Les mondes transneptuniens

LLes mondes transneptuniens

Pluton et Arrokoth dévoilés par la sonde spatiale ’New Horizons’ aux confins du système solaire

L’exploration aux confins du système solaire de Pluton et ses 5 lunes le 14 juillet 2015, puis le 1er janvier 2019 du premier petit objet de la Ceinture de Kuiper « Arrokoth » (provisoirement nommé Ultima Thulé) a fait rentrer la sonde New Horizons dans la légende des grandes missions d’exploration comme les Pioneer et Voyager.

Les images de Pluton que nous a dévoilées la sonde montrent un monde extraordinairement varié et actif malgré les très basses températures (-235°C) qui y règnent. Des glaciers issus d’une vaste étendue d’azote solide soumise à une convection active y côtoient des montagnes, des canyons et des cratères de « roche d’eau » et de glace de méthane, ainsi que de vastes zones sombres et rougeâtres recouvertes de matière organique. Ses satellites n’en sont pas moins inhabituels.

Nous ferons ensemble un voyage à travers les âges et paysages de Pluton et de son cortège avant de partir survoler « Arrokoth » dont les observations apportent des éléments important pour la compréhension de la formation de ces objets et sur celle du système solaire.

Intervenant : Bernard Schmitt, directeur de recherches à l’IPAG de Grenoble

>> Suivre la conférence en ligne : Les mondes transneptuniens

En savoir plus :

Société Astronomique de Lyon