Pop’Sciences répond à tous ceux qui ont soif de savoirs, de rencontres, d’expériences en lien avec les sciences.

EN SAVOIR PLUS

Ciné-Défis | Vincent Munier, éternel émerveillé

CCiné-Défis | Vincent Munier, éternel émerveillé

La Maison de l’Environnement vous invite à une projection gratuite sur un enjeu écologique : les Ciné-Défis !
Les films projetés vous permettent de comprendre les enjeux de notre décennie (tels que la réduction des déchets, les changements de consommation, les questions énergétiques ou la protection de la biodiversité).
Chaque projection est suivie de la présentation de défis proposés par des associations locales ou des collectivités pour que chaque participant·e puisse se saisir de ces enjeux et agir à son tour : projet collectif, chantier participatif, événement, campagne de sensibilisation…
Relevez le défi à votre tour !
🎥 Vincent Munier, éternel émerveillé 🎥 – Mercredi 27 avril
Synopsis : C’est une des rares personnes capables de tisser un lien entre l’homme et la vie sauvage. Partez sur les traces de cette figure de la photographie animalière. Est-ce que l’image qui émerveille permettra de faire prendre conscience de la fragilité de la vie sauvage ?
Pour en savoir plus :
Maison de l’environnement

 

HOLD ON

HHOLD ON

Spectacle en réalité virtuelle

« L’état de suspension est un lieu à risques, un lieu où l’on est confronté à nos peurs et où l’on comprend que ces peurs ne sont qu’une projection de notre esprit. La peur est une chose amusante, elle peut nous bloquer ou nous empêcher de faire ce que nous voulons, mais elle peut aussi être la chose qui nous sauve. C’est une recherche constante d’équilibre. » Corinne Linder.

Les notions de risque et de la mise en danger, sont les sempiternelles problématiques des artistes de cirque. Qu’advient-il d’un corps abîmé ? Comment continuer à vivre à travers sa passion ? L’accident de Corinne Linder a motivé la réalisation de ce court-métrage en réalité virtuelle. Plus qu’un film en VR, HOLD ON est une expérience personnelle qui réconcilie expérience de la scène et sensations d’un.e artiste aérien.ne. Une invitation aux spectateurs-utilisateurs de ressentir, le temps d’un instant, la fragilité de ce moment. Un moment où la chute paraît inévitable, et qui, lorsque celle-ci se produit, suspend à jamais la grâce de l’instant.

Glissez-vous dans la peau des artistes et laissez-vous envahir par les sensations : le risque, le trac, la joie, ou encore l’adrénaline. Équipé de lunette virtuelles, HOLD ON transporte dans l’univers des disciplines aériennes du cirque contemporain. Menant le spectateur des coulisses à la scène, jusqu’à dix mètres en hauteur, HOLD ON lui fera vivre une émouvante aventure vue par les yeux d’un.e artiste aérien.ne.

Événement Chaos Danse 2022
Coproduction Théâtre Astrée – Université Lyon 1 et INSA Lyon

Distribution (film VR) :

compagnie Fheel Concept
Auteure / réalisatrice / direction artistique : Corinne Linder
Postproduction et VFX : Dimitri Soursaz – société AudioGaming / Novelab
Directeur de la Photographie : Theofanis Kavvadas
Ingénieur du son : Tommi Lehtonen
Création musicale : Katja Andersen
Concepteur mouvements de caméra : Antoine Terrieux
Chorégraphe disciplines aériennes, regard extérieur et acrobate : Heini Koskinen
Chorégraphe cirque et acrobaties aériennes : Sanna Vellava
Artistes-interprètes : Corinne Linder, Regina Baumann, Natalie Oleinik, Marina Mezzogiorno-Brown, Sanna Vellava, Antoine Terrieux
Co-production : Quai des Savoirs, Toulouse ; Les subsistances, Lyon ; Novelab, Toulouse
Le projet a aussi été une utilisé comme « proof of concept » du projet Sono Toolkit Cirque et donc indirectement financé par le Ministère de la Culture et de la Communication dans le cadre de l’appel à projet Services Numériques Innovants (SNI)

Photo © Dimitri Sourzac

Pour en savoir plus :

Théâtre Astrée

 

Portraits et regards d’ethnologues

PPortraits et regards d’ethnologues

Une sélection de films documentaires proposée en écho à l’exposition Le monde en tête, la donation Antoine de Galbert, en collaboration avec le festival international du film ethnographique Jean Rouch.

