UN AN DÉJÀ : POP'SCIENCES SOUFFLE SA PREMIÈRE BOUGIE !

Voir l'événement

Festival de Philosophie 2018

FFestival de Philosophie 2018

Le Festival de Philosophie, c’est quatre journées et deux soirées qui permettent de transgresser les normes philosophico-universitaires et de dépasser les frontières entre les différentes disciplines afin de promouvoir une approche interdisciplinaire des thèmes abordés. C’est aussi l’occasion de rencontrer des étudiants issus de différentes filières, des enseignants-chercheurs, des professionnels praticiens et d’autres étudiants autour d’un projet commun : élaborer ensemble des réponses aussi complètes que possible à des problèmes ancrés dans l’actualité et notre quotidien.

 

Placé au cœur des échanges le public est immergé dans un univers philosophique fait de conférences, de tables-rondes, de projections cinématographiques, de soirées et de déambulations entre des activités variées. Cette année, le Festival met l’accent sur des activités ludiques et dynamiques et sur la participation du public à celles-ci.

 

 

Le programme en bref : 

Mercredi 3 octobre

Nous retrouverons Maxime Mariette dès 19h pour sa conférence gesticulée Transclass Express : Histoire sociale d’un professeur qui déraille.

Jeudi 4 octobre

Sur le thème Identité(s), la journée sera composée de conférences, d’une table-ronde, d’un speed-dating philosophique et d’une projection-débat autour du film I am not your negro(2016) de Raoul Peck.

 

 

Vendredi 5 octobre

Cette fois-ci sur le thème Art et engagement(s), la journée se composera d’une conférence en duo et d’une déambulation dans un musée !

 

 

Samedi 6 octobre

Pour commencer le week-end Imaginaire(s), c’est le plan individuel qui sera abordé avec une conférence introductive le matin, une table-ronde l’après-midi et une nocturne de projection-débat.

Dimanche 7 octobre

Pour conclure le Festival, c’est le plan collectif d’Imaginaire(s) qui sera au rendez-vous avec une table-ronde autour des légendes urbaines et un jeu de rôles en partenariat avec l’association GN afron !

 

Identité, genre et sacré : masterclass de Joao Pedro Rodrigues

IIdentité, genre et sacré : masterclass de Joao Pedro Rodrigues

Le cinéaste portugais Joao Pedro Rodrigues travaille depuis plus de quinze ans sur la question de l’identité, du genre et du sacré. Une rétrospective lui a été consacrée lors de la 8ème édition du festival de cinéma Queer de Lyon et de la Métropole, Ecrans Mixtes.

L’Université Lumière Lyon 2 a eu la chance de l’accueillir lors d’une masterclass animée par Jean-Sébastien Chauvin, journaliste aux Cahiers du Cinéma.

Voir le podcast

L’Observatoire de Lyon ouvre ses portes

LL’Observatoire de Lyon ouvre ses portes

UUn programme pour petits et grands

Au programme de cette édition 2018 des Portes Ouvertes de l’Observatoire de Lyon, des contes, des ateliers (fouilles paléontologiques, formation des planètes, fusées à eau, …), des conférences, un café-débat, des observations du Soleil, un concert ou encore une pièce de théâtre scientifique. 

Temps fort du week-end : la soirée d’observation où tous les instruments d’observation, dont l’impressionnant télescope de 1 mètre de diamètre, seront pointés vers le ciel. La Lune, Jupiter, Vénus ou encore Saturne se sont donnés rendez-vous ce soir-là.

Le programme complet est à venir sur le site de l’Observatoire de Lyon.

De nombreux partenaires scientifiques et culturels participent à l’événement :

  • le Planétarium de Vaulx-en-Velin,
  • Météo France,
  • Planète Sciences Auvergne Rhône-Alpes,
  • les clubs d’astronomie de la Région (CALA, SAL, CAML),
  • le Labo Junior Géophysique de l’ENS Lyon
  • et la compagnie de théâtre les Non-Alignés.

