.
  • 18h15 : Sanctuariser 30% des aires marines : un défi géopolitique. Avec Kiara Néri, Maîtresse de conférences en droit international et maritime, à l’Université Jean-Moulin Lyon 3.
  • 19h00 : Préserver la machinerie océanique et sa fonction de régulatrice majeure du climat. Avec Sylvain Pichat, Maitre de conférences en géologie et paléo-océanographie, à l’ENS de Lyon (Laboratoire de Géologie de Lyon) et chercheur invité au Max Plank Institute.

Podcast : Le vacarme sonore des fonds marins

L’équilibre biologique des océans tient pour beaucoup à la qualité de leurs paysages acoustiques. Il est indispensable de pouvoir les préserver de nos nuisances sonores (moteurs, forages …) regroupées sous le savant terme d’anthropophonie. Pour en parler, nous recevons Lucia Di Iorio (éco-acousticienne – Institut Chorus, Grenoble).

Disponible dès le 8 juin à 10h sur popsciences.universite-lyon.fr et sur toutes vos plateformes préférées (YouTube, Apple podcast, Deezer, Spotify).


Pop’Sciences Mag : Océan. Une plongée dans l’invisible

Parce que c’est dans l’imperceptible et l’inexploré de l’Océan que se cachent parfois les raisons de croire en sa préservation, Pop’Sciences Mag vous propose aujourd’hui une immersion dans cet univers peu connu. Les enquêtes, interviews et reportages vous feront découvrir des phénomènes chimiques, des sons, une faune, ou encore des microparticules, presque insaisissables. Climat, géopolitique, bioluminescence, acoustique, archéologie : informez-vous sur l’avenir du grand bleu !

56 pages de découvertes scientifiques à découvrir dès le 8 juin sur popsciences.universite-lyon.fr/le_mag

Pour recevoir gratuitement un exemplaire papier du Pop’Sciences Mag « Océans, une plongée dans l’invisible », merci d’en faire la demande ici.

 


Contacts


Ils soutiennent la réalisation de ce programme

 

 


Les ports perdus des Étrusques

LLes ports perdus des Étrusques

Antérieure aux Romains, la civilisation étrusque garde encore de nombreux secrets. Pour percer les mystères de cette thalassocratie, une équipe pluridisciplinaire composée d’archéologues, d’historien.nes, d’épigraphistes, de géographes et de géophysicien.nes a conduit des fouilles et des recherches autour des ports étrusques de Pyrgi (dans la région du Latium, en Italie). Elles visent à identifier leur localisation et à comprendre pourquoi ils ont disparu.

A la suite de la projection d’un reportage sur les recherches et fouilles menées sur ce site archéologique, une présentation du projet et de ses premiers résultats sera proposée au public.

Intervenants :

  • Jean-Philippe Goiran, géoarchéologue au CNRS, Archéorient (MOM)
  • Gilles Van Heems, maître de conférences en langue et littérature latines à l’Université Lumière Lyon2, HiSoMA (MOM)
  • Christophe Benech, archéologue et géophysicien au CNRS, Archéorient (MOM)

En savoir plus :

Ou sont les mystérieux ports étrusques ?

« Le Dictateur » de Charlie Chaplin | Cycle de conférences Questions de société

«« Le Dictateur » de Charlie Chaplin | Cycle de conférences Questions de société

Le Dictateur est un événement considérable dans l’histoire du cinéma : éminemment politique, il s’attaque fron­talement au nazisme et à son incarnation, Adolf Hitler, au moment même où les troupes allemandes déferlent sur l’Europe.

À la fin des années 1930, alors que l’industrie hollywoodienne hésite à produire des œuvres antinazies, Charlie Chaplin fait le choix de confronter Charlot à Hitler. Celui que la droite américaine soupçonne d’être « communiste » ou « juif » ne livre alors pas un film patriotique mais un film humaniste, universel. Le premier film parlant de Chaplin sera un cri d’alarme, un cri politique adressé au monde entier.

C’est sous cet angle, celui du film politique, que Jean-Pierre Esquenazi analyse les scènes, les personnages, les dialogues du Dictateur. Car cette prise de position politique s’accompagne d’une rupture esthétique dans la filmographie de Chaplin.

