Expositions Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon / Mirage Festival

EExpositions Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon / Mirage Festival

Dans le cadre du Festival Les Arts du Campus – Journées des Arts et de la Culture dans l’Enseignement supérieur 2019, nous avons fait pour vous une sélection des activités de culture scientifique à ne pas manquer :

Exposition « Les Iles Intérieures »

Exposition de l’Unité de Recherche numérique Art et Design de l’Ensba Lyon et de l’ESAD Saint-Étienne ». À l’occasion du Mirage Festival #7, l’ENSBA Lyon propose de faire de la verrière des Subsistances un espace d’accueil du public dont le but est de permettre l’accès à une exposition online, hébergée en Peer2Peer.

  • Du 3 au 7 avril, de 13h à 19h. Ecole Nationale Supérieur des Beaux-Arts de Lyon / La Verrière / 8 bis quai Saint-Vincent, 69001 Lyon. Gratuit. Sans réservation.
  • Vernissage le mercredi 3 avril à 18h.

Exposition « Dead Web »

À l’occasion du Mirage Festival #7, l’ENSBA Lyon accueille une exposition au Réfectoire des nonnes. Nathalie Bachand, commissaire de l’exposition, nous interroge : « La fin d’Internet serait-elle pour bientôt ? »

  • Du 3 au 7 avril, de 13h à 19h. Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon / Le Réfectoire des nonnes / 8 bis quai Saint-Vincent, 69001 Lyon. Gratuit. Sans réservation.
  • Vernissage le mercredi 3 avril à 18h.

 

Les autres évènements CSTI du festival :

 

TOUTE LA PROGRAMMATION : www.universite-lyon.fr/jaces

NUG FEST IN/OUT #2

NNUG FEST IN/OUT #2

Dans le cadre du Festival Les Arts du Campus – Journées des Arts et de la Culture dans l’Enseignement supérieur 2019, nous avons fait pour vous une sélection des activités de culture scientifique à ne pas manquer :

NUG FEST IN/OUT #2

Organisé par des étudiants architectes, ingénieurs, urbanistes, le festival New Urban Generation invite à imaginer la ville de demain, avec des workshops, des performances, une scène musicale.

  • Jeudi 4 avril, de 13h à 21h. Vendredi 5 avril, de 13h à 23h. Campus Vaulx-en-Velin / Ecole nationale supérieure d’architecture de Lyon / 3 rue Maurice Audin, 69120 Vaulx-en-Velin. Gratuit. Sans réservation.

 

Les autres évènements CSTI du festival :

 

TOUTE LA PROGRAMMATION : www.universite-lyon.fr/jaces

EsPaCe games

EEsPaCe games

DDans le cadre d’oufs d’astro, Biennale du ciel et de l’espace

Au Planétarium, l’espace et le temps se déforment. En certains lieux, l’Univers semble se refermer sur lui-même. Le visiteur est prisonnier d’une boucle à laquelle seules son astuce et la rencontre avec d’authentiques scientifiques lui permettront d’échapper.

Pour cet événement, les scientifiques de 10 laboratoires de recherche rhône-alpins se mobilisent exceptionnellement pour venir à la rencontre du public et partager ces moments riches en émotion.

AA la recherche d’une nouvelle oasis

En 2039, la Terre est devenue un lieu extrême pour l’Homme : le réchauffement climatique provoque des froids intenses dans certaines parties du globe, des chaleurs insoutenables dans d’autres, ainsi que des tempêtes et des cyclones. Votre mission : trouver un endroit sûr pour assurer l’avenir de l’humanité.

Tout public dès 6 ans

LLa résistance s’organise !

Dans un monde imaginaire où le savoir est détenu par une autorité obscurantiste et totalitaire, un groupe de résistants tente de restituer de vraies connaissances scientifiques. A vous d’intégrer cette résistance, de rencontrer d’authentiques scientifiques et de découvrir les phénomènes extrêmes de la science d’aujourd’hui.

Tout public dès 10 ans

Accès gratuit, en complément d’un billet d’entrée « Visite complète » ou « Visite expos ».

