UN AN DÉJÀ : POP'SCIENCES SOUFFLE SA PREMIÈRE BOUGIE !

Voir l'événement

Les enfants apportent un regard neuf à la recherche

LLes enfants apportent un regard neuf à la recherche

Les enfants sont des créatifs, des observateurs curieux, des penseurs intuitifs, et pourtant leurs capacités sont souvent sous-estimées. L’association Imagineo vise à sortir des schémas de pensées habituels en mettant l’imagination des enfants au service des chercheurs et des équipes d’innovation. Pour cela, Imagineo propose des formats de recherche participative basés sur sa démarche pédagogique ascendante, inspirée par les principes de Design Thinking et de l’Intelligence Collective.

A travers cet espace d’échange hors quotidien avec les enfants, les chercheurs apprennent à écouter la nouvelle génération et à comprendre ses besoins, ses attentes et ses habitudes. Cette collaboration leur permet de développer un regard neuf sur les pratiques actuelles, de trouver des solutions centrées sur l’humain et de concevoir des offres en cohérence avec les nouveaux modes de vie. Les enfants stimulent leur curiosité et leur créativité et représentent alors une grande source d’inspiration pour les chercheurs qui apprennent à chercher des solutions différemment. Les enfants, eux, apprennent à s’engager, à co-créer et se sensibilisent activement à l’enjeu traité par les chercheurs.

La reprise en main d’un véhicule autonome

Lors d’une collaboration avec l’IFSTTAR, un projet d’une semaine a été réalisé en Juillet 2017. Les enfants ont pu appréhender le sujet de recherche du véhicule autonome et de la reprise en main du véhicule en toute sécurité. Ils ont réfléchi au sujet en échangeant avec le chercheur, ils ont visité le laboratoire de recherche et ont ensuite développé et proposé des idées.

Partager son point de vue et trouver des solutions à un problème constaté lors d’une activité extra-scolaire a été ressenti comme un plaisir par les enfants. Avec un format d’une semaine, ils ont pu s’impliquer et profiter pleinement de l’approche ascendante d’Imagineo pour découvrir des aspects de leur potentiel qu’ils ont peu l’occasion d’exprimer habituellement. Les chercheurs ayant participé au projet ont observé que la méthodologie utilisée est un excellent outil de prévention active qui permet en plus aux enfants de développer empathie, esprit critique, confiance et autonomie.

Pour en savoir plus

Plus d’informations sur Imagineo en vous rendant sur http://www.imagineo.org ou en regardant la vidéo de France 3, en ligne sur https://vimeo.com/227760292.

La recherche participative, Imagineo

LLa recherche participative, Imagineo

En les associant aux chercheurs dans le cadre d’un projet innovant, Imagineo accompagne les enfants à devenir acteurs de la société tout en développant leur créativité et  leur capacité d’innovation.

Les formats de recherche participative développés par Imagineo sont basés sur une démarche pédagogique ascendante qui offre aux enfants un espace leur permettant de s’exprimer dans une ambiance inclusive et bienveillante. Différents ateliers d’intelligence collective sont organisés de façon à stimuler la créativité et curiosité des enfants, à rendre attractif leur apprentissage et à développer chez eux esprit critique, empathie et autonomie. Les enfants développent ainsi leurs compétences à travers une mise en action sur des sujets scientifiques. Cette contribution active à la construction de la société est levier de leur pouvoir d’agir.

Imagineo a expérimenté cette approche en proposant aux enfants de réfléchir sur la question du véhicule autonome, un enjeu important de la recherche en sécurité routière et mobilité du futur. 

Plus d’infos

 

Crédit photo : Ifsttar – Sophie Jeannin

 

Crédit photo : Ifsttar – Sophie Jeannin

 

 

Journée Anthropologie : science et société

JJournée Anthropologie : science et société

Gastronomie, botanique, musiques traditionnelles… des apprentis anthropologues vous proposent d’échanger autour de leur expérience de terrain. Rendez-vous jeudi 26 avril à partir de 9h au Rize de Villeurbanne.