Plus d’informations sur le site du :

Musée des Confluences

L’Avis des mouches et L’Affaire coccinelle

LL’Avis des mouches et L’Affaire coccinelle

L’Avis des mouches, de Paul-Aurélien Combre, 2017, 12 min
Bombes insecticides, tapettes, pièges adhésifs… les mouches en ont assez de tout ce qu’on leur inflige. Ce petit film instructif et décalé vous dit tout sur les mille talents de ces insectes mal-aimés.

L’Affaire coccinelle, de Daniel Auclair, 2006, 31 min
La vie d’une coccinelle vue à travers les yeux des pucerons… Elle est leur pire ennemie et ils sont bien décidés à déceler son point faible !

Projection suivie d’une rencontre avec les entomologistes Pierre-Olivier Maquart et Denis Richard et le réalisateur Paul-Aurélien Combre

Avec la complicité de la revue La Salamandre

Plus d’informations sur le site du :

Musée des Confluences

Métamorphoses

MMétamorphoses

Film documentaire de Sacha Bollet et Benoit Demarle, 2016, 46 min
Ils ont plusieurs vies, plusieurs formes, ils connaissent plusieurs mondes : les insectes. Ce film dévoile ce moment délicat où l’ingénierie de la nature s’exprime dans toute sa complexité et sa terrible beauté : la métamorphose.

Projection suivie d’une discussion avec Pierre-Olivier Maquart et Denis Richard, entomologistes
Rencontre suivie d’une séance de dédicace à la boutique du musée

Avec la complicité de la revue La Salamandre

Plus d’informations sur le site du :

Musée des Confluences

CINÉ MATHÉMATIQUE | Sonde Voyager : En route vers l’infini

CCINÉ MATHÉMATIQUE | Sonde Voyager : En route vers l’infini

Le Comoedia et la Maison des mathématiques et de l’informatique – MMI, proposent une matinée projection-débat autour du film Sonde Voyager : En route vers l’infini (The Farthest). 

Documentaire | Durée : 1h44  | Version : VO | Nationalité : Irlande | Réalisé par : Emer Reynolds

 

Lancées à l’été 1977, les sondes jumelles du programme  « Voyager » poursuivent désormais leur fantastique épopée jusqu’aux confins du Système solaire et au-delà, emportant avec elles des images et des sons de notre planète gravés sur un disque. Retour sur le voyage le plus lointain d’objets fabriqués par l’Homme.

Rencontre animée par Olga Paris-Romaskevich, cinéphile et mathématicienne à l’Université de Rennes 1 et Patrick Thollot, professeur agrégé de géologie à l’ENS de Lyon, docteur en planétologie et astronome amateur.

 

En collaboration avec LyonScience.

MMI

 

 

FESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

FFESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

Les conditions dégradées dans lesquelles nous travaillons s’invitent dans notre hors travail, dans nos nuits. Elles envahissent nos rêves et font sourdre en ceux-ci images étonnantes et récits chargés d’étrangeté.

LES FILMS :

RÊVER SOUS LE CAPITALISME
SOPHIE BRUNEAU
2017 | BELGIQUE | 63 MIN
ALTER EGO FILMS

Douze personnes racontent puis interprètent le souvenir d’un rêve de travail. Ces âmes que l’on malmène décrivent, de façon poétique et politique, leur souffrance subjective au travail. Peu à peu, les rêveurs et leurs rêves font le portrait d’un monde dominé par le capitalisme néolibéral.

T.E.U VOL.1
LASSE NAERAA SMITH
2018 | DANEMARK | 8 MIN
THE OPEN WORKSHOP

La logistique de la conteneurisation est si complexe que, vue de loin, elle pourrait être un organisme à part entière. Un organisme qui façonne le monde tel que nous le connaissons et dont le but est proportionnel à la fascination de l’homme pour la croissance et la consommation.

