UN AN DÉJÀ : POP'SCIENCES SOUFFLE SA PREMIÈRE BOUGIE !

Voir l'événement

L’Univers peut-il être né à partir de rien ?

LL’Univers peut-il être né à partir de rien ?

La théorie quantique dit que c’est possible… mais c’est plus compliqué que ça.

 

Lire la suite sur Sciences pour Tous

Mars vu du ciel

MMars vu du ciel

Si les missions robotisées martiennes sont très médiatisées, elles n’explorent qu’une partie très réduite de la surface de Mars. Par contre, les satellites autour de Mars permettent une vue et une surveillance globale de la planète.

Pas moins de 6 satellites sont actuellement fonctionnels en orbite autour de Mars qu’ils soient américains, européens ou indiens. Nous verrons comment ils scrutent la surface de la planète à la recherche de phénomènes saisonniers ou d’indices de son passé et quel est leur rôle dans l’exploration robotisée au sol.

Nous verrons les différents types de données acquises par ces satellites en particulier les images à très haute résolution qui révèlent des paysages pour le moins exotiques.

Nous verrons enfin comment ces satellites contribuent à la sélection des sites d’atterrissage des futures missions robotisées martiennes.

Organisé par la SAL – Société Astronomique de Lyon

Avec Cathy Quantin Nataf 

Plus d’informations sur le site de la SAL

 

Les mathématiques du ciel

LLes mathématiques du ciel

Une exposition virtuelle

Trois doctorant·e·s en mathématiques ont eu envie proposer une promenade dans leur domaine de recherche, son histoire, ses grandes idées.

Il s’agit de la mécanique céleste : les mathématiques qui permettent de comprendre et d’expliquer le mouvement des astres… Deux parcours sont proposés dans cette visite virtuelle : un premier parcours est construit autour des astres que sont la Lune et le Soleil permettant d’aborder des thèmes aussi variés que la gravitation, les lois de Kepler, les trajectoires elliptiques ou bien encore les travaux de Newton. Le second parcours évoque la « dynamique chaotique » : essayer d’y voir ce qu’il se serait passé si notre système solaire était doté de deux Soleils; on y évoque l’effet papillon ou encore la vie d’Henri Poincaré.

Laissez-vous embarquer dans cet univers passionnant, autour de textes abordables par tous, illustrés par des photos, des gravures ou des vidéos. Tout cela sans forcément respecter d’ordre précis, mais en déambulant au gré de vos envies.

Exposition réalisée en collaboration avec le Musée des Confluences, et grâce au soutien de l’ENS de Lyon et de la Maison des Mathématiques et de l’Informatique.

Les mathématiques du ciel

Soirées à l’Observatoire de Lyon

SSoirées à l’Observatoire de Lyon

Soiree Observatoire de Lyon

Un vendredi par mois, aux alentours du premier quartier de Lune, l’Observatoire de Lyon propose au public une soirée astronomique. Ces soirées se font en partenariat avec la Société Astronomique de Lyon et s’adressent à tous : petits, dès 7 ans, ou grands, passionnés ou néophytes. 

Chaque soirée débute à la tombée de la nuit par  :
– les dernières nouvelles du ciel : conférence d’un astronome sur les dernières avancées scientifiques en astronomie dans le monde,
– OU une séance de découverte du ciel en intérieur : partez à la découverte des astres que l’on peut observer dans le ciel.

En fonction de la couverture nuageuse, les visiteurs pourront ensuite observer les astres dans le ciel grâce aux instruments d’observations de l’Observatoire et de la SAL, ou, si le temps est couvert, visiter le site de l’Observatoire et participer à différents ateliers scientifiques.

En savoir plus : consultez le site de l’Observatoire de Lyon

Nouvelle dimension dans la cosmologie observationnelle

NNouvelle dimension dans la cosmologie observationnelle

En 2020, le satellite européen Euclid quittera la Terre pour une mission hors-norme : cartographier tout un pan de l’Univers, afin de comprendre pourquoi l’expansion de l’Univers s’accélère.

La mission d’Euclid sera de caractériser la nature de l’énergie sombre, une forme d’énergie de nature encore inconnue, dont les physiciens pensent qu’elle est à l’origine de l’accélération de l’expansion de l’Univers.

 

Dans le cadre du Festival Science et Manga La tête dans les étoiles à la BU Sciences vous invite à assister à l’atelier EUCLID, pour une nouvelle dimension dans la cosmologie observationnelle…

Intervenant : Daniel Guinet, Professeur à l’Institut de Physique Nucléaire de Lyon – Université Claude Bernard Lyon 1

 

Site de la BU Sciences

L’Homme est-il fait pour l’espace ?

LL’Homme est-il fait pour l’espace ?