LLe festival biannuel de l’observatoire de lyon

Tous les deux ans, l’Observatoire de Lyon (Université Claude Bernard Lyon 1, CNRS/INSU, ENS Lyon) ouvre les portes de son site historique à Saint-Genis-Laval et propose de nombreuses activités scientifiques pour petits et grands. L’édition 2018, sur la thématique du Temps et de l’Évolution, se déroulera les 23 et 24 juin prochains. L’entrée est gratuite, sans inscription. Dès 3ans.

Pour plus d’informations, veuillez consulter la page dédiée sur le site de l’Observatoire de Lyon :

En savoir plus

 

Soutiens financiers

Le Labex LIO, l’Université Claude-Bernard Lyon 1, le CNRS/INSU, la ville de Saint-Genis-Laval, le Centre de Recherche Astrophysique de Lyon (CRAL), le Laboratoire de Géologie de Lyon (LGL-TPE).

La Société Française d’Astronomie et d’Astrophysique (SF2A) a également soutenu le projet d’une frise chronologique de l’Univers géante qui sera présentée pour la première fois lors des Portes Ouvertes 2018.

GRANDS ÉVÉNEMENTS

GGRANDS ÉVÉNEMENTS

La programmation sciences et société mise en place par l’Université de Lyon propose une série d’événements de culture scientifique, accessibles à tous, en lien avec le portail POP’Sciences.
Leur objectif est de créer des rencontres, des moments de partage et d’échange entre grand public et chercheurs, amateurs et professionnels de sciences à travers des expositions, conférences, ateliers, démonstrations, etc. Ces moments sont aussi l’occasion de découvrir des campus ou de visiter des laboratoires de recherche. Des rencontres spécifiques pour les collégiens ou lycéens leur permettent également de découvrir le monde de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Parmi ces événements :

Atelier sérigraphie tactile à la Bibliothèque Marie Curie INSA

<La Fête de la Science

Grand rendez-vous populaire dont l’Université de Lyon assure la coordination sur la région Auvergne-Rhône-Alpes, et sur le Rhône et Lyon. Événement national gratuit promouvant la culture scientifique, technique et industrielle, la Fête de la Science a pour objectif de faire découvrir à tout public, grâce à des rencontres avec les différents acteurs du domaine scientifique, par le biais d’activités ludiques diverses, tous les domaines scientifiques,  des sciences dites exactes et des sciences humaines et sociales….

LA 27E ÉDITION AURA LIEU DU SAMEDI 6 AU DIMANCHE 14 OCTOBRE 2018

Crédit : Eric Le Roux / Université de Lyon

<POP’SCIENCES FESTIVAL

Les 16 et 17 juin 2017 a pris place au parc Blandan (Lyon 7e) la 1e édition du festival. Au programme, une quarantaine de médiations pour expérimenter, apprendre, jouer, écouter… et penser ensemble la recherche de demain ! Le parc Blandan est devenu, le temps d’un festival, un véritable laboratoire à ciel ouvert.

POUR LE PROCHAIN FESTIVAL POP’SCIENCES, NOUS VOUS DONNONS RENDEZ-VOUS AU PRINTEMPS 2019 !

<POP’SCIENCES FORUM

Le Forum Pop’Sciences propose des rencontres thématiques pour tous, autour de grands enjeux de société, entre chercheurs, citoyens, artistes, associations, entreprises, … Dans une logique d’ouverture et de dialogue, il s’agit pour l’Université de Lyon de se faire rencontrer tous ces acteurs pour partager et échanger, construire les savoirs de demain, enrichir et diffuser les connaissances.

23 AVRIL – 8 MAI 2018

A QUOI RÊVENT LES INTELLIGENCES ARTIFICIELLES ?

CONFÉRENCE | CINÉ | DÉBATS | ATELIERS | MEETUP … Deux semaines pour prendre de la hauteur, sortir des frénésies médiatiques pour s’informer et réfléchir, ensemble, aux réalités de l’I.A dans nos sociétés, aux découvertes et aux innovations disponibles et aux choix que nous voulons faire !

