Math en vidéo

MMath en vidéo

 

 

 

Passionnée par les maths, la transmission, l’éducation et la communication, Sophie Guichard utilise la vidéo pour transmettre son savoir et ses recherches dans l’objectif de rendre les élèves autonomes et efficaces dans leur apprentissage.

Sur mathenvideo.fr, retrouvez les fonctions,, fractions, équations et autres calculs expliqués de façon simple et efficace.

Sophie Guichard est professeur de maths agrégée en lycée. Elle accompagne régulièrement des classes de l’enseignement secondaire ainsi que des BTS. Elle a reçu en janvier 2019 des mains de Cédric Villani, la médaille chevalière de l’Ordre national du mérite, octroyée par le ministère de l’Education nationale en 2018.

mathenvidéo.fr

L’astronomie #5 : La carte du ciel

LL’astronomie #5 : La carte du ciel

La MMI vous propose un cycle d’ateliers-conférences pour vous initier à l’astronomie.

Ce cycle vise à donner aux participants une culture générale sur l’astronomie, son histoire et son empreinte sur notre vie de tous les jours.

Les conférences sont indépendantes les unes des autres mais le cycle a une cohérence permettant aux participants débutants d’acquérir une bonne maîtrise des sujets traités.

La conférence du 18 juin 2019 est la dernière conférence du cycle et est intitulée « La carte du ciel ». 

 

 

 

Consulter le programme sur le site de la MMI

L’astronomie #4 : L’astrolabe (2) – Utilisation

LL’astronomie #4 : L’astrolabe (2) – Utilisation

La MMI vous propose un cycle d’ateliers-conférences pour vous initier à l’astronomie.

Ce cycle vise à donner aux participants une culture générale sur l’astronomie, son histoire et son empreinte sur notre vie de tous les jours.

Les conférences sont indépendantes les unes des autres mais le cycle a une cohérence permettant aux participants débutants d’acquérir une bonne maîtrise des sujets traités.

La conférence du 12 février 2019 est la quatrième conférence du cycle et est intitulée « L’astrolabe (2) : Utilisation ». 

 

Public : Adultes et enfants à partir de 12 ans

 

Consulter le programme sur le site de la MMI

 

 

L’astronomie #3 : L’astrolabe (1) – Histoire et Construction

LL’astronomie #3 : L’astrolabe (1) – Histoire et Construction

La MMI vous propose un cycle de cinq ateliers-conférences pour vous initier à l’astronomie.

Ce cycle vise à donner aux participants une culture générale sur l’astronomie, son histoire et son empreinte sur notre vie de tous les jours.

Les conférences sont indépendantes les unes des autres mais le cycle a une cohérence permettant aux participants débutants d’acquérir une bonne maîtrise des sujets traités.

La conférence du 5 février 2019 est la troisième conférence du cycle et est intitulée « L’astrolabe (1) : Histoire et Construction ». 

 

Consulter le programme sur le site de la MMI

L’astronomie #2 : les calendriers

LL’astronomie #2 : les calendriers

La MMI vous propose un cycle d’ateliers-conférences pour vous initier à l’astronomie.

Ce cycle vise à donner aux participants une culture générale sur l’astronomie, son histoire et son empreinte sur notre vie de tous les jours.

Les conférences sont indépendantes les unes des autres mais le cycle a une cohérence permettant aux participants débutants d’acquérir une bonne maîtrise des sujets traités.

La conférence du 8 janvier 2019 est la deuxième conférence du cycle et est intitulée « Les calendriers ». 

 

Public : Adultes et enfants à partir de 12 ans

 

Consulter le programme sur le site de la MMI

 

 

 

L’astronomie grecque

LL’astronomie grecque

La MMI vous propose un cycle de cinq ateliers-conférences pour vous initier à l’astronomie.

Ce cycle vise à donner aux participants une culture générale sur l’astronomie, son histoire et son empreinte sur notre vie de tous les jours.

Les conférences sont indépendantes les unes des autres mais le cycle a une cohérence permettant aux participants débutants d’acquérir une bonne maîtrise des sujets traités.

La première est dédiée à « L’astronomie grecque ». 

 

Public : Adultes et enfants à partir de 12 ans

 

Consulter le programme sur le site de la MMI

 

 

 

Comme par hasard

CComme par hasard

<L’exposition participative pour vous préparer… à l’imprévu !

Hasard, vous avez dit hasard ? Mais qu’est-ce que le hasard ? Pourquoi cherchons nous à l’éviter, à le contrôler ? Et si le hasard faisait vraiment bien les choses ? Cette année, la MMI vous propose une toute nouvelle expérience immersive : une exposition participative d’inspiration « escape game » pour comprendre ce hasard qui régit nos vies…

« Comme par hasard », ce sont des énigmes à résoudre et des stands qui répondront à toutes les questions que vous vous posez sur le hasard.
Partez à la découverte d’un parcours jalonné de jeux, d’applications, de défis, de manipulation… Actionnez la machine à coïncidence, jouez à la « détanque », apprenez pourquoi on est presque sûr de perdre aux jeux d’argent sur le long terme… À la fin de votre visite, vous verrez que le hasard n’est pas seulement un élément inconfortable de la vie, mais aussi une chance extraordinaire…

Une exposition où se mêlent mathématiques et informatique, bien sûr, mais aussi économie, psychologie, physique, philosophie, biologie, arts,…