Un regard nouveau sur cet immense classique, servi par une splendide iconographie issue des archives Chaplin.

 

>>> Infos & Inscription sur le site Université Jean Moulin Lyon 3

Nouvel an lunaire 2020 | Trajectoires de femmes et mutations sociales au Viêt-Nam

NNouvel an lunaire 2020 | Trajectoires de femmes et mutations sociales au Viêt-Nam

À l’occasion de l’avènement de l’année de la Souris de Métal, l’Institut d’Asie Orientale propose un focus en deux temps sur une société vietnamienne en pleine mutation.

Trois trajectoires de femmes, issues de trois régions et de trois générations différentes, rythmeront la première partie de la soirée à travers trois documentaires des ateliers Varan à Hanoi. Dans la seconde partie, le deuxième long métrage de Phan Dang Di nous plongera dans une chronique des années 1990 dans le sud du pays dans laquelle la violence des rapports sociaux se mêle à la sensualité des corps et des nouvelles affirmations individuelles de la jeunesse.

Programme

17h00 : Vœux de Béatrice Jaluzot pour le Nouvel an lunaire suivis d’une présentation des films par Tatiana Tepliashina et François Guillemot.

Projections de trois documentaires :

  • P. A. de Phan Huynh Trang (2006, 42 min)
  • Maman est partie à la ville de Tran Thi Cuc Phuong (2010, 31 min)
  • Madame la chef de quartier de Dung Hoang (2009, 42 min)

19h30 : Entracte

20h00 : Film de fiction

  • Mékong Stories de Phan Dang Di (2016, 1h42)

 

En savoir plus :

ENS de Lyon

Café Géo – Delphine Giney

CCafé Géo – Delphine Giney

Transport collectif, le transport aérien par câble

Delphine Giney animera le prochain Café Géo ! Elle vient de soutenir sa thèse sur « De l’(in)acceptabilité à l’appropriation sociale et pratique d’un nouveau transport collectif en milieu urbain : le transport aérien par câble. Mise en perspective internationale : France – Italie – Etats Unis – Colombie » et nous parlera de ses recherches.

Rendez-vous au café-bar Boulang’ et Patiss’ le 5 février à 18h pour un moment convivial !

Plus d’infos ici.

Comprendre la pauvreté en croisant les savoirs

CComprendre la pauvreté en croisant les savoirs

Comprendre la pauvreté avec ceux et celles qui la vivent : présentation d’une recherche participative en croisement des savoirs.

Les séminaires Recherche participative de la Boutique des Sciences

La Boutique des sciences de l’Université de Lyon lance son séminaire d’échanges de bonnes pratiques et de réflexion méthodologiques et épistémologiques sur le thème des recherches académiques coproduites avec des citoyens dite recherches participatives. Une fois par mois dans un lieu différent de la communauté de l’UdL, 1h à 1h30 de présentation et d’échange sur la recherche participative ici et ailleurs. A l’heure du déjeuner ou en fin de journée : chercheurs, étudiants, associations, venez échanger, poser vos questions ou partager vos bonnes pratiques !

4ème séance – 12  Février – 18h30/20h30 – Grand Amphi UdL

Intervenants: Elena Lasida de l’Institut catholique de Paris, Marianne de Laat et Alexie Gasengayire du mouvement ATD Quart Monde.

En ce mois de février, ce sont Elena Lasida, chercheure de l’Institut Catholique de Paris, Marianne de Laat et Alexie Gasengayire, volontaires permanentes du mouvement ATD Quart Monde, qui parleront de la méthodologie mise en œuvre dans une recherche internationale sur ‘Les dimensions cachées de la pauvreté’.

Ce programme de recherche a été mis en place par le Mouvement international ATD Quart Monde et l’Université d’Oxford et s’est déroulé entre 2017 et 2019, dans six pays : le Bangladesh, la Bolivie, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et la Tanzanie. Plus de mille personnes ont participé à ce programme, dont plus de la moitié étaient des personnes en situation de pauvreté.

