Juillet 1969- Juillet 2019 : l'Homme marchait sur la Lune il y 50 ans !

Conférence « Les oiseaux du fleuve Rhône »

CConférence « Les oiseaux du fleuve Rhône »

À la découverte des stars des bords de l’eau

En juin, laissez vous porter par le fleuve et découvrez ses trésors !

De Jonage à Givors, le fleuve Rhône en voit des grises, des vertes et des pas mûres ; forêts, étangs, canaux, grande ville, îles ; lônes, bachats, boutasses, brotteaux, vorgines et bien d’autres pays étranges.

Chacun ou presque accueille son peuplement de bêtes à plumes spécifique. En descendant le Rhône d’un bout à l’autre de la Métropole, nous irons soutirer leurs petits secrets aux stars des bords de l’eau.

Retrouvez toute la programmation de la Maison de l’Environnement et les activités de nos associations membres sur www.maison-environnement.fr à la rubrique « Agenda« 

Soirée à 3 voix « Jardinage écologique »

SSoirée à 3 voix « Jardinage écologique »

En mai, cultivons notre jardin qu’il soit urbain ou de campagne ! 🌺

🌼 Pour découvrir le jardinage écologique, rencontrez 3 associations lors d’une soirée dédiée. Rencontrez tour à tour ces associations lors d’un petit atelier animé : de quoi repartir avec des bonnes idées et des réponses à plusieurs de vos questions.

🐝 Envie de jardiner au naturel et sans pesticides? Accueillez les pollinisateurs dans vos jardins avec les conseils de l’association Arthropologia
🐦 Et si votre balcon ou votre jardin devenait un refuge pour la faune ? La LPO vous expliquera comment aménager un petit coin dédié aux espèces sauvages
🐛 La vie des sols, la vie des vers de terre, le lombricompostage… comment ça marche? Par curiosité ou par envie de vous y mettre, rencontrez Eisenia qui accompagne particuliers et structures depuis 6 ans

🌿L’inscription est gratuite et obligatoire afin de permettre aux intervenant(e)s de préparer au mieux leur atelier.
https://www.helloasso.com/associations/maison-de-l-environnement/evenements/soiree-a-3-voix-jardinage-ecologique

Sortie nature « Les animaux mal-aimés » avec la LPO

SSortie nature « Les animaux mal-aimés » avec la LPO

En mai, cultivons notre jardin qu’il soit urbain ou de campagne ! 🌼

🌿 La LPO Rhône vous invite à Partir à la découverte de ces animaux qui ont une mauvaise réputation et changer les regards, surpasser ses peurs et ses à priori en apprenant à les connaitre. Une approche sensorielle et sociétale en extérieur. 🐸🕷️🐍

🌿 Rendez-vous à la Maison de l’environnement, la balade se déroulera dans le parc de Gerland.

🌿 Inscriptions : https://www.helloasso.com/associations/maison-de-l-environnement/evenements/sortie-nature-les-animaux-mal-aimes-avec-la-lpo

Soirée « Biodiversité menacée »

SSoirée « Biodiversité menacée »

Une soirée et trois associations pour découvrir la biodiversité menacée de la région

En avril, partez rencontrer vos voisins à plumes, poils et écailles !
Oiseaux, insectes, chauve-souris… savez-vous combien d’espèces existent dans la région ? Et combien de ces espèces sont en danger ?
Découvrez comment agir pour les protéger à travers une soirée d’activités animées par la LPO, France Nature Environnement et Arthropologia.
Retrouvez toute la programmation de la Maison de l’Environnement et les activités de nos associations membres sur www.maison-environnement.fr à la rubrique « Agenda« 

MT180 | Pas si bêtes nos oiseaux !

MMT180 | Pas si bêtes nos oiseaux !