En collaboration avec la Nième compagnie, avec la mobilisation exceptionnelle des scientifiques des laboratoires de la région Auvergne-Rhône-Alpes : l’Institut de physique nucléaire de Lyon (IPNL), le Centre de calcul, le Laboratoire d’Annecy de physique des particules (LAPP), le Laboratoire des matériaux avancés (LMA), le Laboratoire de physique subatomique et de cosmologie de Grenoble (LPSC), le Laboratoire souterrain de Modane (LSM), l’Institut Lumière Matière (ILM), le Centre de recherche en astrophysique de Lyon (CRAL), l’Institut national des sciences de l’Univers (INSU), l’Observatoire des sciences de l’Univers de Grenoble (OSUG), et la participation d’Ebulliscience, du Club d’astronomie de Lyon Ampère, du Club d’astronomie des Monts du Lyonnais et de la Société astronomique de Lyon.

Consultez le programme de Oufs d’astro, Biennale du ciel et de l’espace

Nuit de l’antimatière

NNuit de l’antimatière

DDANS LE CADRE D’OUFS D’ASTRO, BIENNALE DU CIEL ET DE L’ESPACE

 

Organisée par le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) et la Société Française de Physique, la « Nuit de l’antimatière » est une soirée exceptionnelle consacrée à un sujet de recherche de pointe, mené par les plus grands laboratoires scientifiques du monde : qu’est-ce que cette mystérieuse antimatière capable de produire plus d’énergie que tous les autres phénomènes extrêmes ? Peut-on la fabriquer ? Si oui, comment ? Et pour quels usages dans notre quotidien ?

15 villes françaises proposent un programme riche et festif pour découvrir ce sujet fascinant : conférences, rencontres, démonstrations, jeux quizz, expériences de physique amusantes, table ronde science et science-fiction… animés par les physiciens des unités de recherche de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

 

PPROGRAMME

CONFÉRENCE « LES EXPLORATEURS DE L’ESPACE », AVEC HÉLÈNE COURTOIS ET MICHEL TOGNINI

A 18h30 au Planétarium

Plus d’informations ICI

NUIT DE L’ANTIMATIÈRE AU GRAND REX

Retransmission à partir de 20h

Rediffusée depuis Paris au Planétarium, la Nuit de l’Antimatière aborde ce sujet complexe par des quiz, des visites virtuelles et des débats auxquels tous sont conviés dans les villes interconnectées.

LABO : ORAGES SUR JUPITER

A 20h

Plus d’informations ICI

ATELIERS

De 20h à 23h30

Conçus et animés par les médiateurs du Planétarium, les scientifiques du Laboratoire des Matériaux Avancés (LMA) et de l’Institut de Physique Nucléaire de Lyon (IPNL).

 Rayons cosmiques en boîte

Ils pleuvent littéralement autour et à travers nous : ce sont les rayons cosmiques. Créés dans les phénomènes les plus cataclysmiques de l’Univers, ils nous apportent des informations inédites sur les phénomènes qui les ont vu naître. Entrez dans un détecteur de particules et venez observer les nouveaux messagers de l’Univers.

 Construisez votre chambre à brouillard

Parfois, il suffit de peu de choses pour mettre à jour les phénomènes les plus mystérieux de l’Univers. Avec du matériel que chacun peut trouver chez soi, créons ensemble un vrai détecteur de particules et plongeons dans le monde de l’infiniment petit.

 Piège à antimatière

L’antimatière n’a rien d’ésotérique. Tous les jours, les physiciens l’observent et les médecins l’utilisent même pour diverses applications médicales. Mais dans certaines expériences, on a besoin de la piéger pour mieux la comprendre. Pourquoi est-ce si difficile d’en isoler un peu ? Comment fait-on pour cela ?

 Dans le secret des ondes gravitationnelles

L’Univers n’est pas un objet statique et immobile. Au contraire, il vibre au gré de tous les phénomènes qui le secouent en permanence. Fusion de trous noirs, explosions d’étoiles mourantes… tous ces phénomènes créent des ondes qui se propagent d’un bout à l’autre de l’Univers et que l’on sait détecter depuis quelques années seulement. Mais comment fait-on pour les voir ? A quoi ressemble un détecteur d’ondes gravitationnelles ?

