Suite aux mesures sanitaires prises concernant l'épidémie de Covid-19, les évènements en présentiel sont annulés jusqu'à nouvel ordre. Pop'Sciences reste mobilisé pour vous informer sur l'actualité scientifique et proposer des rendez-vous en distanciel.

La rencontre amoureuse 2.0. #tindermatué

LLa rencontre amoureuse 2.0. #tindermatué

Le paradoxe de la modernité est au cœur des applications de rencontres car aussi fluides, faciles à manier et ludiques soient-elles, elles mettent en contact et rapprochent aussi illusoirement les individus qu’elles les éloignent assurément, laissant l’individu seul face à lui-même, face au miroir de son écran de smartphone.

Ce monde semble à première vue très éloigné de celui que dépeint Choderlos de Laclos dans Les liaisons dangereuses, et pourtant, l’univers digital dans lequel évoluent nos égos hyper connectés, n’a rien à envier à celui des libertins des Liaisons dangereuses. Car les applis, en sécurisant illusoirement le narcissisme, plongent les individus dans une profonde solitude, semblable à celle des deux libertins de Choderlos de Laclos.

Nous interrogerons (donc) la rencontre amoureuse à l’ère du digital, ses spécificités et ses enjeux au regard des processus qui sous-tendent les mécanismes psychiques de l’amour afin de savoir si la post-modernité et ses « nouvelles technologies » ont tué la rencontre amoureuse.

Claire Durozard (psycho clinicienne) avec Matthieu Garot et Vincent Mabillot

  • Lieu : TNP (salle Terzieff)
  • Horaires : 19h-21h

En savoir Plus

Qui en veut à l’imprimerie ? Les logiques de l’innovation ne menacent-elles pas les exigences de la transmission  ?

QQui en veut à l’imprimerie ? Les logiques de l’innovation ne menacent-elles pas les exigences de la transmission  ?

Comprendre aujourd’hui les conflits et les débats du XVIe siècle

Antoine du Verdier, Prosopographie, Lyon, 1573 © Michel Jourde

Nous faisons aujourd’hui l’expérience des inquiétudes que peut susciter une transformation radicale des moyens de communication : comment s’assurer que la quantité des informations disponibles ne va pas l’emporter sur leur qualité ? Les logiques de l’innovation ne menacent-elles pas les exigences de la transmission ? Comment concilier la recherche du profit et le souci de servir le public ?

Cette conférence montrera comment ces questionnements d’aujourd’hui peuvent nous aider à comprendre les débats, parfois vifs, que suscitèrent les progrès de l’imprimerie dans le premier siècle de son existence.

Intervenant : Michel Jourde, maître de conférences en littérature française du XVIe siècle à l’ENS de Lyon et chercheur à l’Institut d’Histoire des Représentations et des Idées dans les Modernités – IHRIM.

Organisée par : Les Amis du Musée de l’imprimerie de Lyon 

Archives municipales de Lyon