POP'SCIENCES FORUM : du 27 novembre au 5 décembre | CONSULTEZ LE PROGRAMME !

Voyage aux confins du Système solaire | #FDS2018

VVoyage aux confins du Système solaire | #FDS2018

Scolaires : jeudi 11 et vendredi 12 octobre, de 9h à 12h, puis de 13h30 à 16h
Public visé : primaires, collégiens, lycéens | Inscription obligatoire au 04 78 79 50 12.

Tout public : samedi 13 et dimanche 14 octobre, de 11h à 18h
Public visé : Adultes, ados, enfants dès 8 ans – entrée gratuite sans réservation pour toutes les activités sauf conférence (pour cette dernière, inscription nécessaire au 04 78 79 50 13).

 

Voyage aux confins du Système solaire

Samedi 13 et dimanche 14 octobre

Le Musée des Confluences, l’ENS de Lyon, le Club d’astronomie de Lyon Ampère et le Planétarium de Vaulx-en-Velin s’associent et vous proposent un parcours complet en plusieurs étapes. De nombreuses activités vous conduiront à observer le Soleil, les planètes, les météorites…

Le Planétarium vous emmène aux confins du Système solaire… Un grande expédition pour petits et grands !

Intervenants : médiateurs scientifiques du Planétarium

 

  • Les Mondes glacés du Système solaire

©NASA

Conférence jeudi 11 octobre de 20h à 22h

A plusieurs milliards de kilomètres du Soleil, au-delà de l’orbite de Neptune, tourne une cohorte de corps que l’on commence à peine à étudier. Pluton est, bien entendu, le membre le plus célèbre de cette famille appelée « transneptuniens », mais il n’est pas le seul. Avec l’évolution des techniques d’observation, on en découvre de plus en plus, notamment grâce à la sonde New Horizons qui a récemment percé les mystères de Pluton et s’apprête à dévoiler les secrets de sa prochaine cible, Ultima Thule, en janvier 2019.

Découvrez ces astres méconnus, qui n’ont pas fini de nous en apprendre sur notre Système solaire.

Intervenants : Bernard Schmitt, chercheur à l’Institut de Planétologie et d’Astrophysique de Grenoble et Alain Doressoundiram, astrophysicien à l’Observatoire de Paris.

Réservation conseillée au 04 78 79 50 13

 

  •  Séances d’astronomie : Le Système solaire, du Soleil aux mondes glacés

           Samedi 13 et dimanche 14 octobre à 11h, 14h, 15h30.
           Séance supplémentaire le dimanche à 17h. 

Une expédition spectaculaire pour comprendre l’étendue de notre système planétaire et faire l’inventaire des astres qui le peuplent, jusqu’à Pluton, récemment visitée par la sonde New Horizons.

Durée : 1h

 

  • Labo A la découverte du climat

         Samedi 13 et dimanche 14 octobre à 14h30 et 16h

Participez à des expériences de physique amusante pour comprendre le cycle de l’eau, et découvrez les différents climats de la Terre !

Durée : 45 min

 

  • Exposition : La Terre vue de l’espace, beauté et fragilité 

          Samedi 13 et dimanche 14 octobre de 10h30 à 18h

©ESA

A travers de somptueuses images de notre planète bleue, découvrez la fabuleuse diversité des paysages terrestres, mais aussi les nouveaux défis posés par le changement climatique.

Production : Agence spatiale européenne (ESA), en partenariat avec le Centre national d’études spatiales (CNES), la Ville de Vaulx-en-Velin et la Métropole de Lyon.

 

 

  • Exposition : Histoire d’Univers, du Big Bang au grain de sable

          Samedi 13 et dimanche 14 octobre de 10h30 à 18h

©Thierry Chassepoux

Où sommes-nous dans l’Univers ? En quoi la Terre est-elle unique dans le Système solaire ? Qu’est-ce qu’un trou noir ? Autant de questions auxquelles les 900 m² de l’exposition permanente apporteront des réponses au cours d’un voyage immersif, interactif et ludique, des origines du cosmos jusqu’à l’apparition de la vie sur Terre.

 

 

  • Observations du Soleil
    Samedi 13 et dimanche 14 octobre de 11h à 18h
    Vous le connaissez bien, mais l’avez-vous déjà vu de près ? Observez le Soleil, notre étoile en toute sécurité, avec des lunettes et télescopes adaptés, dans le jardin astronomique du Planétarium !

Retrouvez toute la programmation sur le site :

PLANETARIUM DE VAULX-EN-VELIN

 

Consultez toute la programmation Fête de la Science 2018

en Métropole de Lyon et Rhône

Open Minds 2018.1

OOpen Minds 2018.1

Concoctées par les étudiants de l’association Confer’ENS avec les enseignants-chercheurs et doctorants de l’ENS de Lyon, les soirées Open Minds vous convient à découvrir des sujets très variés sous des formes courtes (15mn) suivies d’une discussion.

Pour son premier Open Minds de l’année 2018, Confér’ENS a le plaisir d’inviter le mathématicien Grégory Miermont, qui vient tout juste de recevoir une médaille d’argent du CNRS, l’épistémologue Sara Franceschelli, et le physicien Guillaume Laibe. Au cours de trois conférences de format court accessibles à tou·te·s, ils vous feront découvrir les surfaces aléatoires, « the wet form of the epigenetic landscame », et la formation des planètes, sujets qui ne vous ont peut-être pas intéressé·e depuis la petite enfance, mais qui pourraient bien vous ouvrir d’intéressantes pistes de réflexion.

Du mouvement dans les étoiles et les planètes

DDu mouvement dans les étoiles et les planètes

Thierry Alboussière, chercheur CNRS au Laboratoire de Géologie de Lyon, propose le 19 septembre à 20h une conférence à Villeurbanne. L’occasion vous est donné de découvrir ce qui se passe l’intérieur des étoiles et des planètes !

La Terre et les planètes du système solaire nous sont familières, grâce aux images des télescopes et celles maintenant transmises par des satellites, mais qu’y a-t-il à l’intérieur ? De même, le soleil nous dispense sa lumière mais nous ne voyons pas ce qu’il se passe sous sa surface. La même question se pose pour les autres étoiles ainsi que pour les exoplanètes dont les découvertes se multiplient.

Au cours de cette conférence, nous verrons que cela bouge à l’intérieur des planètes et des étoiles ! Depuis Galilée, on observe des tâches solaires qui apparaissent, puis disparaissent… On voit des éruptions solaires, signe du bouillonnement interne. Pour la Terre, les variations du champ magnétique sont les premiers signes que l’on a cherché à interpréter, avant la tectonique des plaques. À partir du début du vingtième siècle, c’est la sismologie – l’interprétation des mouvements enregistrés par les sismomètres – qui a révélé la structure interne de la Terre. L’héliosismologie (sans sismomètre !) a fait de même pour le soleil. Encore restait-il à comprendre comment et pourquoi la convection thermique se développe dans les intérieurs des planètes et des étoiles. Ce qui est chaud monte et ce qui est froid descend, mais ce n’est pas si simple ! La thermodynamique de Carnot a finalement permis de déterminer la température en fonction de la profondeur, jusqu’au centre des planètes (des milliers de degrés) et des étoiles (des centaines de millions de degrés). Toute cette chaleur, convertie de l’énergie gravitationnelle libérée lors de la formation des systèmes stellaires, est ensuite évacuée notamment par la convection qui joue donc un rôle primordial pour l’évolution à long terme des planètes et des étoiles.

Entrée gratuite, sans réservation

Accès
T1 ou T4 – arrêt Université Lyon 1