 

OBSERVATION DES ÉTOILES ET DE LA LUNE

De 22h à 23h (sous réserve de conditions météo favorables)

A l’occasion de la nuit de l’antimatière, l’Observatoire ouvre ses portes pour vous permettre d’observer les astres ! Accompagnés d’un médiateur scientifique, admirez le ciel nocturne comme vous ne l’avez jamais vu.

 

Entrée libre, sauf pour la conférence « Les Explorateurs de l’espace ». Réservation nécessaire au 04 78 79 50 13

Tout public dès 10 ans

Consultez le programme complet de Oufs d’astro, Biennale du ciel et de l’espace

Oufs d’Astro | Biennale du ciel et de l’espace

OOufs d’Astro | Biennale du ciel et de l’espace

Le Planétarium de Vaulx-en-Velin et ses partenaires organisent « Oufs d’Astro », 6e édition de la Biennale du ciel et de l’espace en Rhône-Alpes. Objectif : présenter la recherche « en train de se faire » et la rendre accessible à tous, de façon ludique et décalée.

Oufs d’astro a cette année pour thématique « L’Univers des extrêmes ».

Eldorado de l’extrême aux dimensions incommensurables, l’Univers regorge d’objets aux conditions physiques qui dépassent l’entendement. Qui aurait cru que cet Univers était le théâtre de phénomènes violents et étranges, de lieux insolites ou inimaginables, dans lesquels « matière » et « énergie » peuvent prendre des formes d’exception, acquérir des propriétés incroyables ou encore dépasser les limites du possible ? L’Univers et ses extrêmes constituent une source inépuisable de questionnements pour les scientifiques d’aujourd’hui.

Au programme de la Biennale : grandes conférences, escape games scientifiques, labos de l’extrême, séance de planétarium spéciale « Monstres stellaires », rencontres avec des chercheurs et des youtubeurs, expositions et ateliers. Un festival d’astronomie pour tous !

Organisé par : Planétarium – Ville de Vaulx-en-Velin

En partenariat avec : CNRS, musée des Confluences, Intergalactiques, Planète sciences Auvergne-Rhône-Alpes, Club d’astronomie de Lyon Ampère, Clubelek, Ebulliscience, CEA, SFP, Université Claude Bernard Lyon 1 et Universités Grenoble-Alpes, et Savoie-Mont Blanc.

éévènements

>> Nuit de l’antimatière

Lundi 1er avril de 18h30 à 23h

Pour cette soirée exceptionnelle organisée autour d’un sujet de recherche de pointe, l’antimatière, 15 villes françaises proposent un programme riche et festif pour découvrir ce sujet fascinant. Le Planétarium de Vaulx-en-Velin participe à cet évènement incontournable avec conférences, ateliers, laboratoires et rediffusion de la Nuit de l’Antimatière au Grand Rex.

EN SAVOIR PLUS

>> Yuri’s Night

Vendredi 12 avril 2019, de 20h à 1h

Pour les 58 ans de la première sortie de Youri Gagarine dans l’un des milieux les plus extrêmes pour l’Homme, l’espace ; pour les 50 ans du premier pas de l’Homme sur la Lune, venez passer une soirée au Planétarium ! Costumés ou non, vous pourrez visiter les lieux comme vous ne les avez jamais vus, participer à des tables rondes, passer des heures dans la grande salle du Planétarium à naviguer parmi les étoiles. Vous pourrez ensuite les observer en vrai dans le télescope de l’Observatoire. Musique, jeux, danse, films seront au rendez-vous !

EN SAVOIR PLUS

>> EsPaCe games

17 et 18 avril, de 13h à 18h

Au Planétarium, l’espace et le temps se déforment. En certains lieux, l’Univers semble se refermer sur lui-même. Le visiteur est prisonnier d’une boucle à laquelle seules son astuce et la rencontre avec d’authentiques scientifiques lui permettront d’échapper.