9e Fesitval Science et Manga - BU Sciences Lyon 1Poser le pied sur Mars en 2030 est l’objectif des agences spatiales internationales, mais comment préparer les astronautes à une mission de 3 ans dans un milieu hostile ?

L’homme peut-il s’adapter physiquement et psychologiquement à des explorations de longue durée ? Quel est le rôle des missions robotisées dans la préparation des vols habités ? Est-il vraiment envisageable qu’un jour les humains partent définitivement coloniser d’autres mondes ?

 

 

 

Trois spécialistes apporteront des réponses à ces nombreuses interrogations :

Bernard Comet, spécialiste européen de médecine spatiale,

Laurence Vico, Directrice de recherche à l’INSERM, Directrice de l’unité 1059 SAINBIOSE, Université Jean Monnet Saint Etienne. Ses recherches visent à comprendre le déconditionnement mécanique et métabolique survenant dans des conditions extrêmes (vols spatiaux et analogues).

Erwin Dehouck, Maître de conférences au Laboratoire de Géologie de Lyon, Université Claude Bernard Lyon1, spécialiste de la composition chimique et minéralogique de la surface de la planète Mars.

 

Cette conférence-débat est proposée dans le cadre

du 9e Festival Science et Manga

 

Les toutes premières galaxies

LLes toutes premières galaxies

Regarder loin, c’est regarder dans le passé…

A l’aide des télescopes les plus puissants sur Terre, il nous est maintenant possible de voir la formation des premières galaxies et de leurs étoiles, témoins d’un passé plus ancien que la Terre elle-même. Pour capter leur faible lumière, les astronomes utilisent des télescopes et instruments toujours plus puissants, tels le spectrographe MUSE ou le futur télescope spatial James Webb.

L’intervenant vous présentera quelques-unes des toutes dernières découvertes sur ces galaxies, qui nous renseignent sur cette époque encore méconnue.

Intervenant : Johan Richard

Dans le cadre des conférences de la SAL, Société Astronomique de Lyon / Observatoire

En savoir plus : site de la SAL

 

Supernovae, comment les comprendre ?

SSupernovae, comment les comprendre ?

Les supernovae, ces morts cataclysmiques d’étoiles géantes, font partie des phénomènes les plus impressionnants de l’Univers. En quelques minutes, la quantité d’énergie dégagée par ces monstrueuses explosions cosmiques devient exceptionnelle. L’étoile, disperse alors dans une lumineuse agonie, de nombreux éléments lourds dans l’environnement interstellaire. Des éléments à partir desquels la vie s’est fabriquée sur Terre.

Alors comment se déroule une supernova ? Et comment peut-on, sur Terre, simuler des phénomènes aussi extrêmes ?…

Avec Thierry Foglizzo, chercheur à l’IRFU (Institut de Recherche sur les Lois Fondamentales de l’Univers) – CEA

Quoi de neuf dans les étoiles ?

QQuoi de neuf dans les étoiles ?

Les étoiles accompagnent la vie de l’Homme. Depuis le 19e siècle, la science a appris à les analyser et en déchiffrer toutes les propriétés. Composition chimique, température, mouvement, champ magnétique : plus rien ne semble hors de portée de notre compréhension.

Comment naissent ces étoiles au sein de nos galaxies? Comment les chercheurs étudient ces phénomènes qui aboutissent à créer des astres qui illuminent notre Univers ? Quels mystères reste-t’il encore à élucider….?

Avec Benoit Commerçon, astrophysicien et chercheur au Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) – ENS Lyon (sous réserve)

Site du Planétarium

Cassini-Huygens : la moisson d’une mission de 13 ans

CCassini-Huygens : la moisson d’une mission de 13 ans

Lancée en 1997 et en orbite autour de Saturne depuis 2004, la sonde Cassini a terminé sa course le 15 septembre dernier, volontairement précipitée dans l’atmosphère de Saturne. La mission Cassini-Huygens a donné des résultats scientifiques extraordinaires et permis des découvertes remarquables : l’incroyable complexité des anneaux de Saturne, une étonnante structure hexagonale au pôle nord, des aurores spectaculaires, les lacs et les rivières de méthane sur Titan, des geysers de vapeur et un océan d’eau liquide sous la croûte glacée d’Encelade, pour n’en citer que quelques uns.

Issue d’une collaboration entre la NASA, l’ESA et l’ASI, la mission Cassini-Huygens prouve, si besoin était, que les collaborations scientifiques et les savoirs-faire mis en commun sont souvent très fructueux.
Si Cassini a terminé son histoire en septembre 2017, elle nous donne à tous une envie impérieuse: y retourner pour savoir si une vie s’est développée, ou pas, dans l’océan d’Encelade ou le sous-sol de Titan! ».

Intervenante : Isabelle Vauglin, chercheure en astrophysique au CRAL

En savoir plus