TOUTE L’ÉQUIPE POP'SCIENCES VOUS SOUHAITE UNE BELLE NOUVELLE ANNÉE.

Les territoires au temps de la pandémie du Covid-19

LLes territoires au temps de la pandémie du Covid-19

Limitations de mobilités, confinement et isolement, instauration de distances de sécurité, distanciation sociale, mesures sanitaires, inégalités spatiales et sociales, exode urbain vers les campagnes, rôle de l’alimentation et des systèmes alimentaires, etc. Ces questions seront mises en débat et analysées lors de ce workshop selon le point de vue de différentes disciplines des sciences.

L’idée est de tenter de mesurer les impacts spatiaux et territoriaux de la crise du Covid-19 et d’en tirer les enseignements pour commencer à penser les nouveaux mondes à venir.

Organisé par :

  • Lise Bourdeau-Lepage, Université de Lyon, CNRS, Université Jean Moulin Lyon 3
  • André Torre, Université Paris Saclay, INRAE, Agroparistech

En savoir plus :

Workshop

PPour aller plus loin

>> Consulter les publications sur la Covid-19

Ateliers BARCamp

AAteliers BARCamp

Le principe des ateliers BARCamp (Bienvenue à la Recherche) est de permettre aux doctorants ou jeunes chercheurs de présenter en une dizaine de minutes leur sujet de thèse à un public non initié et de valoriser l’activité de recherche auprès du public étudiant, dans un format moins conventionnel que les séminaires ou journées d’étude.

Pour ce nouveau BARCamp, la Bibliothèque Universitaire vous invite à écouter 2 doctorants vous présenter en toute simplicité leurs travaux de recherche :

  • Mathieu Repellin effectue sa thèse au Laboratoire d’Automatique, de Génie des Procédés et de Génie Pharmaceutique – LAGEPP en cotutelle avec l’Università degli studi di Verona. Ses travaux portent sur l’utilisation des nanoparticules pour le traitement des dystrophies myotoniques.
  • Mary Varoux est doctorante au Laboratoire de biométrie et biologie évolutive – LBBE. Elle étudie le fonctionnement d’une population de chauve-souris à plusieurs échelles spatio-temporelles en lien avec la structure du paysage et les modifications humaines.

Le public peut poser des questions via le tchat.

Proposé par : la BU Sciences Lyon 1

>> Pour suivre en direct les présentations :

Ateliers BARCamp

Radiothérapies. Toute une histoire !

RRadiothérapies. Toute une histoire !

Technique plus que centenaire, en constante progression, parfaitement intégrée dans les stratégies thérapeutiques multidisciplinaires, la radiothérapie reste l’un des éléments les plus efficaces de la lutte contre le cancer. Retour sur 130 ans d’histoire.

Sources bibliographiques

Pour aller plus loin, découvrez l’article du Pop’Sciences Mag :

Radiothérapie : 130 ans d’innovation

IRM-LINAC. La radiothérapie gagne en précision et en efficacité

IIRM-LINAC. La radiothérapie gagne en précision et en efficacité

Un IRM-LINAC vient juste d’être installé aux Hospices civils de Lyon (HCL), dans le service du Professeur Olivier Chapet. Cette nouvelle instrumentation combine simultanément un accélérateur – et donc l’émission d’un rayonnement pour le traitement des tumeurs – et un IRM assurant l’acquisition rapide et concomitante d’images de très grande qualité, équivalente à celles obtenues en radiologie.

Jusqu’à présent on se basait principalement sur l’imagerie scanner pour le suivi des tumeurs, une modalité d’imagerie extrêmement performante pour mettre en valeur les éléments lourds (structure osseuse).

L’IRM détecte quant à lui certains éléments légers comme l’hydrogène, présent dans l’eau et les tissus biologiques. Il est, en ce sens, beaucoup plus sensible pour étudier les tissus mous et offre ainsi de nouvelles perspectives.

Délicate livraison de l’IRM LINAC aux HCL / ©Société Julien RAMBAUD

Dès lors, les avantages de cette technologie IRM-LINAC sont multiples :

  • Intégration en temps réel d’images de haute qualité permettant la visualisation précise des tumeurs, pour un suivi plus rigoureux des zones à irradier pendant le traitement
  • Visualisation d’organes et de tumeurs peu visibles au scanner
  • Adaptation du traitement à chaque séance en fonction de la position et de la forme de la tumeur, de la réponse au traitement et des tissus sains avoisinants

De nouveaux projets de recherche innovants et multidisciplinaires peuvent alors se développer. Ils permettent de créer de futurs outils informatiques faisant appel à l’intelligence artificielle pour une analyse plus rapide des images IRM. D’autres projets permettront d’intégrer des données de radiobiologie dans l’adaptation du traitement, ou encore d’accroître la visibilité de la tumeur par différents moyens de contrastes.

Autant de perspectives positives, qui confirment la place prépondérante qu’occupe la radiothérapie dans les traitements de lutte contre le cancer.

Pour aller plus loin, découvrez l’article du Pop’Sciences Mag :

Radiothérapie : 130 ans d’innovation

Le pouvoir insoupçonné de la musique sur notre cerveau

LLe pouvoir insoupçonné de la musique sur notre cerveau

Comment le cerveau perçoit-il la musique et comment la musique peut-elle stimuler le cerveau ? Quels peuvent être ses effets bénéfiques sur le cerveau, sain et pathologique, de l’enfant à la personne âgée ?

Les travaux de Barbara Tillmann, chercheure au Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon, s’attachent à décrypter les mécanismes cognitifs et neuronaux permettant au cerveau humain de percevoir les structures musicales. Récompensée en 2004 par la Médaille de bronze du CNRS, elle obtient ensuite la Médaille d’argent du CNRS en 2016.