EN SAVOIR PLUS

CConférences et rencontres

>> Les Explorateurs de l’espace

Lundi 1er avril à 18h30 dans le cadre de la Nuit de l’antimatière

Hélène Courtois et Michel Tognini sont deux voyageurs, mais de ceux qui savent se rendre au-delà de l’atmosphère. Que ce soit dans un observatoire ou en fusée, ils explorent le Système solaire et l’espace jusqu’aux confins de l’Univers pour en découvrir les secrets et vous les dévoiler lors de cette rencontre exceptionnelle.

Les Explorateurs de l’espace, c’est aussi un livre écrit par nos deux conférenciers, que vous pourrez vous procurer et faire dédicacer en avant-première nationale !

Avec Hélène Courtois, astrophysicienne à l’Université Claude Bernard Lyon 1 et Michel Tognini, astronaute à l’Agence spatiale européenne. Animé par Philippe Henarejos, rédacteur en chef du magazine Ciel & Espace.

EN SAVOIR PLUS

>> La Terre : Monde sublime, Monde fragile, Monde extrême pour demain

Mardi 9 avril à 20h

Dans l’Univers qui s’offre à nos yeux, la diversité et la complexité sont partout ! Galaxies, trous noirs, étoiles et planètes habillent cet immense territoire cosmique. La Terre demeure cependant bien singulière, comme en témoigne son observation depuis l’espace.

Notre Terre est en effet un monde habité, embelli par l’évolution de la vie et de ses possibles. Une planète qui est aujourd’hui sur le point de rompre son équilibre avec l’Homme qui n’a, pour l’instant, pas trouvé d’autre lieu pour s’établir… Peut-il encore sauver sa planète ?

Aurélien Barrau viendra éveiller notre conscience sur notre monde en devenir, rappeler qu’il est encore temps que l’on se batte pour lui, pour sa beauté, ses êtres vivants, sa spécificité dans tout le reste de l’Univers.

Avec Aurélien Barrau, astrophysicien à l’Université Grenoble-Alpes, philosophe.

EN SAVOIR PLUS

>> Fake news et théories extrêmes sur le web

Lundi 15 avril à 17h

A l’heure des fake-news, post-vérités et autres extrêmes, comment travaillent ceux qui, chaque jour, tentent d’expliquer et de décrire le monde et les sciences sur la toile ? Quelle est la place des réseaux sociaux dans ces nouveaux liens avec le public ?

Animée par les youtubeurs des chaînes Florence Porcel, Hygiène Mentale, Lanterne Cosmique et Tania Louis.

EN SAVOIR PLUS

>> Explorer l’Univers avec Youtube

Mardi 16 avril à 17h

Passionnés par l’astronomie et la conquête spatiale, quatre youtubeurs viennent explorer avec vous le cosmos pour comprendre ses mystères, des plus subtils aux plus extrêmes !

Animée par les youtubeurs des chaînes Above Earth, Alice au pays des étoiles, Astronomots et the Sense of Wonder.

EN SAVOIR PLUS

OUFS d’ASTRO

Appel à participation – Festival Pop’Sciences – Mai 2019 – Duchère

AAppel à participation – Festival Pop’Sciences – Mai 2019 – Duchère

Chercheur.es, doctorant.es, ingénieur.es, technicien.nes de laboratoire, animatrices-teurs, médiatrices-teurs, contributrices-teurs de Pop’Sciences !

Envie de présenter vos recherches ? De tester une nouvelle expérimentation ? D’appréhender comment nos concitoyens comprennent nos recherches ? Envie de transmettre à des jeunes ? Envie d’aller dans des quartiers moins habituels ?

Le Festival Pop’Sciences fait écho au portail web Pop’Sciences qui valorise toutes les actions de culture scientifique, dites « sciences-société », produites par l’Université de Lyon (UdL) et ses établissements.

Pour rendre concret les acteurs et actions valorisés, l’Université de Lyon organise tous les 2 ans un Festival Pop’Sciences sur 2 jours qui s’implante au cœur de la ville et propose de fédérer un large public autour des réponses de la science aux enjeux de société. Pendant ces deux journées sont diffusés des savoirs, la science est mise en débat et des rencontres ont lieu entre le monde de la recherche et les habitants sous des formats privilégiant l’échange et la discussion : conférences, ateliers, quiz, tables-rondes, world-café, café-débats, expositions, etc. De très nombreux établissements, organismes de recherche et laboratoires sont mis à contribution avec pour objectif de dresser le panorama de la recherche en train de se faire / et d’explorer par le prisme scientifique les grands enjeux sociétaux de demain.

