[Regards sur…] Cinéma et crise sanitaire : diffusion, production et représentation des épidémies

[[Regards sur…] Cinéma et crise sanitaire : diffusion, production et représentation des épidémies

Pendant toute la durée du confinement, l’industrie cinématographique a connu des bouleversements majeurs : alors que les cinémas étaient fermés et les plateaux de tournage à l’arrêt, les plateformes de diffusion de films et de séries ont largement diversifié leur offre, témoignant de notre besoin impérieux de fiction !

La crise sanitaire n’a pas seulement modifié les formes de consommation et la production des films, les épidémies ont également fortement nourri l’inspiration des scénaristes et réalisateurs, s’appuyant sur les crises sanitaires passées ou bien redoutées par la communauté scientifique.

Martin Barnier, professeur en études cinématographiques à l’Université Lumière Lyon 2 (laboratoire Passages XX-XXI), nous livre son analyse sur ces bouleversements  et sur les représentations des épidémies à travers l’histoire du cinéma.

 

Conférences : la science décrypte films et musiques

CConférences : la science décrypte films et musiques

Le confinement est une période propice à la découverte de films ou à l’écoute de musique. Le musée des Confluences propose le visionnage de deux conférences sur ces thèmes, plébiscitées par le public : l’une pour repérer les aberrations scientifiques des grands films de science-fiction, la seconde pour comprendre le bien-être procuré par l’écoute de notre album préféré.

« La science au cinéma, ou comment repérer les aberrations dans les films » – 56 min
Conférence du 16 janvier 2018 en partenariat avec le CALA (Club d’Astronomie de Lyon Ampère). Animée par Arnaud Vericel, doctorant au Centre de Recherche en Astrophysique de Lyon.

visionner la conférence

 

« Le pouvoir insoupçonné de la musique sur notre cerveau » – 1h40
Conférence du 3 avril 2019 en partenariat avec le CNRS animée par Barbara Tillmann, chercheuse au Centre de recherche en neurosciences de Lyon, médaillée du CNRS et Valentin Guichard, pianiste.

visionner la conférence

Les Intergalactiques | Festival de science-fiction de Lyon

LLes Intergalactiques | Festival de science-fiction de Lyon

CHUTE ET APOLCALYPSE

Cinéma, littérature & Sciences

« …Quand on évoque un futur dystopique, l’utopie n’est jamais bien loin, et les récits de science-fiction, loin d’être des odes à la fatalité, ont la vertu de nous encourager à réfléchir, à agir et pourquoi pas, à transformer un monde en devenir. »

Par Anne Cannoville, Responsable littéraire du festival er Raphaël Colson, essayiste et directeur artistique 2019

Projections-débat, cinéma, expositions, rencontres, ateliers, tables rondes….Découvrez la programmation des Intergalactiques où « […] la science-fiction devient un vaste champ d’étude au sein duquel nous nous interrogeons sur l’humanité, sa civilisation et son devenir. […] »

Les Intergalactiques

Intergalactiques 2019

 

Astronomie entre rêve et calcul

AAstronomie entre rêve et calcul

L’objectif de l’exposition est d’explorer la manière dont l’évolution des sciences fonde une vision du monde et modèle l’imaginaire d’une société.

L’astronomie est exemplaire à cet égard, car elle combine la technicité des recherches et la possibilité d’une observation des phénomènes célestes par chacun à l’œil nu, suscitant la fascination d’un public qui rêve aux mondes lointains, à la possibilité que la vie s’y soit développée et aux origines de notre univers.

Le principe qui a guidé l’élaboration de l’exposition est la confrontation de sources multiples pour appréhender la construction des imaginaires par la culture scientifique. Nous présentons donc non seulement les textes scientifiques et les instruments astronomiques, mais aussi la diversité des modalités par lesquelles la société se saisit des enjeux de l’actualité des sciences : dans le discours sérieux de la presse de vulgarisation, mais aussi sous l’angle du rire, à travers les caricatures parues dans les quotidiens, les publicités, la musique…

Un accent particulier a été porté sur l’importance de la fiction, qui fonctionne comme un outil privilégié pour diffuser des imaginaires scientifiques, qu’il s’agisse de romans d’aventures scientifiques sur le modèle de Jules Verne, de fantaisies satiriques, de fascicules pour la jeunesse (comme Les Grandes aventures du boy-scout dans les planètes), de romans populaires parus en feuilleton dans la presse, de pulps américains de science-fiction ou du premier cinéma (l’exposition présente entre autres une sélection de courts-métrages de Méliès).

L’investissement imaginaire des sciences se cristallise autour de phénomènes spectaculaires comme le passage des comètes, et explore plusieurs thèmes privilégiés : la lune, la planète Mars (avec le débat autour de l’existence de canaux à sa surface), les voyages interplanétaires, les extraterrestres…

En savoir plus sur l’exposition

Inauguration prévue le 23 janvier 2018 à 18h

Manifestation organisée dans le cadre de l’ANR Anticipation par Claire Barel-Moisan, Hugues Chabot, Christèle Couleau, Isabelle Vauglin.