En mettant en œuvre la méthodologie du Croisement des savoirs et des pratiques développées depuis vingt ans par ATD Quart Monde en lien avec des professionnels et des scientifiques, cette recherche participative a pour originalité de reconnaître les personnes en situation de pauvreté en qualité de co-chercheuses, à égalité avec les universitaires et les professionnels. Cette approche, qui met en confrontation différents savoirs, permet ainsi de changer de paradigme : les populations qui étaient l’objet de programmes pensés par d’autres deviennent source d’une connaissance indispensable pour lutter efficacement contre la pauvreté.

Elena Lasida et Marianne de Laat étaient les coordinatrices de la recherche en France, et Alexie Gasengayire en Tanzanie. Elles expliqueront la méthodologie mise en œuvre, ses forces et ses limites, et aborderont des questions épistémologiques, éthiques et politiques que posent les recherches en croisement des savoirs.

 + D’INFOS ET INSCRIPTION EN LIGNE

Du carbone noir au carbone vert : comment s’adapter ?

DDu carbone noir au carbone vert : comment s’adapter ?

Soirée Scientifique de l’Université Ouverte Lyon 1

 

Catherine Pinel, Directrice de recherche CNRS, Institut de recherches sur la catalyse et l’environnement de Lyon (IRCELYON), Université Lyon 1

Dans un contexte international où la transition énergétique est l’une des questions sociétales au cœur des préoccupations des citoyens, la production de biens de consommation la plus vertueuse possible nécessite de trouver une alternative à l’utilisation des ressources fossiles. Si pour la  production d’énergie, des options non carbonées existent et sont largement étudiées, le choix est plus restreint concernant la synthèse des produits courants. Les possibilités apportées par l’utilisation de la biomasse ou des déchets seront discutées et des progrès récents seront présentés.

 

 

 

 

 

Consultez le programme des Soirées Scientifiques 2019-2020

Université Ouverte Lyon 1

Campus de la Doua – Bât. Patio – 43 bd du 11 Novembre 1918 – Villeurbanne

De découverte en découverte et de fil en aiguille : 150 ans du Tableau périodique des élements

DDe découverte en découverte et de fil en aiguille : 150 ans du Tableau périodique des élements

Soirée scientifique de l’Université Ouverte Lyon 1

organisée en partenariat avec la Ville de Villeurbanne

 

A l’aube du 20e siècle, la plupart des scientifiques pensent que la matière est constituée d’atomes et que ce qui distingue les atomes d´éléments différents, est leur masse. C’est d’ailleurs cette masse qui sert à classifier les éléments. Les chimistes de l’époque se rendent vite compte de périodicités dans les comportements chimiques de certains éléments, qu’ils essaient de traduire dans des tableaux, dont le plus connu est celui du chimiste russe Dimitri Mendeleïev.

Les éléments y sont rangés par masse atomique croissante, certaines cases sont laissées vides et l’emplacement des éléments est donné par la lettre Z de l’allemand Zahl (nombre). Dans cette conférence, je montrerai comment les découvertes en physique nucléaire ont transformé notre compréhension de l’atome, comment elles ont donné le vrai sens au Tableau périodique et comment elles ont complété les 7 périodes du Tableau périodique jusqu’au dernier élément connu : l’Oganesson.

Université Ouverte Lyon 1

 

Sciences et philosophie : regards croisés

SSciences et philosophie : regards croisés

Science et décision. Que voudrons-nous que la science soit ?

L’intérêt humain porté sur le monde s’est organisé depuis fort longtemps autour de la création d’« outils » de connaissance ou de représentation de ce monde. La science et la philosophie en sont parmi les plus florissants et partagent entre eux une histoire complexe, celle de leur complicité, jusqu’à l’identification de l’une à l’autre, une histoire de rejet, de méfiance, de défiance et de soutien.

En somme, c’est la part que chacun des deux a pris dans la constitution du savoir sur le monde que nous proposons d’explorer.

Coordonné par : Alex Lena, Docteur en philosophie et histoire des sciences, Chargé de diffusion de la culture scientifique, technique et industrielle, Université Claude Bernard Lyon 1

Première conférence de ce nouveau cycle proposé par :

Université Ouverte Lyon 1