« En avril, ne te découvre pas d’un fil… » Une histoire des enfants d’Izieu

«« En avril, ne te découvre pas d’un fil… » Une histoire des enfants d’Izieu

Marie Auger, en résidence d’artiste à l’Université Jean Moulin Lyon 3, nous invite à découvrir son exposition intitulée « En avril, ne te découvre pas d’un fil… ».

Avec le soutien du Mémorial des enfants d’Izieu, le Mémorial de la prison Montluc et le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation, en partenariat avec le CROUS.

En savoir plus

« En avril, ne te découvre pas d’un fil… » Une histoire des enfants d’Izieu

«« En avril, ne te découvre pas d’un fil… » Une histoire des enfants d’Izieu

Marie Auger, en résidence d’artiste à l’Université Jean Moulin Lyon 3, nous invite à découvrir son exposition intitulée « En avril, ne te découvre pas d’un fil… » au travers plusieurs entretiens filmés ayant construit son projet.

Découvrez le projet de résidence de Marie Auger

Avec le soutien du Mémorial des enfants d’Izieu, le Mémorial de la prison Montluc et le Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation, en partenariat avec le CROUS. 

Copyright : Marie Auger

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Depuis plusieurs années, l’artiste plasticienne Marie Auger collecte la parole auprès de personnes qui souhaitent témoigner des pans de vie intime. Au fil du temps les dépôts se sont resserrés autour de la seconde guerre mondiale : femmes tondues à la Libération, enfants cachés, déportés des camps d’extermination…

Marie Auger aborde les choses du point de vue de la transmission, s’intéressant tout particulièrement aux jeunes générations : enfants victimes de la Shoah, enfants, petits-enfants de victimes… Ces paroles individuelles Marie Auger les coud et les brode dans des cahiers au fil rouge. Le fil est ténu mais il est actif : il relie entre elles ces histoires contemporaines d’une même époque, les rattachant à la grande Histoire. Il nous relie aussi à elles par-delà le temps et œuvre la passation.

En savoir plus