Désirer, aimer : quelle liberté ?

DDésirer, aimer : quelle liberté ?

Par-delà son apparente singularité, le thème du handicap et de la sexualité soulève des questions universelles. Qu’est-ce qu’une sexualité satisfaisante ? Comment être à la hauteur des désirs de l’autre ? Que dire de ce que l’on souhaite ou espère ?

Dans nos sociétés, l’amour et la sexualité contribuent à la construction de soi et à l’édification de relations interpersonnelles. Pouvoir en faire l’expérience est un projet légitime pour se construire comme sujet et individu social. Cependant, qu’en est-il pour les personnes en situation de handicap ? Ne se trouvent-elles pas exclues de facto ? Comment, dans ces conditions, leurs aspirations s’expriment-elles, comment sont-elles comprises et prises en compte par celles ou ceux qui cheminent à leurs côtés ?

Ecouter le podcast

Festival Interférences – Cinéma documentaire et débat public

FFestival Interférences – Cinéma documentaire et débat public

FONTAINE, JE BOIRAI DE TON EAU

Dans un Rwanda qui témoigne d’un passé d’une rare violence, nombreuses seraient les sources de jouvence qui feraient se tarir les sources de querelles. Quelles intenses vibrations sont à l’oeuvre pour célébrer la puissance de la vie et de la sexualité ?

LE FILM :
L’EAU SACRÉE
de Olivier Jourdain, 2016, Belgique, 56′

L’Eau Sacrée part à la rencontre de la sexualité rwandaise, en quête de l’eau sacrée, celle qui jaillit du corps des femmes. Guidé par Vestine, star extravagante des nuits radiophoniques, le film nous dévoile avec humour et spontanéité le mystère de l’éjaculation féminine. Les Rwandais seraient-ils les héritiers d’une autre façon de faire l’amour ? Le plaisir féminin y est-il vraiment central ? Mais bien au-delà de la découverte de ces pratiques sexuelles, c’est de paroles, de partage, de transmission dont il s’agit. L’Eau Sacrée dresse le portrait intime d’un pays et son rapport à ses traditions.

INVITÉE:
Michela Fusaschi

ANIMÉ PAR :
Julien Jay et Thomas Renoud-Grappin

 

INFOS PRATIQUES

Le site du festival

Réservez votre place

ENTRÉE LIBRE

Organisé par l’association Scènes Publiques

Exodes charnels. La prostitution à l’épreuve des migrations

EExodes charnels. La prostitution à l’épreuve des migrations

(Dans le cadre des 13e rencontres Et si on en parlait)

Les espaces communs entre migration et l’industrie sexuelle sont complexes. Afin de ne pas réduire les travailleurs migrants du sexe à d’uniques victimes d’un « trafic », il s’agira de comprendre les expériences de ces personnes qui vendent corps et affection pour vivre ou survivre :

Les raisons du départ, les chemins empruntés, leurs conditions de vie à destination et le rapport au pays d’origine.

 

> 19H 

  • Projection // Travel

Après la mort de son père, Joy quitte le Nigéria pour aider sa famille. Elle savait qu’elle allait se prostituer en France, mais n’imaginait pas le degré d’exploitation qu’elle allait subir. Avec l’aide d’une association, elle obtient l’asile politique, mais pour aider sa famille et vivre sa vie, elle continue à se prostituer.

Cette ethnofiction a été écrite et interprétée par Nicola Mai et 8 femmes nigérianes ayant des expériences de migration, de travail sexuel et d’exploitation. Joy est un personnage de fiction qui incarne ces expériences tout en protégeant leurs identités.

Travel affirme sa dimension documentaire en amenant ces femmes à écrire et jouer leurs histoires, et en s’appuyant sur le travail ethnographique de Nicola Mai.

 

> 20h 

  • Table-ronde

Nicola Mai : sociologue et réalisateur, professeur de Sociologie et Etudes migratoires à l’Université Métropolitaine de Londres.

Lilian Mathieu : spécialiste de l’étude de la prostitution. Directeur de recherche au CNRS rattaché à l’équipe 5 (Dispositions, pouvoirs, cultures et socialisations) du Centre Max Weber (ENS de Lyon). Enseignant à l’Institut d’études politiques de Paris et à l’Université Lumière-Lyon 2.

Laure Sizaire : spécialiste des rapports sociaux de sexe et des nouvelles mobilités. Doctorante au CNRS rattaché à l’équipe Dynamiques sociales et politiques de la vie privée du Centre Max Weber (ENS de Lyon).

Animée par : Samuel Belaud (Médiateur scientifique – Université de Lyon)

 

Plus d’informations SUR LES 13e rencontres ET SI ON EN PARLAIT