Toute l'équipe de POP'SCIENCES vous souhaite une belle année 2019 !...

Les dernières nouvelles des trottinettes électriques | « Edito économique » de Trensistor

LLes dernières nouvelles des trottinettes électriques | « Edito économique » de Trensistor

Les dernières nouvelles des trottinettes électriques

L’Edito économique de Trensistor est une chronique du Journal radiophonique amplifié. À partir de faits d’actualité, illustration, commentaire et questionnement des grands principes à l’œuvre dans le monde économique contemporain.

Dans cet épisode Charlotte analyse la politique de transports présentée la semaine dernière par le gouvernement.

Ecouter le podcast de l’émission

JECO | Les Journées de l’Economie

JJECO | Les Journées de l’Economie

La Fondation Pour l’Université de Lyon organise la 11e édition des Journées de l’Economie dont la vocation est de rapprocher le grand public de l’économie. Pendant trois jours participez aux conférences, débats, rencontres, entièrement consacrés à l’économie ! 

L’angle choisi pour l’édition 2018 des Jéco, « Que sait-on de notre futur ? » sera décliné en plus de 50 conférences.

De nombreux intervenants prestigieux ont confirmé leur venue :

Daniel Cohen, Muriel Pénicaud, Jean-Luc Tavernier, Daniel Cohn-Bendit, Sheherazade Semsar, Elie Cohen, Pierre-André de Chalendar, André Orléan, Jean Pisani-Ferry, Xavier Ragot, Claudio Borio, Sylvie Goulard, François Villeroy de Galhau, Agnès Benassy-Quéré, Philippe Aghion, Michel Aglietta, Patrick Artus, et bien d’autres…

Les conférences traiteront de sujets variés :

  • Une crise grave est encore possible
  • Mieux comprendre les inégalités aujourd’hui ?
  • Les nouveaux médicaments sont-ils trop chers ?
  • La révolution blockchain
  • Faut-il s’inquiéter des Etats-Unis ?
  • Relancer l’Europe : le débat politique
  • Economie de l’intelligence artificielle
  • Y-a-t-il une modèle de développement asiatique ?
  • L’avenir de l’emploi et la gouvernance des entreprises
  • Les économistes sont-ils mieux outillés ?
  • et bien d’autres…

 

Nous avons réalisé un clip de moins de 2 minutes, sur le thème C’est quoi les Jéco ?  N’hésitez pas à le partager avec ceux qui ne connaissent pas les Jéco !

En savoir plus :

JECO

L’antimatière : comment photographier l’invisible (avec Michael Doser (CERN Genève) et Linda Nagler (photographe)

LL’antimatière : comment photographier l’invisible (avec Michael Doser (CERN Genève) et Linda Nagler (photographe)

Conférence organisée par la Confluence des Savoirs

Gratuit et ouvert à tous, sous réserve d’inscription préalable
sur le site web www.confluence-des-savoirs.fr

Intervenants : 

  • Michael Doser, physicien expérimental du CERN (Genève), responsable de l’opération  «Expérience sur l’Antimatière : Gravité, Interférométrie, Spectroscopie».
  • Linda Nagler, photographe travaillant sur les automatismes cognitifs qui dictent notre façon de percevoir le monde

Présentation de la conférence

Comment photographier l’invisible, dont l’exploration est un des principaux objectifs de la science ? Entre la recherche sur l’identité de la matière sombre, de l’énergie sombre, et l’exploration de l’antimatière et de son absence apparente dans l’univers visible, la manière de se former une image de ce que nous ne voyons pas a une forte répercussion sur la façon que nous avons d’appréhender ce monde dont nous n’apercevons qu’une infime fraction.

Cette conférence explorera ces questions (qui gravitent autour de la nature de la réalité dans laquelle nous nous trouvons) par le biais de la photographie de même qu’à travers d’autres technologies, qui ont toutes en commun le fait qu’elles correspondent à un appareil perceptif technologiquement étendu, sans pour autant avoir changé appareil cognitif.

Michael Doser et Linda Nagler, qui ont travaillé ensembles présenteront leurs visions croisées scientifique et artistique de ce sujet.

.

