Lectures urbaines anthropocènes

LLectures urbaines anthropocènes

Retrouvez la veille des publications sur les mondes urbains anthropocènes, réalisée par Bérénice Gagne de l’Ecole urbaine de Lyon.

La seconde sélection parue en juin 2020

La première sélection parue en février 2020

La sélection des lectures urbaines anthropocènes 2019

Si vous avez des suggestions pour enrichir cette veille bibliographique, n’hésitez pas à les partager : berenice.gagne@universite-lyon.fr

Retrouvez la veille urbaine anthropocène et les parutions au fil de l’eau sur twitter : @BereniceGagne

ANNULÉ | Les alternatives à la prison : atelier de design fiction

AANNULÉ | Les alternatives à la prison : atelier de design fiction

————————–

ÉVÉNEMENT ANNULÉ

————————–

Ateliers menés par Max Mollon et Welid Labidi du Bureau What if ?

Ces ateliers participatifs invitent public, experts et témoins à se projeter dans des situations futures imaginaires tout au long d’un après-midi pour explorer et co-construire des alternatives aux relations prison/société.

Plus d’informations sur le site du :

Musée des Confluences

Anthropocene 2050

AAnthropocene 2050

Le blog de l’École urbaine de Lyon

L’École Urbaine de Lyon a désormais son blog de recherche collaboratif, Anthropocene 2050

Cet outil de partage et d’études se consacre à la dimension urbaine de l’anthropocène. Il rassemble la production éditoriale de l’École, en lien avec ses thématiques de recherche et les projets qu’elle soutient.

Anthropocène 2050 accueille des contributions de tous types (textes, podcasts, vidéos, etc.), alors n’hésitez pas à nous transmettre vos propositions (voir « à propos » sur le blog) !

Découvrez, d’ores et déjà, nos articles qui se déploient autour de trois rubriques :

Exemple d’articles :

Comprendre la pauvreté en croisant les savoirs

CComprendre la pauvreté en croisant les savoirs

Comprendre la pauvreté avec ceux et celles qui la vivent : présentation d’une recherche participative en croisement des savoirs.

Les séminaires Recherche participative de la Boutique des Sciences

La Boutique des sciences de l’Université de Lyon lance son séminaire d’échanges de bonnes pratiques et de réflexion méthodologiques et épistémologiques sur le thème des recherches académiques coproduites avec des citoyens dite recherches participatives. Une fois par mois dans un lieu différent de la communauté de l’UdL, 1h à 1h30 de présentation et d’échange sur la recherche participative ici et ailleurs. A l’heure du déjeuner ou en fin de journée : chercheurs, étudiants, associations, venez échanger, poser vos questions ou partager vos bonnes pratiques !

4ème séance – 12  Février – 18h30/20h30 – Grand Amphi UdL

Intervenants: Elena Lasida de l’Institut catholique de Paris, Marianne de Laat et Alexie Gasengayire du mouvement ATD Quart Monde.

En ce mois de février, ce sont Elena Lasida, chercheure de l’Institut Catholique de Paris, Marianne de Laat et Alexie Gasengayire, volontaires permanentes du mouvement ATD Quart Monde, qui parleront de la méthodologie mise en œuvre dans une recherche internationale sur ‘Les dimensions cachées de la pauvreté’.

Ce programme de recherche a été mis en place par le Mouvement international ATD Quart Monde et l’Université d’Oxford et s’est déroulé entre 2017 et 2019, dans six pays : le Bangladesh, la Bolivie, les États-Unis, la France, le Royaume-Uni et la Tanzanie. Plus de mille personnes ont participé à ce programme, dont plus de la moitié étaient des personnes en situation de pauvreté.

En mettant en œuvre la méthodologie du Croisement des savoirs et des pratiques développées depuis vingt ans par ATD Quart Monde en lien avec des professionnels et des scientifiques, cette recherche participative a pour originalité de reconnaître les personnes en situation de pauvreté en qualité de co-chercheuses, à égalité avec les universitaires et les professionnels. Cette approche, qui met en confrontation différents savoirs, permet ainsi de changer de paradigme : les populations qui étaient l’objet de programmes pensés par d’autres deviennent source d’une connaissance indispensable pour lutter efficacement contre la pauvreté.

Elena Lasida et Marianne de Laat étaient les coordinatrices de la recherche en France, et Alexie Gasengayire en Tanzanie. Elles expliqueront la méthodologie mise en œuvre, ses forces et ses limites, et aborderont des questions épistémologiques, éthiques et politiques que posent les recherches en croisement des savoirs.

 + D’INFOS ET INSCRIPTION EN LIGNE

Prostitution et migration, destins croisés

PProstitution et migration, destins croisés

Les espaces communs entre migration et l’industrie sexuelle sont complexes, mais néanmoins très nombreux. Trois sociologues croisent leurs regards pour tenter de comprendre les logiques migratoires et prostitutionnelles à l’œuvre aujourd’hui.

