Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences.

EN SAVOIR PLUS

Nous, les fleuves

NNous, les fleuves

Nous, les fleuves, nous façonnons les paysages et fertilisons les terres. Sources de vie essentielles, nous sommes les berceaux de grandes civilisations et la majeure partie de l’humanité dépend de nos eaux.

L’exposition vous invite à suivre le cours d’un fleuve imaginaire. Au fil de l’eau, vous découvrez le mystère des sources, les couleurs des confluences, la force des flots et enfin les enjeux écologiques et géopolitiques des estuaires et des deltas.

Au cœur d’une scénographie immersive, pirogues, animaux aquatiques, personnages mythologiques, œuvres d’art et films documentaires vous plongent dans le royaume des eaux fluviales.

Plus d’informations sur le site du :

MUSÉE DES CONFLUENCES

Mieux comprendre le comportement en mer des manchots royaux grâce aux données satellites

MMieux comprendre le comportement en mer des manchots royaux grâce aux données satellites

Sans carte ni GPS, difficile de se repérer, surtout en territoire peu ou pas connu. Pourtant, beaucoup d’animaux sont capables de se déplacer et de se repérer sur des distances impressionnantes.

L’exemple le plus parlant est celui des oiseaux migrateurs qui sont capables de rejoindre leur site d’hivernage depuis leur site de reproduction, parfois éloignés de plusieurs milliers de kilomètres, et ce, année après année. D’autres animaux parcourent de longues distances entre leurs sites de reproduction et de nourrissage et sont également capables de retrouver leur chemin malgré la distance. C’est le cas des manchots royaux. Mais comment ces animaux arrivent-ils à se repérer ?

> À lire dans son intégralité sur :

Papier-Mâché

 

Les albatros, nos meilleurs alliés contre la pêche illégale

LLes albatros, nos meilleurs alliés contre la pêche illégale

Au tournant de la 6e extinction de masse, la conservation de la biodiversité est aujourd’hui devenue un enjeu majeur.

À ce titre, l’implémentation de mesures de conservation des écosystèmes menacés est vitale. Néanmoins, l’acquisition d’informations nécessaires à ces mesures peut être difficile. Les océans par exemple, de par leur taille immense, sont des zones difficiles à surveiller avec des moyens humains et sont pourtant très vulnérables à différents maux, dont la pêche illégale. Et si, dans cette vaste entreprise, nos meilleurs alliés étaient les animaux qui peuplent ces environnements en danger ?

> À lire dans son intégralité sur :

Papier-Mâché

 

Pour une forêt primaire en Europe de l’Ouest

PPour une forêt primaire en Europe de l’Ouest

Francis Hallé, biologiste et botaniste reconnu, vient présenter son projet de réimplantation d’une forêt primaire en Europe de l’Ouest qu’il défend dans son ouvrage Pour une forêt primaire en Europe de l’Ouest (2021, Editions Actes Sud) . Un projet écologique à contre-courant de notre société de l’immédiateté et qui n’est pas sans rappeler le temps consacré à la construction des cathédrales…

Plus d’informations sur le site de la BML 

Rencontre « Je passe à l’acte »

RRencontre « Je passe à l’acte »

QUAND LE LIVRE INSPIRE L’ENGAGEMENT : DES RENCONTRES D’AUTEURS ET D’AUTRICES POUR PARLER DE TRANSITION ÉCOLOGIQUE

Jeudi 14 avril, la Maison de l’Environnement invite les éditions Actes Sud et Julien Vidal pour parler de la collection « Je passe à l’acte ».

Conçue comme un prolongement concret et pratique au film Demain, la collection “Je passe à l’acte” apporte un ensemble de réponses à tous ceux qui sont sortis de la salle de cinéma avec le désir d’agir ici et maintenant, ensemble.

Ressource indispensable au démarrage de chaque projet, ces ouvrages ont une approche identique articulée en six chapitres : Pourquoi ; S’entourer ; S’équiper ; Se lancer ; Tenir bon ; Et après.

La Maison de l’Environnement vous donne rendez-vous pour une rencontre suivie d’une séance de dédicaces avec Julien Vidal.