Michael Doser

Michael Doser est un physicien expérimental travaillant sur l’antimatière au laboratoire du CERN, à Genève. Né en Autriche, il a vécu et travaillé en Allemagne, USA, France, Japon et Suisse. Au CERN depuis 1991, il dirige actuellement l’expérience AEGIS, (« Antimatter Experiment: Gravity, Interferometry, Spectroscopy », soit en français « Expérience sur l’Antimatière : Gravitation, Interférométrie, Spectroscopie ») une expérience qui étudie les différences entre la matière et l’antimatière, notamment en ce qui concerne le comportement dans un champs gravitationnel. Ses travaux portent également sur les effets biologiques de l’antimatière.

Il est l’auteur de plus de 400 publications scientifiques ou autres dans des journaux aussi divers que Nature, Physics of Plasmas, Radiotherapy and Oncology, New Scientist ou encore Philosophy of Photography et editeur auprès de Physics Letters B et Review of Particle Properties. Il est aussi très actif dans la communication scientifique, présentant la science à des publics très variés, qui s’étendent de lycéens à des décideurs à des spécialistes.

Linda Nagler

Linda Nagler est une artiste photographe, née à Stockholm, qui vit et travaille à Milan.

Dans les études menées par Linda Fregni Nagler sur la photographie et les automatismes cognitifs qui dictent notre façon de percevoir le monde, la disparition de la réalité est explorée au travers d’œuvres qui jouent sur les frontières entre l’illusion, la mise en scène et les notions de présence et d’absence héritées de Marcel Duchamp.

Linda Fregni Nagler dévoile l’archéologie d’une ère tout en révélant des divergences autant temporelles qu’esthétiques. Confronté à une nouvelle vision du passé, le spectateur est invité à observer non seulement une accumulation du temps mais aussi les effets que la photographie a sur notre conscience. Avec ses photos et ses performances, l’artiste crée un conte-récit historique à mi-chemin entre une conférence d’anthropologie, une interprétation de documents historiques et un récit surréaliste du passé.

Informations et inscriptions sur le site web de la Confluence des savoirs ci-dessous :

Confluence des savoirs

Oui, on se tuera moins en voiture à 80 km/h

OOui, on se tuera moins en voiture à 80 km/h

Mais on comprend que vous soyez quand même contre la mesure.

 

Un article à lire sur Sciences pour Tous

UP Conférence : Place aux financiers responsables !

UUP Conférence : Place aux financiers responsables !

Les crises financières des dernières années ont révélé les failles d’un système économique trop orienté vers les marchés et les places financières : règne du court-termisme, déconnexion de l’économie réelle, multiplication des comportements à risques, … Dans ce paysage économique complexe, est-il encore possible de réconcilier durablement l’économie, le marché et les logiques de long terme ? Plus encore, la finance peut-elle se convertir en solution d’avenir pour les défis sociétaux et environnementaux ?

Ces questionnements seront au cœur de cette nouvelle UP Conférence lyonnaise, organisée en partenariat avec le Forum de l’Investissement Responsable (FIR), Acteurs de l’Économie – La Tribune, ainsi que l’Université de Lyon et iaelyon School of Management – Université Jean Moulin.

Si la société civile ne cesse de prouver sa capacité d’innovation en imaginant des solutions nouvelles aux enjeux actuels, elle manque parfois de moyens pour les déployer à grande échelle et transformer en profondeur notre société. Ainsi, les besoins de financements de l’économie sociale et solidaire sont en hausse, les finances publiques sous pression, et les banques traditionnelles, seules, ne peuvent répondre à cette nécessité. De fait, un nouveau paysage économique et financier se met en place, ouvrant la voie à de nouveaux investisseurs solidaires, et notamment à ce qu’on appelle les investissements socialement responsable (ISR), ou encore l’impact investing.

La finance peut dès lors s’éloigner des schémas opaques qui lui sont reprochés pour s’allier à l’innovation sociale, et contribuer efficacement à un nouvel équilibre de notre économie et de notre société, d’autant plus si le cadre législatif et réglementaire l’y encourage. Qui sont donc ces nouveaux investisseurs responsables et comment accompagner leur essor ? Quelles formes prendront les nouvelles coopérations financières de demain ? Comment renouer avec une finance plus responsable qui se place au service d’un développement économique durable et équitable ?

