Potentialités et défis du tirage au sort

PPotentialités et défis du tirage au sort

Dans le cadre de la conférence « Le tirage au sort au service de la démocratie » qui s’est tenue le 5 février 2020 au Musée des Moulages, Maxime Mellina (doctorant – Institut d’Etudes Politiques – Université de Lausanne/Université Paris 8) propose une analyse du regain d’intérêt contemporain pour le tirage au sort, mais également des limites de ce système de désignation des représentants politiques en démocratie.
Cette conférence s’est tenue à l’occasion de l’arrivée au MuMo (87 cours Gambetta, Lyon 3ème arrondissement) de la reconstitution d’un klèrôtèrion, accessible au grand public aux horaires d’ouverture du Musée.

Réalisation du support audiovisuel : Jérémy Frenette (SLA– DACDS), Alexis Grattier (COM), et Stéphane Marquet (SLA– DACDS).
Contribution au projet : Sarah Betite (MuMo – DACDS), Michèle Busnel (COM), Pascal Cornet (DACDS), Irini Djeran-Maigre (Association Defkalion), Marie Lauricella (DACDS) et Hélène Wurmser (IRAA).

Le tirage au sort au service de la démocratie. De la machine antique aux enjeux actuels

LLe tirage au sort au service de la démocratie. De la machine antique aux enjeux actuels

Conférence illustrée à l’occasion de l’arrivée du klèrôtèrion au Musée des Moulages

Dans les cités grecques de l’Antiquité, les citoyens devant effectuer certaines tâches publiques étaient tirés au sort. En 2017, des chercheur.es ont créé, pour la première fois, une reconstitution en pierre d’un klèrôtèrion, l’étonnante machine qui permettait de faire ce choix aléatoire. Elle vient d’arriver au Musée des moulages (MuMo), où elle sera exposée dans son parcours de visite à partir du 8 février 2020.

Pour l’occasion, une conférence est proposée sur le thème de la démocratie athénienne et du klèrôtèrion, avec l’intervention de plusieurs spécialistes et médiateur/trices:

  • Alecos Papadatos, auteur de la bande dessinée « Démocratie » (La librairie Vuibert), « Démocratie: les réformes de Clithène »;
  • Liliane Lopez, chercheure associée à l’IRAA et Nicolas Bresch, ingénieur de recherche à l’IRAA, « Le Klèrôtèrion: une ingénieuse machine démocratique »;
  • Maxime Mellina, doctorant à l’Université de Lausanne, « Le tirage au sort aujourd’hui: quelles potentialités et quels défis? ».

La machine qui tirait au sort les citoyens d’Athènes

LLa machine qui tirait au sort les citoyens d’Athènes

Dans les cités grecques de l’Antiquité, les citoyens devant effectuer certaines tâches publiques étaient tirés au sort. Des chercheurs ont créé, pour la première fois, une reconstitution en pierre d’un klèrôtèrion, l’étonnante machine qui permettait de faire ce choix aléatoire. Elle est présentée au salon des Innovatives SHS, les 17 et 18 mai à Marseille.

Pour visionner la visio, rendez-vous sur le site de CNRS le Journal

Vous souhaitez avoir plus d’informations sur l’Institut de Recherche sur l’Architecture Antique, un laboratoire de la Maison de l’Orient et de la Méditerranée Jean Pouilloux