Afin de ne pas réduire les travailleurs migrants du sexe à d’uniques victimes d’un « trafic », il s’agit de comprendre les expériences de ces personnes qui vendent corps et affection pour vivre ou survivre : les raisons du départ, les chemins empruntés, leurs conditions de vie à destination et le rapport au pays d’origine.

Avec :

  • Nicola Mai : sociologue et réalisateur, professeur de Sociologie et Etudes migratoires à l’Université Métropolitaine de Londres.
  • Lilian Mathieu : spécialiste de l’étude de la prostitution. Directeur de recherche au CNRS rattaché à l’équipe 5 (Dispositions, pouvoirs, cultures et socialisations) du Centre Max Weber (ENS de Lyon). Enseignant à l’Institut d’études politiques de Paris et à l’Université Lumière-Lyon 2.
  • Laure Sizaire : spécialiste des rapports sociaux de sexe et des nouvelles mobilités. Doctorante au CNRS rattaché à l’équipe Dynamiques sociales et politiques de la vie privée du Centre Max Weber (ENS de Lyon).
  • Échanges animés par Samuel Belaud (Université de Lyon)

Pour aller plus loin, découvrez la fiction interactive Exode(s) Charnel(s). Trois parcours de la migration à la prostitution.

 

Conférence enregistrée le 2.11.17 au Périscope (Lyon 2e), dans le cadre des 13e rencontres Et si on en parlait organisées par l’Université de Lyon.

Tradition

TTradition

Deux rendez-vous proposés au musée des Confluences par le Groupement d’Intérêt Scientifique du CNRS Religions – pratiques, textes pouvoirs, dans le cadre du congrès international Tradition.

  • Mardi 8 octobre | Le temps monastique : entre tradition et utopie

Avec Danièle Hervieu-Léger, sociologue des religions, directrice d’études à l’EHESS, Daniel Odon Hurel, directeur de recherche au CNRS – PSL – EPHE – UMR8584, Ji Zhe, INALCO-Paris.
Animation Séverine Mathieu, directrice d’études, Ecole Pratique des Hautes Etudes, Paris

  • Mercredi 9 octobre | Le Coran et ses traductions

Avec John Tolan, professeur d’histoire moderne, Nader Hammami, enseignant-chercheur à l’université de Carthage, docteur en civilisation arabo-musulmane
Animation Tristan Vigliano, Université Lyon 2

Plus d’informations sur le site du :

Musée des Confluences

Les alternatives à la prison : atelier de design fiction

LLes alternatives à la prison : atelier de design fiction

Ateliers menés par Max Mollon et Welid Labidi du Bureau What if ?

Ces ateliers participatifs invitent public, experts et témoins à se projeter dans des situations futures imaginaires tout au long d’un après-midi pour explorer et co-construire des alternatives aux relations prison/société.

Plus d’informations sur le site du :

Musée des Confluences

Les alternatives à la prison : atelier de design fiction

LLes alternatives à la prison : atelier de design fiction

Ateliers menés par Max Mollon et Welid Labidi du Bureau What if ?

Ces ateliers participatifs invitent public, experts et témoins à se projeter dans des situations futures imaginaires tout au long d’un après-midi pour explorer et co-construire des alternatives aux relations prison/société.

Plus d’informations sur le site du :

Musée des Confluences

Tous menteurs ? La fraude à l’épreuve de l’économie comportementale

TTous menteurs ? La fraude à l’épreuve de l’économie comportementale

Petites et grandes fraudes ont un coût non négligeable pour la société. Quels sont les mécanismes qui nous poussent à la prise de décisions malhonnêtes ? Une conférence participative pour découvrir l’économie expérimentale.

Intervenante : Marie Claire Villeval, directrice de recherche CNRS au Groupe d’Analyse et de Théorie Économique Lyon-Saint-Étienne

Dans le cadre des 80 ans du CNRS

Plus d’informations sur le site du :

Musée des Confluences

Climat : d’une démarche individuelle à un projet de société

CClimat : d’une démarche individuelle à un projet de société

Politiques, scientifiques, médias, associations, entreprises : comment agir ensemble face à l’urgence climatique ?

Après des années d’incitation aux changements des pratiques sociales individuelles, comment construire un projet commun, à toutes les échelles de la société, donnant la priorité aux politiques d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques ?

Intervenants :

  • Hervé Le Treut, climatologue, directeur de recherche au CNRS, directeur de l’Institut Pierre-Simon Laplace et membre de l’Académie des sciences
  • Agathe Euzen, anthropologue, chargée de recherche au CNRS, directrice adjointe scientifique de l’Institut Écologie et Environnement
    Christel Cournil, maîtresse de conférences en droit public HDR
  • Jean-Baptiste Comby, sociologue, chercheur au CARISM et au CENS, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication (sous réserve)

Animé par le journaliste Frédéric Denhez (France 5)

Table ronde suivie d’une séance de dédicace à la boutique du musée.

Plus d’informations sur le site du :

Musée des Confluences