Après une année de rencontres et de découvertes d’univers parfois surprenants, les étudiants de la licence anthropologie de l’Université Lumière Lyon 2, partagent le résulat de leurs investigations. Tout au long de l’année universitaire, les étudiant.e.s de 3e année de licence SHAE et DUAIN ont ainsi exploré différents domaines de recherche et d’intervention, en travaillant avec des acteurs professionnels sur des projets concrets au fil de thèmes pluriels :

Les temps de l’engagement. Regards sur les formes plurielles de l’engagement à Villeurbanne, le Rize, Mémoires, Cultures, Echanges

Par monde(s) et par Vaulx, Centre des Musiques Traditionnelles Rhône-Alpes

Et toque ! L’anthropologie à l’épreuve de l’assiette, Centre de recherche de l’Institut Paul Bocuse

(En)quêtes de mémoire. Approches anthropologiques de la jeunesse en temps de guerre, Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation

Mémoire végétale et transformations urbaines. Des étudiants en anthropologie dans la vallée de la chimie, Centre de Ressources en Botanique Appliquée

Des chansons et des roses. Les instruments de la culture à Givors, Service culturel de la Ville de Givors

 

 

Cette dynamique a donné lieu à des formes de travail innovantes et variées, autour d’articles scientifiques et grand public, posters, blogs, films, participation à des expositions et projets culturels, propositions diverses aux partenaires à partir des enquêtes.

« Anthropologie, science et société » est un projet de formation par la recherche innovant et ambitieux, mis en place par le Département d’Anthropologie de l’Université Lumière Lyon et le service Ethnologie de la DRAC Auvergne Rhône-Alpes.

 

En savoir plus

Sciences & Citoyens : les rencontres du CNRS

SSciences & Citoyens : les rencontres du CNRS

Le CNRS organise depuis 27 ans les rencontres Sciences et Citoyens, rendez-vous annuel de réflexion et d’échanges.

Destiné en priorité aux jeunes de 16 à 25 ans, cet événement se déroule en parallèle dans plusieurs villes de France : Caen, Lyon et Marseille. Que vous soyez lycéen, étudiant, apprenti ou jeunes actifs, profitez de ces rencontres pour échanger avec des scientifiques et confronter vos idées.

Rendez-vous le 28 mars 2018 à partir de 13h 30 au Planétarium de Vaulx-en-Velin pour discuter des enjeux sociétaux autour du cannabis ou découvrir toutes les facettes du son.

Toute la programmation de l’événement disponible sur www.sciencesetcitoyens.fr

UP Conférence : Place aux financiers responsables !

UUP Conférence : Place aux financiers responsables !

Les crises financières des dernières années ont révélé les failles d’un système économique trop orienté vers les marchés et les places financières : règne du court-termisme, déconnexion de l’économie réelle, multiplication des comportements à risques, … Dans ce paysage économique complexe, est-il encore possible de réconcilier durablement l’économie, le marché et les logiques de long terme ? Plus encore, la finance peut-elle se convertir en solution d’avenir pour les défis sociétaux et environnementaux ?

Ces questionnements seront au cœur de cette nouvelle UP Conférence lyonnaise, organisée en partenariat avec le Forum de l’Investissement Responsable (FIR), Acteurs de l’Économie – La Tribune, ainsi que l’Université de Lyon et iaelyon School of Management – Université Jean Moulin.

Si la société civile ne cesse de prouver sa capacité d’innovation en imaginant des solutions nouvelles aux enjeux actuels, elle manque parfois de moyens pour les déployer à grande échelle et transformer en profondeur notre société. Ainsi, les besoins de financements de l’économie sociale et solidaire sont en hausse, les finances publiques sous pression, et les banques traditionnelles, seules, ne peuvent répondre à cette nécessité. De fait, un nouveau paysage économique et financier se met en place, ouvrant la voie à de nouveaux investisseurs solidaires, et notamment à ce qu’on appelle les investissements socialement responsable (ISR), ou encore l’impact investing.