 

 

9e édition du Festival Science et Manga

99e édition du Festival Science et Manga

Festival Science et Manga 2018La tête dans les étoiles

Cette année le Festival Science et Manga vous invite à voyager dans l’espace avec les héros des mangas. Exposition, performance musicale, conférence-débat, ateliers, projection, de nombreuses animations vous feront découvrir comment les astronomes observent le ciel depuis Galilée jusqu’à aujourd’hui.

Pour tous les âges !

 

 

 

Consultez le programme sur le site de la BU Sciences

 

Vernissage de l’exposition mardi 6 février à 18h30 

Le vernissage sera précédé d’un mini concert alliant le son percussif du marimba au son lyrique du violoncelle pour une immersion dans le mystère de la musique des sphères .

Festival Interférences – Cinéma documentaire et débat public

FFestival Interférences – Cinéma documentaire et débat public

RENCONTRE AVEC LE JURY – DU CINÉMA POUR PARLER DES SCIENCES ?

Avant l’annonce des résultats du concours du Festival Interfèrences, et pour marquer cette dernière journée du festival, nous souhaitons réunir les membres du jury et les spectateurs pour une discussion publique autour des interactions entre la société civile, la recherche et le documentaire.

S’inscrivant dans la continuité de l’expérience du jury, cette rencontre offre l’opportunité de prolonger en public les réflexions nées à huis clos le matin. Elle permet aussi que ce temps singulier de la délibération puisse rejoindre les questionnements qui auront nourri les autres séances du festival.

Convier le public à venir partager avec le jury ses attentes, ses envies et sa manière de voir les films, c’est aller plus loin ensemble. C’est faire l’expérience que le changement ne viendra pas d’en haut, que les solutions ne sortiront pas de cerveaux isolés, mais bien de cultures collectives où se fabriquent des manières de sentir, d’imaginer, d’entrer en rapport les un.e.s avec les autres, grâce aux autres, au risque des autres.

EN PRÉSENCE DES MEMBRES DU JURY DU FESTIVAL INTERFÉRENCES

Animé par: Pascale Bazin et Gaëtan Bailly

INFOS PRATIQUES

Le site du festival

Réservez votre place

ENTRÉE LIBRE

Organisé par l’association Scènes Publiques

FESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

FFESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

ORNETTE OR NOT TO BE

Ornette Coleman, jazzman reconnu et méconnu à la fois, a su se terrer dans l’ombre pour mieux attirer la lumière sur un art qu’il a tenté de réinventer. En bousculant les codes établis, il a inspiré toute une génération de la musique contemporaine et du rock, en inventant le free jazz. Une onde de choc dont l’épicentre n’a pas encore révélé tous ses mystères.

LE FILM :
LOOKING FOR ORNETTE
de Jacques Goldstein, 2017, France, 55′

Un fantôme hante le jazz, ce fantôme c’est Ornette Coleman, saxophoniste et compositeur de génie. Tout le monde s’accorde pour lui reconnaître une importance fondamentale et ce rayonnement dépasse le simple monde du jazz pour déborder sur la musique contemporaine et même le rock dans ce qu’il a de plus intellectuel et de new-yorkais. Si cette importance ne lui est pas contestée, sa place par contre n’est pas visible.

INVITÉ :
Jean Cohen

ANIMÉ PAR :
Lucie Millon et Clémence Toquet

 

INFOS PRATIQUES

Le site du festival

Réservez votre place

ENTRÉE LIBRE

Organisé par l’association Scènes publiques

 

FESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

FFESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

PAUL RENÉ NKAMANI, UNE ÉPOPÉE ORDINAIRE

« Le migrant » est devenu un archétype médiatique réduisant des parcours tragiques et individuels à des logiques globalisantes. Suivre les étapes du périple de Paul, c’est partir à la rencontre d’une personnalité dans un cinéma-vérité dont les ressorts de fabrication ne sont jamais dissimulés. Sans emphase ni manichéisme, ce documentaire permet de rendre sa dignité à un individu et construire d’autres représentations du monde.