La finale locale Université de Lyon du concours Ma thèse en 180 secondes (MT180) se déroulait jeudi 29 mars dans le Grand amphithéâtre de l’Université de Lyon. C’est devant une salle comble que les quatorze candidats, issus des établissements du site, ont présenté leurs sujets de thèse, entre humour et appréhension, avant l’attribution des trois prix du jury et du prix du public.

Concours international francophone lancé au Québec, Ma thèse en 180 secondes propose aux doctorants de présenter, devant un jury et un auditoire profane, leur sujet de recherche en termes simples et de façon vulgarisée. Chaque année, les regroupements universitaires participant présentent, après une finale locale, deux candidats à la demi-finale nationale.

Les finalistes

Samara Danel, doctorante à l’Université Lumière Lyon 2, a remporté le second prix du jury pour sa thèse intitulée « Cognition physique chez l’oiseau : domaine général ou adapté ? », en démontrant que les oies et les linottes ne sont pas si bêtes qu’on le croit !

C’est Louise Souquet qui a remporté le premier prix du jury, pour sa thèse sur « l’étude des patrons de variation intraspécifique et de covariation chez les éléments conodontes », menée à l’ENS de Lyon. Derrière cet intitulé mystérieux, elle s’intéresse à l’origine de nos dents et leur capacité de régénération, en étudiant celles d’un petit animal préhistorique.

.

Hadrien De Blander, de l’Université Claude Bernard Lyon 1, a remporté le troisième prix avec sa thèse « Plasticité cellulaire et initiation tumorale dans le modèle du cancer du sein » en filant la métaphore Jedi. Il a par ailleurs remporté le prix du public suite au vote des spectateurs présents hier soir.

Louise et Hadrien iront donc à Paris pour défendre les couleurs de l’Université de Lyon lors de la demi-finale nationale, du 5 au 7 avril 2018, avant la finale internationale qui se tiendra à Lausanne le 27 septembre 2018.

Plus d’infos

MT180 | Étudier les dents d’un poisson préhistorique

MMT180 | Étudier les dents d’un poisson préhistorique

La finale locale Université de Lyon du concours Ma thèse en 180 secondes (MT180) se déroulait jeudi 29 mars dans le Grand amphithéâtre de l’Université de Lyon. C’est devant une salle comble que les quatorze candidats, issus des établissements du site, ont présenté leurs sujets de thèse, entre humour et appréhension, avant l’attribution des trois prix du jury et du prix du public.

Concours international francophone lancé au Québec, Ma thèse en 180 secondes propose aux doctorants de présenter, devant un jury et un auditoire profane, leur sujet de recherche en termes simples et de façon vulgarisée. Chaque année, les regroupements universitaires participant présentent, après une finale locale, deux candidats à la demi-finale nationale.

Les finalistes

C’est Louise Souquet qui a remporté le premier prix du jury, pour sa thèse sur « l’étude des patrons de variation intraspécifique et de covariation chez les éléments conodontes », menée à l’ENS de Lyon. Derrière cet intitulé mystérieux, elle s’intéresse à l’origine de nos dents et leur capacité de régénération, en étudiant celles d’un petit animal préhistorique.


Samara Danel, doctorante à l’Université Lumière Lyon 2, a quant à elle remporté le second prix du jury pour sa thèse intitulée « Cognition physique chez l’oiseau : domaine général ou adapté ? », en démontrant que les oies et les linottes ne sont pas si bêtes qu’on le croit !

Enfin, Hadrien De Blander, de l’Université Claude Bernard Lyon 1, a remporté le troisième prix avec sa thèse « Plasticité cellulaire et initiation tumorale dans le modèle du cancer du sein » en filant la métaphore Jedi. Il a par ailleurs remporté le prix du public suite au vote des spectateurs présents hier soir.

Louise et Hadrien iront donc à Paris pour défendre les couleurs de l’Université de Lyon lors de la demi-finale nationale, du 5 au 7 avril 2018, avant la finale internationale qui se tiendra à Lausanne le 27 septembre 2018.

Plus d’infos