La finance peut dès lors s’éloigner des schémas opaques qui lui sont reprochés pour s’allier à l’innovation sociale, et contribuer efficacement à un nouvel équilibre de notre économie et de notre société, d’autant plus si le cadre législatif et réglementaire l’y encourage. Qui sont donc ces nouveaux investisseurs responsables et comment accompagner leur essor ? Quelles formes prendront les nouvelles coopérations financières de demain ? Comment renouer avec une finance plus responsable qui se place au service d’un développement économique durable et équitable ?

Pour éclairer ce débat, les UP Conférences sont heureuses d’accueillir à la tribune trois acteurs représentant chacun un nouveau visage de cette finance :

Jean-Louis BANCEL

Président du Crédit Coopératif

Hayat  BOAIRA

Déléguée Générale de la Fondation Entrepreneurs de la cité

Andréas GALL

Directeur Général Délégué de XAnge

Marco HEIMANN

Maitre de Conférences à iaelyon School of Management – Université Jean Moulin

Grégoire COUSTE

Délégué général et Secrétaire général du Conseil du FIR

Co-organisé avec :

Inscription gratuite mais obligatoire (lien dans la colonne de droite)

 

Le langage : des origines à Twitter

LLe langage : des origines à Twitter

Depuis que des êtres vivants communiquent oralement sur Terre, une formidable vague de diversification a traversé les âges en accompagnant l’évolution des espèces. Aujourd’hui, le langage, tel qu’il se reflète dans une multitude de langues, est intimement lié à l’humanité. Pourtant une langue, l’anglais, semble massivement dominer la communication sur la planète.

Quelles conséquences cela a-t-il sur les autres langues ?

Cette question peut être replacée dans un ensemble d’interrogations plus vaste sur les processus d’émergence du langage et de transmission des langues. Le langage est-il inné ou acquis ? Comment évolue-t-il ? Comment et pourquoi des langues apparaissent ou disparaissent-elles ? Quelles conséquences les nouvelles technologies de communication ont-elles sur ces changements ?

«L’homme n’est pas le seul animal capable d’utiliser un langage pour exprimer ce qui est en train de se produire dans son esprit et capable de comprendre plus ou moins ce qui est exprimé de cette manière par un autre.»

En écrivant ces lignes en 1871, Darwin traduisait une réflexion qui touche chacun d’entre nous : d’où vient ma capacité à exprimer une pensée, à comprendre l’autre ? Le langage est-il le propre de l’espèce humaine ? Qu’est-ce qu’une langue ? Et « Twitter », c’est du langage ?

En quatre temps, découvrez des éléments de réponse à ces questions sur les origines du langage, sur l’impact des changements technologiques et sociaux sur la diversité et les usages des langues, ainsi que sur ce qui lie le langage humain à la communication à l’œuvre chez d’autres espèces.

  • Florence Levrero est enseignante-chercheure en communication animale, Neuro-PSI (Université Paris Sud, CEA, INRA, INSERM, CNRS, Université Jean Monnet Saint-Étienne) >Langage humain et communication animale : Quelles similitudes, quelles différences ?
  • Christophe Coupé travaille sur les origines du langage et de la cognition humaine, chargé de recherche au Laboratoire DDL (LabEx ASLAN/ CNRS, Université Lumière Lyon 2) >Aux origines du langage humain
  • Colette Grinevald est spécialiste des Langues en Danger et de leur revitalisation, professeure émérite de l’Université Lumière Lyon 2 et membre du Laboratoire DDL (LabEx ASLAN/ CNRS, Université Lumière Lyon 2) >Aujourd’hui des milliers de langues ; et demain ?
  • Jean-Philippe Magué travaille en sociolinguistique des réseaux sociaux numériques. Il est enseignant-chercheur de l’ENS de Lyon et membre du Laboratoire ICAR (LabEx ASLAN/ CNRS, ENS de Lyon, Université Lumière Lyon 2) >Les langues à l’ère de Twitter

Animation : Raphaël Ruffier-Fossoul (rédacteur en chef du mensuel Lyon Capitale)

Partenaires :

   newgiantlogo  

 

Découvrez d’avantage de ressources sur le langage, ses origines, ses mutations et ses pratiques sur le blog Et si on en parlait