LE FILM :
ALS PAUL ÜBER DAS MEER KAM – TAGEBUCH EINER BEGEGNUNG
de Jakob Preuss, 2017, Allemagne

Paul est parti de son domicile au Cameroun, a traversé le Sahara jusqu’à la côte marocaine où il vit maintenant dans une forêt, en attendant le bon moment pour traverser la Méditerranée. C’est là qu’il rencontre Jakob, un cinéaste de Berlin, qui tourne le long des frontières d’Europe. Peu de temps après, Paul parvient à traverser l’Espagne sur un bateau en caoutchouc. Il survit – mais la moitié de ses compagnons meurt sur cette odyssée tragique de 50 heures. Détenu pendant deux mois dans un centre de déportation, Paul rencontre Jakob de nouveau suite à sa libération.

INVITÉE :
Yasmine Bouagga

ANIMÉ PAR :
Vartan Ohanian

 

INFOS PRATIQUES

Le site du festival

Réservez votre place

ENTRÉE LIBRE

Organisé par l’association Scènes publiques

Dans le cadre du cycle  » Et si on en parlait ? « 

 

FESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

FFESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

LA VIGNE COMME HÉRITAGE

Lorsque vient le moment de la transmission d’un patrimoine viticole et humain, et que s’imbriquent des logiques familiales, environnementales et économiques, comment prolonger tout en innovant, hériter sans trahir ? Au plus près de ceux qui promeuvent la culture du vin, les questions pourront s’enchaîner « sans modération ».

LE FILM :
LES VIES DU VIN
de Lola Taboury-Bize et Carlos Orta, 2016,Espagne

Au fil des saisons nous découvrons quatre domaines viticoles, quatre familles de vignerons au parcours et/ou mode de vie atypiques. Ces hommes et ces femmes, français, espagnols, allemands, nous font partager leur savoir-faire, leur choix, leur passion commune : la terre. De Calonge, en Espagne, à Meursault en passant par Fitou et le Jura, nous plongeons au cœur de ces vies généreuses mais aussi parfois synonymes de sacrifice. Sans aucun but pédagogique ou éducatif, ce documentaire se veut davantage un hommage aux Hommes de la vigne, aux Hommes de la terre.

INVITÉ :
Frédéric Bonnard

ANIMÉ PAR :
Louis Esparza et Charlotte Léothaud

 

INFOS PRATIQUES

Le site du festival

Réservez votre place

ENTRÉE LIBRE

Organisé par l’association Scènes publiques

 

FESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

FFESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

SYRIE, NE RESTE QUE LA FUITE

Des mots, au plus juste, au plus près, pour tenter d’expliquer le départ, la fuite nécessaire, dans un nouveau quotidien, ailleurs. Dans une distance indéfinissable, se refaire le film de ce qu’était la vie là-bas, en Syrie, et tenter de témoigner de ce cauchemar.

LES FILMS :
APRÈS LE PRINTEMPS
de Mathilde Babo, 2017, France

Au fil des rues de Berlin, Ahmad nous livre le récit de ses débuts dans la révolution syrienne. Un visage, une voix venus d’un printemps étouffé dans le silence et le sang.

PARTIR, RECONSTRUIRE
de Ludwig Mourier et Samaneh Yasaei, 2016, France

Rami a dû quitter la Syrie pour sauver sa vie. Son arrivée en France en septembre 2015 est synonyme de reconstruction. Il entame cette nouvelle vie loin de sa femme et de ses deux enfants. Le manque est pesant, et il n’aspire qu’à une seule chose : voir sa famille réunie en France.

 

INVITÉS :
Ludwig Mourier et FORUM RÉFUGIÉS – COSI

ANIMÉ PAR :
Emmanuel Pelletier

 

INFOS PRATIQUES

Le site du festival

Réservez votre place

ENTRÉE LIBRE

Organisé par l’association Scènes publiques