 Lien vers les ressources du 1er festival Pop’Sciences 2017


Le Festival Pop’Sciences 2019 se tiendra les vendredi 17 et samedi 18 mai 2019 en plein cœur du quartier de la Duchère (Lyon 9e) : place Abbé Pierre.

Horaires précis d’ouverture du Festival aux publics : vendredi 17 mai 2019 : de 14h à 22h00 et samedi 18 mai 2019 : de 14h à 19h30.

Le thème : C’était mieux avant !? – Ça ira mieux demain !?

 » Dix Grands Papas Ronchons ne cessent de dire à Petite Poucette, chômeuse ou stagiaire qui paiera longtemps pour ces retraités :  » C’était mieux avant « .
Quand les dictateurs avaient la main sur l’Europe ? Quand les pandémies ou les disettes dévastaient le monde ?

Ce petit manifeste, écrit par Michel Serres, philosophe, historien des sciences et homme de lettres français, aborde de nombreuses oppositions entre hier et aujourd’hui, sur tous les sujets qui intéressent notre quotidien et notre condition d’êtres humains vivant sur la planète Terre : les maladies, la vie et la mort, la propreté et l’hygiène, les femmes et les hommes, les outils, les voyages et les communications, la provenance alimentaire, les langues et les accents, la sexualité, la grandeur des espèces, les médias, etc.

L’Université de Lyon propose une exploration inédite et populaire de la recherche lyonnaise sous l’angle de cette phrase de « Grands Papas Ronchons » dans l’espace public qui devient le temps d’un festival populaire un laboratoire à ciel ouvert.

Nous ne regarderons pas uniquement en arrière mais aussi vers l’avenir et explorerons ensemble les évolutions que la science accompagnera et pour lesquelles les laboratoires travaillent déjà au quotidien.

Les formes de rencontres avec les acteurs de la science et de la recherche sont multiples et variées :

  • Dans l’espace AGORA/FORUM (une scène, des intervenants, un large public) : mini-conférences ou talks, cafés des sciences, émissions de radio, ciné-débat, les MT180…
  • Dans l’espace KIOSK (formules plus interactives, en plus petit comité) : le « scientific-dating » et le « bouche-à-oreille », des quizz et des jeux, des recherches participatives, hackathon, masterclass…
  • Dans l’espace LABS : stands avec petites expériences, démonstration, manipulations, ateliers…
  • Dans l’espace EXPOSITIONS : pour aller plus loin sur certains sujets…
  • Des dispositifs itinérants : des balades commentées avec un chercheur sur le quartier, des déambulations artistiques, des valise de chercheurs, dessinez ma recherche.

Voir le détail des médiations ci-joint dans le catalogue des médiations.

Vous souhaitez participer au Festival Pop’Science ?

Cliquez sur s’INSCRIRE dans la colonne de droite. Votre inscription est ensuite étudiée par le comité de programmation qui vous apportera une réponse sur l’intégration de votre projet dans la programmation du Festival.

Envoyer votre projet avant le 31 janvier 2019.

PROLONGATION de la réception des projets jusqu’au 8 février 2019.

 

 

 

 

 

Festival Interférences | Cinéma documentaire et débat public

FFestival Interférences | Cinéma documentaire et débat public

Il y a deux manières de percevoir et définir le handicap. La première comme un état diminué du corps conduisant à une infériorité. La seconde comme un empêchement, une situation subie en raison des obstacles entre l’individu et son environnement. Faire émerger cette deuxième approche permet de changer le regard social sur le handicap, participe à lever la double peine de ceux qui le vivent, et enrichit la vie relationnelle de tous. Un combat qui ne se fait pas au nom d’une minorité, mais autour d’un principe commun d’égalité.

