VOUS ÊTES CURIEUX DE SCIENCES ? PARTICIPEZ AUX COULISSES DE POP'SCIENCES !

Pourquoi la vaccination fait-elle peur ? | Les débats du Campus

PPourquoi la vaccination fait-elle peur ? | Les débats du Campus

Conf débat sur la vaccination

Les Débats du campus proposent une conférence-débat sur l’inquiétude que suscite la vaccination auprès du grand public.

Pourquoi, alors que la vaccination a révolutionné la lutte contre les maladies infectieuses au XXe siècle, et qu’elle est une des plus grandes avancées scientifiques de tous les temps, se heurte-elle de nos jours à de vives critiques et pourquoi fait-elle peur à une partie de l’opinion ?

Intervenants :

  • Baptiste Baylac-Paouly, docteur en histoire des sciences, attaché d’enseignement et de recherche à l’Université Claude Bernard Lyon 1
  • Pascal Besse, pédiatre
  • Michèle Ottmann, virologue, enseignante-chercheure à l’Université Claude Bernard Lyon 1

BU Lyon 1

Visite d’une ferme maraîchère bio à Rontalon

VVisite d’une ferme maraîchère bio à Rontalon

🌼 En mai, cultivons notre jardin qu’il soit urbain ou de campagne ! 🐞

Avec Générations Futures Lyon, Visitez le GAEC Morilleau, ferme maraichère à « Le Pinay », 69510 RONTALON, Ouest lyonnais. Le GAEC emploie 3 personnes, Joseph Morilleau est un spécialiste de la lutte intégrée (action des insectes auxiliaires contre les parasites). 🦗🐛🦋

🌱 Un covoiturage est organisé : rendez-vous à 9 h 30 sur le parking du Centre commercial Saint Genis (2, avenue Général de Gaulle) à Saint Genis Laval, accessible en transport en commun.

🌱 Inscriptions (25 places)
https://www.helloasso.com/associations/maison-de-l-environnement/evenements/visite-d-une-ferme-maraichere-bio-a-rontalon

Les Mercredis de l’Anthropocène

LLes Mercredis de l’Anthropocène

Chaque semaine, dès avril 2019, jusqu’au 10 juillet, initiés par l’École Urbaine de Lyon, les Mercredis de l’Anthropocène invitent à mieux comprendre le monde urbain anthropocène. Chercheurs et experts de tous horizons, à partir de sujets précis, croisent leurs paroles, pointent des problématiques et tout autant mettent au jour des solutions.

PProgramme

3 AVRIL – LA VILLE FACE AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES
LUCIE MERLIER, ingénieure et architecte, maître de conférence à l’Université Claude Bernard Lyon 1 et membre du Laboratoire CETHIL.
JEAN-JACQUES TERRIN, architecte-urbaniste, professeur émérite à l’ENSA de Versailles et chercheur associé dans plusieurs laboratoires en France, Canada et Albanie. Dernier ouvrage chez Parenthèses « Les villes face au changement climatique, îlots de chaleur urbaine ». Il travaille aujourd’hui sur les processus de conception, stratégies de l’innovation et démarches collaboratives.

10 AVRIL – VIVRE AVEC LE RISQUE DE LA CONTAMINATION
Conférence de TESUJI IMANAKA, physicien du nucléaire, professeur au centre d’expérimentation nucléaire de l’université de Kyôto. Introduction par MARIE AUGENDRE, géographe, maître de conférence à l’Université Lumière Lyon 2, et membre du Laboratoire Environnement Ville et Société. En japonais. Traduction consécutive par Kurumi Sugita.

17 AVRIL – MOBILE À L’HEURE DE L’ANTHROPOCÈNE
SÉBASTIEN ROQUES, ingénieur, fondateur d’Evo Pods, mode de transport alternatif de transport à la voiture : un réseau de stations réparties à travers la ville, hébergeant des capsules permettant de convertir, en quelques secondes, n’importe quel vélo en véhicule à assistance électrique et protégé de intempéries.
MIREILLE APEL-MULLER, directrice de l’Institut pour la Ville en Mouvement, fondé par François Ascher en 2000. L’IVM a aujourd’hui intégré VEDECOM, Institut français de recherche partenariale publique-privée et de formation dédié à la mobilité individuelle décarbonée et durable.