EN PRÉSENCE DE

PHILIPPE SARNIN
Professeur de Psychologie du Travail et des Organisations

ANNE JAKOWLEFF
Psychologue du travail, prévention risques professionnels

 

Philo’ciné : À mort l’arbitre (1984), de Jean-Pierre Mocky

PPhilo’ciné : À mort l’arbitre (1984), de Jean-Pierre Mocky

Dernière séance de l’année pour le Philociné !

Venez clôturer la saison avec nous, parce que ça va schtroumpfer pour l’arbitre !

Ce qu’on projette : « A mort l’arbitre », de Jean-Pierre Mocky (1984)

Avec qui on en parle : Raphaël Verchère, Professeur de Philosophie au lycée et chargé de cours à l’Université Lyon 1

Déroulé :
18:30 – Projection
20:00 – Intervention de Raphaël Verchère : « Le sport nous guérit-il de la violence ? »
20:20 – Discussion

Les Médiations Philosophiques

Freaks

FFreaks

Soirée rencontre- débat autour du film Freaks.

Freaks, ou La Monstrueuse Parade, est un film culte américain réalisé par Tod Browning, sorti en 1932.

Des êtres difformes se produisent dans un célèbre cirque, afin de s’exhiber en tant que phénomènes de foire. Le liliputien Hans, fiancé à l’écuyère naine Frieda, est fasciné par la beauté de l’acrobate Cléopâtre. Apprenant que son soupirant a hérité d’une belle somme, celle-ci décide de l’épouser pour l’empoisonner ensuite avec la complicité de son amant Hercule. Mais le complot est découvert, et les amis de Hans et Frieda vont se venger…

Séance animée par le Laboratoire Junior Altérités de l’ENS de Lyon.  
Projection suivie d’une rencontre avec l’Historienne Anne-Emmanuelle Demartini, auteur de Monstres et imaginaire social.

En savoir plus sur le site du Comoedia

Quel chemin on emprunte ?

QQuel chemin on emprunte ?

Séance d’ouverture du Séminaire « Image Animée », organisé par le Centre Max Weber (CNRS, École Normale Supérieure de Lyon, Université Jean Monnet Saint-Étienne, Université Lumière Lyon 2). En présence de Nadine Michau, anthropologue et cinéaste.

Comment un film peut-il se faire la chambre d’écho
d’une enquête sociologique ?

Affiche du séminaire image animée

Le film Quel chemin on emprunte ? montre que le travail est « visible » en creux, dans les inflexions des personnages, dans les manières de les mettre en scène au montage, plus que dans l’image du travail qui ne dévoile que la partie immergée d’un iceberg que seule la parole ou les attitudes viennent combler. Que peut donner à voir l’image d’un travail qui échappe à toute forme visuelle, un travail souterrain de stratégie professionnelle longuement incorporée ? La terre et la machine sont venues soutenir l’invisibilité du métier, réellement mis en intrigue par la parole.

Déroulé
.18h30.19h15. Accueil du public, présentation du cycle annuel et de la soirée autour de Nadine Michau
.19h15.19h45. Pause
.19h45. Projection-débat

Le film
Quel chemin on emprunte ? (76’, 2016) est un documentaire sur les agriculteurs céréaliers de la Région Centre-Val-de-Loire. Il présente une profession en pleine mutation, confrontée à de nouvelles injonctions et à de nouvelles techniques. L’agriculteur aujourd’hui tente d’adhérer au modèle qui lui convient, ajusté aux multiples paramètres de sa situation individuelle. Le film interroge la complexité des stratégies de chacun pour vivre au mieux sa profession.

La réalisatrice
Nadine Michau, anthropologue et cinéaste, réalise depuis plusieurs années des films documentaires ou sociologiques. Elle est actuellement chercheur associée au sein du laboratoire CITERES (UMR-CNRS) à l’Université François-Rabelais, où elle enseigne la réalisation de films documentaires aux étudiants du département de sociologie. Ses objets de recherches sont principalement liés à la sociologie du travail : d’abord une anthropologie filmée des soins esthétiques en milieu professionnel, elle a ensuite réalisé des recueils audiovisuels portant sur la mémoire ouvrière industrielle, et vient d’achever un film documentaire sur la profession d’agriculteur. Elle poursuit ses recherches sur la place de l’image en sciences sociales.

Responsables et animation de séance : Béatrice Maurines et Hannelore Girardot-Pennors

 

Plus d’informationS