LE FILM :

ANNE SARAH K

MATHIEU SIMONET
FRANCE | 2017 | 51 MINUTES
Portrait d’Anne-Sarah Kertudo, militante élégante et drôle de la cause des sourds. Anne-Sarah Kertudo est juriste et écrivaine. Malentendante,
elle a monté la première permanence juridique de France pour la communauté sourde. Aujourd’hui Anne-Sarah perd progressivement la
vue. Mathieu Simonet , son ami d’enfance, décide alors de la filmer et d’observer comment les obstacles physiques peuvent se métamorphoser en forces intimes, familiales et politiques.

INVITÉ :
MATHIEU SIMONET
Réalisateur

Audio-Description
Débat à l’issue du film traduit en LSF

Animé par Jean-Marc Grefferat

Le site du festival

Réservez votre place

 

Organisé par l’association Scènes publiques

 

Festival Interférences | Cinéma documentaire et débat public

FFestival Interférences | Cinéma documentaire et débat public

Le Festival Interférences a pour objet la programmation de films et l’organisation de débats publics ouvrant à une délibération sur les enjeux sociétaux des sciences. Le cinéma d’auteurs et autrices de création, par sa proposition subjective et le rapport étroit qu’il entretient avec le réel, possède un fort pouvoir de questionnement. Il est un formidable levier pour produire une discussion publique autour des enjeux historiques et contemporains des sciences et pour tenter de redéfinir ce qui se joue entre les citoyens, les décideurs et les chercheurs. 

LES FILMS :

09H15

ZÉRO FIGURE

FRANÇOIS ZABALETA
FRANCE | 2018 | 38 MINUTES

Méditation sur le visage, la peau, l’apparence et ses mutations, transformations, malformations, détériorations et autres opérations chirurgicales, nécessaires ou non, qui en corrigent les aspérités de l’âge ou de la maladie. Mêlant histoires personnelles, faits divers, citations, digressions, l’auteur nous offre un collage cinématographique autour de la figure humaine et de son propre imaginaire.

10h

MA’OHI NUI, AU COEUR DE L’OCÉAN MON PAYS

ANNICK GHIJZELINGS
BELGIQUE | 2017 | 112 MINUTES
IOTA PRODUCTION

Tahiti, Polynésie française. Entre la piste de l’aéroport international et une petite colline de terre s’étend le quartier du Flamboyant. Là, on dit «quartier» pour ne pas dire «bidonville». Ces quartiers sont les lieux que l’histoire coloniale française et les trente années d’essais nucléaires ont rempli d’un peuple aliéné, fatigué. À l’image de la radioactivité qu’on ne peut ni sentir, ni voir, mais qui persiste pour des centaines de milliers d’années, la contamination des esprits s’est lentement et durablement installée. Aujourd’hui le peuple Ma’ohi est un peuple dominé qui a oublié sa langue, qui ignore son histoire et qui a perdu le lien à sa terre et son rapport au monde. Pourtant là, dans ce quartier de baraques colorées, quelque chose survit, quelque chose de ténu, d’enfui, de presque invisible, et qui résiste à la disparition.

14h

APNÉES STATIQUES INTERDITES

CÉLIA PENFORNIS
FRANCE | 2017 | 19 MINUTES
LES CHOSES DU KOLKHOZE

Dans le bassin d’une piscine, des corps en mouvement enchaînant les longueurs, des corps en apesanteur. Une voix raconte la fin de vie d’un homme, condamné par une maladie évolutive et incurable, baladé dans un système de santé inadapté. Cet homme était mon père, je nage et je me souviens.

14h30

RÊVER SOUS

LE CAPITALISME
SOPHIE BRUNEAU
BELGIQUE | 2017 | 33 MINUTES
ALTER EGO FILMS

Douze personnes racontent puis interprètent le souvenir d’un rêve de travail. Ces âmes que l’on malmène décrivent, de façon poétique et politique, leur souffrance subjective au travail. Peu à peu, les rêveurs et leurs rêves font le portrait d’un monde dominé par le capitalisme néolibéral.