24 AVRIL – DESIGN, DÉMARCHE ARTISTIQUE ET ANTHROPOCÈNE
GWÉNAËLLE BERTRAND, maître de conférence à l’Université Jean Monnet, à Saint-Etienne, membre du Laboratoire CIERC, et co-fondatrice, avec Maxime Favard, du Studio de design MAXWEN.
ANNE FISCHER, artiste, diplômée de la Design Academy d’Eindhoven, elle utilise le design pour apporter des réponses, esthétiques et sensibles, à des problèmes actuels. Elle est la lauréate du Prix COAL Art et Environnement 2017 pour son projet Rising from its Ashes, né sur le site des Avinières, petit hameau cévenol.

15 MAI – LOGEMENT SOCIAL ET TERRITOIRES RURAUX
LOÏC BONNEVAL, sociologue, maître de conférences à l’Université Lumière Lyon 2, membre du Centre Max Weber, il travaille sur les acteurs des marchés du logement. Ses travaux articulent sociologie urbaine et sociologie économique.
PASCAL WALDSCHMIDT, maire de Beaumont en Ardèche, maître d’ouvrage des Bogues du Blat (Construire architectes). Située sur le versant cévenol de l’Ardèche du sud, la commune de Beaumont a engagé, depuis une quinzaine d’années, une politique de développement pour enrayer le déclin de l’agriculture et le vieillissement de la population. Le principal obstacle à l’installation de jeunes actifs réside dans la grande difficulté d’accès au foncier, bâti et non bâti.

22 MAI – AU-DELÀ DE LA VILLE
ÉRIC CHARMES, chercheur en sciences sociales appliquées à l’urbain, et directeur du Laboratoire RIVES (ENTPE). Il travaille en particulier sur le rapport à l’espace résidentiel des citadins, sur les espaces publics et sur la périurbanisation. Début 2019, il publie au Seuil « La revanche des villages ».
CHARLÈNE BAY, urbaniste, membre du Collectif Etc. Né à Strasbourg en 2009, basé aujourd’hui à Marseille, le Collectif Etc. a pour objet de rassembler des énergies autour d’une dynamique commune de questionnements des espaces dans leur diversité, et s’exprime au travers de réalisations et de performances.

5 JUIN – LA VILLE LA NUIT
LUC GWIAZDZINSKI, géographe, enseignant à l’Université de Grenoble-Alpes, où il dirige le Master innovation et territoire, et membre du Laboratoire PACTE. Il est également professeur associé à Shanghaï University (Smart City Institut). Ses travaux portent, notamment, sur les temporalités urbaines, la chronotopie, l’hybridation, la nuit urbaine, les mobilités et les liens art et territoire et l’espace public.
LAURENT FACHARD, ingénieur éclairagiste, fondateur de l’atelier L.E.A en 1989 avec la motivation de mettre en œuvre et de valoriser un nouveau savoir-faire, l’éclairagisme : « Une lumière active pour rendre l’usager actif »

12 JUIN – LA VILLE CULTIVÉE
CLAIRE DELFOSSE, géographe, professeure à l’Université Lumière Lyon 2, directrice du Laboratoire d’Etudes Rurales.
AUGUSTIN ROSENSTIEHL, architecte, cofondateur de l’agence SOA, et commissaire de l’exposition Capital agricole, manifeste pour un nouvel urbanisme agricole (Pavillon de l’Arsenal > fin janvier 2019)

19 JUIN – ANTHROPOCÈNE ET OUTILS NUMÉRIQUES
JULIA BONACCORSI, professeure à l’Université Lyon 2, directrice adjointe du Laboratoire ELICO, et membre du LabEx Intelligence des Mondes urbains. Ses recherches portent sur les enjeux politiques et culturels des transformations de la culture écrite et la médiatisation numérique.
NICOLAS NOVA, co-fondateur du Near Future Laboratory, agence de recherche et de prospective, et des Lift Conference, une série de conférences sur les technologies et l’innovation ; et professeur associé à la Haute École d’art et de design (Genève), où il aborde l’ethnographie, l’histoire des cultures numériques et la recherche en design.

