Le sanctuaire romain de la déesse Vacuna à Montenero Sabino

LLe sanctuaire romain de la déesse Vacuna à Montenero Sabino

Déesse romaine, à l’origine sabine, Vacuna était assimilée à Bellone, à Cérès, à Diane, à Minerve ou à la Victoire. Chez certains auteurs de la Renaissance indiquaient qu’elle présidait au repos (vacance) des champs.

Assimilée sous l’Empire à la déesse Victoria, la dea Vacuna entretenait probablement aussi un lien avec le culte de l’eau et ses vertus curatives et pourrait être mise en relation avec le cours d’eau qui s’écoule en contrebas du site qui fait aujourd’hui l’objet de fouilles. Le projet d’étude du sanctuaire, remarquable par son état de conservation, compte sur l’apport d’une équipe composée de spécialistes des laboratoires ArAr et Archéorient, avec la participation de professionnels italiens.

Après les sondages effectués en 2019, grâce au soutien financier de l’Université Lumière Lyon 2 et de la MOM, il a été possible de réaliser en 2020 une campagne dédiée aux approches non invasives (prospections géophysiques, LIDAR, Laser scanner 3D), qui ont permis d’élargir les connaissances sur le sanctuaire romain de la déesse à Montenero Sabino.

Dès 2021, un nouveau chantier-école permettra de comprendre pour la première fois un lieu de culte dédié à cette déesse. Il permettra également d’assurer la formation professionnelle et scientifique des étudiants en archéologie de l’Université Lumière Lyon 2.

Intervenant :

  • Aldo Borlenghi, maître de conférences en archéologie et histoire de l’art du monde romain à l’Université Lumière Lyon 2, laboratoire ArAr-MOM
Programme des conférences Pouilloux de 2021 bientôt disponible.
En savoir plus :

MOM

Le fil d’ArAr