Cette conférence musicale exceptionnelle, avec la complicité de Valentin Guichard, pianiste, a eu lieu le 3 avril 2019 au Musée des Confluences, dans le cadre des 80 ans du CNRS.

Revoir la conférence en vidéo

PPour aller plus loin

 

 

Dossier « Pollution de l’air » à la Médiathèque du Bachut

DDossier « Pollution de l’air » à la Médiathèque du Bachut

 

Dès 11 ans.

Plus de 9 personnes sur 10 à travers le monde respirent un air ambiant trop pollué, selon l’OMS. Une pollution responsable chaque année du décès prématuré d’environ 7 millions de personnes. Mais la pollution de l’air est plus complexe que les simples pics de pollution mis en avant dans les médias.

La Médiathèque du Bachut vous propose d’explorer les problématiques liées à la pollution atmosphérique grâce à ce dossier thématique.

 

Explorez les ressources :

  • [Conférence] Pollution de l’air et impact sur la santé : focus sur le risque de cancer

Avec Thomas Coudon et Delphine Praud du service Cancer et environnement au Centre Léon Bérard.

  • [Conférence] Objets nanométriques aux impacts planétaires : les particules sont dans l’air

Par le professeur Christian George de l’Ircelyon.

  • [Article] Pollution de l’air, fléau de la modernité

 

©veeterzy on Unsplash

 

Ce dossier s’inscrit dans le cadre de la Fête de la science 2020

Médiathèque du Bachut

Retrouvez les autres activités de la Fête de la science 2020 à revivre depuis chez vous

 

 

 

 

Nanoparticules d’argent – Tueuses de coronavirus ?

NNanoparticules d’argent – Tueuses de coronavirus ?

Une technologie à base de particules d’argent, destinée à des revêtements pourrait réduire la charge virale des coronavirus.
Le procédé est développé et breveté par le groupe isérois SergeFerrari. L’analyse de Virginie Monnier, Maîtresse de conférences en chimie à l’École Centrale Lyon. Cette spécialiste de chimie des surfaces effectue son activité de recherche à l’INL – Institut des Nanotechnologies de Lyon.

Lire la suite

Entretiens Jacques Cartier

EEntretiens Jacques Cartier

Sommet virtuel 2020

Dialogues et collaborations entre les milieux académiques, d’affaires, institutionnels, la recherche et la société.

Rendez-vous entre la région Auvergne-Rhône-Alpes, Québec et Ottawa.

Entretiens Jacques Cartier

Cycle de conférences – Écologie des virus : épidémies, biodiversité et sociétés

CCycle de conférences – Écologie des virus : épidémies, biodiversité et sociétés

Public : Dès 15 ans

La santé humaine et la santé animale sont interdépendantes et liées à la santé des écosystèmes au sein desquels elles coexistent.

Du 1er au 4 octobre 2020, le musée des Confluences proposait de prendre de la hauteur sur la crise de la Covid-19 en invitant des scientifiques de toutes disciplines à échanger sur les causes environnementales de l’apparition des virus et sur les conséquences sociétales à venir.

 

Retrouvez les enregistrements des conférences :

(cliquez sur les titres des conférences)

© Thierry Fournier / IRIS

 

Les microbes sont partout, parfois bénéfiques, parfois pathogènes…

Par Marc-André Selosse. Conférence animée par Frédéric Denhez.

 

60% des maladies infectieuses humaines et 75% des maladies émergentes sont d’origine animale. Elles représentent aujourd’hui un enjeu croissant de santé publique.

Avec Jean-François Guégan, Hélène Soubelet, Pascal Boireau,. Rencontre animée par Anne-Cécile Bras.

 

Comment expliquer l’excellence lyonnaise en infectiologie ? Quels sont les acteurs-clé du secteur ? Quel est le diagnostic actuel sur les maladies infectieuses ?

Avec Florence Ader, Bruno Lina, Sylvain Baize. Rencontre animée par Samuel Belaud.

 

Toujours craintes, parfois diabolisées, les maladies infectieuses font partie intégrante de l’histoire de l’humanité et de nos mondialisations successives.

Avec Anne Rasmussen, Valérie Chansigaud, Serge Morand, Jean-Paul Demoule. Rencontre animée par Frédéric Denhez.

 

La pandémie du Covid-19 est révélatrice d’une société en crise. Pour autant, faut-il s’attendre à des changements sociaux et économiques majeurs dans les années à venir ?

Avec Frédéric Keck, Bertrand Badie, Sylvie Matelly, Damien Deville. Rencontre animée par Anne-Cécile Bras.

 

Pour aller plus loin…

Consultez la bibliographie grand public

Consultez la bibliographie jeunesse

 

Ce cycle de conférences s’inscrit dans le cadre de la Fête de la science 2020.

 

Musée des Confluences

Retrouvez les autres activités de la Fête de la science 2020 à revivre depuis chez vous

Des sources chaudes du Yellowstone au test PCR

DDes sources chaudes du Yellowstone au test PCR

Trois lettres et plusieurs milliers de tests réalisés par jour en France : « PCR ». Méthode d’amplification de l’ADN largement utilisée par les biologistes, la Polymerase Chain Reaction est seulement connue depuis une trentaine d’années. Plus surprenant encore, c’est grâce à une bactérie récoltée dans le fond des « Hot Springs » de Yellowstone aux États-Unis que la réaction biologique permet de détecter des virus tels que le SARS-CoV-2.

Yvan Rahbé, chercheur en microbiologie au laboratoire MAP1 explique le principe de cette technique qui a révolutionné la biologie et permis de répondre rapidement à la crise pandémique.

[…]

Lire l’article