26 JUIN – LA VILLE COLLABORATIVE
ROELOF VERHAGE, maître de conférence en urbanisme à l’Université Lumière Lyon 2, membre du Laboratoire TRIANGLE, ses recherches portent en particulier sur l’articulation entre acteurs publics et privés dans le développement et la régénération urbains.
NICOLAS DÉTRIE, spécialiste de l’économie urbaine, il a dirigé l’association Les Ateliers de Cergy, un réseau de réflexion sur la ville, avant de co-fonder Yes We Camp, collectif à l’origine des Grand Voisins. Il lance cet été 2019, en partenariat avec le collectif d’entrepreneurs Ancoats et l’agence Codesign-it!, à l’université Paris-Est-Marne-la-Vallée, un diplôme sur les « espaces communs » de la ville.

3 JUILLET – QUE NOUS DIT LE CIRQUE DE L’ANTHROPOCÈNE ?
JULIE SERMON, professeure en Histoire et Esthétique du théâtre contemporain l’Université Lumière Lyon 2, membre du Laboratoire Passages XX-XXI.
SYLVAIN JULIEN, artiste de cirque, accueilli en résidence aux Subsistances pour son prochain spectacle mOndes du 17 au 20 avril 2019. mOndes est la poursuite de l’obsession d’un jongleur de s’emparer d’un objet, le cerceau, comme une réponse absolue à la question : Comment être au monde ?

10 JUILLET – LA VILLE SOCIALE ET SOLIDAIRE
CHRISTOPHE TROMBERT, ancien assistant de service social, maître de conférences en sociologie à l’Université Lumière Lyon 2, membre du Centre Max Weber. Ses recherches portent en particulier sur les politiques sociales et les dispositifs d’insertion par les intervenants sociaux.
GUILLAUME POIGNON, centralien, actuel directeur de l’Atelier Emmaüs, maison d’édition d’un nouveau genre : l’artisanat et le réemploi comme leviers d’insertion professionnelle.

 

Les Mercredis de l’Anthropocène

Journée du sommeil

JJournée du sommeil

Évolution de nos rythmes de vie, hyperconnexion, sédentarité, actualités sur l’heure du début des cours à l’école… à l’occasion de la 19ème Journée du Sommeil®, les spécialistes du sommeil sensibilisent le public sur le lien entre nos modes de vie actuels et la qualité de notre sommeil, partout en France.

À Lyon, le Centre de recherche en neurosciences de Lyon propose une série de mini-conférences, données par des chercheurs et des médecins spécialistes du sommeil et des rythmes biologiques.

Au programme :

  • Qu’est-ce que le sommeil et comment est-il il exploré au laboratoire ? Par Laure Peter-Derex
  • La douleur est rythmée par le sommeil et l’horloge biologique. Par Inès Daguet
  • Sommeil et lumière : tout est question de rythme ! Par Claude Gronfier
  • Éducation au sommeil à l’école. Par Stéphanie Mazza
  • Le sommeil des seniors: bien dormir, bien vieillir ! Par Alain Nicolas
  • Le sommeil des insectes est-il comme le nôtre ? Par Laurent Seugnet
  • Le sommeil chez l’enfant: quand faut-il consulter ? Par Patricia Franco
  • Les lézards dorment-ils comme les mammifères ? Par Paul-Antoine Libourel

 

Tout le programme sur le site :

Journée du sommeil

Téléphonie mobile et cancer

TTéléphonie mobile et cancer

Nous en avons tous un… Il fait partie intégrante de notre quotidien. Et nous nous sommes tous posé cette question : quel impact notre portable a-t-il sur notre santé ?

©Tim Parkinson – Wikimedia Commons

Cette conférence « Au carrefour de la santé et de l’environnement » organisée par la MSH Lyon St-Etienne, dans le cadre de ses axes scientifiques Santé et société et Environnement urbain se propose d’apporter des éléments de réponse.

 

Intervenante : Isabelle Deltour, épidémiologiste et statisticienne au Centre International de Recherche sur le Cancer (IARC, OMS).

 

 

 

 

La folle histoire des amphétamines

LLa folle histoire des amphétamines

Arme secrète des armées, dopant pour artistes et sportifs, drogue mortelle des rues, coupe-faim à haut risque et, plus récemment, médicament utile en pédiatrie et en neurologie : en un siècle, les amphétamines ont donné lieu à de nombreux usages et mésusages. Professeur de pharmacologie et chercheur en neurosciences, Luc Zimmer nous raconte l’histoire mouvementée de cette étonnante molécule. A lire en entier sur CORTEX Mag

AVC : les réponses à vos questions

AAVC : les réponses à vos questions

La Fondation Neurodis organise sa 11e conférence-débat sur le thème des AVC, accidents vasculaires cérébraux.