15H30

L’ESPRIT DES LIEUX.
STÉPHANE MANCHEMATIN ET SERGE STEYER
FRANCE | 2018 | 91 MINUTES
Héritier d’une pratique paternelle, Marc consacre l’essentiel de son temps à sa passion : « Je vis au pays des sons ». Cette quête existentielle l’a conduit à s’enraciner à la lisière d’un massif forestier, dans les Vosges, et à y fonder famille. À la tombée du jour, il camoufle ses micros dans un sous-bois, déclenche la prise de son, puis s’éloigne jusqu’à se fondre dans la nature. Toute la nuit, le dispositif capte des ambiances sonores : souffles, cris, chants, grattements… Curieuse et intriguée par ses activités nocturnes, sa fille Lucie manifeste l’envie de l’accompagner. Elle est souvent la première auditrice des tableaux sonores que crée son papa. Son travail commence à faire parler de lui, dans les écoles, les milieux artistiques, la scène musicale…

INFOS PRATIQUES

Le site du festival

Réservez votre place

ENTRÉE LIBRE

Organisé par l’association Scènes publiques

FESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

FFESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

En parallèle de sa compétition dédiée au cinéma documentaire d’auteurs et autrices de création, le festival Interférences souhaite explorer les manières dont les réalisateurs et réalisatrices, le monde de la recherche et les institutions à caractère scientifique (laboratoires, universités, cabinets d’experts…), se saisissent des images pour parler des sciences. Comment l’image devient le vecteur d’une médiation scientifique ?

9h30

DERNIÈRES NOUVELLES DES ÉTOILES

JONATHAN MILLET

2017 | FRANCE | 59 MIN

Les pensées et les souvenirs se bousculent durant l’expérience de solitude extrême. Là-bas, dans l’immensité glacée, les corps tournent en rond alors que l’esprit de l’hivernant marche à plein. Une seule chose est sûre se dit-il : pas besoin d’autres mondes, seulement de miroirs.

10H30

HOMO LICHEN
MARIE LUSSON
FRANCE | 2017 | 60 MINUTES
Le lichen est partout : sur les bâtiments, les roches, les arbres, les sols, dans les déserts de sable comme de glace. Pourtant beaucoup ignorent tout de lui. Le film s’écrit comme une ethnographie de l’espèce lichénique révélant dans ses rapports avec les Hommes sa force mythologique et poétique.

11H30

Sibérie : les aventuriers
de l’âge perdu
BARBARA LOHR
FRANCE | 2017 | 36 MINUTES
Aux confins de la Sibérie, le combat titanesque d’un géophysicien russe et de son fils contre le réchauffement climatique. Sergueï et Nikita Zimov
tentent de désamorcer la bombe climatique qui est amorcée sous leurs pieds : la fonte du permafrost.

 

INFOS PRATIQUES

Le site du festival

Réservez votre place

ENTRÉE LIBRE

Organisé par l’association Scènes publiques

 

FESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

FFESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

Les conditions dégradées dans lesquelles nous travaillons s’invitent dans notre hors travail, dans nos nuits. Elles envahissent nos rêves et font sourdre en ceux-ci images étonnantes et récits chargés d’étrangeté.

LES FILMS :

RÊVER SOUS LE CAPITALISME
SOPHIE BRUNEAU
2017 | BELGIQUE | 63 MIN
ALTER EGO FILMS

Douze personnes racontent puis interprètent le souvenir d’un rêve de travail. Ces âmes que l’on malmène décrivent, de façon poétique et politique, leur souffrance subjective au travail. Peu à peu, les rêveurs et leurs rêves font le portrait d’un monde dominé par le capitalisme néolibéral.

T.E.U VOL.1
LASSE NAERAA SMITH
2018 | DANEMARK | 8 MIN
THE OPEN WORKSHOP

La logistique de la conteneurisation est si complexe que, vue de loin, elle pourrait être un organisme à part entière. Un organisme qui façonne le monde tel que nous le connaissons et dont le but est proportionnel à la fascination de l’homme pour la croissance et la consommation.

EN PRÉSENCE DE

PHILIPPE SARNIN
Professeur de Psychologie du Travail et des Organisations

ANNE JAKOWLEFF
Psychologue du travail, prévention risques professionnels