Une rencontre pour évoquer les moyens de s’engager en faveur de la transition écologique par des projets personnels ou collectifs.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre des rencontres d’auteurs et d’autrices à la Maison de l’Environnement organisées avec le soutien de la Métropole de Lyon

Les projets inutiles, imposés et polluants | Rendez-vous Cosmos

LLes projets inutiles, imposés et polluants | Rendez-vous Cosmos

Cosmos – culture et écologie propose une programmation culturelle et cinématographique autour de l’écologie, en lien avec le vivant, à destination de tous les publics – adultes, enfants et familles, scolaires et étudiants.

Une soirée à la rencontre des actions contre les projets inutiles et polluants, luttes qui se trouvent à la croisée de nombreux enjeux – écologiques, sociaux, démocratiques, sanitaires, juridiques… – aussi cruciaux qu’actuels. Biodiversité, climat, santé, pollutions… autant de sujets intimement liés à la science.

Au programme :

  • 19h50 Focus sur L’Appel des 100 pour le climat et le vivant porté par Anciela et cent associations de la région lyonnaise.
    En présence de Justine Swordy-Borie (Anciela)
  • 20h Présentation du film La Bataille de l’eau noire de Benjamin Hennot (documentaire, 2015, 1h13) – Drôle, explosif, un vrai manuel de résistance aux grands projets inutiles ! Suivie d’une rencontre autour des Projets inutiles, imposés et polluants / En présence de Chloé Gerbier et Victor Vauquois de Terres de luttes.

Pour en savoir plus :

Cosmos

Affiche du film « La bataille de l’eau noire » de Benjamin Hennot

 

L’industrie face à la fragilité écologique du monde | Interview Pop’Sciences

LL’industrie face à la fragilité écologique du monde | Interview Pop’Sciences

Au travers de son nouveau magazine et de 3 entretiens croisés, Pop’Sciences interroge les conditions d’une réconciliation entre l’industrie et la société.

Interview de Natacha Gondran et Michel Lussault

Natacha Gondran, Professeure en génie de l’environnement à l’École des Mines de Saint-Étienne, et Michel Lussault, géographe, directeur de l’École urbaine de Lyon, tous deux décrivent la manière dont l’industrie mondialisée devrait et pourrait se réinventer face aux limites écologiques et environnementales auxquelles notre planète fait face.

> Pour aller plus loin, lisez le nouveau Pop’Sciences Mag :

Réconcilier industrie et société

Chauve-souris, mon amour

CChauve-souris, mon amour

Rendez-vous Cosmos Film & Rencontre

« Les sans grades du monde animal sont rarement sous les feux de la rampe, l’objectif de l’appareil photo ou de la caméra préfère ce qui est majestueux et spectaculaire. J’ai décidé de m’intéresser à ce qu’il y a à côté et autour de nous, à ce qu’on ne voit pas, qu’on n’entend pas et qu’on ne considère pas, à l’infra-animal. C’est comme cela que je suis tombée dans l’univers des chauve-souris, et de ceux qui les étudient et les protègent. » Pauline Horovitz

Une comédie documentaire, avec la participation des conservateurs du Muséum de Bourges, d’une éducatrice spécialiste des soins aux bébés chauves-souris, d’un bricoleur logeur de chauves-souris et d’un dentiste de Transylvanie…

Documentaire français, 2018, 52 min, couleurs, production : Squawk

La séance sera retransmise à la Maison de l’écologie, 4 Rue Bodin, Lyon 1er, même date, même heure. La diffusion du documentaire sera suivi d’un échange avec le public.

Intervenants :

  • Pauline Horovitz, diplômée de l’École nationale des chartes, de l’École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, et ancienne pensionnaire de la Casa Velázquez à Madrid, a réalisé une vingtaine de films courts, et récemment le formidable Papa s’en va, portrait drolatique de son père (à découvrir actuellement sur la plateforme Tënk).
  • Samy Mezani, naturaliste à la SHNA-OFAB (Société d’Histoire naturelle d’Autun – Observatoire de la faune de Bourgogne), spécialisé en ornithologie, et passionné par les chauves-souris depuis plus de vingt ans. Il aime transmettre son regard et son amour pour les chiroptères auprès d’un public large et de tous âges.

Avec le soutien de : la Métropole de Lyon.