 

En savoir + sur le site de la MMI

 

Ciné Mathématiques ‘Hedy Lamarr: from extase to wifi’

CCiné Mathématiques ‘Hedy Lamarr: from extase to wifi’

Des débuts fulgurants dans Extase aux prémices des nouvelles technologies chères à notre ère digitale, c’est un double portrait de l’autrichienne Hedy Lamarr. L’un, très officiel, est celui d’une actrice qui fascina le monde par sa beauté et sa liberté sexuelle exacerbée. L’autre, plus intime, est celui d’un esprit scientifique insoupçonné. Obsédée par la technologie, Hedy inventa un système de codage des transmissions qui aboutira au GPS et bien plus tard au Wifi. Il s’agit d’une invitation contemporaine à redécouvrir une figure complexe, celle d’une enfant sauvage partie conquérir Hollywood pour fuir son mari pro-Nazi.

Rencontre – Samedi 3 Novembre à 11h15
Débat animé par Olga Paris-Romaskevich, cinéphile et mathématicienne à l’Université de Rennes 1 et par Patrick Flandrin Directeur de recherche CNRS à l’ENS de Lyon, spécialiste du traitement du signal (cf. par exemple ici). 

En collaboration avec la Maison des mathématiques et de l’informatique (MMI)

Durée : 1h29

Version : VO

Nationalité : U.S.A.

Année : 2018

Date de sortie : 06 juin 2018

Documentaire

Réalisé par : Alexandra Dean

Fourier, révolutionnaire ? avec Jean Dhombres, Professeur des Universités, Directeur de recherche CNRS

FFourier, révolutionnaire ? avec Jean Dhombres, Professeur des Universités, Directeur de recherche CNRS

Conférence du cycle des soirées scientifiques de Villeurbanne, organisées par l’Université Ouverte Lyon1.

Plus d’information sur les soirées scientifiques de Villeurbanne en cliquant ici

Conférence libre d’accès et gratuite.

Présentation de la Conférence

Avec Jean Dhombres, Professeur des Universités, Directeur de recherche CNRS, Directeur d’études de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris

Joseph Fourier a bénéficié des nouvelles institutions révolutionnaires d’instruction : élève à l’École normale dite de l’an III en janvier 1795, en décembre de la même année, il devenait professeur d’analyse à l’Ecole bientôt dénommée comme polytechnique. Sans en fait beaucoup connaître l’analyse ! Il adoptait de fait la « méthode révolutionnaire » : celle d’apprendre en s’initiant à la recherche en train de se faire, dans les travaux de Laplace, de Lagrange et de Monge qui, tous trois mathématiciens formés sous l’Ancien Régime, le suivirent de bien près. Ce passage si rapide d’un élève à un maître, loin de l’université, a été en soi révolutionnaire.
Il ne faut pas oublier non plus que Fourier avait été élu comme élève à l’Ecole normale par un comité populaire ! La méritocratie de l’époque révolutionnaire accompagne un sens précis d’une élection populaire.
Le mot « révolution » a un sens différent quand on parle de science, et la question est de savoir comment l’appliquer à Fourier, un homme volontiers consensuel. S’il inventait, à partir de la notion d’ondes, l’idée de modes propres pour la chaleur comme je voudrais le montrer le plus simplement possible, il mêlait dans un même mouvement une analyse de nature physique à une synthèse de nature mathématique. Il ne s’intéressait guère à un autre mouvement de son époque, représenté par Gauss et bientôt Cauchy, qui fut la formulation rigoureuse des fondements de l’analyse

VidéoDiMath – concours vidéo sur des problèmes mathématiques à destination des collèges et lycées

VVidéoDiMath – concours vidéo sur des problèmes mathématiques à destination des collèges et lycées

VidéoDiMath est un concours vidéo à destination des collèges et lycées. Il est organisé dans le cadre du projet vidéo d’AuDiMATH.

Les vidéos d’une durée maximum de 3 minutes (pas de durée minimale) permettront aux élèves de se poser une question de mathématiques et l’exposer avec dynamisme pour montrer que les mathématiques sont autour de nous, actuelles et plaisantes.

Ce concours peut aborder des problèmes mathématiques (géométrie, calcul, infini, probabilités…) mais également tous les domaines en interaction avec les mathématiques (mathématiques et histoire, mathématiques et santé, mathématiques et biologie, mathématiques et physique, mathématiques et technologie, mathématiques et sport, mathématiques et société, mathématiques et musique, mathématiques et arts).

Quelques pistes pour la mise en oeuvre en classe sont disponibles ici.

Les sites projet vidéo d’AuDiMATH et m@ths et tiques peuvent donner des idées de sujets.

Cette démarche s’inscrit dans la stratégie nationale de la Culture Scientifique, Technique et Industrielle (CSTI).

Ses objectifs pédagogiques sont :

  • faire découvrir la démarche scientifique au plus grand nombre ;
  • partager la culture de l’innovation et la connaissance du patrimoine technique et industriel ;
  • réduire la distance entre le monde scientifique et le public en permettant la rencontre entre le monde de l’éducation et le monde de la recherche ;
  • faire connaître aux jeunes (en insistant sur les publics de jeunes filles) les métiers scientifiques ;
  • développer les compétences de communication des élèves.