Pour éclairer ce débat, les UP Conférences sont heureuses d’accueillir à la tribune trois acteurs représentant chacun un nouveau visage de cette finance :

Jean-Louis BANCEL

Président du Crédit Coopératif

Hayat  BOAIRA

Déléguée Générale de la Fondation Entrepreneurs de la cité

Andréas GALL

Directeur Général Délégué de XAnge

Marco HEIMANN

Maitre de Conférences à iaelyon School of Management – Université Jean Moulin

Grégoire COUSTE

Délégué général et Secrétaire général du Conseil du FIR

Co-organisé avec :

Inscription gratuite mais obligatoire (lien dans la colonne de droite)

 

Les Journées de l’économie

LLes Journées de l’économie

La Fondation Pour l’Université de Lyon organisera les 7, 8 et 9 novembre 2017 la dixième édition des :

Journées de l’Economie

Pendant trois jours, 50 conférences, débats, rencontres, consacrés à l’économie !

L’angle choisi pour l’édition 2017 des Jéco, « Comprendre le passé pour construire l’avenir » sera décliné en plus de 50 conférences, avec des thèmes aussi variés que « Regards sur les 10 dernières années pour mieux anticiper le monde de demain », « Les frontières du salariat », « Une guerre commerciale est-elle inévitable ? », « Les perspectives de long terme pour l’énergie et le climat », « le Brexit », « Les trois capitalismes », « Les nouveaux territoires de la culture : le cas du cinéma » ou encore « Fallait-il faire l’euro ? ».

De prestigieux intervenants ont d’ores et déjà confirmé leur venue : Louis Gallois, Martin Hirsch, Sylvie Goulard, Patrick Pouyanné, François Villeroy de Galhau, Agnès Benassy-Quéré, Isabelle Kocher, Emmanuel Farhi, Benoit Coeuré, Philippe Aghion, Michel Aglietta, Patrick Artus, et bien d’autres…

Cet évènement est entièrement gratuit
et accessible à tous après inscription sur :
www.journeeseconomie.org

L’art, la domination, la magie et le sacré

LL’art, la domination, la magie et le sacré

Conférence du cycle de la Confluence des Savoirs qui fait intervenir, sur un sujet de société, un scientifique et un artiste.

La magie sociale est omniprésente dans le domaine de l’économie, de la politique, du droit, de la science ou de l’art autant que dans celui de la mythologie ou de la religion, car elle est l’effet d’enchantement produit par le pouvoir sur ceux qui en reconnaissent tacitement l’autorité. C’est cet enchantement qui transforme une sculpture d’animal en totem, un morceau de métal en monnaie, une eau banale en eau bénite ; et c’est cette même magie sociale qui fait passer un tableau du statut de simple copie à celui de chef-d’œuvre.

Avec Bernard Lahire, sociologue, professeur de sociologie à l’École normale supérieure de Lyon et membre senior de l’Institut Universitaire de France.

et

Nicolas Krief, photographe, dont les travaux le conduisent à photographier « l’Homme au travail ».

En savoir plus

Vivre vieux est-il une bonne chose pour la société ?

VVivre vieux est-il une bonne chose pour la société ?

Grâce aux progrès de la science, notre espérance de vie ne cesse d’augmenter. Mais cette bonne nouvelle pour les individus représente un risque pour la société.

 

A lire sur Sciences pour Tous

 

La révolution de l’économie circulaire

LLa révolution de l’économie circulaire

L’économie dite « linéaire » (extraire-produire-vendre-consommer-jeter) est à bout de souffle.

 

L’avenir se décline désormais pour les États comme pour les entreprises autour du concept d’économie circulaire qui promeut un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement, tout en permettant le bien-être des individus.

Cette transformation est d’ores et déjà engagée à marche forcée par celles des entreprises qui ont pris toute la mesure de cette rupture fondamentale des règles du jeu de la compétition mondiale. Autour d’exemples concrets d’entreprises françaises et internationales, Pierre-François Kaltenbach, Senior Managing Director de la practice Strategy d’Accenture, présente les tenants et les aboutissants de cette révolution circulaire.

Intervenant : Pierre-François Kaltenbach Senior Managing Director d’Accenture Strategy (Dirige la Practice Operations en Europe, Afrique, Moyen-Orient et Amérique Latine).

Plus d’informations