En partenariat avec : la SHNA-OFAB – Société d’Histoire naturelle d’Autun – Observatoire de la faune de Bourgogne.

 Pour en savoir plus, consultez le site de :

Cosmos – Culture & écologie

> Nous vous invitons à organiser une projection collective en retransmettant cette séance dans un lieu culturel, association, tiers-lieu… Nous vous invitons à nous contacter pour en parler si vous le souhaitez. 

 

Nebula

NNebula

Événement Chaos Danse 2022
Coproduction Théâtre Astrée – Université Lyon 1 et INSA Lyon

Avec Nebula, Vania Vaneau aborde le corps humain en relation avec la nature comme la rencontre de champs de forces dans un contexte post-apocalyptique. Dans une sorte d’archéologie du futur, Nebula questionne quels autres rapports au temps, à la fabrication, à la terre et aux chimères pourraient surgir pour dessiner une cosmogonie nouvelle. Quelles mutations et hybridations pourraient advenir du chaos ?

Accompagnée de Celia Gondol, plasticienne et scénographe, Vania Vaneau axe sa recherche dans le rapport à des matières et gestes, à la fois archaïques, telluriques, de métamorphoses et d’apparitions. Il y est question de révéler l’état originel des éléments, de créer des rituels de guérison, de fertiliser l’espace et d’explorer les notions de catharsis et d’extase. Nebula est aussi une traversée vers l’inconnu, un moment d’éclipse pour entrevoir des possibles. Le futur et le passé s’y retrouvent, le passage du temps en spirale nous amène à une « science-fiction préhistorique ».

Distribution

Compagnie Arrangements provisoires
Chorégraphie et interprétation : Vania Vaneau

Scénographie : Célia Gondol
Création musicale : Nico Devos et Pénélope Michel (Puce Moment / Cercueil)
Création lumière : Abigail Fowler
Régie : Gilbert Guillaumond
Remerciements : Kotomi Nishiwaki, Melina Faka, Julien Quartier – Atelier De facto

Film Nebula, processus de création, réalisé par Vincent Laisney
Production : Arrangement Provisoire
Coproduction : ICI – CCN de Montpellier-Occitanie et Stuk- Louvain avec Life Long Burning – projet soutenu par la commission européenne ; centre chorégraphique national de Caen en Normandie dans le cadre de l’Accueil-studio ; Programme Nomades de Nos Lieux communs – Extension Sauvage, Format danse et A domicile, Slow danse avec le CCN de Nantes ; Les SUBS – lieu vivant d’expériences artistiques, Lyon ; Charleroi Danse, centre chorégraphique de Wallonie – Bruxelles ; Le Gymnase – CDCN Roubaix et la Chambre d’eau
Soutien : Région Auvergne-Rhône-Alpes (Aide au projet) ; L’Essieu du Batut ; La Briqueterie CDCN du Val-de-Marne

La compagnie Arrangement Provisoire s’engage avec ses moyens dans une démarche écologique au sein de ses activités. Via la création et la tournée de Nebula, Arrangement Provisoire contribue financièrement à des associations de protection de l’Amazonie et de défense des peuples autochtones.

Photo © Célia Gondol

Gratuit pour les étudiant.e.s et les personnels Lyon 1 et INSA Lyon |12 € plein tarif | 6 € tarif réduit

Rencontre « Matîn ! » avec Eva Roussel

RRencontre « Matîn ! » avec Eva Roussel

« Mâtin, quel journal ! » c’est un média numérique dessiné, diffusé uniquement en ligne quotidiennement sur Instagram pour aborder la protection de la planète de manière ludique et décalée. Chaque matin, dessinateurs et dessinatrices vous proposent un sujet court sous forme de strip nourri par l’actualité.

Parmi ces artistes, Eva Roussel est lyonnaise et écologiste, autrice de « Tout va bien, enfin ça va aller » avec Bruno Isnardon. Elle participe à « Mâtin, quel journal ! » avec sa série Switch! qui traite d’écoféminisme, de solastalgie, de notre rapport à la nature…

Clothilde Palluat, rédactrice en chef de « Mâtin ! » et Eva Roussel seront nos invitées pour parler de ce nouveau média original et de la manière dont la BD peut inspirer la transition écologique.