UN AN DÉJÀ : POP'SCIENCES SOUFFLE SA PREMIÈRE BOUGIE !

Voir l'événement

FESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

FFESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

VIES SUSPENDUES

Depuis la catastrophe de Fukushima, de nombreux documentaires produisent des images au plus près des habitants qui ont façonné ce paysage millénaire. Malgré la contamination avérée, l’évidence de perpétuer leur présence sur le territoire l’emporte sur le déracinement imposé.

LE FILM :
LA TERRE ABANDONNÉE
de Gilles Laurent, 2016, Belgique, 73′

Dans la zone évacuée autour de la centrale nucléaire de Fukushima, 5 ans après la « catastrophe », quelques rares individus vivent encore  sur cette terre brûlante de radiations. Nous les suivons dans leur quotidien. Un quotidien rythmé par les travaux de « décontamination » orchestrés par le gouvernement nippon. Ceux-ci semblent bien dérisoires face à l’étendue du séisme tant humain qu’écologique. L’existence apparemment déraisonnable mais paisible de ces irréductibles nous rappelle qu’un bout de terre est, en dernier recours, notre lien le plus sûr au monde.

INVITÉS :
Kurumi Sugita et Romain J. Garcier

ANIMÉ PAR :
Lucie Millon

 

INFOS PRATIQUES

Le site du festival

Réservez votre place

ENTRÉE LIBRE

Organisé par l’association Scènes publiques

FESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

FFESTIVAL INTERFÉRENCES CINÉMA DOCUMENTAIRE DÉBAT PUBLIC

CE TERRITOIRE QUI NOUS ANIME

Chacun de ces 3 films porte en lui une question centrale : comment, dans ses moindres interstices, s’opère la mutation des territoires dans lesquels nous vivons ? Cinéastes, historiens et anthropologues interrogent des habitants sur la lente métamorphose qui a modifié leur quotidien. Avec humilité et sensibilité, ces témoins abordent la désindustrialisation et ses conséquences : relégation sociale, rapports complexes aux traditions, mémoire, oubli, migrations…

LES FILMS :
SUR LE REBORD DU MONDE
de Hervé Drézen, 2016, France, 57′

Penmarc’h, à la pointe de la Bretagne, est une terre aplatie par les vents d’ouest et taillée par la houle. Tout ici parle d’un risque d’engloutissement, au sens propre comme au sens figuré…

ANDREW KEEGAN DÉMÉNAGE
de Justine Harbonnier, 2016, France, Canada, Québec, 12′

Dans le quartier de Griffintown à Montréal, la maison d’Andrew Keegan est déplacée. Le quartier semble contaminé par un sentiment étrange et par l’arrivée imminente de la ville du futur.

FAROL INVISÍVEL
de Bruna Callegari, 2017, Brésil, 16′

Construit dans la métropole de Sao Paulo, un phare regorgeant de mystères suscite l’imagination des résidents locaux.

INVITÉS :
Hervé Drézen et Jean-Baptiste Chemery

ANIMÉ PAR :
Sébastien Coupy

 

INFOS PRATIQUES

Le site du festival

Réservez votre place

ENTRÉE LIBRE

Organisé par l’association Scènes publiques