Prévention, symptômes, prise en charge, traitements, récupération et réhabilitation seront les sujets abordés au cours de cette conférence visant à informer le public le plus large possible pour diagnostiquer plus tôt et ainsi mieux soigner.

Cette conférence, sous forme de table ronde, réunira un panel des médecins et  chercheurs du Centre hospitalier de Vienne, experts de la prise en charge de l’AVC :

  • Dr Christine Mestre, chef de service cardiologie, rythmologie, angiologie
  • Dr Carlos El Khoury, chef de Pôle médecine et urgences, Réseaux RESCUe & RESUVal
  • Dr Anne Evelyne Vallet, praticien hospitalier, Neurologue

 

Fondation Neurodis

 

Ateliers BARCamp

AAteliers BARCamp

La Bibliothèque Universitaire vous invite à écouter 3 doctorants vous présenter en toute simplicité leurs travaux de recherche.

 

  • Laurent Durous a effectué un double cursus Pharmacien-Ingénieur

Doctorant à l’Institut de Chimie et Biochimie Moléculaires et Supramoléculaires (ICBMS) et au Centre International de Recherche en Infectiologie (CIRI), il travaille sur le développement de techniques analytiques pour la quantification de virus et vaccin influenza.

  • Clothilde Raynard est doctorante au Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon

Elle étudie le rôle de la sénescence cellulaire sur des cellules cancéreuses et leur différenciation neuroendocrinienne

  • Dorian Ziegler en 3e année de thèse au Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon

Il s’intéresse à l’impact d’une voie métabolique (la voie mévalonate) sur la régulation du vieillissement cellulaire.

 

A cette occasion les bibliothécaires vous proposent une bibliographie

 

BU Sciences Lyon 1

Une expérience de la vie d’un migrant

UUne expérience de la vie d’un migrant

Que peuvent avoir en commun des migrants, des chercheurs et une metteuse en scène ? Si vous donnez votre langue au chat, c’est que vous ne connaissez pas l’expérience théâtrale « une communication (im)possible? ».

CCommunication (im)possible : une performance théâtrale

À l’origine, « communication (im)possible » est un projet de recherche qui s’intéresse à l’intercompréhension entre personnes qui ne parlent pas la même langue, en particulier entre migrants et personnels de santé. Ce projet cherche ainsi à décrire les ressources utilisées par les personnes pour surmonter les obstacles linguistiques. Les chercheurs du laboratoire d’excellence ASLAN ont eu l’idée de travailler avec une metteuse en scène afin de construire une mise en situation fictive du public comme migrant. Celui-ci ne comprend au départ ni son rôle, ni la langue de son interlocuteur. À lui de trouver d’autres moyens pour communiquer.

Pour en savoir plus sur cette « expérience de la vie d’un migrant », retrouvez l’article sur le site du LabEx ASLAN.

CLIQUER ICI

Neurosciences et liberté : cerveau et machines intelligentes

NNeurosciences et liberté : cerveau et machines intelligentes

La Fondation Neurodis, en partenariat avec l’Université Catholique de Lyon et l’Université Laval (Montréal) organise ldans le cadre de la 31ème édition des Entretiens Jacques Cartier une journée de conférences sur le thème : « Neurosciences et liberté : cerveau et machines intelligentes ».

Pour découvrir l’intégralité du programme cliquez ici.
L’inscription est gratuite et ouverte à tous. Vous pouvez assister à la conférence de votre choix en respectant bien les horaires indiqués dans le programme.

Pensez à vous inscrire ici !

Avec 100 milliards de neurones et 10.000 connexions par neurone notre cerveau, siège de l’intelligence humaine, traite en permanence le flux incessant des informations transmises par nos organes des sens, sélectionne les plus pertinentes d’entre elles pour les stocker dans sa mémoire et induire nos décisions et nos actions en gérant nos émotions. Les Neurosciences cognitives décryptent son fonctionnement et produisent des modèles pour augmenter les capacités des « machines intelligentes » (ordinateurs, robots, algorithmes de l’intelligence artificielle, etc).

Les conférences, auxquelles participeront des experts des neurosciences Français et Québécois s’articuleront autour de trois thématiques : « Insconscient et liberté de décision », « Lire et partager les émotions d’autrui » et « Les interfaces machines – cerveau – machines »